Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Islam, victime de ces extrémistes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 21:43

Salam
Pour confiture, évites de déplacer le débat sur le terrain nationalisme en prétendant que les turcs sont contre le wahhabisme, je ne pense pas que parmi nous il se trouve un turcs et encore moins que se sont les turcs les seuls à rejeter cette doctrine.
Je sais que les wahabites comme toi sont fiers que les arabes ont réussi à chasser les musulmans hanéfites turcs pour livrer les terres à leurs amis anglais et par la suite les sionistes, contrairement aux wahhabisme, je me sentirai toujours plus proches d'un soufi voir d'un wahabi que d'un sioniste ou impérialiste anglais.

Pour Alkobi, je connais un peu l'histoire Algérien et je sais que dans le passé le peuple algérien était très proche du soufisme, c'est aussi valable pour d'autres pays musulmans arabes ou pas arabes, avant que le soufisme soit infesté par le virus de charlatanisme et pointer de l'autre côté par le wahhabisme.

Pour les écoles, même si pour le fiqh le wahhabisme se source très souvent chez Ahmad Ibn Hanbbal (r), cela ne signifie en rien que le wahhabisme accepte comme madhab le hanbalite, en réalité le wahhabisme a compilé ce qu'il a pensé trouver en bien dans les 4 écoles.
Le wahhabisme n'a fait qu'appliquer depuis bientôt deux siècles le pacte entre ibn abdelwahab et les saouds, alors qu'Ahmad Ibn Hanbal était rejeter par les khalife et mis en prison pour ces position religieux et politique, Alors que du plus grand Imâm (الإمام الاعظم) était derrière les barreau pour ne pas avoir accepté certains postes, le wahhabisme politique et le wahhabisme religieux se sont toujours arrangé pour se soutenir l'un l'autre en dénigrant souvent l'islam.

Depuis 2 siècles les savants wahabites justifient tout et n'importe quoi, la guerre contre les turcs au profits des anglais, le contrôle des ressources naturelles des terres musulmans par les ennemis de l'islam et plus reccament l'occupation de la Palestine par des accords secret et plus clairement la guerre contre les musulmans comme en IRAK.

Alors que le prophète saw se trouvait inférieurement en nombre, moins armés et moins équipé que les Qoreich venu à l'assaut de Médine et installé à Ohod, malgré cette situation il refusa la présence des juifs de Médine venu défendre la ville à ces côtés, mais le wahhabisme à réussi à justifier la présence des américains contre les batithtes de Saddam rahimullah en 91 puis en 2003.

Le wahhabisme a toujours était une épine dans le pied de notre oumma et la nation n'a jamais était aussi faible, aussi dominé et aussi dépendant que depuis l'arrivé de wahabisme.

Il faut arrêter de suivre aveuglement n'importe qui, notre salue ne peut venir que de coran, de sunnah et d'obéissance à nos savants tel que les 4 grands.

Le wahhabisme a aussi propager l'ignorance parmi les musulmans, aujourd'hui chaque musulmans se permet de lire un hadith et de donner un fatwas selon sa compréhension, je suis moi même témoin de cette situation dans les mosquées que je fréquente, les jeunes ne sachant pas réciter correctement le fatiha se permettent de reproches à Abou Hanifa, notamment sur la position des mains pendant la salate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:09

Salam

Il y a tant de chose à dire et sur n'importe quel sujet concernant le wahhabisme, mais chacun doit réfléchir sur le bienfait de cette doctrine et voir réellement le malheur qu'il nous a apporté.

Pour Haydar, il faut savoir que ma position concernant le chiisme n'a rien avoir avec Al Qardaoui, d'ailleurs Qardaoui à qui je dois beaucoup de respect m'étonne parfois avec ces fatwas, comme celui autorisant les boy's à aller combattre les talibans à conditions qu'ils ne tirent pas directement et qu'ils ne participent pas directement aux combats, fatwas très ridicule qui a fait rire plus d'un.

Pour revenir au chiisme, j'ai lu la lettre de Sobhani à l'attention de Qardaoui, et je constate que le chiisme parle de l'arrogance américaino-sioniste, des ennemis de l'islam qui veulent diviser les musulmans que lorsque cela les arrange.

Le chiisme avait-il oublié l'arrogance américains lorsque ces derniers étaient à l'assaut de Kaboul et de Bagdad???
Aujourd'hui les chiites partagent comme un gâteau les terres conquises de l'Irak et de Khorasan avec les américains et pendant que le slogan tel que MARG BAR AMRIKA se crie dans rue de Téhéran, les diplomates iraniens et américains tracent les zones qui doivent être partagés entre les deux puissances.
Dans ce domaine je n'ai rien contre les chiisme encore moins contre les iraniens, ces derniers n'ont fait qu'appliqué une formule très à l'ordre dans le monde actuel, comme l'a dit awatif sur l'autre poste, il faut mieux être le boucher que le veau, ce sont les wahabites qui ont fait de nous des veau bon qu'à être abattu par n'importe qui.

D'un point de vu religieux, encore une fois le chiisme reste une religion basé que sur l'émotion et le sentiments, on vous raconte en pleure qu'Omar et Abu bakr ont volé la place d'Ali et que Hassan et Hussein ont été massacrés injustement, bien sure toujours avec des arguments inventés de toutes pièces.

Si on se penche réellement sur le problème qui s'est produits après la mort du prophète saw et qui a des conséquence encore aujourd'hui, on constate que les sohabas étaient avant tous des hommes mais surtout pas des hommes infaillibles, mais qu'il est surtout impossible de se prononcer d'une façon juste et correcte pour accuser les uns ou soutenir les autres.

Si je prends le cas de Hussein (r), certains te diront que Hussein ne devait pas quitter Médine en direction de Karbala surtout qu'il avait était prévenu de la situation par plusieurs Sohaba et à plusieurs reprise sur la route, et qu'il ne devait pas apporter les femmes et les enfants de sa famille dans cette missions, d'autres maudiront Mowaya et son fils pour avoir tué Hussein et sa famille, mais le plus juste ne serait-il pas de laisser ALLAH juger la situation et de récompenser les justes et châtier les injustes?

C'est un exemple parmi d'autre, le chiisme ne tient debout que par l'intelligence des ces dirigeants, chose qui manque chez les wahabites et qui risque de le faire disparaître très bientôt, le seul problème, si le wahhabisme ne fait pas tawba et ne revient pas aux sources, sa disparition risque de se faire au profit de chiisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:18

Citation :
Salam
Pour confiture, évites de déplacer le débat sur le terrain nationalisme en prétendant que les turcs sont contre le wahhabisme, je ne pense pas que parmi nous il se trouve un turcs et encore moins que se sont les turcs les seuls à rejeter cette doctrine.

Salam
Il est indéniable que les Turcs détestent ce que tu appelles wahabis pour plusieurs raisons, l'une d'entre elle c'est qu'ils les ont chassé du Hijaz quand la Dawla Othmnia faiblie, ferma les yeux sur le soufisme et son culte des morts et des tombeaux.
Ceci s'est traduit par une haine du wahabisme écrite et décrite dans leur fameux livre qui nous parle d'un "Espion" Anglais inconnu, et tout juste tiré de leur imagination.
Les Turcs en majorité sont aveuglément attachés à leur école et restent fermés à toute correction ou rectification de leur madh'heb même si un hadith authentique contredit leur pratique.
En définitive, ils sont responsables d'une négligence qui a causé la perte du Califat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:30

ithviriw El Mokh a écrit:

Même Salman Rouchdi ton IDOLE, affirme en symbiose avec Bencheikh le SUPER imam de Marseille, dixit le MATIN (des généraux), que "son islam est le plus proche de celu de Rassoulou Allah, aswaws


Ils parlent comme toi exactement, toi tu es parti encore plus loin en t'inventant une descendance.
Ithviriw au contraire du TGV, ne s'arrete pas quand il déraille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:40

confiture a écrit:
SALAM AUX CROYANTS.


Akhi alokbi, les ennemis de l’islam sont nombreux et dans leur guerre contre l’islam, ils trouvent un soutien, inconscient ou non, parmi les frères égarés.

Le wahabisme étant le précurseur du renouveau musulman, chaque partie a tenté ou tente de le discréditer pour sauvegarder ses intérêts.
Si hier, les ottomans, avaient combattu à mort les wahabites pour maintenir leur hémogénie sur une partie du monde arabe, aujourd’hui ce sont les qardeches soufi, nostalgiques de l’Empire, qui reprennent à leur compte la propagande ant-wahabisme.

Hamfer. Hemphrey ; on ne sait comment l’écrire, revient souvent dans leur argumentation pour justifier la non-islamité ( selon eux) du wahabisme.
Or une petite recherche nous permet de savoir que l’histoire de cet espion trouve son origine dans le texte de Ayyub Sabri Pacha dans son livre intitulé “Mir’ât-ul haramein …. Et nulle part ailleurs.
Sache que ce Ayyub Pacha était un amiral dans l’arme otommane. Un GENENAR quoi !!
Ce genenar s’est inspiré des livres d’un autre genenar pour écrire son livre.

Ahmed Djevdet Pacha [général et homme d’Etat] à l’époque du trente quatrième Sultan Ottoman, Sultan Abdulhamîd Khan II [1258-1336 [1842-1918], enterré dans la tombe de Sultan Mahmûd à Istanbul], dans le septième volume de son livre de douze volumes, intitulé “Târih-i Osmânî” [l’Histoire Ottomane] et Ayyub Sabri Pacha, [contre-Amiral, mourut en 1308 [1890], dans son livre d’histoire de cinq volumes, intitulé “Mir’ât-ul haramein”[Mir’ât ul-Haramein, pp. 99- vol. III; cinq volumes en turc, Matba’a-i Bahriyé, Istanbul, 1301-1306, il existe dans la bibliothèque de Suleymaniyyé.] expliquent longuement et en détail le Wahabisme.

En fait c’étaient des genenar non contents de la révolte arabe. Il fallait justifier au près du monde musulman la raison de les mâter.

Dans son “Mir’ât-ul haramein” , publié en 1888 à Istanbul, Ayyub Sabri Pasha qualifie le wahhabisme d’« hérésie de l’Islam sunnite », revendiquant un Islam authentique, débarrassé de la « gangue idolâtre » et « moderniste », les bidâ. Cette « hérésie » est faite d’un ensemble de « commandements négatifs », des interdictions qui se basent sur le Coran et la Sunna, interprétés à la lumière de la pratique des « premiers musulmans », et rejetant les avis théologiques ultérieurs entrant en contradiction avec ces sources. A titre d’indication, la pratique wahhabite de l’islam interdit d’adorer les « intermédiaires » (ange, prophète ou saint) ; d’invoquer dans ses prières d’autres noms que ceux de Allah ; l’interdiction du tabac, de l’alcool, les décorations de mosquées, etc


Refusant les préjugés et les idées reçues, Cheikh Manzûr an-Nu'mânî – qui est un savant hanafite de l'Inde – choisit d'étudier directement et avec soin les ouvrages de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb ainsi que les biographies qui lui ont été consacrées . Il écrit, comme compte-rendu de son étude de l'enseignement de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb : "Tout musulman ayant par la grâce de Dieu compris le monothéisme pur vers lequel Dieu appelle dans le Coran et vers lequel le Prophète (sur lui la paix) a appelé, tout musulman qui est ainsi et aime ce monothéisme pur et se détache de toute forme d'associationnisme (shirk) et d'innovations religieuses (bid'a) – ce qui doit être le cas de tout croyant –, tout musulman qui est ainsi ne pourra pas ne pas être d'accord avec le message de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb en son essence. Il est toutefois possible que, sur certains points ("juz'iyyât"), il ressente chez lui une dureté ("shiddah"), et que, à propos de certaines ramifications ("tafrî'ât"), il ait un avis différent du sien, de telles divergences étant possibles entre les savants sunnites" .An-Nu'mânî cite ainsi certains points sur lesquels il dit partager d'autres avis que ceux de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb et de ses disciples, et à propos desquels, écrit-il, cela fait d'ailleurs plus de sept cents ans que le débat des arguments et des idées existe au sein de l'orthodoxie sunnite.


an-Nu'mânî a reproduit le texte d'une lettre que, deux ans avant sa mort, Ibn Abd il-Wahhâb écrivit au Chérif de La Mecque : il y expliquait ce qu'il disait vraiment, il y démentait plusieurs propos qui lui étaient attribués et il y indiquait l'origine et les raisons de ces calomnies ("buhtân") (Ibid., pp. 52-57). Abdullâh, fils de ibn Abd il-Wahhâb, dut lui aussi écrire des épîtres pour expliquer encore et toujours que non, ils ne disaient pas de tous les autres qu'ils n'étaient pas musulmans, ils ne manquaient pas de respect à la mémoire du Prophète, ils n'avaient jamais imaginé interdire de réciter la salât ala-n-nabî ou d'adresser des salutations une fois près de la tombe du Prophète, etc. etc. (Al-Hadiyya as-saniyya, pp. 40-42, cité par an-Nu'mânî. Abdullâh y dit aussi : "Concernant les Usûl ud-dîn, nous sommes sunnites ("ahl as-sunna wal-jamâ'ah") et suivons nos pieux prédécesseurs ("salaf") (…). Concernant les Furû', nous suivons l'école de Ahmad ibn Hanbal, et ne critiquons personne qui suit quelqu'un d'autre parmi les autres imams d'écoles (…) Nous ne prétendons pas être des mujtahid mutlaq, mais si, concernant une question donnée, l'avis de l'école hanbalite est différent de ce que dit un texte du Coran ou de la Sunna, clair, non abrogé et qui a été adopté comme avis par un des quatre imams, alors nous suivons ce que dit ce texte" (Al-Hadiyya as-saniyya, pp. 38-39, cité par an-Nu'mânî,

Enfin, an-Nu'mânî cite le colonisateur britannique, qui, plus tard, aux 19-20ème siècles, en Inde par exemple, utilisa le terme "wahhabite" pour qualifier les musulmans indiens luttant pour leur indépendance : il savait combien ce terme était déjà perçu négativement dans des populations musulmanes, et le but était de discréditer ces musulmans indiens au sein même de leur entourage.

(Cheikh Muhammad ibn Abd il-Wahhâb ké khilâf propaganda)


Donc, il est clair que le wahabisme s’inspire de l’école de pensée hanbalite.

Pour Abou Ouweis, le livre de al-Abani est une preuve contre le wahabisme.
Cela suppose qu’iL A lu et analysé le dit livre.
Pour une meilleure compréhension, j’aimerais bien qu’il nous délivre ici les passages qu’il a trouvés compromettants.
Sans ça, ça serait des accusations gratuites ; une pure sottise.


النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

Quiconque renie les épouses du Prophète (salla Allahou aaleyhi wa sallem), se met en dehors de la communauté des croyants



SALAM AUX CROYANTS

Muhammad ibn Abd il-Wahhâb a vu le jour dans le Nadjd, en Arabie, au 12ème siècle musulman / 18ème siècle grégorien. Il a vécu de 1115 à 1206 (a. h.) / 1703 à 1792 (a. g.). Voyant les déviances, les formes détournées de polythéisme (invocations adressées à des morts) et les innovations (bid'a) qui avaient cours en Arabie alors sous administration ottomane, voyant aussi les signes de faiblesses des musulmans un peu partout dans le monde (c'est l'époque de la colonisation, dont seules quelques terres musulmanes comme l'Arabie échapperont), il réalise que les musulmans sont les premiers responsables de leurs faiblesses et qu'ils doivent se réformer de l'intérieur. L'accent est mis sur le pur monothéisme (at-tawhîd al-kâmil) enseigné par le Prophète Muhammad (sur lui la paix) et sur la fidélité au message des sources de l'islam (al-i'tisâm bil-kitab was-sunna). Ibn Abd il-Wahhâb commence à diffuser son message dans son Nadjd natal, et, peu à peu, gagne des disciples.

النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

Quiconque renie les épouses du Prophète (salla Allahou aaleyhi wa sallem), se met en dehors de la communauté des croyants
[/quote]


Dernière édition par confiture le Ven 24 Oct - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:42

Dans mon message précédent, j'ai oublié un mot.

Citation :
Pour Haydar, il faut savoir que ma position concernant le chiisme n'a rien avoir avec Al Qardaoui, d'ailleurs Qardaoui à qui je dois beaucoup de respect m'étonne parfois avec ces fatwas, comme celui autorisant les boy's d'origine musulman à aller combattre les talibans à conditions qu'ils ne tirent pas directement et qu'ils ne participent pas directement aux combats, fatwas très ridicule qui a fait rire plus d'un.


Ouaga a écrit:


Salam
Il est indéniable que les Turcs détestent ce que tu appelles wahabis pour plusieurs raisons, l'une d'entre elle c'est qu'ils les ont chassé du Hijaz quand la Dawla Othmnia faiblie, ferma les yeux sur le soufisme et son culte des morts et des tombeaux.
Ceci s'est traduit par une haine du wahabisme écrite et décrite dans leur fameux livre qui nous parle d'un "Espion" Anglais inconnu, et tout juste tiré de leur imagination.
Les Turcs en majorité sont aveuglément attachés à leur école et restent fermés à toute correction ou rectification de leur madh'heb même si un hadith authentique contredit leur pratique.
En définitive, ils sont responsables d'une négligence qui a causé la perte du Califat.
Salam
J'aurais pu te croire si on était encore au 17 ème siécle, mais depuis on a eu une histoire qui nous permet à nous, de juger aujourd'hui.

Il n'y a aucun doute que l'islam à cette époque avait besoin d'être "reformer" sur certaines choses, l'ignorance dépassait parfois les limites, d'un point de vu religieux les wahabites ont passé d'un extreme à l'autre et d'un point de vu politique, les wahabites ont donné le dernier coup aux turcs agonisant pour donner la place aux anglais et leurs amis sionistes, c'est la suite des évenements qu'il faut voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:46

Juste une remarque, pour moi parler d'ibn taymya et de wahabisme en même temps et aussi faux que de parler des Bayazid Bastami, Hassen Bassri, Al Ghazali...et des soufis tel qu'on nous les présente actuellement, nottament les bouchiya du Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:52

confiture a écrit:
confiture a écrit:
SALAM AUX CROYANTS.


Akhi alokbi, les ennemis de l’islam sont nombreux et dans leur guerre contre l’islam, ils trouvent un soutien, inconscient ou non, parmi les frères égarés.

Le wahabisme étant le précurseur du renouveau musulman, chaque partie a tenté ou tente de le discréditer pour sauvegarder ses intérêts.
Si hier, les ottomans, avaient combattu à mort les wahabites pour maintenir leur hémogénie sur une partie du monde arabe, aujourd’hui ce sont les qardeches soufi, nostalgiques de l’Empire, qui reprennent à leur compte la propagande ant-wahabisme.

Hamfer. Hemphrey ; on ne sait comment l’écrire, revient souvent dans leur argumentation pour justifier la non-islamité ( selon eux) du wahabisme.
Or une petite recherche nous permet de savoir que l’histoire de cet espion trouve son origine dans le texte de Ayyub Sabri Pacha dans son livre intitulé “Mir’ât-ul haramein …. Et nulle part ailleurs.
Sache que ce Ayyub Pacha était un amiral dans l’arme otommane. Un GENENAR quoi !!
Ce genenar s’est inspiré des livres d’un autre genenar pour écrire son livre.

Ahmed Djevdet Pacha [général et homme d’Etat] à l’époque du trente quatrième Sultan Ottoman, Sultan Abdulhamîd Khan II [1258-1336 [1842-1918], enterré dans la tombe de Sultan Mahmûd à Istanbul], dans le septième volume de son livre de douze volumes, intitulé “Târih-i Osmânî” [l’Histoire Ottomane] et Ayyub Sabri Pacha, [contre-Amiral, mourut en 1308 [1890], dans son livre d’histoire de cinq volumes, intitulé “Mir’ât-ul haramein”[Mir’ât ul-Haramein, pp. 99- vol. III; cinq volumes en turc, Matba’a-i Bahriyé, Istanbul, 1301-1306, il existe dans la bibliothèque de Suleymaniyyé.] expliquent longuement et en détail le Wahabisme.

En fait c’étaient des genenar non contents de la révolte arabe. Il fallait justifier au près du monde musulman la raison de les mâter.

Dans son “Mir’ât-ul haramein” , publié en 1888 à Istanbul, Ayyub Sabri Pasha qualifie le wahhabisme d’« hérésie de l’Islam sunnite », revendiquant un Islam authentique, débarrassé de la « gangue idolâtre » et « moderniste », les bidâ. Cette « hérésie » est faite d’un ensemble de « commandements négatifs », des interdictions qui se basent sur le Coran et la Sunna, interprétés à la lumière de la pratique des « premiers musulmans », et rejetant les avis théologiques ultérieurs entrant en contradiction avec ces sources. A titre d’indication, la pratique wahhabite de l’islam interdit d’adorer les « intermédiaires » (ange, prophète ou saint) ; d’invoquer dans ses prières d’autres noms que ceux de Allah ; l’interdiction du tabac, de l’alcool, les décorations de mosquées, etc


Refusant les préjugés et les idées reçues, Cheikh Manzûr an-Nu'mânî – qui est un savant hanafite de l'Inde – choisit d'étudier directement et avec soin les ouvrages de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb ainsi que les biographies qui lui ont été consacrées . Il écrit, comme compte-rendu de son étude de l'enseignement de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb : "Tout musulman ayant par la grâce de Dieu compris le monothéisme pur vers lequel Dieu appelle dans le Coran et vers lequel le Prophète (sur lui la paix) a appelé, tout musulman qui est ainsi et aime ce monothéisme pur et se détache de toute forme d'associationnisme (shirk) et d'innovations religieuses (bid'a) – ce qui doit être le cas de tout croyant –, tout musulman qui est ainsi ne pourra pas ne pas être d'accord avec le message de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb en son essence. Il est toutefois possible que, sur certains points ("juz'iyyât"), il ressente chez lui une dureté ("shiddah"), et que, à propos de certaines ramifications ("tafrî'ât"), il ait un avis différent du sien, de telles divergences étant possibles entre les savants sunnites" .An-Nu'mânî cite ainsi certains points sur lesquels il dit partager d'autres avis que ceux de Muhammad ibn Abd il-Wahhâb et de ses disciples, et à propos desquels, écrit-il, cela fait d'ailleurs plus de sept cents ans que le débat des arguments et des idées existe au sein de l'orthodoxie sunnite.


an-Nu'mânî a reproduit le texte d'une lettre que, deux ans avant sa mort, Ibn Abd il-Wahhâb écrivit au Chérif de La Mecque : il y expliquait ce qu'il disait vraiment, il y démentait plusieurs propos qui lui étaient attribués et il y indiquait l'origine et les raisons de ces calomnies ("buhtân") (Ibid., pp. 52-57). Abdullâh, fils de ibn Abd il-Wahhâb, dut lui aussi écrire des épîtres pour expliquer encore et toujours que non, ils ne disaient pas de tous les autres qu'ils n'étaient pas musulmans, ils ne manquaient pas de respect à la mémoire du Prophète, ils n'avaient jamais imaginé interdire de réciter la salât ala-n-nabî ou d'adresser des salutations une fois près de la tombe du Prophète, etc. etc. (Al-Hadiyya as-saniyya, pp. 40-42, cité par an-Nu'mânî. Abdullâh y dit aussi : "Concernant les Usûl ud-dîn, nous sommes sunnites ("ahl as-sunna wal-jamâ'ah") et suivons nos pieux prédécesseurs ("salaf") (…). Concernant les Furû', nous suivons l'école de Ahmad ibn Hanbal, et ne critiquons personne qui suit quelqu'un d'autre parmi les autres imams d'écoles (…) Nous ne prétendons pas être des mujtahid mutlaq, mais si, concernant une question donnée, l'avis de l'école hanbalite est différent de ce que dit un texte du Coran ou de la Sunna, clair, non abrogé et qui a été adopté comme avis par un des quatre imams, alors nous suivons ce que dit ce texte" (Al-Hadiyya as-saniyya, pp. 38-39, cité par an-Nu'mânî,

Enfin, an-Nu'mânî cite le colonisateur britannique, qui, plus tard, aux 19-20ème siècles, en Inde par exemple, utilisa le terme "wahhabite" pour qualifier les musulmans indiens luttant pour leur indépendance : il savait combien ce terme était déjà perçu négativement dans des populations musulmanes, et le but était de discréditer ces musulmans indiens au sein même de leur entourage.

(Cheikh Muhammad ibn Abd il-Wahhâb ké khilâf propaganda)


Donc, il est clair que le wahabisme s’inspire de l’école de pensée hanbalite.

Pour Abou Ouweis, le livre de al-Abani est une preuve contre le wahabisme.
Cela suppose qu’iL A lu et analysé le dit livre.
Pour une meilleure compréhension, j’aimerais bien qu’il nous délivre ici les passages qu’il a trouvés compromettants.
Sans ça, ça serait des accusations gratuites ; une pure sottise.


النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

Quiconque renie les épouses du Prophète (salla Allahou aaleyhi wa sallem), se met en dehors de la communauté des croyants



color]
[/quote]



SALAM AUX CROYANTS


Quant aux allégations de « dhulm » [injustice, tyrannie, oppression] comme quoi le mouvement de SHeikh fut l'une des raisons pour la chute du Khilâfa, et que les Anglais aidèrent les Wahhabites à atteindre ce but, alors Muhammad Mahdi al-Istanbulî répond à cette piètre accusation :

« Il incombe à cet auteur d'appuyer son opinion avec des preuves, et , dans le passé, le poète a dit : si les accusations ne sont pas basées sur des preuves/ des textes, alors c'est une preuve de sottise. Au contraire, l'Histoire révèle que les Anglais furent opposés à ce mouvement dès le départ, craignant un renouveau du monde islamique ».

Al-Istanbulî dit aussi :

« Il est étrange, à la fois amusant et désolant que cet auteur accuse le mouvement du SHeikh d'être l'une des causes de la chute du Khalifat ottoman. Il est inutile de dire que ce mouvement fut fondé en l'an 1811, et que le Khalifat fut détruit l'année 1922. »



النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

Quiconque renie les épouses du Prophète (salla Allahou aaleyhi wa sallem), se met en dehors de la communauté des croyants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:53

Ouaga a écrit:
ithviriw El Mokh a écrit:

Même Salman Rouchdi ton IDOLE, affirme en symbiose avec Bencheikh le SUPER imam de Marseille, dixit le MATIN (des généraux), que "son islam est le plus proche de celu de Rassoulou Allah, aswaws


Ils parlent comme toi exactement, toi tu es parti encore plus loin en t'inventant une descendance.
Ithviriw au contraire du TGV, ne s'arrete pas quand il déraille.
Dois-je conclure que pour ta part, tes GOUROUS, Salman Rouchdi et Soheil Bencheikh, sont les seuls avec le Wahabisme et les PANSEURS comme Confiture de navets, capables de redresser la situation des musulmans, pour les faire accepter par Shimon Pérès et préparer la venue de Livny aux affaires ?

En te lisant, toi, confiture et alokbi, je constate le GOUFFRE dans lequel nous sommes tombés.

Abou Ouweis, quoique moins CRETIN que votre bande d'idiots, a cru avoir trouvé le moyen de vous embobiner, en tentant d'être aussi faux jeton, quand il parle du madhhab, Ahl el Beyt, as, et en voulant nous faire croire que vos madhahib sont aussi parfaits que les courants fondés par Paul, Luc, Pierre, Jean, Thomas, mais c'est mal connaître l'histoire de l'Eglise Sounie, qui a produit le monstre Wahabay et l'INEPTIE salafiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 22:58

SALAM AUX CROYANTS


Tu devrais aller te relire; en cas de mélancolie, tes âneries te feront cerainement rire de toi même; à défaut de pleurer.

Apparement la leçon n'a pas servi !!


النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

Quiconque renie les épouses du Prophète (salla Allahou aaleyhi wa sallem), se met en dehors de la communauté des croyants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 23:25

Citation :
Dois-je conclure que pour ta part, tes GOUROUS, Salman Rouchdi et Soheil Bencheikh, sont les seuls avec le Wahabisme et les PANSEURS comme Confiture de navets, capables de redresser la situation des musulmans, pour les faire accepter par Shimon Pérès et préparer la venue de Livny aux affaires

Abou Oweyss ne sait pas qu'entre Ibn Abdelouhab et la chute du Claifat un siècle s'est écoulé.
Ensuite ta république Izlamique court en ce moment pour se faire reconnaitre par le Grand satan et ton frère Peres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 23:37

SALAM AUX CROYANTS


Hummm !

J e comprends mieux qu'il soit imperméable à touts les preuves citées plus haut. I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Ven 24 Oct - 23:50

Ouaga a écrit:


Abou Oweyss ne sait pas qu'entre Ibn Abdelouhab et la chute du Claifat un siècle s'est écoulé.
Abou Ouweis sait qu'entre Ibn Abdelawahab et aujourd'hui, deux siècles se sont écoulé et pourtant, le méfait de wahabisme est tjs là.

Je ne fais que vous mettre en garde, fait ce que vous voulez, c'est une question essentiel pour notre avenir, le changerement risque d'être radicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 0:20

Abou Ouweis a écrit:
Abou Ouweis sait qu'entre Ibn Abdelawahab et aujourd'hui, deux siècles se sont écoulé et pourtant, le méfait de wahabisme est tjs là.

Je ne fais que vous mettre en garde, fait ce que vous voulez, c'est une question essentiel pour notre avenir, le changerement risque d'être radicale.

Tu vois les méfaits que dans le monde arabe.
Au Maghreb, en Egypte, en Turquie, en Majoussie ils n'ont pas de wahabisme ils sont arrivés où..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alokbi
Habitué


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 2:58

alsalam

akhi abououiss merci pour ton debats sage et inchaalah constructif pour tous mes freres ici mais je te repete de ne pas lancer en gros mais essaye de nous donner quelque dalil entre temps .

Code:
en réalité le wahhabisme a compilé ce qu'il a pensé trouver en bien dans les 4 écoles.

Ici tu detruit completement le titre de ton sujet et que le wahabisme est loin de l'islam pur MAIS le wahabisme et le produit des 4 ecoles en plus a compile leur bien (ALZOUBDAH DES 4 ECOLES) . Merci pour la sagesse.

Code:

wahhabisme politique et le wahhabisme religieux se sont toujours arrangé pour se soutenir l'un l'autre en dénigrant souvent l'islam.

Tres bien de differencier entre politique et religieux MAIS akhi donne un dallil sur leur dinigrement de l'islam selon vous biensur ??? j'attend !!!

Code:

plus clairement la guerre contre les musulmans comme en IRAK

Akhi vas faire une statistique et tu peut facilement trouver que les moujahiddines en iraq sont 80% wahabites de l'arabie saoudites par contre les rawafidhs tu les a denuder convenablement .

Code:

malgré cette situation il refusa la présence des juifs de Médine venu défendre la ville à ces côtés

Pour l'histoire akhi le prophete a chasse les juifs de medine qu'apres leur trahison pendant la guerre des partis (ghazouate alkhandek).
Code:

Le wahhabisme a toujours était une épine dans le pied de notre oumma et la nation n'a jamais était aussi faible, aussi dominé et aussi dépendant que depuis l'arrivé de wahabisme.

Akhi la oumaa est en panne depuis 10 ciecles et contrairement c'est avec l'existance de cette jamaat (wahabia) que le jihad a ete lancer de nouveau dans notre oummah .
SOIT equitable et dit quel jamaate a donner a cette oumma un nombre de chahids (miliers) plus que le wahabites a Afghuanistan, chichenia, bosnia, irak,....... il faut pas a chercher un seul rafidhi car impossible de trouver car sont pas de cette oummah.

Code:
si le wahhabisme ne fait pas tawba et ne revient pas aux sources

Je suis d'accord pour la tawbah mais pas seulement les wahabites mais tous le monde akhi , et moi je vois que le problem des wahabites chez les malikites comme moi c'est leur retour aux sources avec extrimisme des fois .


Conclusion est : وضوح الرؤية من صفاء المنهج والمعتقد
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rooney
Habitué


Nombre de messages : 990
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 3:38

Salam

j'ai lu deux livre de ibn abdelwahab "kachf achoubouhate" et ereur das la compréhension du tawhid.
je suis entiérement d'acord avec la 3aqida de ce cheikh qui n'a rien "d'exceptionnelle" mise apart qu'elle sort du coran et du hadith.
je trouve que le cheikh en question est totalement innocet de ce qui se passe aujourd'hui. son but c'était le tawhid.
les musulmans actuels sont tous corrompus à 80% wahabites ou pas.
je ne me considére pas du tout wahabites.
je suis musulman, sans plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 4:39

rooney and tevez a écrit:
Salam

j'ai lu deux livre de ibn abdelwahab "kachf achoubouhate" et ereur das la compréhension du tawhid.
!

SALAM AUX CROYANTS


C'est exactement ce qu'il faut faire. Aller à la source et vérifier sois-même avant de se lancer dans la critique.

Malhereusement, certains ignorent cette étape et traitent leurs contradicteurs d'ignorants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 16:04

confiture a écrit:
rooney and tevez a écrit:
Salam

j'ai lu deux livre de ibn abdelwahab "kachf achoubouhate" et ereur das la compréhension du tawhid.
!

SALAM AUX CROYANTS
C'est exactement ce qu'il faut faire. Aller à la source et vérifier sois-même avant de se lancer dans la critique.

Malhereusement, certains ignorent cette étape et traitent leurs contradicteurs d'ignorants.
C'est justement ce que j'ai fait, en voici la preuve DINGO !!!!
الفتاوى ومعنى 'سبوح قدوس'

وأخيرا إلى الفتاوى، وسؤال من عبدالحميد أحمد من سوهاج، قال فيه: اسمع بعض الناس في سجودهم يقولون، سبوح، قدوس، فما معنى هذه الجملة وهل هي واردة في الشرع؟
فأجاب عن سؤاله الدكتور منيع عبدالحليم محمود الأستاذ بجامعة الازهر قائلا: 'سبوح قدوس وردت في الشرع وهي تنزيه لله سبحانه وتعالى من الصاحبة والولد وتعني أبرئ الله من السوء أو السرعة إليه وأدخل في طاعته وذلك كما ورد في القاموس فأصل سبوح تفيد التنزيه والسرعة وهما لله يفيدان تنزيهه عما لا يليق به فأتوب إليه مسرعا وأنزهه، وروى مسلم عن السيدة عائشة (رضي الله عنها) قالت: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: سبوح قدوس رب الملائكة والروح'، وورد أنه كان يقول ايضا في سجوده: 'اللهم اني أعوذ برضاك من سخطك وبمعافاتك من عقوبتك وأعوذ بك منك لا احصي ثناء عليك أنت كما أثنيت على نفسك'.
ونتجه إلى الصفحة الرابعة من جريدة 'عقيدتي' وباب صندوق الفتوى، الذي ينشر بعض الأسئلة التي يكتبها الناس ويضعونها في صندوق بالمسجد الذي يصلون فيه، ويسألون شيخه، ففي مسجد سيدي مبارك بمحافظة كفر الشيخ سأل عادل محمد المصري - محاسب قانوني - السؤال الآتي: - بعض الرجال الآن يتبادلون الزوجات فهل هذا جائز في الشرع؟
فرد عليه الشيخ محمد عباس إمام وخطيب المسجد قائلا: 'زواج البدل أو المبادلة فعل من أفعال الجاهلية قال إبن زيد: هذا شيء كانت العرب تفعله، يقول أحدهم خذ زوجتي وأعطني زوجتك روى الدار قطني عن أبي هريرة قال: كان البدل في الجاهلية أن يقول الرجل للرجل: انزل لي عن امرأتك وأنزل لك عن امرأتي، وأزيدك فأنزل الله عز وجل أولا أن تبدل بهن من أزواج ولو أعجبك حسنهن'. Twisted Evil
قال: فدخل عينية بن حصن الغزازي على رسول الله صلى الله عليه وسلم: يا عينية فأين الاستئذان: فقال: يا رسول الله ما استأذنت على رجل من مصر منذ أدركت، أي بلغت، قال من هذه الحميراء إلى جنبك؟ قال رسول الله صلى الله عليه وسلم هذه عائشة أم المؤمنين، قال أفلا أنزل لك عن أحسن الخلق؟ فقال يا عينية إن الله قد حرم ذلك قال: فلما خرج قالت عائشة: يا رسول الله من هذا؟ قال أحمق مطاع وإنه على ما ترين لسيد قومه، وعلى ذلك فنكاح البدل زنا وحرام وفعل من أفعال الجاهلية ولا يفعله مسلم ولا إنسان عنده إنسانية'.
المصدر
[جريدة 'عقيدتي' وباب صندوق الفتوى،
رد: فتوى عن تبادل الزوجات في كفر الشيخ..

--------------------------------------------------------------------------------

لقد سمعت أن إثنان تبادلا زوجتيهما هنا في جدة،فكل منهما طلق زوجته وبعد إنقضاء العدة تم التبادل والزواج الشرعي بعقد جديد لكل منهم.وقد بلغني أنهما من حملة الدكتوراه.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Sam 25 Oct - 17:00

SALAM AUX CROYANTS

LE BGHEL que vous connaissez maintenant, va certainement décrocher le prix Nobel des hors-sujets et autres âneries.

Je lui pose alors la question : que dit-on dans sa secte au sujet de la location des vagins ?
S'il reçoit chez lui un rafidhi, comme lui, va-t-il se plier à sa demande et lui louer le vagin de sa femme pour la nuit ??

Le sujet est " les extrémismes dans l'Islam" et pour ne pas le polluer, je te conseille d'ouvrir un autre topic avec pour titre :
" ithriviw et ses âneries".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Dim 15 Fév - 23:45

Salam
Quelqu'un m'a parlé d'un autre espèce de wahabisme et en faisant un peu de recherche, j'ai fait la connaissance d'un certain Moukhlef un pseudo savon installé entre les cuisses de thagouth Koweitiens à partir d'où il crache sur l'ensemble de musulmans, de Ben Laden à Traik Ramadn en passant par Ahmad Yassine, Rantissi et Sayed Qotb, pour mouklif tous ces musulmans sont des moushrikines qui ont renié leur religion.

Je suis plus que jamais convaincu que le wahabisme a poignardé l'islam sunite dans le dos, l'islam de Mohamad saw a été victime depuis son apparition par des centains et des milliers de charlatants, de ceux qui ne voulaient pas payer le zakat, des adeptes de mousseilima khadab, des khawarij en passant par les chiites, les soufis khorafate, les sectes comme les ahmadya, les ahbashs etc... le wahabisme était celui qui a eu le plus de moyen dans sa guerre contre l'islam, l'argent du pétrole et l'appuis des puissances, hier les anglais et aujourd'hui l'américano-sionisme.


En s'attaquant aux 4 écoles sunites le wahabisme a frapper directement les racines de l'école sunah wa aljamaa, aujourd'hui chacun comme ce mouklef se permettent de faire leur propre école sans tenir compte de l'avis des grands savants musulmans, et le résultat n'est autre que le désastre et l'humilliation.

Le wahabisme doit être jugé devant un tribunal islamique pour haut trahisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Lun 16 Fév - 0:24

SALAM AUX CROYANTS

Pfffffff; on est encore dans j'ai entendu dire et il parait que !!!

Du vent et encore du vent cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Lun 16 Fév - 0:50

confiture a écrit:
SALAM AUX CROYANTS

Pfffffff; on est encore dans j'ai entendu dire et il parait que !!!

Du vent et encore du vent cheers
L'inculte que tu es tu crois les autres comme toi, je te conseille d'aller vérifier par toi même les propos de ce moukhlef, écris son nom arabe et tappe sur google, ce vendu toit comme la majorité des wahabites sont des marionettes entre les mains des ennemis de l'islam et ils les font denser selon leur musique.

Moukhlef est le pire parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Lun 16 Fév - 1:00

Abou Ouweis a écrit:
Salam
Le wahabisme doit être jugé devant un tribunal islamique pour haut trahisons.

Salam
Une fois qu'on aura fini de juger les rafidhis on s'attaquera à cette nouvelle race de savants, qui ne fait nullement partie du wahabisme (tu devrais te renseigner avant d'écrire n'importe quoi) mais d'une ancienne secte qualifiée de Mourjia.
Mais tu parles de quel Mokhlif..? Si c'est Echemri il est rafidhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Lun 16 Fév - 1:09

Ouaga a écrit:
Abou Ouweis a écrit:
Salam
Le wahabisme doit être jugé devant un tribunal islamique pour haut trahisons.

Salam
Une fois qu'on aura fini de juger les rafidhis on s'attaquera à cette nouvelle race de savants, qui ne fait nullement partie du wahabisme (tu devrais te renseigner avant d'écrire n'importe quoi) mais d'une ancienne secte qualifiée de Mourjia.
Mais tu parles de quel Mokhlif..? Si c'est Echemri il est rafidhi.

SALAM AUX CROYANTS

En plus d'être inculte, et il l'a prouvé à maintres reprises, il est en plus dénué de raison.
Il persiste et veux nous convaincre de se soulever contre d'autres musulmans et ceci sans aucune argumentation mis à part les histoires à dormir debout.
Il est incapable de dire clairement ce qu'il repproche au wahabisme en tant que courant de pensée.
Passerait-on devant un tribunal le soufisme pour les dérives de ses membres et leurs trahisons ???

Et que penses-tu de ce soufi qui rêve de se vendre ?? albino

http://www.youtube.com/watch?v=5imtd-xAvi0&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Lun 16 Fév - 13:37

Abou Ouweis a écrit:
Salam
Le wahabisme doit être jugé devant un tribunal islamique pour haut trahisons.


Dernière édition par ithviriw le Lun 16 Fév - 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Islam, victime de ces extrémistes.   Aujourd'hui à 11:45

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Islam, victime de ces extrémistes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Extrémistes
» Site extrémiste athée
» Sarkozy veut punir la consultation de sites "extrêmistes"
» Un vent de haine souffle sur la Belgique.
» Mormons minoritaire et extrémistes *polygames*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Islam-
Sauter vers: