Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Iran et le boycott des produits israéliens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: L'Iran et le boycott des produits israéliens.   Sam 10 Jan - 16:47

SALAM AUX CROYANTS


Iran : Malaise autour du boycott des produits israéliens
06.01.2009


A chaque fois qu’il y a des tensions avec Israël, le régime évoque un boycott en Iran des compagnies étrangères ayant des actionnaires « sionistes ». C’est ainsi que la semaine dernière, une boutique de la marque Benetton a été incendiée à Téhéran par des « étudiants en colère » contre « les sionistes ». Il y a du nouveau dans ce domaine.




Cette idée de boycotter des compagnies qui seraient liées à Israël est défendue sur Internet par un site islamiste nommé Innovative Minds ouvertement sympathisant du Hezbollah, mais très discret vis-à-vis de ses liens avec les mollahs. Le site mentionne clairement 29 compagnies et de nombreuses marques qui dépendent d’elles (en tout plus de 120 marques dont le nombre ne cesse d’augmenter). Il a aussi confectionné une image regroupant les logos des marques les plus connues de sa liste.


Etrangement, cette image (ci-dessus) n’est jamais utilisée par les mollahs en Iran pour illustrer les nouvelles concernant ce boycott sans cesse évoqué par les médias et les dirigeants du régime.

La raison de cette autocensure est que certaines des compagnies mentionnées par Innovative Minds sont d’excellents partenaires commerciaux des mollahs. A titre d’exemple, on peut citer la compagnie Nokia que l’on dit associée à Rafsandjani, le patron du régime des mollahs. Pour éviter de casser ce genre de partenariat discret et très lucratif, mais néanmoins donner le bon exemple que l’on recommande aux autres Etats musulmans, le régime a laissé ses « étudiants en colère » attaquer Benetton, marque familiale d’une importance moindre que Nokia ou Nestlé.

Si le régime avait été étranger à cette attaque, il aurait évoqué des poursuites contre les attaquants et le paiement des dommages et intérêts à Benetton, or, il y a deux jours, le régime a fermé et placé sous scellé toutes les boutiques de la chaîne !

Cette décision peut paraître très forte, mais en faisant cela, le régime reste dans sa désapprobation d’actions hostiles à l’égard des partenaires mentionnés par le site qu’il finance lui-même ! Toujours dans le même registre d’agitation dans l’inaction, Ali-Akbar Mehrabian, neveu d’Ahmadinejad et ministre des industries et des mines, a annoncé que ses services allaient suspendre les activités des compagnies pro-sionistes en Iran !

Précisons que monsieur le neveu chéri du très anti-sioniste Ahmadinejad n’a évidemment pas nommé ces compagnies, par ailleurs ce n’est pas à lui d’annoncer cette suspension mais au ministre du commerce extérieur ou encore à son tonton Mahmoud.

Ces annonces nous révèlent deux points. D’une part, le régime utilise les musulmans intégristes pour perturber la vie commerciale en Occident, mais sans appliquer chez lui ce qu’il recommande à ses partisans étrangers, et d’autre part, tous les dirigeants, y compris Ahmadinejad, sont de mèche pour faire cette politique doublement malhonnête.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'Iran et le boycott des produits israéliens.   Sam 10 Jan - 19:57

SALAM AUX CROYANTS




Le : 09 Mai 2008
Israël exige des autres Etats qu'ils boycottent l'Iran et… achète du pétrole iranien



Israël est censé observer un boycott des plus fermes contre l’Iran, mais achète du pétrole iranien. Si vous vous êtes déjà demandé ce qu’était la définition du mot hypocrisie, vous trouverez la réponse ici.
Le mois dernier, la ministre des Affaires étrangères suisse a fait une visite en Iran et, ensemble avec le président Ahmadinejad, ils ont participé à la signature d’un contrat de plusieurs milliards d’euros pour la fourniture par l’Iran à la Suisse de grandes quantités de gaz naturel pendant les 25 prochaines années.
Le Département d’Etat américain a immédiatement condamné l’accord et a dit qu’il enquêterait pour voir s’il était en violation avec le « Iran Sanctions Act » (…) Israël s’est également plaint, décrivant la visite de la ministre suisse à Téhéran comme un « acte inamical à l’égard d’Israël ». Différentes institutions juives se sont également jointes aux protestations, dont le World Jewish Congress.
Cette vertueuse indignation était tout à fait prévisible, mais néanmoins quelque peu bizarre. Le 30 mars 2008, le journal suisse « Sonntag », en représailles, a révélé qu’Israël, censé observer un boycott des plus fermes sur tout ce qui est iranien, achète depuis des années du pétrole iranien.
L’article est en allemand mais le journaliste israélien Shraga Elam m’a fourni une traduction que je vais citer :
« Israël importe du pétrole iranien en grande quantité, même si les contacts avec l’Iran et l’achat de ses produits sont officiellement boycottés par Israël. Israël contourne le boycott car la livraison du pétrole se fait via l’Europe. Un bulletin israélien fiable sur l’énergie, EnergiaNews, a rapporté cela la semaine dernière (18 mars)…
« EnergiaNews a obtenu l’information sur le commerce avec l’Iran de sources ayant des liens avec la direction d’Israeli Oil Rafineries Ltd… Selon EnergiaNews, le pétrole iranien est apprécié en Israël parce que sa qualité est meilleure que d’autres pétroles bruts.
« L’article du responsable de publication d’EnergiaNews, Moshe Shalev, déclare que le pétrole iranien est livré dans différents ports européens, principalement à Rotterdam. Il est acheté par des Israéliens et les papiers nécessaires pour le chargement et les assurances sont fournis. Puis il est transporté à Haïfa en Israël. L’importateur est EAPC Eilat –Ashkelon Pipeline Co, qui tient secrètes les sources de son pétrole. »
EAPC a été crée en 1968, société israélo-iranienne, destinée au transport du pétrole d’Iran vers l’Europe. Après la chute du Shah, l’Iran a cessé de jouer un rôle actif dans ses affaires, et les relations entre les deux partenaires ne sont pas bonnes.
Toujours selon l’article suisse :
« On ne sait pas trop si les exportateurs iraniens ont connaissance des achats de leur pétrole par les Israéliens. En revanche, les acheteurs israéliens et les institutions gouvernementales sont tout à fait au courant de la provenance du pétrole de haute qualité, bien que cela soit en flagrante contradiction avec le boycott. L’article d’EnergiaNews a même traversé les chicanes de la censure israélienne, qui a seulement demandé quelques aménagements du texte. Le fait que l’article ait été accepté par la censure accroît la crédibilité de l’information. Par le passé, de tels articles étaient interdits. »
« Quand le “Sonntag” a posé des questions à un expert en énergie d’un des journaux israéliens les plus lus, celui-ci a confirmé l’article d’EnergiaNews. Israël importe du pétrole iranien depuis de nombreuses années. L’expert a fait cependant remarquer que les achats avaient lieu sur le marché libre et non pas directement de l’Iran. »
Le « Sonntag » cite un porte-parole de Oil Refineries Ltd niant que sa société importait et transformait le pétrole iranien. Cependant, « Sonntag » publie un article paru dans le journal « Haaretz » d’octobre dernier selon lequel une société d’énergie israélienne du nom de Paz allait raffiner du pétrole iranien pour approvisionner l’Autorité palestinienne à partir de début 2008.
Cela suscite une question : si l’Iran est, comme l’affirme Bibi Netanyahu, une menace existentielle pour Israël, pourquoi son gouvernement autorise-t-il un tel commerce ? Est-ce qu’Israël fera en sorte que les Etats-Unis attaquent le programme nucléaire de l’Iran, provoquant un conflit potentiellement régional, alors qu’il ne peut pas se passer du pétrole brut de très bonne qualité de l’Iran ? On est en droit de penser que si les Israéliens tremblent de peur à l’idée d’une bombe iranienne lancée par le supra-antisémite Ahmadinejad (ce qualificatif n’est pas juste : qu’il soit antisioniste oui, antisémite non. NDT), ils ne voudraient pas commercer avec un tel ennemi.
Quand un boycott n’est-il pas un boycott ? Apparemment quand c’est dans votre propre intérêt économique de le contourner. Mais on devrait demander : Si Israël ne respecte pas son boycott autoproclamé de l’Iran, pourquoi le reste du monde devrait-il respecter le boycott du Hamas et de Gaza ? Si Israël ne respecte pas son boycott, alors pourquoi les membres du Congrès votent-ils avec l’AIPAC (puissant lobby pro-sioniste à Washington) quand il propose des mesures que même Israël enfreint ?
Il est intéressant de noter que, lors d’une discussion sur le site en hébreu de Kadima (parti du premier ministre israélien Ehud Olmert. NDT), Israël ne qualifie pas officiellement l’Iran de « nation ennemie» et que, par conséquent, dans un sens strictement légal, un tel commerce est autorisé. Ironie de l’histoire : l’Iran a aussi mis en place un boycott contre Israël, et, sur ce point, viole ses propres mesures. De plus, le même commentateur note que, la semaine dernière, Israël a dit que les tentatives de négociations avec la Syrie, lors d’un processus diplomatique, ont été un échec en raison du fait que la Syrie refuse de renoncer à ses liens avec l’Iran. Qui parle d’hypocrisie ?
Richard Silverstein

04/04/08
The Guardian.co.uk
Traduction Mireille Delamarre
http://www.polemia.com/article.php?id=1669
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: L'Iran et le boycott des produits israéliens.   Dim 11 Jan - 10:00

C'est tout à fait normal, car ceci se passe entre des cousins en apparance ennemies (les banou sahyoun et les banou safyoun). Ils sont complèmentraires et les déclarations, c'est de la poudre aux yeux, du cinéma rafidho-sioniste pur et dur et le grand satan chapeaute le tout! Et les pseudo-leaders qui se disent arabo-musulmans ont bel et bien accepté de jouer le jeu mesquin avec eux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Iran et le boycott des produits israéliens.   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Iran et le boycott des produits israéliens.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boycott des produits Israéliens
» Les États-Unis et le Royaume-Uni envisagent des tirs de missiles préventifs en Iran
» l'Iran veut provoquer une guerre entre Israël et la Syrie
» Sémite, Hébreu, Israélite, Juif, Sioniste, Israélien...
» Trois enfants israéliens assassinés, événements liés, réactions, contextes - les enfants dans la guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: