Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 projet de loi sur l'interdiction du port du niqab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
awatif
Habitué


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: projet de loi sur l'interdiction du port du niqab   Mer 9 Sep - 21:00

«Interdire le voile intégral au nom de la dignité de la personne»
La présidente de Ni putes ni soumises Sihem Habchi et la philosophe Elisabeth Badinter ont toutes deux affirmé leur opposition au voile intégral en France, devant la commission parlementaire qui planche sur le sujet.


Reprise des travaux pour la commission parlementaire sur le voile intégral. Et, ce mercredi, des députés réunis sous la direction d’André Gerin (PCF) s’inquiètent. D'abord des résultats contradictoires sur le nombre de femmes portant le niqab ou la burqa en France: 367, selon une note de la sous-direction de l’information générale, contre 2.000 d’après un rapport confidentiel du ministère de l’Intérieur révélé ce mercredi par Le Figaro. S’il a demandé des précisions à Brice Hortefeux, André Gerin en fait «une affaire de principe, pas de chiffre».

Aussi préoccupés par la perception de la mission dans l’opinion, les députés comptent communiquer davantage pour «casser les jugements préétablis». Et contre-attaquer si nécessaire: ainsi ils ont vivement contesté les propos, dans le quotidien La Croix, de Yazid Sabeg, Commissaire à la diversité, qui voit dans ce débat le risque d’«un nouveau piège tendu à notre pays».

«Les institutions n'ont pas tendu la main»
Assise face aux membres de la mission, Sihem Habchi, présidente de Ni Putes Ni Soumises, première à être auditionnée de mercredi, dégaine d’entrée. Contre le voile intégral bien sûr, «symbole le plus violent de l’oppression de la femme», «point culminant d’une vision archaïque qui n’a rien à voir avec ma religion».

Mais, selon elle, «le mal ne vient pas que de ceux qui propagent» un message intégriste. Habchi cible également les politiques qui ont, déclare-t-elle, souvent esquivé la confrontation avec les islamistes pour tomber dans le «piège du relativisme culturel» : «Ceux censés défendre les libertés ne l’ont pas fait, ils se sont mis à hésiter quand on parle de voile.»

Mais Habchi va plus loin que le procès en «laxisme au nom des libertés»: «Pour mieux gérer les quartiers populaires, la société a trouvé une règle qui en arrangeait plus d’un, la loi du silence», accuse-t-elle. Se faisant le porte-parole des musulmanes, la jeune femme d’origine algérienne accuse carrément: «Les institutions ne nous ont pas tendu la main, elle nous ont tendu le voile.»

Revendiquant le «droit» pour les musulmanes «à la protection de la République», elle appelle les députés à «ne pas avoir peur» et à faire preuve de fermeté: «On peut interdire au nom de la dignité de la personne.»

Emue, la jeune oratrice est applaudie à l’issue de son intervention. «Pas vraiment dans la tradition parlementaire», freine Jean-Glavany (PS). La députée (PS) Sandrine Mazetier s’agace aussi de ce message. Elle reproche à la présidente de NPNS - qui a succédé à la secrétaire d’Etat Fadela Amara - de vouloir «démontrer que la gauche a échoué sur la politique de la ville et l’intégration. Il ne faut pas oublier que les combats laïcs et pour le droit des femmes ont été essentiellement menés par la gauche. Sihem Habchi était dans l’offensive politique».

«Il n’y a pas de vêtement du visage»
Elisabeth Badinter, elle, a évidemment placé son intervention sur le terrain philosophique. Avec précision, elle tente de démonter les arguments des quelques «revendicatrices» du voile intégral. «Liberté de se vêtir»? «Le visage n’est pas le corps et dans notre civilisation ocidentale, il n’existe pas de vêtement du visage». Et si une poignée de femmes disent assumer leur choix de porter le niqab ou la burqa, les autres, «les soumises, les baillonnées qui n’ont pas droit à la parole» doivent être protégées, fait-elle encore valoir.

Parlant d’une forme d’«automutilation civile», Elisabeth Badinter y voit aussi la négation de la valeur de fraternité, le voile intégral symbolisant la possibilité de voir le visage de l’autre sans être vue par lui et donc,«le refus d’entrer en contact avec l’autre, le refus de la réciprocité».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
awatif
Habitué


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: projet de loi sur l'interdiction du port du niqab   Mer 9 Sep - 22:17

entre l'automutilation civile de Madame Badinter et les trémolos dans la voix de celle qui a apris la relève de Fadela Amara je ne sais plus ce qu'ils vont inventer:viol psychologique, immolation de la laïcité,troisième guerre mondiale sous-jacente, menace extra-terrestre?Les bras m'en tombent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: projet de loi sur l'interdiction du port du niqab   Ven 11 Sep - 20:31

[quote="awatif"]«Interdire le voile intégral au nom de la dignité de la personne»


«Il n’y a pas de vêtement du visage»
Elisabeth Badinter, elle, a évidemment placé son intervention sur le terrain philosophique. Avec précision, elle tente de démonter les arguments des quelques «revendicatrices» du voile intégral. «Liberté de se vêtir»? «Le visage n’est pas le corps et dans notre civilisation ocidentale, il n’existe pas de vêtement du visage». Et si une poignée de femmes disent assumer leur choix de porter le niqab ou la burqa, les autres, «les soumises, les baillonnées qui n’ont pas droit à la parole» doivent être protégées, fait-elle encore valoir.

quote]

SALAM AUX CROYANTS

Effectivement, c'est la civilisation des masques et perruques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: projet de loi sur l'interdiction du port du niqab   Aujourd'hui à 6:49

Revenir en haut Aller en bas
 
projet de loi sur l'interdiction du port du niqab
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une loi interdisant le port du niqab, que faire ?
» Nouvelle clause au contrat
» Mobilisation Urgente contre projet Delphinarium!
» projet de fin d'etude economie
» projet en latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Société-
Sauter vers: