Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Lun 27 Juil - 14:46

LE PRÉSIDENT DE LA TARIQA ALAWIYA S’ATTAQUE AUX SALAFISTES
«Le port du hidjab n’est pas obligatoire...», 25 Juillet 2009 -
L'EXPRESSION

«Si la pensée salafiste était une pensée positive, on aurait constaté depuis au moins un siècle les résultats d’un vrai projet politique, économique et culturel.»


On pourrait modérer ce propos, en notant que grâce au Wahabisme, et au salafisme, les arabes ont réussi à OUVRIR la porte à leurs cousins sionistes, et même à LEUR CEDER la Palestine, et le troisème Lieu saint de l'Islam, se gardant pour eux, comme source de "devises" les Harameyn, de Mecqua et Médine, pour leur permettre de diffuser leurs HERESIES labellisées "moukadassa" et pire, leur forme spéciale de At Tawhid avec Allah, Gloire à LUI, assisté de "vicaires" parmi quelques Compagnons Qoreychites, sélectionnés pour leur amour de la vie d'ici bas et celle du Pouvoir pharaonique...

Le président de la Tariqa alawiya, Khaled Bentounès s’est attaqué avec une rare virulence aux thèses du courant salafiste dominant en Algérie lors de l’ouverture hier du Congrès international sur le soufisme qui se déroule à Mostaganen et ce, jusqu’au 31 juillet.

Il a estimé que le port du hidjab pour la femme ne constitue pas «une obligation religieuse». Laughing lol! Boulet
Aussi, considère-t-il que «la femme ne doit pas céder à la force pour se voiler le visage». Il est bien vrai que de nos jours le foulard est devenu un symbole chargé de connotations religieuses, politiques et sociales.

Mais les raisons qui poussent les femmes à le porter ou non sont souvent diverses. Bien qu’il n’y ait pas, en Algérie, de loi interdisant le port du foulard, l’image d’une femme qui, parce qu’elle porte le foulard, serait opprimée et dominée par la société patriarcale dans laquelle elle vit, ne tient plus, car la plupart des jeunes femmes sont directement impliquées dans leur décision de porter ou non un foulard. Le fils spirituel du fondateur de la Tariqa alawiya part même en guerre contre ce courant et met en doute une quelconque contribution de ce courant à l’Islam depuis 1886, date de la création à Paris par Mohamed Abdou et Djamel Eddine el Afgahni du courant salafiste:

«Si la pensée salafiste Boulet était une pensée positive on aurait constaté depuis au moins un siècle les résultats d’un vrai projet politique, économique et culturel.»


Le président de l’association qui s’est, mercredi dernier, exprimé sur les ondes de la Chaîne III a, sans l’ombre d’un doute désigné le courant salafiste de «danger pour elle d’abord et pour l’Islam ensuite». Ce denier estime en effet que la salafia a «donné une mauvaise image de l’Islam» car, à son avis celle-ci a également donné «une mauvaise impression de la religion musulmane auprès des autres».

Sur un autre registre, le descendant spirituel du fondateur de la Tariqa alawiya appelle les autorités publiques à «barrer la route aux thèses des salafistes puker pukel farao affraid pirat Mr.Red » qui tentent de s’incruster dans les campus universitaires.


L’héritier de la Tariqa alawiya depuis 1975, s’est attaqué ensuite aux responsables de l’Association des uléma musulmans qui ont dénigré le contenu de son dernier livre. Il a qualifié les attaques proférées contre lui «d’absurdités». Dans un fascicule édité à l’occasion du centenaire du soufisme en Algérie, le président de cette tariqa, Khaled Bentounès, écrivain, conférencier et pédagogue, a même soutenu que les versets du Coran «ont aussi fait l’objet d’interprétations erronées car décontextualisées et parfois manipulées». Sans vouloir relancer la polémique, cette attaque frontale du président du courant soufi ne devrait pas laisser sans réaction l’Association des uléma. Les salafistes enseignent une version des plus rigoristes, de l’Islam et son livre. Ce courant prône un enseignement remarquablement «suprématiste, machiste et misogyne». Pour ce courant, les compatriotes non musulmans sont des «kouffars» (mécréants), les femmes sont de vraies perverses, et le peuple est «bête et ignorant». Outre la démocratie, la modernité, la laïcité et la liberté (surtout celle des femmes), il pourfend les «innovations» (bidah), la mixité, le théâtre, la musique et à peu près toutes les autres écoles de pensée musulmanes. Il prenait Abou Qatadah Al-Filistini batman cat clown spiderman comme référence. Ce «fanatique» qui résidait en Angleterre avait même prononcé des fatwas demandant de tuer les femmes et les enfants en Algérie. C’était le mufti du GIA pig Twisted Evil Mr.Red et des autres groupes de cette mouvance. Selon plusieurs spécialistes de la question, le salafisme est une lecture de l’Islam née dans un contexte de «perdition de la pratique religieuse». Le salafisme est selon d’autres l’Islam originel: monothéisme pur, pukel farao I don't want that dogme unique et pur, avec toutes les interdictions et les permissions. Une centaine de conférenciers originaires de différents pays, dont le Japon et l’Indonésie, ont confirmé leur participation au congrès international sur le soufisme de Mostaganem, avec des thématiques variées tels les défis environnementaux, l’agriculture familiale, l’éducation, le développement durable. Des ateliers thématiques et des expositions sont également prévus qui permettront, respectivement, de concrétiser certaines réflexions et d’inviter au voyage à travers histoires, cultures et traditions de différentes régions du monde. Les sept journées de travaux seront consacrées, chacune, à une des thématiques retenues, à savoir la Terre, l’éducation d’éveil, la communication et les médias, la mondialisation, la révélation, la spiritualité et le soufisme et l’avenir.

Hocine ADRYEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 5:21

Citation :
Si la pensée salafiste était une pensée positive, on aurait constaté depuis au moins un siècle les résultats d’un vrai projet politique, économique et culturel
Si la pensée soufie était une pensée positive on aurait constaté depuis 12 siècles les résultats d'un vrai projet politique, économique et culturel, mais hélas, le colon s'est toujours appuyé sur ces moines pour asservir et mater les populations musulmanes.
Quand on voit sa photo déja on ne sait pas s'il est chrétien ou juif, en tous cas aucun signe d'islam, et il n'a pas la tête d'un Khaled mais plutot celle d'un Moshe, Shlomo, ou Gaston.....ou un Salman Roshdi à la recherche de reconnaissance.
Celui qui a dit qu'un Toroqi est un rafidhi bien elevé ne s'est pas trompé vous avez les mêmes chirkyettes.


.............................
http://img117.imageshack.us/img117/9343/img022.jpg


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 10:31

Cheikh Bentounès est un SOUNI pur jus, et ce n'est pas parce que vous divergez avec lui, sur le fait qu'il ait accompagné ses textes de quelques illustrations, fausses historiquement, comme celle du Compagnon de la grotte, qui NE PEUT être Abou Bekr Ibn Abi Kohafa, puisque ce compagnon, était selon le texte coranique un POLTRON, qui avait eu besoin que Rassoulou Allah, aswaws, le CONSOLE.
Mieux, ce compagnon NE DEVAIT certainement pas être un croyant, puisu'ALLAH, Gloire à LUI, N'a pas éténdu sur lui, SA SERENITE, qu'IL N'a descendu que sur SON Prophète, alors que dans tous les textes du CORAN, lorsqu'ALLAH, descend SA Sérénéité, IL l'a descend sur " RASSOULOU ALLAH et LES CROYANTS"....
1.- Allez-vous donc CONTREDIRE le Coran, pour donner à Ibn Abi Kohafa, un compagnonage auquel il N'a pas participé, puisque lui et Omar, étaent DEJA à MEDINE depuis deux mois AVANT la Hijra de Rassoulou Allah ?
2.- Allez-vous traiter Ibn Abi Kohafa, comme n'importe quel "non croyant", qui NE MERITAIT PAS d'être concerné par la Sérénité d'ALLAH ???

Réflechissez et AYEZ le COURAGE de remettre en cause les INEPTIES qui POLLUENT l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 13:41

Salam
Je n'apprécie pas non plus les salafis mais Bentounes est vraiment mal placé pour critiquer les salafis, en réalité ce qui dérange Bentounes n'est pas leur vision de l'islam, mais le fait que le salafisme met en danger le système mis en place par certains comme bentounes pour s'enrichir sur le dos des musulman, un peu comme le khomos chez les chiites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 18:01

ithou a écrit:
Cheikh Bentounès est un SOUNI pur jus

Il est sunni comme toi, tu te souviens..? TU nous disais je suis sunni Maliki. La bonne blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahmed Mahsas
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 22:34

Salam aleikoum

Je ne comprends pas les louanges fait à ce sinistre personnage qu'est bentounes surtout lorsque nous connaissons le passif peu glorieux de sa confrérie et de sa famille qui est similaire à celui de la dynastie Boubakeur. A lire et à relire le fameux article de Bennabi qui a pour titre stylons et micros du colonialisme où il évoque l'aïeul de bentounes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mar 28 Juil - 22:57

Ahmed Mahsas a écrit:
Salam aleikoum

Je ne comprends pas les louanges fait à ce sinistre personnage qu'est bentounes surtout lorsque nous connaissons le passif peu glorieux de sa confrérie et de sa famille qui est similaire à celui de la dynastie Boubakeur. A lire et à relire le fameux article de Bennabi qui a pour titre stylons et micros du colonialisme où il évoque l'aïeul de bentounes.

Tu as bien remarqué que les louanges viennent du rabin Levithviriou, fouiner les poubelles des coptes, juifs, chrétiens et les presses laiques pour trouver une insulte envers l'islam est son passe-temps favori, en plus retraité de son état, il a tout le temps pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahmed Mahsas
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mer 29 Juil - 2:51

Ouaga a écrit:
Ahmed Mahsas a écrit:
Salam aleikoum

Je ne comprends pas les louanges fait à ce sinistre personnage qu'est bentounes surtout lorsque nous connaissons le passif peu glorieux de sa confrérie et de sa famille qui est similaire à celui de la dynastie Boubakeur. A lire et à relire le fameux article de Bennabi qui a pour titre stylons et micros du colonialisme où il évoque l'aïeul de bentounes.

Tu as bien remarqué que les louanges viennent du rabin Levithviriou, fouiner les poubelles des coptes, juifs, chrétiens et les presses laiques pour trouver une insulte envers l'islam est son passe-temps favori, en plus retraité de son état, il a tout le temps pour ça.

Salam aleikoum

Je suis parfaitement d'accord, surtout que bentounes s'en prend à l'association des Oulémas. Ce qui est normal au regard du grand différend historique qui les dissocie. Bentounes, fils de traitre est fidèle à la posture de traître qui est celle de sa famille.

On ne peut oublier que les sbires de la alawiya, furent à l'origine d'une tentative d'assassinat sur la personne du Cheikh Ibn badis Rahimahou ALLAH.

Comment peut-on avoir, lorsque l'on se revendique des valeurs de notre pays, de notre histoire, de notre culture, une quelconque affinité avec ce genre d'individu qu'est bentounes qui a toujours servi la France et qui l'une des multiples têtes du hizb frança?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mer 29 Juil - 4:41

Ce crétin qui se dit "élève" de Benabi n'a meme pas appris les principes de son maître, et continue, depuis avoir croisé le hindi Khomayni, de patauger dans le chirk, en dans son grand délire il se prend pour un descendant d'El Houssayn.
Quant à cette secte d'Alaoui en me documentant je fus surpris de voir que sa création date du début du siècle passé, en pleine colonisation, ce qui explique tout, et surtout la haine de Ben Badis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mer 29 Juil - 7:00

Salam
moi ce qui m’échappe c’est comment le gouvernement tolère qu’un de ses symbole soit dénigré (l’émir Abdelkader), a moins qu’ils veulent se dissocier de lui ?

si c'est la cas pourquoi donner ce rôle a un soufi ? alors que l’émir, rabi yarahmou, était un grand cheikh soufi
d’une pierre 2 coups ? mais comment ?

le choix de la croix juive? je ne pige pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahmed Mahsas
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Jeu 30 Juil - 5:36

Salam aleikoum

Je me demande comment un disciple de malek bennabi peut-il faire front avec un sinistre personnage comme bentounes? Surtout que les personnalités cités dans cet article et qui s'opposent au pasteur bentounès ne lui sont pas inconnues comme le Cheikh Abderahmane Chibane

CORRESPONDANCE Ce ne sont pas des caricatures mais des miniatures représentant le Prophète de l'islam, qui créent, ces jours-ci, une vive polémique politico-religieuse en Algérie. Ces miniatures ont été publiées dans un livre intitulé Soufisme, l'héritage commun, du chef de la confrérie soufie Al-Alawiya, cheikh Lakhdar Bentounès.

D'allure moderne, le cheikh, un proche du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a organisé avec faste, vendredi 24 juillet à Mostaganem, le centenaire de sa zaouïa (confrérie religieuse). La cérémonie qui a rassemblé des milliers de personnes dans le stade de la ville a été suivie par un colloque international sur le soufisme qui dure jusqu'au 31 juillet.
Scientifiques, experts et religieux réunis à l'université locale sont appelés à "semer l'espérance" et à offrir des "synthèses concrètes menant à des actions responsables et durables". L'événement, largement couvert par les médias privés et gouvernementaux, illustre avec éclat le retour d'un islam confrérique encouragé depuis le début des années 1990 par une partie du pouvoir pour faire contrepoids à l'islamisme politique.




Suivant une tradition qui remonte à la période coloniale, les salafistes et l'establishment religieux officiel sont hostiles aux confréries qu'ils accusent de charlatanisme et d'avoir servi l'ordre colonial. Après l'indépendance (1962), le pouvoir algérien a continué à les tenir en suspicion. Ce n'est plus le cas. Cheikh Lakhdar Bentounès n'hésite pas à critiquer les salafistes ni à aller à contre-courant de la pensée religieuse dominante, en affirmant que le hidjab (voile) n'est pas une "obligation religieuse". La parution du livre est l'occasion d'organiser la riposte et de régler quelques comptes.
"ATTEINTE À LA SACRALITÉ"
Le Haut Conseil islamique (HCI), organe consultatif auprès de la présidence, a demandé à l'auteur d'ôter les "images qui ont suscité la controverse" ou de les "masquer par quelque autre procédé pour apaiser la situation". Le président de l'association des oulémas, Abderrahmane Chibane, exige l'interdiction d'un livre qui "porte atteinte à la sacralité du prophète Mahomet".
Même ton chez les islamistes, y compris au Mouvement de société de paix (MSP), qui participe au gouvernement. Le secrétaire général du parti Al-Islah, Djamal Abdesselam, parle d'un "crime" qui encourage les non-musulmans à attaquer l'islam. Il estime anormal de dénoncer les "caricatures danoises et de ne pas dénoncer (celles) qui paraissent chez nous". L'ex-numéro deux du Front islamique du salut (FIS), Ali Benhadj, accuse le pouvoir de soutenir le soufisme pour dissuader la population "de s'occuper de la chose publique".
Cette tempête ne semble pas perturber les responsables de la zaouïa. Nasreddine Mouhoub, porte-parole du colloque, défend le livre. Il invoque l'existence d'une "description minutieuse du Prophète, de ses yeux, de ses cheveux et d'autres détails de son anatomie à tel point que n'importe quel portraitiste pourrait s'en inspirer et produire une oeuvre réaliste". Le ministre des affaires religieuses, lui-même issu d'une confrérie, a préféré ne pas se prononcer.




LE MONDE | 29.07.09 | 13h32 • Mis à jour le 29.07.09 | 13h32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Jeu 30 Juil - 17:19

ahmed mahsas a écrit:

Je me demande comment un disciple de malek bennabi peut-il faire front avec un sinistre personnage comme bentounes? Surtout que les personnalités cités dans cet article et qui s'opposent au pasteur bentounès ne lui sont pas inconnues comme le Cheikh Abderahmane Chibane


Quand on connait la personne on ne s'étonne plus de rien, un opportuniste qui cherche juste l'occasion pour s'incruster.
Benabiste quand le courant fait la une des facs, Khomeyniste avec Khokho, FISiste avec le FIS etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Jeu 30 Juil - 18:49

Moi bentounes à chaque fois que je regarde sa photo, j'ai envie de lui cracher sur la gueulle, vraiment un pur traitre ce mec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Ven 31 Juil - 2:40

Il a la même bouile que Daniel Boubakeur, on dirait des cousins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Dim 2 Aoû - 15:32

Assalam;

Ainsi se clôture un évènement qui aura révélé la nature véritable des "fous du roi", en s'en prenant à une confrérie dont certains membres ont tôt fait de jeter le bébé avec l'eau du bain révélant ainsi les ravages causés par un VIDE CULTUREL qui aura duré plus d'un siècle, pour laisser la place à des obscurantistes, qui n'auront de cesse de s'en prendre aux différentes facettes de l'Islam, tant qu'ils n'auront pas imposé leur MODE, laquelle demeure pour eux la CLEF du Paradis, fut-elle en ASSASSINANT d'autres musulmans ou en reniant le patrimoine islamique.

Sans commentaires, je ne fais que constater que la "maison commune des ahl es Souna, brûle du seul fait qu'une HERESIE soutenue par les PETRODOLLARS et les intérêts convergents avec l'Occident et son succédané le sionisme, tentent de brûler l'Arche de Noé, ou plutôt l'Arche des Ahl el Beyt, as, pour lui substituer les PALANQUINS du NEJD...

Clôture du Colloque de la Zaouïa Alawiya

Le débat entre la tarîqa et les tenants du wahhabisme ne fait que commencer
Il est incontestable que le colloque international ayant accompagné les festivités commémoratives du centenaire de la zaouïa alawiya de Mostaganem aura marqué une étape marquante dans la mystique musulmane.

Sept jours durant, des scientifiques venus de pas moins de 35 pays, dont le lointain Japon, l’Indonésie, le Canada, les USA ainsi que les plus célèbres universités islamiques d’Orient, comme El Azhar qui sera représentée par trois spécialistes, ou Istanbul qui déléguera en la personne de cheikha Nour, l’unique femme musulmane à la tête d’une confrérie religieuse, qui fera une sublime lecture du message mystique à l’aune du grand maître soufi Jalel Eddine Rumi, rappelant, à maintes occasions, combien le message de l’Islam est un message de paix, de sérénité et de liberté.

Dans sa communication orale « Le soufisme et la liberté », elle aura usé dans un langage tout en paraboles pour dire que cette notion aujourd’hui galvaudée doit se rapprocher des valeurs spirituelles afin de retrouver un sens dans la vie de tous les jours. Se référant à la Déclaration universelle des doits de l’homme, où l’homme est né libre, l’oratrice ajoutera que cela ne veut nullement dire qu’il a le droit de faire n’importe quoi, invitant l’humanité à plus de spiritualité afin de se libérer de ses pulsions et désirs. L’Egyptien Mahmoud Abou El Fayd, cheikh de la tariqa el faïdya, parlera du rôle des confréries religieuses dans la propagation de l’Islam dans des contrées les plus éloignées ; citant en exemple le continent africain, la Chine, les pays des Balkans, l’Inde ou l’Indonésie. C’est grâce aux valeurs de tolérance, de justice et d’acceptation de l’autre et de ses croyances, que les mystiques musulmans seront parvenus à conquérir les cœurs des populations rencontrées à travers les continents. Faisant de subtiles analogies entre bouddhisme et soufisme, le Dr Kojiro Nakamura, de l’université de Tokyo, mettra en évidence plusieurs similitudes, notamment dans leur quête perpétuelle de la purification de l’âme par l’adoration profonde de Dieu et une pratique du dikr (récitation) afin d’aider les adeptes à se rapprocher davantage du maître. Pour le Jordanien Mohamed Hassane Radaïda, se référant à l’exemple de la pratique du soufisme en Jordanie, c’est d’abord à la bonté que l’on doit la propagation du soufisme dans le monde musulman. Il aura également mis en exergue le rôle de l’apprenant et sa relation avec son précepteur.

Il parlera également de la présence de nombreuses confréries en Jordanie, à l’instar de la tariqa alawiya qui est représentée par 14 zaouïas réparties sur le territoire jordanien. Dans une intervention improvisée, alors que cet intervenant ne figurait pas dans le programme initialement remis à la presse, Benazzouz Zebda fera d’abord l’éloge du soufisme, insistant particulièrement sur le cheikh Ahmed Ben Mostéfa El Alawi El Mestghanemi. Puis, rappelant l’effort colossal de l’actuel cheikh Adlène Khaled Bentounès, dont il soulignera la persévérance et la discrétion, tout en l’invitant, après avoir réuni les 5 continents – allusion à ce colloque où, à l’exclusion de l’Australie-Océanie, tous les autres continents étaient dignement représentés –, l’ancien prédicateur islamiste abordera la polémique autour du livre Soufisme, l’héritage commun de Khaled Bentounès. Ce qui ne sera pas du goût du Dr Eric Geoffroy de l’université de Strasbourg, qui présidait la séance, qui invitera l’orateur à s’en tenir à la thématique développée, à savoir « La spiritualité et le soufisme ». Ce qui ne dissuadera nullement l’orateur qui dira en substance que cette polémique n’est pas le fait de l’Association des oulémas, mais qu’elle a été amplifiée par ceux qui l’ont propagée. Ainsi sans désavouer ses pairs de l’association, cheikh Zebda, aura subtilement fait porter le chapeau aux médias, responsables, selon lui, d’avoir accordé trop d’importance aux positions maintes fois réaffirmées de l’Association des oulémas, appelant instamment le cheikh à retirer les miniatures persanes ornant son dernier livre. L’ouvrage en question aura été une des incontournables attractions de ce colloque. D’autant que les organisateurs ont eu la bonne idée de le vendre au niveau du hall de l’auditorium Mohamed Benchehida, ce qui le mettait à la portée des 5000 congressistes.




Par Yacine Alim
> Voir aussi...
Edition du 9 mai 2009Une école pour la formation d’imams de haut niveau


Le projet a reçu l’aval du président de la républiqueEdition du 20 février 2007Au début, c’était Tibhirine…

Edition du 1er août 2004Une curieuse rencontre à Tilford


La secte Al AhmadiaEdition du 21 juin 2009Les raisons de la désunion et les exigences de l’unité


Sunnisme et ChiismeEdition du 25 mai 2006Dalil Boubakeur. Recteur de la Mosquée de Paris

Edition du 28 mai 2005BN. Colloque international sur l’Emir Abdelkader

Edition du 17 avril 2007Cheikh Abderrahmane Al Thaâlibi

Edition du 17 avril 2007Le wahhabisme, la fabrique du terrorisme


L’idéologie a été exportée en masse au MaghrebEdition du 23 janvier 2008Enseigner le Coran autrement

Edition du 19 février 2007Le chiisme en quelques mots


publicité [

]
Hebdos & Services Hebdos Histoire Fait du jour Mode Nostalgie Supplément 05 octobre 1988 Supplément économie Supplément Histoire Aéronautique Supplément immobilier Portrait Médias Arts et Lettres sciences Santé France-Actu Multimédia Automobile Air du temps Cinéma Environnement
Services Archives > Qui sommes-nous ? > Contacts > Annonceurs > Mentions légales > Crédits > Accessibilité > Editions locales
Choisissez une région : Alger Info Oran Info Constantine Info Kabylie info Annaba Info Setif-info Tiaret info Chlef Info Tlemcen Info Mostaganem Info Bel Abbès Info Skikda info Blida Info Ouargla Info Djelfa Info Tipaza Info Béjaïa Info Jijel info Mascara info Biskra Info Chroniques d'El Watan
Choisissez une chronique : Point Zéro Balises Médiascopie Le point du samedi Vu à la télé Dans la lucarne Fronton 08-Eclairage Abecedarius Coup franc La chronique de Ali El Kenz Repères 44.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Dim 2 Aoû - 17:27

Ahmed Mahsas a écrit:
Salam aleikoum

Je me demande comment un disciple de malek bennabi peut-il faire front avec un sinistre personnage comme bentounes? Surtout que les personnalités cités dans cet article et qui s'opposent au pasteur bentounès ne lui sont pas inconnues comme le Cheikh Abderahmane Chibane
Assalam;

Je n'ai à aucun moment pris position pour ce personnage aussi haut en couleurs que les fils ratés de personnage autrement plus respectables, comme Cheikh el Benna, ou Cheikh Abbas, quand on voit les prestations de leurs enfants Tariq Ramadhan, ou le fils de Cheikh Abbas, rahimahou Allah, le "super mufti" Soheil Bencheikh, made par le père, Le Long, ou encore les fils tarés, d'autres "lumières éteintes", comme ceux qui impudemment se prétendent "descendants des ahl el Beyt, as", comme Mohamed VI, le petit fils du Glaoui de Marrakech, via Hassan, clone du Glaoui, et qui n'a aucune ressemblance, comme Abdallah à Mohamed V, ou encore le petit fils putatif, d'un général anglo israélien, feu Husseyn de Jordanie, qui quoique ressemblant à Talal, ressemble plus à sa mère, qu'à ses aïeux....

En ce qui concerne les Benalioua, qui ont été mes camarades de Lycée, je ne peux dire qu'une chose, c'est qu'ils furent des "élèves studieux, certes", mais ils ont toujours refusé de faire grêve comme nous autres, étudiants algériens (alors français musulmans), qui cotisions avec nos maigres avoirs, au FLN, chaque mois, durant la révolution, en sacrifiant le cinéma, et les sorties, ou en faisant les rédactions ou les dissertations de philosophie ou en solvant les problèmes de mathématiques ou de Physique, au lieu et place des "fils de colons", pour leur permettre de sortir avec leurs copines, et qui nous rétribuaient, 5Fr par page de dissertation, ou 10Fr pour un problème de physique, ou de mathématques, ce qui nous permettait de rentrer chez nous pour les vacances... scratch

BENALIOUA, BENTOUNES, tous des descendants de familles qui ont fait allégeance à "mère France", comme les Boubakeur, de EL BIODH, sans nier le mérite académique de notre professeur Hamza Boubakeur, ou cheikh Kaddour...
Mais aussi sans oublier CHEIKH MEHDAD, ou Cheikh Zerdoumi, en FIQH, qui nous ont préparés pour les 18/20 en arabe au BACCALAUREAT, ALLAH, yerhamhoum wa yeskinhoum fifassihi Jennatihi, ou encore d'autres que je ne peux citer tant ils sont nombreux, qui nous ont INITIE au nationalisme, nous en expliquaient le sens et l'historique, et nous procuraient en cachette les tracts et les exemplaires d'El Moudjahid, pas l'actuel, mais celui de Abdel Hamid Mehri...
Nos professeurs, nous ont fait connaître à travers la NAHDHA, au programme, le VERITABLE COMBAT pour la libération de la patrie islamique, et arabe, et ils nous ont fait connaître, non seulement Gamal Abdel Nasser et les "officiers libres, mais surtout, AL MANAR, Jamal Eddine Al Afghani, Mohamed Abduh, Abdel Hamid Ben Badis et ses compagnons et la lecture des vieux exemplaires gardés comme TRESOR d'EL BASSAIR, et ACH CHIHAB, et initiés à la critique historique, alors que nos parents formés par les universités traditionnelles, Zitouna et Karawiyin, Al Azhar pour certains, nous cantonnaient dans une scholastique qui fut trés vite dépassée, et seuls ceux d'entre nous qui avions la chance d'avoir des parents de double culture, furent exposés aux "Lumières" et aux changements modernes, que ne peuvent encore pas accepter les "obscurantistes" qui officient sur les chaînes de propagande wahabies, encore à ce jour, alors que EL QODS est occupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahmed Mahsas
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Mer 5 Aoû - 3:32

ithviriw a écrit:
Ahmed Mahsas a écrit:
Salam aleikoum

Je me demande comment un disciple de malek bennabi peut-il faire front avec un sinistre personnage comme bentounes? Surtout que les personnalités cités dans cet article et qui s'opposent au pasteur bentounès ne lui sont pas inconnues comme le Cheikh Abderahmane Chibane
Assalam;

Je n'ai à aucun moment pris position pour ce personnage aussi haut en couleurs que les fils ratés de personnage autrement plus respectables, comme Cheikh el Benna, ou Cheikh Abbas, quand on voit les prestations de leurs enfants Tariq Ramadhan, ou le fils de Cheikh Abbas, rahimahou Allah, le "super mufti" Soheil Bencheikh, made par le père, Le Long, ou encore les fils tarés, d'autres "lumières éteintes", comme ceux qui impudemment se prétendent "descendants des ahl el Beyt, as", comme Mohamed VI, le petit fils du Glaoui de Marrakech, via Hassan, clone du Glaoui, et qui n'a aucune ressemblance, comme Abdallah à Mohamed V, ou encore le petit fils putatif, d'un général anglo israélien, feu Husseyn de Jordanie, qui quoique ressemblant à Talal, ressemble plus à sa mère, qu'à ses aïeux....

En ce qui concerne les Benalioua, qui ont été mes camarades de Lycée, je ne peux dire qu'une chose, c'est qu'ils furent des "élèves studieux, certes", mais ils ont toujours refusé de faire grêve comme nous autres, étudiants algériens (alors français musulmans), qui cotisions avec nos maigres avoirs, au FLN, chaque mois, durant la révolution, en sacrifiant le cinéma, et les sorties, ou en faisant les rédactions ou les dissertations de philosophie ou en solvant les problèmes de mathématiques ou de Physique, au lieu et place des "fils de colons", pour leur permettre de sortir avec leurs copines, et qui nous rétribuaient, 5Fr par page de dissertation, ou 10Fr pour un problème de physique, ou de mathématques, ce qui nous permettait de rentrer chez nous pour les vacances... scratch

BENALIOUA, BENTOUNES, tous des descendants de familles qui ont fait allégeance à "mère France", comme les Boubakeur, de EL BIODH, sans nier le mérite académique de notre professeur Hamza Boubakeur, ou cheikh Kaddour...
Mais aussi sans oublier CHEIKH MEHDAD, ou Cheikh Zerdoumi, en FIQH, qui nous ont préparés pour les 18/20 en arabe au BACCALAUREAT, ALLAH, yerhamhoum wa yeskinhoum fifassihi Jennatihi, ou encore d'autres que je ne peux citer tant ils sont nombreux, qui nous ont INITIE au nationalisme, nous en expliquaient le sens et l'historique, et nous procuraient en cachette les tracts et les exemplaires d'El Moudjahid, pas l'actuel, mais celui de Abdel Hamid Mehri...
Nos professeurs, nous ont fait connaître à travers la NAHDHA, au programme, le VERITABLE COMBAT pour la libération de la patrie islamique, et arabe, et ils nous ont fait connaître, non seulement Gamal Abdel Nasser et les "officiers libres, mais surtout, AL MANAR, Jamal Eddine Al Afghani, Mohamed Abduh, Abdel Hamid Ben Badis et ses compagnons et la lecture des vieux exemplaires gardés comme TRESOR d'EL BASSAIR, et ACH CHIHAB, et initiés à la critique historique, alors que nos parents formés par les universités traditionnelles, Zitouna et Karawiyin, Al Azhar pour certains, nous cantonnaient dans une scholastique qui fut trés vite dépassée, et seuls ceux d'entre nous qui avions la chance d'avoir des parents de double culture, furent exposés aux "Lumières" et aux changements modernes, que ne peuvent encore pas accepter les "obscurantistes" qui officient sur les chaînes de propagande wahabies, encore à ce jour, alors que EL QODS est occupé !

Salam aleikoum

Votre témoignage relatif à votre passage dans les structures éducatives franco-musulmanes, puisque telles étaient leur nom, est fort instructif et confirme un fait jamais démenti concernant la posture de la tariqa alawiya.

Vous appartenez à une génération qui a incarné tous les espoirs des hommes engagés dans la révolution. Cela est d'ailleurs évoqué par Belaïd Abdelslam dans son ouvrage entretien avec Ali El kenz. Il insiste particulièrement sur la formation dans différentes universités des futurs cadres de l'Algérie indépendante. (Aboulqassam Saadallah, et bien d'autres...)

Cette génération qui est la vôtre (ainsi que celle de votre contradicteur Ouaga), entra de plein pied dans la lutte idéologique dès l'indépendance acquise où elle dut combattre le colonialisme français qui a perduré sous différentes formes notamment par son canal bourdieusien solidement implanté à Oran. D'aileurs je n'arrive toujours pas à comprendre comment sous l'ère de Ahmed taleb Ibrahimi, et Mouloud Kassem, aucune mesure ne fut prise à l'égard des colonpérants présents dans les facs algériennes alors que dans le même temps était remercié Malek Bennabi.

Toutefois arrive aujourd'hui l'heure du bilan, quel bilan pouvez-vous faire de votre génération, et quel héritage laissez-vous au peuple algérien qui subit aujourd'hui comme hier les affres d'une politique dépersonnalisante pensée par l'Occident impérialiste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky70
Habitué
avatar

Nombre de messages : 1045
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Jeu 20 Aoû - 10:09

Salam aux croyants de ce forum,

Wallah, l’Islam est pris pour cible par tous les ratés de la terre, les arrivistes et les fornicateurs de tout bord qui mangent aux tables des seigneurs du crucifix et de la franc-maçonnerie, c'est dégoûtant de lire un délire pareil... tout le monde se dit Cheikh, Sayyed et j'en passe et espère voir s’éteindre la flamme de l’Islam, le vrai !!!

Rassurer vous rabbins des temps modernes, rien ne fera taire la Voix du Haq tant qu’il y aura des musulmans, ils se battront et donneront leur âmes pour que règne l’Islam celui de Mohammed Salla Allaho 3alayhi wa sallam wa Alih wa Sahbih Ajma3in…

Rafidhi et soufi, pareillement pareil…un cocktail judéo-chrétien bien alimenté de haine et d’ignorance… Une religion où l’on se flagelle est loin d’être la meilleure et une religion où l’on danse sur les rythmes de la rumba est loin de sauver l’humanité, bien au contraire elles font tout pour que les gens s’enlisent et s’engouffrent de plus en plus…

Le prophète SA, les membres de sa sainte famille ou ses compagnons ne se sont jamais auto flagellés ou dansés… sur quelconque musique, bien au contraire, ils ont été pieux et purs, ceci dit ils sont des lumières que nous suivons et suivrons tous sachant bien que nous ne leur arriverons jamais à la cheville… Que Allah soit satisfait d’Eux et qu’Il nous guide dans leur voie et par leur voix, celle du vrai Islam… pas celle des pseudo-religions inventées de toutes pièces par les forces des ténèbres !!!


Salam…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Jeu 20 Aoû - 17:22

Lucky70 a écrit:

Rafidhi et soufi, pareillement pareil…un cocktail judéo-chrétien bien alimenté de haine et d’ignorance… Une religion où l’on se flagelle est loin d’être la meilleure et une religion où l’on danse sur les rythmes de la rumba est loin de sauver l’humanité, bien au contraire elles font tout pour que les gens s’enlisent et s’engouffrent de plus en plus…

Salam…
Je suis d'accord avec toi, mais t'aurais put aussi citer les savants de Géorge bush et de Nathantahou installé à Ryadh et Médine et qui balancent des fatwas sur mesure pour les intérets des judéo-chrétiens et des francs maçon.
Les soufis densant et les chites se fllagellant ne font que du mal à eux même, mais les savants wahabites qui prétendent détenir le Haq et être les vrais mouwahidines détruisent l'islam de l'intérieur en nous fabricant un islam sur mesure monter de toute pièce à la maison blanche et la Kanesset.
Je ne suis pas d'accord avec ceux qui densent et ceux qui se frappent mais quel alternatif? Surement pas le tawhid version saoudien et leurs savants traîtres qui sont non pas soumis à Allah mais bien au sionisme mondial à travers leurs thagouths coorumpus et illigitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Ven 21 Aoû - 2:45

Citation :
Les soufis densant et les chites se fllagellant ne font que du mal à eux même

En es-tu sûr..??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Ven 21 Aoû - 4:20

Ouaga a écrit:
Citation :
Les soufis densant et les chites se fllagellant ne font que du mal à eux même

En es-tu sûr..??
Si des pseudos soufis ou des chiites ont collaboré dans le passé ou collaborent encore, ils ne le font pas plus que les whabites d'hier et d'aujourd'hui, pourquoi les uns peuvent collaborer au nom de tawhid et les autres ne pourront pas le faire au nom de leurs imams ou de leurs cheikh?

Si quelques wahabites ont marqué les pages de l'histoire par leurs résistance, je peux aussi te citer des soufis et chiites qui ont résister autant, en Afrique Cheikh Ahmadou Bamba est un exemple parmi d'autre et à l'heure actuelle la résistance de Hez bollah (même si tu ne veux pas l'admettre) et une honte pour tous ceux qui se déclarent comme les seuls mouwahidines et qui collaborent contre les musulmans avec le sionsime mondiale.

Il faut lire l'histoire des saouds pour connaître à quel point les savants wahabites ont aidé hier les anglais et aident aujourd'hui les américano-sionisme contre l'ouma islamique.
Pendant que les rois vendaient les terres et les richesses islamique à leurs maîtres sions contre une bouteille d'alcoole, les savants wahabites justifier le crime a coup de verset et de hadith en leur trouvant mille et un excuse.

J'admets que la majorité des soufis et des chiites n'ont pas été à l'hauteur de message enseigné par mohamad saw, mais qui sont ceux qui l'ont été? Surement pas les wahabites et leurs adeptes qui usurpent les terres saintes.

Donc balancer la calomonies sur les uns et cacher ou justifier la collaboration des autres n'est pas digne d'un musulman, encore moins une manière d'aider les musulmans a finir une fois pour tous avec cette situation minable et pitoyable dans laquelle nous nous trouvons.

Un peu d'objectivité ne tue personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Ven 21 Aoû - 6:37

Abou Ouweis a écrit:
Si quelques wahabites ont marqué les pages de l'histoire par leurs résistance, je peux aussi te citer des soufis et chiites qui ont résister autant, en Afrique Cheikh Ahmadou Bamba est un exemple parmi d'autre et à l'heure actuelle la résistance de Hez bollah (même si tu ne veux pas l'admettre) et une honte pour tous ceux qui se déclarent comme les seuls mouwahidines et qui collaborent contre les musulmans avec le sionsime mondiale.

salam

ceux qui ont marqué les pages de l'histoire par leur résistance ou leur savoir n'étaient que de vrais musulmans et rien d'autre, il n'ont fait que triompher l'islam et non leur secte

sinon il vaut mieux lui rappeler leur propre trahison contemporaine, et non pas celle des pouvoirs car il te trouvera un échappatoire
donc les leurs seulement
la trahison du FIS en Algérie et le massacre des enfants, etc..
leur responsabilité dans l'occupation de l'Afghanistan
leur trahison de la résistance en Irak, tu trouveras les communiqués sur le net
leur trahison en Palestine, depuis peu
etc...

l'autre points qui me semble important, c'est par rapport a l'objectivisme a sens unique, sa sera toujours a ton désavantage
cad pour eux le combat des musulmans "non salafistes", bons ou mauvais, est un devoir
alors que pour toi c'est seulement le combat des mauvais qui te concerne, donnant toujours la main aux bons parmi tout les camps

c'est une faille qu'il exploite a ton encontre, si tu me suis bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Sam 22 Aoû - 8:53

Citation :
en Afrique Cheikh Ahmadou Bamba est un exemple parmi d'autre

Tu connais Ahmadou BAMBA..? Parle nous de lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Sam 22 Aoû - 14:48

Ouaga a écrit:
Citation :
en Afrique Cheikh Ahmadou Bamba est un exemple parmi d'autre

Tu connais Ahmadou BAMBA..? Parle nous de lui
Salam
Je prends mon temps de t'écrire 15 lignes en t'expliquant les choses, comme tu n'as rien dire sur l'essentiel, tu reprends à chaque fois deux mots et tu poses une question, il suffit de te relire un peu plus haut, tu veux juste avoir le dernier mot ou avoir de quoi réponde en disant au moins quelques choses.
Tappes Ahmadou bamba sur google, t'auras des milliers d'article, mais la question initiale était en quoi les soufis et les chiites ont plus collaborés que les wahabites d'arabie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   Sam 22 Aoû - 18:38

Abou Ouweis a écrit:
Salam
Tappes Ahmadou bamba sur google, t'auras des milliers d'article, mais la question initiale était en quoi les soufis et les chiites ont plus collaborés que les wahabites d'arabie?

Salam
Je connais assez de Sénégalais mourid pour connaitre leur cheikh Ahmadou Bamba, leur ville "sacrée "Touba" lieu de pélerinage, et leurs déviances de la voie de l'islam n'est pas un secret, et ta publicité pour ce cheikh ne doit provenir que d'un ignorant.
Ce n'est pas parce que eje t'ai posé des mini-questions que je veux avoir le dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheikh BENTOUNES OSE dénoncer le salafisme sclérosé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES
» Taux de suicide et SEP...
» Flux du LCR et SEP: étude du BNAC:
» Le salafisme en Tunisie(Cheikh Bachir Benhassan)
» sclérose en plaques et alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Islam-
Sauter vers: