Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Derrière les masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
salah bey
Habitué


Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Derrière les masques   Lun 1 Aoû - 15:09

http://www.lejourdalgerie.com/rubriques/edito%207.htm#26



Derrière les masques

Ce qui se trame contre notre pays est beaucoup trop grave et trop vicieux pour que nous prenions le risque de tomber dans les approximations, de prendre des raccourcis ou pis encore, de succomber à nos aigreurs intimes, en voulant le saisir dans toute sa complexité. Déjà que nous avions du mal à tirer au clair des attentats qui se produisaient parfois, quasiment, sous notre nez, il faudrait alors s’armer avec la plus grande des prudences avant d’aboutir à des conclusions barattées avec l’envie d’en découdre et le besoin de se libérer de ses responsabilités morales, concernant des faits qui se sont produits à des milliers de kilomètres de nos frontières et dans des conditions d’une extrême opacité au milieu d’une occupation militaire dont il ne faut pas perdre de vue la pleine réalité. Le communiqué de la présidence de la République du jeudi 28 juillet ne s’y est d’ailleurs pas trompé en s’interdisant de pointer un doigt accusateur sur une partie bien précise pour désigner ceux qui sont à l’origine de l’assassinat de nos deux diplomates en poste à Bagdad. Le terme le plus éloquent de ce communiqué étant celui d’agression, qui indique bien que nous n’avons pas affaire là à un simple groupe terroriste aussi puissant soit-il, auquel cas il aurait été plutôt question d’attentat. En langage diplomatique, la notion d’agression contre un Etat, n’étant jamais utilisée lorsqu’elle est le fait d’un individu ou d’un groupe d’individus, mais celui d’une entité bien plus importante, c’est-à-dire au moins un autre Etat. Et cela n’est pas nouveau pour l’Algérie, dont les dirigeants ont compris depuis fort longtemps, que le terrorisme a été et continue d’être un terrible instrument de déstabilisation utilisé contre elle par un ensemble de puissances affairées à la réduire au silence et à l’inaction.

Le coup de billard qui vient d’être joué en Irak et qui vise explicitement à raviver en Algérie le brasier politique et idéologique des années 90, s’accompagne d’une telle foule d’étrangetés qu’il serait tout à fait suicidaire de ne pas vouloir comprendre le scénario qui s’est déroulé quasiment sous nos yeux. La dernière en date étant ce communiqué diffusé par la Chaîne El Arabia à travers laquelle El Zarkaoui dément toute implication dans le meurtre de nos deux compatriotes et avant cela le jeu diabolique de la Chaîne El Djazira qui a piégé Ali Benhadj en lui faisant dire exactement ce qu’elle voulait l’entendre dire avant de lui couper la parole au moment précis où il risquait de demander la libération des otages. Dans les deux cas, ce sont les médias à la solde de la CIA et du MI6 qui mènent la danse, bien plus que les terroristes eux-mêmes.

Et ces médias et leurs maîtres occultes n’ont jamais fait mystère de leur hostilité à l’égard de notre pays.

Abderrahmane Mahmoudi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Derrière les masques   Lun 1 Aoû - 16:48

Salam;

Abderrahmane Mahmoudi a écrit:
qu’il serait tout à fait suicidaire de ne pas vouloir comprendre le scénario qui s’est déroulé quasiment sous nos yeux. La dernière en date étant ce communiqué diffusé par la Chaîne El Arabia à travers laquelle El Zarkaoui dément toute implication dans le meurtre de nos deux compatriotes et avant cela le jeu diabolique de la Chaîne El Djazira qui a piégé Ali Benhadj en lui faisant dire exactement ce qu’elle voulait l’entendre dire avant de lui couper la parole au moment précis où il risquait de demander la libération des otages. Dans les deux cas, ce sont les médias à la solde de la CIA et du MI6 qui mènent la danse, bien plus que les terroristes eux-mêmes.
Et ces médias et leurs maîtres occultes n’ont jamais fait mystère de leur hostilité à l’égard de notre pays.

Abderrahmane Mahmoudi
Abderrahmane Mahmoudi, est enfin redevenu un VRAI JOURNALISTE, après 12 années d'aplaventrisme.
Mais, il est nécessaire de le noter, et encore MERCI pour ce réveil, dans la douleur, certes, mais j'espère simplement que ce réveil sera défintif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Derrière les masques   Lun 16 Jan - 21:35

Salam;

Ce que tout le monde savait mais ne pouvait prouver a fait l'objet de "révélations" en forme d'aveux de la part du Télévangéliste Falwell, qui confirme que la conspiration a bien été orchestrée avec Natanyahou en visite à Washington, la veille de la rencontre de celui-ci avec le dindon de la farce, Clinton, dont nous savons que la femme Hillary a entre-temps révélé qu'elle a une grand mère "juive"....

A MUST READ. How the US Israeli lobby and Netanyahu conspired to unleash the Monica Lewinsky scandal to overcome President Clinton's demand for Israeli withdrawal from the occupied West Bank.

--------------------------------------------------------------------------------
Subject: Fw: Falwell Confirms Lewinsky Affair Linked To Israeli Lobby Intrigue by Michael Collins Piper
Date: Mon, 16 Jan 2006 00:37:23 -0500

Subject: FW: Falwell Confirms Lewinsky Affair Linked To Israeli Lobby Intrigue by Michael Collins Piper


Subject: Falwell Confirms Lewinsky Affair Linked To Israeli Lobby Intrigue by Michael Collins Piper


Falwell Confirms Lewinsky Affair Linked To Israeli Lobby Intrigue

By Michael Collins Piper

January 6, 2006

http://www.rense.com/general69/col.htm

Television evangelist Jerry Falwell couldn't resist bragging and finally admitting the truth: he and former Israeli Prime Minister Benjamin "Bibi" Netanyahu did conspire-at a critical time-to trip up President Bill Clinton and specifically use the pressure of the Monica Lewinsky sex scandal to force Clinton to abandon pressure on Israel to withdraw from the occupied West Bank.



Falwell's confession didn't make national news-as it should have. Instead, the preacher's confession came buried in a lengthy story in the December 2005 issue of Vanity Fair. Entitled "American Rapture" the article (by Craig Unger) described the long-standing and still-flourishing love affair between American dispensationalist evangelicals such as Falwell and the hardline Jewish extremist forces in Israel then under the leadership of Binyamin "Bibi" Netanyahu. (The Vanity Fair article is attached to this message)



The admission by Falwell confirms precisely what this author first revealed in a story published in The Spotlight on February 9, 1998 and later recounted in a lecture before the Arab League's official think tank, the Zayed Centre in Abu Dhabi, in March of 2003.



Although, following the lecture at the Zayed Centre, the Anti-Defamation League (ADL) of B'nai B'rith, a lobby for Israel, denounced as a "bizarre conspiracy theory" the assertion by Falwell that the public unveiling of the Lewinsky affair forced Clinton to pull back on pressuring Israel confirmed exactly what was reported in documented detail in The Spotlight in an international exclusive.



Regarding Falwell's recounting of how he worked with Netanyahu in undermining Clinton's pressure on Israel, Vanity Fair reported:



On a visit to Washington, D.C. in 1998, Netanyahu hooked up with Jerry Falwell at the Mayflower Hotel the night before [Netanyahu's] scheduled meeting with Clinton. "I put together 1,000 people or so to meet with Bibi [Netanyahu] and he spoke to us that night," recalls Falwell. "It was all planned by Netanyahu as an affront to Mr. Clinton." . . . The next day, Netanyahu met with Clinton at the White House. "Bibi told me later," Falwell recalls, "that the next morning Bill Clinton said, 'I know where you were last night." The pressure was really on Netanyahu to give away the farm in Israel. It was during the Monica Lewinsky scandal . . . . Clinton had to save himself, so he terminated the demands [to relinquish West Bank territory] that would have been forthcoming during that meeting, and would have been very bad for Israel." (END OF VANITY FAIR EXCERPT)



What Falwell did not mention-at least as reported by Vanity Fair-is that his meeting with the Israeli leader took place on the very evening before the mass media in America broke open the Monica Lewinsky scandal with much fanfare. Nor did Falwell mention-as this author pointed out at the time- was that one of Netanyahu's leading American media publicists, neo-conservative power broker, William Kristol, the first American media figure to publicly hint (in the days before the scandal was officially unveiled) that there were forthcoming revelations regarding a White House sex scandal that was about to be unleashed.



In addition, this author pointed out that at least six days before the first news of the Lewinsky scandal began breaking in the media at midnight on Tuesday, January 20, 1998, an advertisement appeared in the January 15 edition of the distinguished Washington Jewish Week newspaper accusing President Clinton of having "turned his back on Israel."



What made the advertisement so striking was that it used a rear view of President Clinton (first captured on video in 1996) that had never been published but which, in the wake of the Lewinsky scandal, became very familiar. It was a view of the president, his back to the camera, clearly taken from the video in which he was seen hugging the soon-to-be infamous Miss Lewinsky when she was in a receiving line at the White House some two years before. This was an image that Miss Lewinsky had bragged about among her associates prior to the time that the scandal broke. So clearly, Clinton's critics among the hard-line pro-Netanyahu forces in the United States-who sponsored the advertisement in question-were already tuned in to the fact of the Lewinsky-Clinton liaison and of the fact that it was soon to be unleashed against the president to undermine him.



This author can now reveal, for the first time, that two figures at the very highest level of the Clinton White House were personally given copies of The Spotlight's articles regarding these matters and that, at the time, they quietly acknowledged that the articles were "probably right."



The fact that Jerry Falwell's acknowledgment of how the Lewinsky affair was used as a club against Clinton-in tandem with "Bibi" Netanyahu's appearance at the White House, following the meeting with Falwell-was published in Vanity Fair is interesting in and of itself. That magazine is owned by the far-flung publishing empire of the billionaire Newhouse brothers ("Si" and Donald) whom Forbes dubbed the 25th richest family in America and who are known to be generous contributors to the Anti-Defamation League and other elements of the pro-Israel lobby. --



The original article of Vanity Fair is attached (it is found at: http://www.vanityfair.com/commentary/content/printables/051128roco02?print=true)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Derrière les masques   Mar 17 Jan - 1:09

salam aleikom
Al jazira est encore plus al arabiya sont deux chaîne qui travaillent pour les intérêts sionistes.
Il y a déjà deux ans, aljazira avait piégé ramzi benchaiba, un moujahid qui était recherché par la cia.
Un journaliste de la chaîne l'avait contacté par téléphon et ensuite la cia l'avait localisé avant de donner l'ordre aux pakos de l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derrière les masques   Aujourd'hui à 6:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière les masques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tal-kein fr. dos, derrière, (en) arrière, à reculons
» La grippe aviaire grève les budgets / Masques de protection
» Qui est derrière les attentats du 11 Septembre 2001?
» Le derrière des choses...
» Qui se cache derrière la photo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: La crise politique-
Sauter vers: