Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le plan de paix sioniste B3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dalildz
Membre


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Le plan de paix sioniste B3   Mer 17 Juin - 23:08

l'Iran Dans Le Collimateur De L'Axe Militaro Securitaire Washington Tel Aviv : Plan B3


Bien sûr que j'ai un plan de paix pour le Moyen Orient
Dans un article publié récemment (03/04/09) dans le quotidien israélien Haaretz, intitulé " US Green light for Israeli attack on Iran will have to wait" ( le feu vert américain à une attaque israélienne contre l'Iran devra attendre), Amir Oren, journaliste spécialiste des questions militaires et sécuritaires qui gravite dans l'entourage proche des décideurs israéliens dans ses domaines d'expertise, apporte un éclairage révélateur sur les relations militaro sécuritaires américanosionistes, sur ce qui se trame en coulisse et ce que les israéliens attendent d'Obama concernant l'Iran.

Le président israélien Shimon Peres a déclaré dimanche dernier lors d'une interview sur la radio israélienne Kol Hai que si les discussions avec l'Iran sur son programme nucléaire n'aboutissaient pas, Israël "frapperait" l'Iran. il a même ajouté : " nous ne pouvons certainement pas y aller seuls, sans les US, et nous ne pouvons pas du tout y aller contre les US. Ce ne serait pas nécessaire". Ses propos ont provoqué une réaction immédiate du Secrétaire à la Défense US, Robert Gates, qui a fait remarquer dans un discours prononcé devant des recrues du Corps de Marines qu'une attaque ne ferait que retarder d'un ou trois ans le programme nucléaire iranien et que de plus cela aurait comme effet finalement de renforcer la volonté iranienne de chercher à se doter de l'arme nucléaire.




Israël cherche actuellement par tous les moyens à faire dérailler les discussions prévues entre l'Iran les 3 de l'UE France Allemagne Grande Bretagne et les US, y compris par le chantage au recours à l'une de ses attaques "préventives" dont le régime sioniste a le secret.
Qu'en est -il vraiment de cette opposition ouverte, semble-t-il, entre l' Administration Obama et le nouveau gouvernement de Netanyahou ? Ou bien est-ce encore une ruse pour détourner l'attention de ce qui se passe réellement dans les coulisses militaro sécuritaires américanosionistes ?


L'Axe Mullen Askenazi


Selon Amir Oren, pour l'instant Obama est occupé à renforcer d'autres théatres de guerre principalement celui d'AFPak, qui est aussi la priorité des priorités de l'OTAN dont Obama, premier président américain a être né après la création de l'Alliance, est le commandant en chef. Dans le cadre de ce renforcement, Obama est soutenu par le gl David Petraeus et l'amiral Mullen président des chefs d'état major conjoints, qui se trouve être un ami du chef d'état major de l'armée israélienne, Gabi Ashekenazi. Les deux sont régulièrement en contact notamment lors des différentes opérations menées par l'armée israélienne comme celle récente contre les Palestiniens à Gaza. Ils se rencontrent fréquemment, soit à Washington soit en Europe. L'armée américaine se tient au courant de toutes les "nouveautés" en matière de techniques de combat utilisées par l'armée israélienne dont les opérations sont considérées comme un important laboratoire. Autre ami d'Askenazi, le gl (à la retraite) James Jones , qui dirige le Conseil National de Sécurité US. Askenazi est un véritable partenaire de ses amis américains lorsqu'il s'agit de prendre des décisions cruciales portant sur des opérations militaires dans des zones de combat proches ou distantes. L'Axe Mullen Askenazi, comme celui qui existe entre les dirigeants des services secrets des deux pays, permet aux responsables américains de suivre de près ce qui se trame à Tel Aviv, d'avoir connaissance de l'état d'esprit qui y prévaut, quelque soit la propagande disséminée dans les médias, et d'avoir une connaissance approfondie des préoccupations et intentions israéliennes en ce qui concerne le programme nucléaire de l'Iran. Comme l'écrit Oren, cela leur permet "d'avoir l'opportunité de rassurer, de retarder et, en dernier ressort, de se tenir sur la ligne cachée entre le désir de ne pas savoir officiellement afin de conserver la capacité de rejeter toute responsabilité, et le besoin de ne pas être surpris". En clair, pour les responsables militaires et sécuritaires américains, cela veut dire avoir connaissance des plans israéliens d'attaque, mais, publiquement, faire comme s'ils n'étaient pas au courant.

Pour Oren, concernant l'Iran, la politique de l' Administration Obama ne diffère de celle de Bush que dans le style, pas dans le contenu. si les responsables de l' Admistration Obama s'expriment en termes positifs, conciliants, alors que Bush se montrait agressif voire menaçant, les conclusions sont identiques quant à ce qu'il faut faire avec l'Iran. Gary Samore, que Jones a nommé au poste de responsable de la coordination sur la question des ADM, dans un discours prononcé au Japon l'été dernier, a dit que ces cinquante dernières années, 7 pays du Moyen Orient ont essayé d'obtenir des armes nucléaires mais que seul l'un d'entre eux, Israël, avait réussi, dévoilant au passage le secret le moins bien gardé de cette région. Pour Samore, si Obama est incapable d'obtenir un soutien international pour restreindre ou retarder le programme d'enrichissement d'uranium de l'Iran, il sera confronté à "un terrible choix : accepter l'Iran en tant que pays nucléaire ou utiliser les forces armées américaines ou israéliennes".

Plan B 3 - Préparatifs de défense militaire et civile en Israël

Il semblerait que les Américains aient préparé un Plan B 3, une option militaire, incluant des bombardements sur les installations pétrolières iraniennes qui ne sont pas protégées et dissimulées comme les infrastructures nucléaires. Le journaliste israélien évoque aussi une lutte de pouvoirs au sein de l' Admistration Obama, penchant plutôt du côté de ceux qui sont pour une attaque sur les installations nucléaires, ou qui tolérerait une attaque israélienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le plan de paix sioniste B3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nouvelle Église inter-religieuse - Tony Blair - le Nouvel Age
» "Heureux les artisans de paix, car ils...." (UNION MYSTIQUE)
» UNE BELLE PRIÈRE POUR OBTENIR LA PAIX DE L'ÂME...
» Prophéties sur l'ere de paix
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: