Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l’exil du peuple juif est un mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 17 Jan - 15:32

Shlomo Sand :
l’exil du peuple juif est un mythe
Verbatim :: Lundi, 19 mai 2008

L’historien Shlomo Sand affirme que l’existence des diasporas de Méditerranée et d’Europe centrale est le résultat de conversions anciennes au judaïsme. Pour lui, l’exil du peuple juif est un mythe, né d’une reconstruction à postériori sans fondement historique.

Entretien.


Parmi la profusion de héros nationaux que le peuple d’Israël a produits au fil des générations, le sort n’aura pas été favorable à Dahia Al-Kahina qui dirigea les Berbères de l’Aurès, en Afrique du Nord. Bien qu’elle fût une fière juive, peu d’Israéliens ont entendu le nom de cette reine guerrière qui, au septième siècle de l’ère chrétienne, a unifié plusieurs tribus berbères et a même repoussé l’armée musulmane qui envahissait le nord de l’Afrique. La raison en est peut-être que Dahia Al-Kahina était née d’une tribu berbère convertie semble-t-il plusieurs générations avant sa naissance, vers le 6e siècle.

D’après l’historien Shlomo Sand, auteur du livre « Quand et comment le peuple juif a-t-il été inventé ? » (aux éditions Resling - en hébreu), la tribu de la reine ainsi que d’autres tribus d’Afrique du Nord converties au judaïsme sont l’origine principale à partir de laquelle s’est développé le judaïsme séfarade. Cette affirmation, concernant les origines des Juifs d’Afrique du Nord à partir de tribus locales qui se seraient converties - et non à partir d’exilés de Jérusalem - n’est qu’une composante dans l’ample argumentation développée dans le nouvel ouvrage de Sand, professeur au département d’Histoire de l’Université de Tel Aviv.

Dans ce livre, Sand essaie de démontrer que les Juifs qui vivent aujourd’hui en Israël et en d’autres endroits dans le monde, ne sont absolument pas les descendants du peuple ancien qui vivait dans le royaume de Judée à l’époque du premier et du second Temple. Ils tirent leur origine, selon lui, de peuples variés qui se sont convertis au cours de l’Histoire en divers lieux du bassin méditerranéen et régions voisines. Non seulement les Juifs d’Afrique du Nord descendraient pour la plupart de païens convertis, mais aussi les Juifs yéménites (vestiges du royaume Himyarite, dans la péninsule arabique, qui s’était converti au judaïsme au quatrième siècle) et les Juifs ashkénazes d’Europe de l’Est (des réfugiés du royaume khazar converti au huitième siècle).

A la différence d’autres « nouveaux historiens » qui ont cherché à ébranler les conventions de l’historiographie sioniste, Shlomo Sand ne se contente pas de revenir sur 1948 ou sur les débuts du sionisme, mais remonte des milliers d’années en arrière. Il tente de prouver que le peuple juif n’a jamais existé comme « peuple-race » partageant une origine commune mais qu’il est une multitude bigarrée de groupes humains qui, à des moments différents de l’Histoire, ont adopté la religion juive. D’après Sand, chez certains penseurs sionistes, cette conception mythique des Juifs comme peuple ancien conduit à une pensée réellement raciste : « Il y a eu, en Europe, des périodes où, si quelqu’un avait déclaré que tous les Juifs appartenaient à un peuple d’origine non juive, il aurait été jugé antisémite séance tenante. Aujourd’hui, si quelqu’un ose suggérer que ceux qui sont considérés comme juifs, dans le monde (…) n’ont jamais constitué et ne sont toujours pas un peuple ni une nation, il est immédiatement dénoncé comme haïssant Israël » (p. 31).

D’après Sand, la description des Juifs comme un peuple d’exilés, errant et se tenant à l’écart, qui « ont erré sur mers et sur terres, sont arrivés au bout du monde et qui, finalement, avec la venue du sionisme, ont fait demi-tour pour revenir en masse sur leur terre orpheline », cette description ne relève que d’une « mythologie nationale ». Tout comme d’autres mouvements nationaux en Europe, qui ont revisité un somptueux âge d’or pour ensuite, grâce à lui, fabriquer leur passé héroïque - par exemple, la Grèce classique ou les tribus teutonnes - afin de prouver qu’ils existaient depuis fort longtemps, « de même, les premiers bourgeons du nationalisme juif se sont tournés vers cette lumière intense dont la source était le royaume mythologique de David » (p. 81).

Mais alors, quand le peuple juif a-t-il réellement été inventé, selon l’approche de Sand ? « Dans l’Allemagne du 19e siècle, à un certain moment, des intellectuels d’origine juive, influencés par le caractère ‘volkiste’ du nationalisme allemand, se sont donné pour mission de fabriquer un peuple “rétrospectivement”, avec la soif de créer une nation juive moderne
. A partir de l’historien Heinrich Graetz, des intellectuels juifs commencent à esquisser l’histoire du judaïsme comme l’histoire d’un peuple qui avait un caractère national, qui est devenu un peuple errant et qui a finalement fait demi-tour pour revenir dans sa patrie. »

Entretien

Shlomo Sand, historien du 20e siècle, avait jusqu’à présent étudié l’histoire intellectuelle de la France moderne (dans son livre « L’intellectuel, la vérité et le pouvoir », Am Oved éd., 2000 - en hébreu), et les rapports entre le cinéma et l’histoire politique (« Le cinéma comme Histoire », Am Oved, 2002 - en hébreu). D’une manière inhabituelle pour des historiens de profession, il se penche, dans son nouveau livre, sur des périodes qu’il n’avait jamais étudiées - généralement en s’appuyant sur des chercheurs antérieurs qui ont avancé des positions non orthodoxes sur les origines des Juifs.

En fait, l’essentiel de votre livre ne s’occupe pas de l’invention du peuple juif par le nationalisme juif moderne mais de la question de savoir
d’où viennent les Juifs.


« Mon projet initial était de prendre une catégorie spécifique de matériaux historiographiques modernes, d’examiner comment on avait fabriqué la fiction du peuple juif. Mais dès que j’ai commencé à confronter les sources historiographiques, je suis tombé sur des contradictions. Et c’est alors ce qui m’a poussé - je me suis mis au travail, sans savoir à quoi j’aboutirais. J’ai pris des documents originaux pour essayer d’examiner l’attitude d’auteurs anciens - ce qu’ils avaient écrit à propos de la conversion. »

Des spécialistes de l’histoire du peuple juif affirment que vous vous occupez de questions dont vous n’avez aucune compréhension et que vous vous fondez sur des auteurs que vous ne pouvez pas lire dans le texte.

« Il est vrai que je suis un historien de la France et de l’Europe, et pas de l’Antiquité. Je savais que dès lors que je m’occuperais de périodes anciennes comme celles-là, je m’exposerais à des critiques assassines venant d’historiens spécialisés dans ces champs d’étude. Mais je me suis dit que je ne pouvais pas en rester à un matériel historiographique moderne sans examiner les faits qu’il décrit. Si je ne l’avais pas fait moi-même, il aurait fallu attendre une génération entière. Si j’avais continué à travailler sur la France, j’aurais peut-être obtenu des chaires à l’université et une gloire provinciale. Mais j’ai décidé de renoncer à la gloire. »

« Après que le peuple ait été exilé de force de sa terre, il lui est resté fidèle dans tous les pays de sa dispersion et n’a pas cessé de prier et d’espérer son retour sur sa terre pour y restaurer sa liberté politique » : voilà ce que déclare, en ouverture, la Déclaration d’Indépendance. C’est aussi la citation qui sert de préambule au troisième chapitre du livre de Shlomo Sand, intitulé « L’invention de l’Exil ». Aux dires de Sand, l’exil du peuple de sa terre n’a en fait jamais eu lieu.

« Le paradigme suprême de l’envoi en exil était nécessaire pour que se construise une mémoire à long terme, dans laquelle un peuple-race imaginaire et exilé est posé en continuité directe du “Peuple du Livre” qui l’a précédé »,
dit Sand ; sous l’influence d’autres historiens qui se sont penchés, ces dernières années, sur la question de l’Exil, il déclare que l’exil du peuple juif est, à l’origine, un mythe chrétien, qui décrivait l’exil comme une punition divine frappant les Juifs pour le péché d’avoir repoussé le message chrétien. « Je me suis mis à chercher des livres étudiant l’envoi en exil - événement fondateur dans l’Histoire juive, presque comme le génocide ; mais à mon grand étonnement, j’ai découvert qu’il n’y avait pas de littérature à ce sujet. La raison en est que personne n’a exilé un peuple de cette terre. Les Romains n’ont pas déporté de peuples et ils n’auraient pas pu le faire même s’ils l’avaient voulu. Ils n’avaient ni trains ni camions pour déporter des populations entières. Pareille logistique n’a pas existé avant le 20e siècle. C’est de là, en fait, qu’est parti tout le livre : de la compréhension que la société judéenne n’a été ni dispersée ni exilée. »

Citation :
Si le peuple n’a pas été exilé, vous affirmez en fait que les véritables descendants des habitants du royaume de Judée sont les Palestiniens.

« Aucune population n’est restée pure tout au long d’une période de milliers d’années. Mais les chances que les Palestiniens soient des descendants de l’ancien peuple de Judée sont beaucoup plus élevées que les chances que vous et moi en soyons. Les premiers sionistes, jusqu’à l’insurrection arabe, savaient qu’il n’y avait pas eu d’exil et que les Palestiniens étaient les descendants des habitants du pays. Ils savaient que des paysans ne s’en vont pas tant qu’on ne les chasse pas. Même Yitzhak Ben Zvi, le second président de l’Etat d’Israël, a écrit en 1929, que “la grande majorité des fellahs ne tirent pas leur origine des envahisseurs arabes, mais d’avant cela, des fellahs juifs qui étaient la majorité constitutive du pays”. »

Et comment des millions de Juifs sont-ils apparu tout autour de la Méditerranée ?

« Le peuple ne s’est pas disséminé, c’est la religion juive qui s’est propagée. Le judaïsme était une religion prosélyte. Contrairement à une opinion répandue, il y avait dans le judaïsme ancien une grande soif de convertir. Les Hasmonéens furent les premiers à commencer à créer une foule de Juifs par conversions massives, sous l’influence de l’hellénisme.


Ce sont les conversions, depuis la révolte des Hasmonéens jusqu’à celle de Bar Kochba, qui ont préparé le terrain à la diffusion massive, plus tard, du christianisme.
Après le triomphe du christianisme au 4e siècle, le mouvement de conversion a été stoppé dans le monde chrétien et il y a eu une chute brutale du nombre de Juifs. On peut supposer que beaucoup de Juifs apparus autour de la mer Méditerranée sont devenus chrétiens. Mais alors, le judaïsme commence à diffuser vers d’autres régions païennes - par exemple, vers le Yémen et le Nord de l’Afrique.
Si le judaïsme n’avait pas filé de l’avant à ce moment-là, et continué à convertir dans le monde païen, nous serions restés une religion totalement marginale, si même nous avions survécu. »


Dernière édition par ithviriw le Mar 20 Jan - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 17 Jan - 15:34

Comment en êtes-vous arrivé à la conclusion que les Juifs d’Afrique du Nord descendent de Berbères convertis ?


Citation :
« Je me suis demandé comment des communautés juives aussi importantes avaient pu apparaître en Espagne. J’ai alors vu que Tariq Ibn-Ziyad, commandant suprême des musulmans qui envahirent l’Espagne, était berbère et que la majorité de ses soldats étaient des Berbères. Le royaume berbère juif de Dahia Al-Kahina n’avait été vaincu que 15 ans plus tôt. Et il y a, en réalité, plusieurs sources chrétiennes qui déclarent que beaucoup parmi les envahisseurs d’Espagne étaient des convertis au judaïsme. La source profonde de la grande communauté juive d’Espagne, c’étaient ces soldats berbères convertis au judaïsme. »

Aux dires de Sand, l’apport démographique le plus décisif à la population juive dans le monde s’est produit à la suite de la conversion du royaume khazar - vaste empire établi au Moyen-âge dans les steppes bordant la Volga et qui, au plus fort de son pouvoir, dominait depuis la Géorgie actuelle jusqu’à Kiev. Au 8e siècle, les rois khazars ont adopté la religion juive et ont fait de l’hébreu la langue écrite dans le royaume. A partir du 10e siècle, le royaume s’est affaibli et au 13e siècle, il a été totalement vaincu par des envahisseurs mongols et le sort de ses habitants juifs se perd alors dans les brumes.

Shlomo Sand revisite l’hypothèse, déjà avancée par des historiens du 19e et du 20e siècles, selon laquelle les Khazars convertis au judaïsme seraient l’origine principale des communautés juives d’Europe de l’Est. « Au début du 20e siècle, il y a une forte concentration de Juifs en Europe de l’Est : trois millions de Juifs, rien qu’en Pologne », dit-il ; « l’historiographie sioniste prétend qu’ils tirent leur origine de la communauté juive, plus ancienne, d’Allemagne, mais cette historiographie ne parvient pas à expliquer comment le peu de Juifs venus d’Europe occidentale - de Mayence et de Worms - a pu fonder le peuple yiddish d’Europe de l’Est. Les Juifs d’Europe de l’Est sont un mélange de Khazars et de Slaves repoussés vers l’Ouest. »

Si les Juifs d’Europe de l’Est ne sont pas venus d’Allemagne, pourquoi parlaient-ils le yiddish, qui est une langue germanique ?

« Les Juifs formaient, à l’Est, une couche sociale dépendante de la bourgeoisie allemande et c’est comme ça qu’ils ont adopté des mots allemands. Je m’appuie ici sur les recherches du linguiste Paul Wechsler, de l’Université de Tel Aviv, qui a démontré qu’il n’y avait pas de lien étymologique entre la langue juive allemande du Moyen-âge et le yiddish. Le Ribal (Rabbi Yitzhak Bar Levinson) disait déjà en 1828 que l’ancienne langue des Juifs n’était pas le yiddish. Même Ben Tzion Dinour, père de l’historiographie israélienne, ne craignait pas encore de décrire les Khazars comme l’origine des Juifs d’Europe de l’Est et peignait la Khazarie comme la “mère des communautés de l’Exil” en Europe de l’Est. Mais depuis environ 1967, celui qui parle des Khazars comme des pères des Juifs d’Europe de l’Est est considéré comme bizarre et comme un doux rêveur. »

Pourquoi, selon vous, l’idée d’une origine khazar est-elle si menaçante ?

« Il est clair que la crainte est de voir contester le droit historique sur cette terre. Révéler que les Juifs ne viennent pas de Judée paraît réduire la légitimité de notre présence ici. Depuis le début de la période de décolonisation, les colons ne peuvent plus dire simplement : “Nous sommes venus, nous avons vaincu et maintenant nous sommes ici” - comme l’ont dit les Américains, les Blancs en Afrique du Sud et les Australiens. Il y a une peur très profonde que ne soit remis en cause notre droit à l’existence. »

Cette crainte n’est-elle pas fondée ?

« Non. Je ne pense pas que le mythe historique de l’exil et de l’errance soit la source de ma légitimité à être ici. Dès lors, cela m’est égal de penser que je suis d’origine khazar. Je ne crains pas cet ébranlement de notre existence, parce que je pense que le caractère de l’Etat d’Israël menace beaucoup plus gravement son existence. Ce qui pourra fonder notre existence ici, ce ne sont pas des droits historiques mythologiques mais le fait que nous commencerons à établir ici une société ouverte, une société de l’ensemble des citoyens israéliens. »

En fait, vous affirmez qu’il n’y a pas de peuple juif.

« Je ne reconnais pas de peuple juif international. Je reconnais un “peuple yiddish” qui existait en Europe de l’Est, qui n’est certes pas une nation mais où il est possible de voir une civilisation yiddish avec une culture populaire moderne. Je pense que le nationalisme juif s’est épanoui sur le terreau de ce “peuple yiddish”. Je reconnais également l’existence d’une nation israélienne, et je ne lui conteste pas son droit à la souveraineté. Mais le sionisme, ainsi que le nationalisme arabe au fil des années, ne sont pas prêts à le reconnaître.

« Du point de vue du sionisme, cet Etat n’appartient pas à ses citoyens, mais au peuple juif. Je reconnais une définition de la Nation : un groupe humain qui veut vivre de manière souveraine. Mais la majorité des Juifs dans le monde ne souhaite pas vivre dans l’Etat d’Israël, en dépit du fait que rien ne les en empêche. Donc, il n’y a pas lieu de voir en eux une nation. »

Qu’y a-t-il de si dangereux dans le fait que les Juifs s’imaginent appartenir à un seul peuple ? Pourquoi serait-ce mal en soi ?

« Dans le discours israélien sur les racines, il y a une dose de perversion. C’est un discours ethnocentrique, biologique, génétique. Mais Israël n’a pas d’existence comme Etat juif : si Israël ne se développe pas et ne se transforme pas en société ouverte, multiculturelle, nous aurons un Kosovo en Galilée. La conscience d’un droit sur ce lieu doit être beaucoup plus souple et variée, et si j’ai contribué avec ce livre à ce que moi-même et mes enfants puissions vivre ici avec les autres, dans cet Etat, dans une situation plus égalitaire, j’aurai fait ma part.

« Nous devons commencer à œuvrer durement pour transformer ce lieu qui est le nôtre en une république israélienne, où ni l’origine ethnique, ni la croyance n’auront de pertinence au regard de la Loi. Celui qui connaît les jeunes élites parmi les Arabes d’Israël, peut voir qu’ils ne seront pas d’accord de vivre dans un Etat qui proclame n’être pas le leur. Si j’étais Palestinien, je me rebellerais contre un tel Etat, mais c’est aussi comme Israélien que je me rebelle contre cet Etat. »

La question est de savoir si, pour arriver à ces conclusions-là, il était nécessaire de remonter jusqu’au royaume des Khazars et jusqu’au royaume Himyarite.

« Je ne cache pas que j’éprouve un grand trouble à vivre dans une société dont les principes nationaux qui la dirigent sont dangereux, et que ce trouble m’a servi de moteur dans mon travail. Je suis citoyen de ce pays, mais je suis aussi historien, et en tant qu’historien, j’ai une obligation d’écrire de l’Histoire et d’examiner les textes. C’est ce que j’ai fait. »

Si le mythe du sionisme est celui du peuple juif revenu d’exil sur sa terre, que sera le mythe de l’Etat que vous imaginez ?

« Un mythe d’avenir est préférable selon moi à des mythologies du passé et du repli sur soi. Chez les Américains, et aujourd’hui chez les Européens aussi, ce qui justifie l’existence d’une nation, c’est la promesse d’une société ouverte, avancée et opulente. Les matériaux israéliens existent, mais il faut leur ajouter, par exemple, des fêtes rassemblant tous les Israéliens. Réduire quelque peu les jours de commémoration et ajouter des journées consacrées à l’avenir. Mais même aussi, par exemple, ajouter une heure pour commémorer la “Nakba”, entre le Jour du Souvenir et la Journée de l’Indépendance. »

Note :

Shlomo Sand est né en 1946 à Linz (Autriche) et a vécu les deux premières années de sa vie dans les camps de réfugiés juifs en Allemagne. En 1948, ses parents émigrent en Israël, où il a grandi. Il finit ses études supérieures en histoire, entamées à l’université de Tel-Aviv, à l’École des hautes études en sciences sociales, à Paris. Depuis 1985, il enseigne l’histoire de l’Europe contemporaine à l’université de Tel-Aviv. Il a notamment publié en français : « L’Illusion du politique. Georges Sorel et le débat intellectuel 1900 » (La Découverte, 1984), « Georges Sorel en son temps », avec J. Julliard (Seuil, 1985), « Le XXe siècle à l’écran » (Seuil, 2004). « Les mots et la terre. Les intellectuels en Israël » (Fayard, 2006)

Source : Ofri Ilani, Haaretz, 21 mars 2008, traduit de l’hébreu par Michel Ghys pour Protection Palestine


Dernière édition par ithviriw le Mar 20 Jan - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 20 Jan - 0:57

http://www.tvchannelsfree.com/watch/3286/Al-Manar-TV-Lebano.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 12:03

Assalam;

Pour ceux, je suis sûr nombreux qui n'aiment pas LIRE, voici une interview de SHLOMO SAND à propos de son livre, qui affirme que les JUIFS N'ONT JAMAIS été DEPORTES par les ROMAINS et qu eles juifs "actuels SIONISTES", sont tout sauf les descendants des BANOU ISRA'IL.

http://www.dailymotion.com/video/x7y91b_le-peuple-juif-nexiste-pas_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 16:38

Les Majouss ont copié sur leur grand frère juif, le fait de pleurer sur leur sort, et tronquer l'histoire.
même pipe même tabac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 22:04

Ouaga a écrit:
Les Majouss ont copié sur leur grand frère juif, le fait de pleurer sur leur sort, et tronquer l'histoire.
même pipe même tabac
Comme nous ne savons pas de qui tu parles, car les Majouss, N'EXISTENT PLUS, ils sont devenus MUSULMANS et que les JUIFS sont devenus pour leur grande MAJORITE des chrétiens et des MUSULMANS, je t'invite à t'achter un CALENDRIER, et tu sauras que nous sommes en 2009, et aujour'hui selon le CALENDRIER HIJRI islamique, nous sommes le 2 SAFAR 1430.

Tu en es encore resté aux PHARAONS, aux MAGES Zoroastriens et aux HOUBELS, comment peux-tu changer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 22:37

ithviriw a écrit:

Tu en es encore resté aux PHARAONS, aux MAGES Zoroastriens et aux HOUBELS, comment peux-tu changer ?

Tu ne tromperas personne sur ce forum à part ABou Oweyss, sinon tout le reste savent que la Majoussie n'a jamais changée de religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 22:48

Ouaga a écrit:


Tu ne tromperas personne sur ce forum à part ABou Oweyss, sinon tout le reste savent que la Majoussie n'a jamais changée de religion.
C'est pas alkobi, confiture et lucky qui te contrediront.

Pour moi le reste des majoussies sont aussi maltraités que les bahai et une partie des sunites d'Iran.
Les majousses n'existent plus depuis très longtemps sauf pour ceux qui sont restés sans avancé avec le temps, les majoussis sont devenus des musulmans sunites avant d'être forcés par les safavis a embrasser le chisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Mar 27 Jan - 23:13

Abou Ouweis a écrit:
Les majousses n'existent plus depuis très longtemps sauf pour ceux qui sont restés sans avancé avec le temps, les majoussis sont devenus des musulmans sunites avant d'être forcés par les safavis a embrasser le chisme.

Faut expliquer cela à ithviriw il parait déconnecté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 2:33

salam aux mouwadidine de ce forum!

Tallahi innahou yamout 3ala asyadihi alyahoud bani sohyoun, et à chaque fois il nous les cite, alhamdoulillah; nous savons que c'est la pire race que la terre a connu depuis la nuit des temps...

Aussi, nous savons tous que les juifs sont les plus grands falcificateurs d'histoire!!! Ils pleurent les larmes de croco et ils ont fait des desciples parmi les crédules chiites et dont cet individu fait parti et s'acccccharne à nous faire croire à ses histoires à dormir debout.

Enfin graçe à Allah, nous savons tous que (attacheyyou3 assafaoui bidhratoun yahoudiyah fi ardin majoousiyyah!!!!)

graine juive + terre (fértile) mage = chiisme safavido_sasanide!!!

Pour finir Allahomma Aslih Al Iraq wardoudhou li Ahlihi....

salam







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 2:44

Lucky70 a écrit:
salam aux mouwadidine de ce forum!

Tallahi innahou yamout 3ala asyadihi alyahoud bani sohyoun, et à chaque fois il nous les cite, alhamdoulillah; nous savons que c'est la pire race que la terre a connu depuis la nuit des temps...

Aussi, nous savons tous que les juifs sont les plus grands falcificateurs d'histoire!!! Ils pleurent les larmes de croco et ils ont fait des desciples parmi les crédules chiites et dont cet individu fait parti et s'acccccharne à nous faire croire à ses histoires à dormir debout.

Enfin graçe à Allah, nous savons tous que (attacheyyou3 assafaoui bidhratoun yahoudiyah fi ardin majoousiyyah!!!!)

graine juive + terre (fértile) mage = chiisme safavido_sasanide!!!

Pour finir Allahomma Aslih Al Iraq wardoudhou li Ahlihi....

salam

Alors CRETIN, ils t'ont finalement LIBERE ?
Tu as terminé ton temps au service de TEZZZZHELLLLLLL ?
Avec des conquins comme toi, on ne sait jamais, je suis sûr que tu dois être un ..... israélien.

Peux-tu compléter ?

Mais ne t'en fais pas chez VOUS les SIONISTES arabes, vous n'aurez pas fini de nous étonner.

LAANATOU ALLAHI 3ALA AMTHALEK YA KHABITH ETAHANE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 3:13

Soubhan allah une vraie machine d'insultes, cette secte n'apprend donc rien de positif à ses disciples..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 11:35

Ouaga a écrit:
Lucky70 a écrit:
salam aux mouwadidine de ce forum!

Tallahi innahou yamout 3ala asyadihi alyahoud bani sohyoun, et à chaque fois il nous les cite, alhamdoulillah; nous savons que c'est la pire race que la terre a connu depuis la nuit des temps...

Aussi, nous savons tous que les juifs sont les plus grands falcificateurs d'histoire!!! Ils pleurent les larmes de croco et ils ont fait des desciples parmi les crédules chiites et dont cet individu fait parti et s'acccccharne à nous faire croire à ses histoires à dormir debout.

Enfin graçe à Allah, nous savons tous que (attacheyyou3 assafaoui bidhratoun yahoudiyah fi ardin majoousiyyah!!!!)

graine juive + terre (fértile) mage = chiisme safavido_sasanide!!!

Pour finir Allahomma Aslih Al Iraq wardoudhou li Ahlihi....

salam

Soubhan allah une vraie machine d'insultes, cette secte n'apprend donc rien de positif à ses disciples..?
Peux-tu mettre une laisse à ton chien, LUCKY luke 70, et l'empêcher d'aboyer ?En effet, a chaque fois qu'il ABOIERA, je serais forcé de le rappeler à l'ORDRE, comme on dit aux CHIENS sans muselière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 14:11

Et oui elli ma fikerchah etban maykhaf mennar ya farkha al majous....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Sam 31 Jan - 14:38

Ceci dit, celui qui insulte gratuitement sait sans aucun doute ce qu'il vaut aux yeux des croyants...
Wallahi lan atroukaka wa amthalika ya hafidha bni saba'e... Ya qami'e ya mourtad...laisse-nous en paix et va-prêcher ton faux ailleurs aux houzayniyate et hachiche ma3a al'mohachichines; nous ne croirons jamais à tes idioties... car c'est du koufr pur et dur...

En outre, je trouve que tu es vraiment fière de ton appartenance canine!!!

La gnose t'a réduit à l'état canino-mage... Toi et tes semblables votre fin sera exemplaire et ce sera que le début ici bas; car le chatiment divin sera encore pire... Je me demande quelle sera ta réponse devant Allah? Quand Il te demandera dequel droit tu insultais tes asyade les traitant de tous les noms; ya mouchrik déificateur d'hommes et falsificateur de vérité, tu insultes ouvertement la femme du prophète (RA); tu insultes les sahabahs (RA), tu racontes que le Coran est incomplet voire falsifié; et tu répands ton poison partout comme si tu détenais la vérité absolue...

Ta religion de gale, nous n'en voulons pas et seuls les C.O.N.S comme toi l'acceptent parce qu'ils n'ont aucune foi; car celui qui a une iote de foi, ne raconterait pas ce que tu racontes...

Je ne suis pas du tsahal ya hamor; je suis joundiyoun min jounoudi Allah, je ne reçois d'ordres de personne pas comme toi! Je suis libre comme tout et je ne suis pas l'esclave de mes idées noires ou des croyances en lequelles tu crois, ya Zindiq ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 2:02


Je comprends maintenant pourquoi vous parlez tant de chiens et de clepssssssss, je viens de visionner une video de ton Tidjoujou vivant à chicago, illinois (cool pour quelqu'un dont les maitres considèrent les usa comme le grand satan) ton mourtad et toroqi lècheur de bottes qui raconte qu'il est fière d'etre le clebard de ahl albayt ceux de bin saba'e biensur!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 3:02

Lucky70 a écrit:

Je comprends maintenant pourquoi vous parlez tant de chiens et de clepssssssss, je viens de visionner une video de ton Tidjoujou vivant à chicago, illinois (cool pour quelqu'un dont les maitres considèrent les usa comme le grand satan) ton mourtad et toroqi lècheur de bottes qui raconte qu'il est fière d'etre le clebard de ahl albayt ceux de bin saba'e biensur!!!!

Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as SUCE jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.

TU PUES rien qu'en ECRIVANT LA3NATOU ALLAH 3ALAIK ya weld alblaça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 4:06

Citation :
Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as xxx jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.



Quelle délicatesse dans le langage, à part un rafidhi qui peut oser parler comme ça..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 13:37

Ouaga a écrit:
Citation :
Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as xxx jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.



Quelle délicatesse dans le langage, à part un rafidhi qui peut oser parler comme ça..?

SALAM AUX CROYANTS

Un texte pesonnel,non approprié et absence de plagiat; oeuvre à 100% ITHVIRIW !! Travail inégalable cheers

Je vous ai bien dit que c'est son seul domaine d'excellence salut

Donc si vous avez besoin d'insulter, chose que je ne vous souhaite pas, vous saverz où vous devez vous documenter.
scratch Pensez-vous qu'il puisse louer ses services " d'insulteur " ?!!
Détrompez-vous, c'est un artiste et il fait ça juste pour le fun jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 14:12

ithviriw a écrit:
Lucky70 a écrit:

Je comprends maintenant pourquoi vous parlez tant de chiens et de clepssssssss, je viens de visionner une video de ton Tidjoujou vivant à chicago, illinois (cool pour quelqu'un dont les maitres considèrent les usa comme le grand satan) ton mourtad et toroqi lècheur de bottes qui raconte qu'il est fière d'etre le clebard de ahl albayt ceux de bin saba'e biensur!!!!

Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as SUCE jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.

TU PUES rien qu'en ECRIVANT LA3NATOU ALLAH 3ALAIK ya weld alblaça.

La réponse du Gourou Ouaga, est à la mesure de l'INJUSTICE qui constitue les standards Salafis.

Un chien m'agressse GRATUITEMENT, en voulant m'accuser de RAGOTS qu'il a trouvés sur le NET, déversés par les TRUANDS Wahabis CONTRE les musulmans, AUTHENTIQUES qui suivent le CORAN et la Souna AUTHENTIQUE, celle enseignée par Ahl el Beyt, as et quelques IRREDUCTIBLES et FIDELES COMPAGNONS qui ONT REFUSE DE DEVIER, et NON celle FAUSSEE et réécrite par quelques Compagnons, PERVERS, et que Le CORAN, qualifie de Mounafiqoun, et pour cause.

Et notre Ouaga, au lieu de faire taire SON CHIEN, ou au moins lui mettre une MUSELIERE, vient nous parler d'éthique dans le langage !

Ton CHIEN, Ouaga, au lieu de rester dans le SUJET, ou de répondre par des arguments conformes au Coran, et non TIRES de sites comme ceux qui constituent VOTRE pâté, pour CHIENS, m'insulte, MOI, VOTRE SAYED, si tant est que vous SUIVEZ vraiment la SOUNA de mon Aïeul, RASSOULOU ALLAH, aswaws, ce dont je doute, puisque vous lui avez mis des équivalents avec "vos Califes guidés par le MATERIALISME du Pouvoir", et tu veux que je reste de marbre et que je le laisse DEVERSER ses insanités ?

HASBIYA ALLAH HOUWA Ni3em Al wakil.


Mais revenons au SUJET:


Un exemple remarquable de discours politique s'étant produit récemment au sein de l'Assemblée de l'ONU et qui a fait sourire la communauté mondiale.

Dicours du représentant palestinien à l'ONU:
" Avant de débuter mon intervention j'aimerai vous dire quelques chose à
propos de Moïse. Lorsqu'il frappa le rocher et fit pénétrer les eaux, il pensa, quelle magnifique opportunité de prendre un bain.
Il ôta ses vêtements, les posa sur le rocher et entra dans l'eau.
Lorsqu'il sortit et désira se rhabiller, ses vêtements avaient disparu. Un
Israélien les lui avait volés.

Le représentant israélien (ONU) se leva en colère et vociféra:
"De quoi parlez-vous ? Les Israéliens n'étaient même pas là à l'époque !".


Le représenant palestinien sourit et ajouta: "et maintenant que les choses
sont clairement établies, je vais commencer mon intervention
"

Dans la même veine, je vous rapporte un évènement singulier entendu lors de l'une de nos réunions entre Oulémas musulmans, agissant pour l'entente entre les Madhahib.

Un vénérable Cheikh Indien, souhaita unir les musulmans au moins sur le problème de la souna, concernant la toilette mortuaire, la prière sur les morts, et l'inhumation.

Il commença par dire que vu les différences minimes certes, mais réelles existant entre les madhahib, il proposait de retenir comme standard, la souna de Amir el Mou'minin, Ali, as, puisque c'est lui qui a reçu les dernières instructions de Rassoulou Allah, aswaws, pour le laver, le couvrir d'un linceul, prier pour lui et sur lui, et enfin l'inhumer.

Un groupe de Salafis et de Wahabis présents rouges de colère au prononcé du nom haï, de Amir el Mou'min, Sayed Al imam Ali, as, vociférèrent à l'unisson: "nous ne reconnaissons pas cette souna, et d'ailleurs Ali, a agi à sa guise, alors que Abou Bekr, et Omar, ra, étaient sortis pour parer au plus pressé, qui était la succession de Rassoulou Allah, asws.
Malheureusement, trois jours après quand ils revinrent et que Abou Bekr, ra, fut finalement promu Calife grâce à l'épée de Omar, ra, Ali, avait enterré son oncle, Rassoulou Allah,asws, la veille.
Comme Abou Bekr, et Omar, ra, n'ont pas assisté aux funérailles, Rassoulou Allah, asws, mort LUNDI matin, ayant été ENTERRE Mercredi, et les Califes Abou Bekr et Omar, ne sont revenus que Jeudi, nous consédérons la souna pratiquée par Ali, NON VALIDEE."

Un groupe de musulmans, partisans des Ahl el Beyt, as, et d'autres de la célèbre université Al Azhar, rirent à gorge déployée, et dirent simplement:

"Vous reconnaissez donc, que Abou Bekr, et Omar, étaient ABSENTS.
Que la souna, N'est pas nécessairement pour vous, ce qu'a dit ou fait ou ordonné Rassoulou Allah, aswaws, mais ce que Abou Bekr et Omar, ont accepté ou ORDONNE ?
VOTRE SOUNA est donc différente de celle des MUSULMANS."

Satisfait, le Sayed, présent, ne put s'empêcher de dire, aux AHl es Souna, présents en majorité, dans le club: " Changez votre nom, et prenez celui
de Albakriyine ou de Alomaryines, ou mieux celui de Asoufiyine (abou Soufyane)..." scratch

Je suis sûr que le GALEUX pig confiturier pukel puker va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 15:01

confiture a écrit:
Ouaga a écrit:
Citation :
Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as xxx jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.



Quelle délicatesse dans le langage, à part un rafidhi qui peut oser parler comme ça..?

SALAM AUX CROYANTS

Un texte pesonnel qu'il ne s'est pas approprié et absence de plagiat; oeuvre à 100% ITHVIRIW !! Travail inégalable cheers

Je vous ai bien dit que c'est son seul domaine d'excellence salut

Donc si vous avez besoin d'insulter, chose que je ne vous souhaite pas, vous saverz où vous devez vous documenter.
scratch Pensez-vous qu'il puisse louer ses services " d'insulteur " ?!!
Détrompez-vous, c'est un artiste et il fait ça juste pour le fun
jocolor

L'INTELECTOTOZZZ DANS SES MHADJIETTES DE HUZÄYNIYAT AGREMENTEES DE REFLEXIONS ORDURIERES !!!
QUI DIT MIEUX !!

Peut-on se mesurer avec un prix de la reflexion canine délivré avec la bénédiction des ahlu ibn Saba pukel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 16:32

confiture a écrit:
confiture a écrit:
Ouaga a écrit:
Citation :
Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as xxx jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.



Quelle délicatesse ......?

SALAM AUX CROYANTS

cheers

QUI DIT MIEUX !!

Peut-on se mesurer ...pukel


La réponse du Gourou Ouaga, est à la mesure de l'INJUSTICE qui constitue les standards Salafis.

Un chien m'agressse GRATUITEMENT, en voulant m'accuser de RAGOTS qu'il a trouvés sur le NET, déversés par les TRUANDS Wahabis CONTRE les musulmans, AUTHENTIQUES qui suivent le CORAN et la Souna AUTHENTIQUE, celle enseignée par Ahl el Beyt, as et quelques IRREDUCTIBLES et FIDELES COMPAGNONS qui ONT REFUSE DE DEVIER, et NON celle FAUSSEE et réécrite par quelques Compagnons, PERVERS, et que Le CORAN, qualifie de Mounafiqoun, et pour cause.

Et notre Ouaga, au lieu de faire taire SON CHIEN, ou au moins lui mettre une MUSELIERE, vient nous parler d'éthique dans le langage !

Ton CHIEN, Ouaga, au lieu de rester dans le SUJET, ou de répondre par des arguments conformes au Coran, et non TIRES de sites comme ceux qui constituent VOTRE pâté, pour CHIENS, m'insulte, MOI, VOTRE SAYED, si tant est que vous SUIVEZ vraiment la SOUNA de mon Aïeul, RASSOULOU ALLAH, aswaws, ce dont je doute, puisque vous lui avez mis des équivalents avec "vos Califes guidés par le MATERIALISME du Pouvoir", et tu veux que je reste de marbre et que je le laisse DEVERSER ses insanités ?

[color=red][size=24]HASBIYA ALLAH HOUWA Ni3em Al wakil.


Mais revenons au SUJET:


Un exemple remarquable de discours politique s'étant produit récemment au sein de l'Assemblée de l'ONU et qui a fait sourire la communauté mondiale.

Dicours du représentant palestinien à l'ONU:
" Avant de débuter mon intervention j'aimerai vous dire quelques chose à
propos de Moïse. Lorsqu'il frappa le rocher et fit pénétrer les eaux, il pensa, quelle magnifique opportunité de prendre un bain.
Il ôta ses vêtements, les posa sur le rocher et entra dans l'eau.
Lorsqu'il sortit et désira se rhabiller, ses vêtements avaient disparu. Un
Israélien les lui avait volés.

Le représentant israélien (ONU) se leva en colère et vociféra:
"De quoi parlez-vous ? Les Israéliens n'étaient même pas là à l'époque !".


Le représenant palestinien sourit et ajouta: "et maintenant que les choses
sont clairement établies, je vais commencer mon intervention
"

Dans la même veine, je vous rapporte un évènement singulier entendu lors de l'une de nos réunions entre Oulémas musulmans, agissant pour l'entente entre les Madhahib.

Un vénérable Cheikh Indien, souhaita unir les musulmans au moins sur le problème de la souna, concernant la toilette mortuaire, la prière sur les morts, et l'inhumation.

Il commença par dire que vu les différences minimes certes, mais réelles existant entre les madhahib, il proposait de retenir comme standard, la souna de Amir el Mou'minin, Ali, as, puisque c'est lui qui a reçu les dernières instructions de Rassoulou Allah, aswaws, pour le laver, le couvrir d'un linceul, prier pour lui et sur lui, et enfin l'inhumer.

Un groupe de Salafis et de Wahabis présents rouges de colère au prononcé du nom haï, de Amir el Mou'min, Sayed Al imam Ali, as, vociférèrent à l'unisson: "nous ne reconnaissons pas cette souna, et d'ailleurs Ali, a agi à sa guise, alors que Abou Bekr, et Omar, ra, étaient sortis pour parer au plus pressé, qui était la succession de Rassoulou Allah, asws.
Malheureusement, trois jours après quand ils revinrent et que Abou Bekr, ra, fut finalement promu Calife grâce à l'épée de Omar, ra, Ali, avait enterré son oncle, Rassoulou Allah,asws, la veille.
Comme Abou Bekr, et Omar, ra, n'ont pas assisté aux funérailles, Rassoulou Allah, asws, mort LUNDI matin, ayant été ENTERRE Mercredi, et les Califes Abou Bekr et Omar, ne sont revenus que Jeudi, nous consédérons la souna pratiquée par Ali, NON VALIDEE."

Un groupe de musulmans, partisans des Ahl el Beyt, as, et d'autres de la célèbre université Al Azhar, rirent à gorge déployée, et dirent simplement:

"Vous reconnaissez donc, que Abou Bekr, et Omar, étaient ABSENTS.
Que la souna, N'est pas nécessairement pour vous, ce qu'a dit ou fait ou ordonné Rassoulou Allah, aswaws, mais ce que Abou Bekr et Omar, ont accepté ou ORDONNE ?
VOTRE SOUNA est donc différente de celle des MUSULMANS."

Satisfait, le Sayed, présent, ne put s'empêcher de dire, aux AHl es Souna, présents en majorité, dans le club: " Changez votre nom, et prenez celui
de Albakriyine ou de Alomaryines, ou mieux celui de Asoufiyine (abou Soufyane)..." scratch

Je suis sûr que le GALEUX pig confiturier pukel puker va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Dim 1 Fév - 16:49

confiture a écrit:
confiture a écrit:
Ouaga a écrit:
Citation :
Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as xxx jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.



Quelle délicatesse dans le langage, à part un rafidhi qui peut oser parler comme ça..?

SALAM AUX CROYANTS

Un texte pesonnel qu'il ne s'est pas approprié et absence de plagiat; oeuvre à 100% ITHVIRIW !! Travail inégalable cheers

Je vous ai bien dit que c'est son seul domaine d'excellence salut

Donc si vous avez besoin d'insulter, chose que je ne vous souhaite pas, vous saverz où vous devez vous documenter.
scratch Pensez-vous qu'il puisse louer ses services " d'insulteur " ?!!
Détrompez-vous, c'est un artiste et il fait ça juste pour le fun
jocolor

L'INTELECTOTOZZZ DANS SES MHADJIETTES DE HUZÄYNIYAT AGREMENTEES DE REFLEXIONS ORDURIERES !!!
QUI DIT MIEUX !!

Peut-on se mesurer avec un prix de la reflexion canine et les ragots en tous genres délivré avec la bénédiction des ahlu ibn Saba pukel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Jeu 5 Fév - 20:17

Salam,

That's the Art of being Stupid i.e: a Rafidhi cannot do without insulting!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Ven 6 Fév - 1:06

ithviriw a écrit:
Lucky70 a écrit:

Je comprends maintenant pourquoi vous parlez tant de chiens et de clepssssssss, je viens de visionner une video de ton Tidjoujou vivant à chicago, illinois (cool pour quelqu'un dont les maitres considèrent les usa comme le grand satan) ton mourtad et toroqi lècheur de bottes qui raconte qu'il est fière d'etre le clebard de ahl albayt ceux de bin saba'e biensur!!!!

Je pense que le dernier GUS qui est passé sur toi, et que tu as SUCE jusqu'à la moelle, te manque !

Je ne m'OCCUPE pas des TARTOUZES, c'est HARAM, va te faire voir AILLEURS entre Salafis, c'est NORMAL et même recommandé.

TU PUES rien qu'en ECRIVANT LA3NATOU ALLAH 3ALAIK ya weld alblaça.

La réponse du Gourou Ouaga, est à la mesure de l'INJUSTICE qui constitue les standards Salafis.

Un chien m'agressse GRATUITEMENT, en voulant m'accuser de RAGOTS qu'il a trouvés sur le NET, déversés par les TRUANDS Wahabis CONTRE les musulmans, AUTHENTIQUES qui suivent le CORAN et la Souna AUTHENTIQUE, celle enseignée par Ahl el Beyt, as et quelques IRREDUCTIBLES et FIDELES COMPAGNONS qui ONT REFUSE DE DEVIER, et NON celle FAUSSEE et réécrite par quelques Compagnons, PERVERS, et que Le CORAN, qualifie de Mounafiqoun, et pour cause
.

Sidkoum Ithviriw a écrit:
Et notre Ouaga, au lieu de faire taire SON CHIEN, ou au moins lui mettre une MUSELIERE, vient nous parler d'éthique dans le langage !

Ton CHIEN, Ouaga, au lieu de rester dans le SUJET, ou de répondre par des arguments conformes au Coran, et non TIRES de sites comme ceux qui constituent VOTRE pâté, pour CHIENS, m'insulte, MOI, VOTRE SAYED, si tant est que vous SUIVEZ vraiment la SOUNA de mon Aïeul, RASSOULOU ALLAH, aswaws, ce dont je doute, puisque vous lui avez mis des équivalents avec "vos Califes guidés par le MATERIALISME du Pouvoir", et tu veux que je reste de marbre et que je le laisse DEVERSER ses insanités ?

HASBIYA ALLAH HOUWA Ni3em Al wakil.


Mais revenons au SUJET:


Un exemple remarquable de discours politique s'étant produit récemment au sein de l'Assemblée de l'ONU et qui a fait sourire la communauté mondiale.

Dicours du représentant palestinien à l'ONU:
" Avant de débuter mon intervention j'aimerai vous dire quelques chose à
propos de Moïse. Lorsqu'il frappa le rocher et fit pénétrer les eaux, il pensa, quelle magnifique opportunité de prendre un bain.
Il ôta ses vêtements, les posa sur le rocher et entra dans l'eau.
Lorsqu'il sortit et désira se rhabiller, ses vêtements avaient disparu. Un
Israélien les lui avait volés.

Le représentant israélien (ONU) se leva en colère et vociféra:
"De quoi parlez-vous ? Les Israéliens n'étaient même pas là à l'époque !".


Le représenant palestinien sourit et ajouta: "et maintenant que les choses
sont clairement établies, je vais commencer mon intervention
"

Dans la même veine, je vous rapporte un évènement singulier entendu lors de l'une de nos réunions entre Oulémas musulmans, agissant pour l'entente entre les Madhahib.

Un vénérable Cheikh Indien, souhaita unir les musulmans au moins sur le problème de la souna, concernant la toilette mortuaire, la prière sur les morts, et l'inhumation.

Il commença par dire que vu les différences minimes certes, mais réelles existant entre les madhahib, il proposait de retenir comme standard, la souna de Amir el Mou'minin, Ali, as, puisque c'est lui qui a reçu les dernières instructions de Rassoulou Allah, aswaws, pour le laver, le couvrir d'un linceul, prier pour lui et sur lui, et enfin l'inhumer.

Un groupe de Salafis Mr.Red et de Wahabis What a Face présents rouges de colère Embarassed au prononcé du nom haï, de Amir el Mou'min, Sayed Al imam Ali, as, vociférèrent à l'unisson: "nous ne reconnaissons pas cette souna, et d'ailleurs Ali, a agi à sa guise, alors que Abou Bekr, et Omar, ra, étaient sortis pour parer au plus pressé, qui était la succession de Rassoulou Allah, asws.
Malheureusement, trois jours après quand ils revinrent et que Abou Bekr, ra, fut finalement promu Calife grâce à l'épée de Omar, ra, Ali, avait enterré son oncle, Rassoulou Allah,asws, la veille.
Comme Abou Bekr, et Omar, ra, n'ont pas assisté aux funérailles, Rassoulou Allah, asws, mort LUNDI matin, ayant été ENTERRE Mercredi, et les Califes Abou Bekr et Omar, ne sont revenus que Jeudi, nous consédérons la souna pratiquée par Ali, NON VALIDEE."


Un groupe de musulmans, partisans des Ahl el Beyt, as, et d'autres de la célèbre université Al Azhar, rirent à gorge déployée, et dirent simplement:

"Vous reconnaissez donc, que Abou Bekr, et Omar, étaient ABSENTS.

Que la souna, N'est pas nécessairement pour vous, ce qu'a dit ou fait ou ordonné Rassoulou Allah, aswaws, mais ce que Abou Bekr et Omar, ont accepté ou ORDONNE ?

VOTRE SOUNA est donc différente de celle des MUSULMANS."

Satisfait, le Sayed, présent, ne put s'empêcher de dire, aux Ahl es Souna, I don't want that présents en majorité, dans le club: " Changez votre nom, et prenez celui de Albakriyine rambo ou de Alomaryines, dwarf ou mieux celui de Asoufiyine affraid (abou Soufyane)..." scratch


Je suis sûr que le GALEUX pig confiturier pukel puker va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’exil du peuple juif est un mythe   Aujourd'hui à 13:27

Revenir en haut Aller en bas
 
l’exil du peuple juif est un mythe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire du peuple juif
» La première langue du peuple juif L’Hébreu biblique
» L'historien Juif SHLOMO SAND : L'invention du peuple Juif !
» L' Histoire du Peuple Juif
» Le peuple Juif a-t-il été choisi car lui seul pouvait tuer le Christ ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: La connaissance-
Sauter vers: