Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 6 Millions d'européens sans papier en Palestine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bokabza
Membre


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: 6 Millions d'européens sans papier en Palestine   Mar 23 Déc - 21:21

Selon Monsieur Horteufeux les personnes sans papiers résidant sans autorisation en France doivent être reconduit à leur pays d'origine.Mais monsieur Horteufeux cela signifie que nous devons reconduire à leur pays d'origine les sisx millions d'étrangers qui sont venus sans visas en Paletine et squattent nos terres, nos emplois, nos maisons de manière illégale c'est ça la loi contre l'immigration clandestine,non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bokabza
Membre


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: 6 Millions d'européens sans papier en Palestine   Mar 23 Déc - 21:23

Les agressions des citoyens Israéliens/juifs contre les palestiniens

--------------------------------------------------------------------------------

اعتداءات المستوطنين على الفلسطينيين

مقدم الحلقة: سامي حداد
ضيوف الحلقة:
- دان شفتان/ مركز دراسات الأمن القومي-جامعة حيفا
- نجيب أبو رقية/ منظمة بتسليم لحقوق الفلسطينيين
- محمود الهباش/ وزير الشؤون الاجتماعية والزراعة الفلسطيني
- عزام التميمي/ مدير معهد الفكر السياسي الإسلامي
تاريخ الحلقة: 10/10/2008





- الموقف الإسرائيلي من اعتداءات المستوطنين
- حالة الديمقراطية الإسرائيلية وحقوق الإنسان
- موقف السلطة الفلسطينية ودور المقاومة
- الوضع القانوني للمستوطنات ومستقبل المفاوضات
En plus cette immigration accroit l'insécurité en Palestine et les tensions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bokabza
Membre


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: 6 Millions d'européens sans papier en Palestine   Mar 23 Déc - 21:27

La Commission a adopté aujourd’hui une communication qui dresse un bilan des progrès réalisés dans la lutte contre l’immigration clandestine et qui définit les prochaines priorités de l’Union dans cet important domaine de politique.

La lutte contre l’immigration clandestine est un axe central de la politique commune de l’UE en matière de migrations depuis sa création, en 1999. Le traité d’Amsterdam a créé les compétences communautaires dans ce domaine à son titre IV, l’article 62 du TEC constituant la base juridique des règlements relatifs aux contrôles aux frontières et à la politique des visas, et l’article 63 du TEC la base explicite des mesures relatives à l’immigration clandestine et au séjour irrégulier, y compris le rapatriement des personnes en séjour irrégulier.

La présente communication fait partie intégrante de l’approche globale de l’Union en matière de gestion des migrations. Elle complète le programme d’action adopté par la Commission en décembre 2005, qui présentait une série d’initiatives qu’elle entendait prendre en matière d’immigration légale. Le programme soulignait que l’admission des migrants économiques est inséparable des mesures de lutte contre l’immigration clandestine si l’on veut garantir l’intégrité et la crédibilité d’une telle politique.

Ampleur du phénomène

L’expression «immigration clandestine» est utilisée pour désigner divers phénomènes, notamment l’entrée illégale de ressortissants de pays tiers sur le territoire d’un État membre par voie terrestre, maritime et aérienne, y compris par les zones de transit aéroportuaires. Nombre de ces entrées irrégulières se font au moyen de faux documents ou de documents falsifiés, ou avec l’aide de réseaux criminels organisés de passeurs et de trafiquants d’êtres humains. En outre, un nombre considérable de personnes pénètrent légalement au moyen d’un visa valable ou dans le cadre d’un régime d’exemption de visa, mais dépassent la durée de séjour autorisée ou modifient l’objet de leur séjour sans obtenir l’accord des autorités. Enfin, certains demandeurs d’asile déboutés ne quittent pas le pays après avoir reçu une décision finale négative.

Les flux d’immigration clandestine ne peuvent être estimés qu’à partir d’indicateurs pertinents, tels que les chiffres des entrées refusées, des immigrants clandestins arrêtés à la frontière ou dans un État membre, des éloignements ou des dossiers de régularisation au niveau national. Un autre indicateur utile est le nombre considérable de personnes qui entrent légalement et dépassent la durée de séjour autorisée. On estime ainsi que les entrées d’immigrants clandestins dans l’UE-25 dépassent le million chaque année (voir annexe).

Au vu de la situation économique et politique de nombreux pays d’origine et des prévisions démographiques, il est très probable que la pression migratoire s’accentuera au cours des prochaines décennies. Les mouvements de migration clandestine risquent de se poursuivre à un rythme élevé tant que subsisteront d’importants facteurs de départ dans les pays tiers et facteurs d’attraction dans l’Union européenne.

Contexte de l’action

L’importance des mesures de lutte contre l’immigration clandestine a été soulignée maintes fois par chacune des institutions de l’Union. Par exemple, dans sa communication de 2001 relative à une politique commune en matière d’immigration clandestine, la Commission annonçait son intention «d’aborder la question de l’immigration clandestine dans le cadre d’une approche globale» orientée sur des mesures couvrant les différentes étapes du processus migratoire. Les trois plans d’action du Conseil de 2002 relatifs à l’immigration clandestine, aux contrôles aux frontières et aux retours comprenaient une telle panoplie complète de mesures. La communication de la Commission de 2003 (IP/03/794) faisait partie d’une évaluation des progrès accomplis dans le cadre de ces plans d’action et annonçait la publication d’un bilan annuel, qui s’est concrétisé sous la forme du rapport 2004. Un rapport similaire, couvrant les progrès réalisés en 2005, est également joint en annexe à la présente communication.

Le programme de La Haye (programme de travail pluriannuel dans le domaine de la justice, liberté et sécurité, adopté par le Conseil européen des 4-5 novembre 2004) définit un programme d’action en vue d’intensifier la lutte contre l’immigration clandestine dans plusieurs grands domaines de politique: la sécurité des frontières, l’emploi clandestin, les retours et la coopération avec les pays tiers. Face aux flux récents et continus d’immigration clandestine dans la région méditerranéenne, le Conseil européen des 15-16 décembre 2005 a souligné la nécessité d’adopter une approche globale et a arrêté un ensemble de mesures prioritaires concrètes à mettre en oeuvre à court et moyen termes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: 6 Millions d'européens sans papier en Palestine   Mer 24 Déc - 0:00

salam
j'aime bien certains de tes postes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 Millions d'européens sans papier en Palestine   Aujourd'hui à 7:05

Revenir en haut Aller en bas
 
6 Millions d'européens sans papier en Palestine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour des personnes sans-papier...
» Paris : nouvelle expulsion d'un lycéen sans papier.
» Au secours des sans papiers
» j'étais étranger et vous m'avez accuilli!!!
» çà craint!!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: