Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fuites de capitaux en algerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abdlkarim
Habitué


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Fuites de capitaux en algerie   Mer 4 Nov - 21:54

la une



Ses bonnes relations avec Mohamed Bejaoui lui avaient facilité la tache
Pierre Falcone impliqué avec les chinois dans le scandale de l’autoroute est-ouest

Il est né à Alger en 1954. Il possède 3 nationalité : française, angolaise et brésilienne. Il est le manager de l’une des plus grandes entreprises d’exportation d’armes en Afrique, et en Amérique Latine, avec l’appui des services de renseignement français et de la droite française. Il était aussi négociant de contrats pétroliers. Voila un résumé du CV de l’homme d’affaire français, en l’occurrence Pierre Falcone, dont le nom a été mentionné à maintes reprises par C.M, le principal accusé dans le scandale de corruption de l’auto route est-ouest en Algérie.
C.M a tenu de dire, dans son témoignage au juge d’instruction prés le pole judiciaire spécialisé dans le terrorisme et le crime organisé, qu’il a entendu le Directeur général du groupement chinois CITIC-CRCC en Algérie, dire que "le groupe a pu décroché le contrat de l’auto route est ouest? grâce à l’intervention de Falcone auprès des responsable influents au sein du gouvernement algérien". Et parmi ces responsables, l’accusé a rapporté le nom de l’ancien Ministre des affaires étrangères, Mohamed Bejaoui.
On croit savoir que le groupe chinois avait invité le médiateur C.M, à la capitale chinoise Pékin, pour parler « affaire » avec le DG du groupe. Les chinois ont proposé une commission de 22% du huitième de ce qui en resterait du montant du marché. Cette réunion a été assisté par Pierre Falcone, qui selon les propos des chinois n’arrêtait pas de recevoir sa part des commissions et pots de vains que les chinois payaient, en échange de la libération de 400 millions USD, qui représentait le reste du marché. Cela veut simplement dire que les 30 millions USD et les 10 milliards de centimes, que C.M a admit d’avoir eu, ne représentent qu’une petite partie de la totalité des pots de vains et commissions qu’il a touché. Cependant, on ignore encore combien Pierre Falcone a touché dans cette « affaire ».
Le juge d’instruction a récolté des témoignages affirmant que Pierre Falcone avait été invité avec des hommes d’affaires algériens pour prendre part dans une réunion interministérielle, qui devait assembler le Ministre des affaires étrangères, Mohamed Bejaoui, Ministre des finances, Abdelatif Benachenhou, Ministre des travaux publics, Amar Ghoul, et le Ministre de l’énergie, Chakib Khelil. Cette réunion visait de débattre le financement du projet de l’auto route, dans ses débuts. Cependant, Chakib Khelil a décidé de boycotter cette réunion. Il a opposé l’idée d’inviter des hommes d’affaires à une réunion interministérielle. On croit savoir aussi que l’homme d’affaire français avait proposé aux algériens de payer les chinois en pétrole. Cette proposition avait plu à Benachenhou, mais elle n’a pas été adoptée.
Par ailleurs, on ne sait pas grandes choses sur la relation entre Pierre Falcone, et l’ancien président de la Cours internationale de justice, Mohamed Bejaoui. Une chose est sûre, c’est que les deux hommes avaient travaillé ensemble à l’UNESCO, en France. Bejaoui représentait l’Algérie dans cette organisation, alors que Falcone représentait l’Angola, en 2003.
Pierre Falcone était sous le coup d'un mandat d'arrêt international de janvier 2004 au 3 octobre 2007 pour son implication dans l'affaire des ventes d'armes à l'Angola (Affaire Falcone ou Angolagate). Après s'être réfugié en Israël, Pierre Falcone a été condamné le 27 octobre 2009 par le tribunal correctionnel de Paris à 6 ans de prison ferme.



04-11-2009
Par A.B/ Synthèse A.A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 1:59

Assalam;

BULL SHIT c'est vraiment un tir d'arrière garde de la part de ceux qui ont perdu le marché.

Je souhaiterai que l'Algérie continue de donner des marchés aux chinois, qui ont soumissionné à 50% du prix offert par le 2ième, et seulement à 35% du prix offert ensuite par les français que représentaient les crocodiles algériens et les "gens qui font actuellement cette propagande". Pour les américains "aidés" par Nezzar, Touati, et certains autres généraux et zozo d'affaires, ils ont offert à 17 milliard d'USD, quand les chinois ont pris le marché à moins de 4 milliard USD... Si malgré cela ils peuvent donner des commissions à Saïd Sadi, Ferhat Imazighen, Confiture, Nezzar, le GSPC, eh bien, c'est tant miex pour eux, ils peuvent même avec ma bénédiction, offrir une Wa'ada à Sidi Ouaga ou pour ne pas être accusés de Shirk, ils peuvent faire passer l'autoroute sur les tombes de Sidi Mohamed Ibn Abdelwahab, puisque ontrairement à ce que disait Al Ma3ari, "Ma janaitou 3ala ahadine ma jana bihi 3alaya abi"....
Cela permettra à notre zozo, de consulter Google, pour voir d'où vient cette sitation et surtout le sens...

Si Falcone a pu malgré tout cela recevoir un coup de pied dans les fesses de la part des chinois, qu'il aurait menacé de bloquer grâce à ses relations avec les généraux, renvoyés depuis pour écrire leurs mémoires, pendant que lui a été renvoyé devant les tribuneaux français, pour sa énième escroquerie, c'est qu'il a vraiment les dents longues.

Ne réflechssez-vous donc point ?

Comment peut-il prétendre que les Chinois ont besoin de lui, un triste "inconnu", pour obtenir un marché qu'ils ont remporté HAUT la MAIN, grâce à leur expérience, leur SERIEUX, la qualité de leurs prestations, et le respect des délais, malgré les entrouloupes adminstratives, et le manque de ciment, de gravier et surtout les harrassements constants dont ils ont été l'objet de la part des inspecteurs du travail, habitués à recevoir la CHIPPA de la part des français par exemple.

Comment se fait-il que les Japonais, qui ont beaucoup de retard, sur leur programme pour la partie Est, ne sontpas l'objet de tant de d"nonciations ORDURIERES ?
Simple, les Japonais, plus chers que les chinois, ne dérangent pas autant les Euro-américains....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 2:33

Economie - Afrique du Nord - Algérie - Transport
Algérie : une autoroute est-ouest pour 2009
Deux entreprises chinoises et japonaises se partagent le marché de 11 milliards de dollars

Deux groupements chinois et japonais ont remporté le marché de l’autoroute est-ouest algérienne, le plus grand chantier de l’histoire du pays. Ils ont désormais quarante mois pour compléter le tapis autoroutier qui va relier Tlemcen à Annaba sur 1216 Km de bitumes. Prix des travaux, financés rubis sur l’ongle, sur fonds publics : 11 milliards de dollars.
100 000 emplois directs seraient concernés.

www.afrik.com/article9752.html
-------------------------------------------
Mardi 25 avril 2006, par Saïd Aït-Hatrit

------------------------------------------
Tlemcen-Annaba en 10 heures de route ? Ce sera possible à l’horizon 2009, si les trois groupements industriels qui ont décroché le 15 avril dernier le marché de l’autoroute est-ouest algérienne tiennent leurs engagements. Sept groupements industriels avaient répondu à l’appel d’offre international lancé par Alger, le 25 octobre 2005, parmi lesquels un franco-allemand, un américain, un italien ou encore un portugais. Mais sur critères techniques (60%) et financier (40%), c’est le consortium japonais Kojal qui a présenté le meilleur dossier (95,44/100) et remporté le lot pour lequel il s’était porté candidat, celui de l’est (399 km). De son côté, le chinois Citic/Crcc, qui a présenté un dossier financier défiant toute concurrence, s’est assuré les lots centre (169 km) et ouest (359 km). Sur les 1216 km d’autoroute prévus, 102 ont déjà été réalisés et livrés à la circulation, alors que 175 autres sont en cours d’achèvement. Les travaux avaient cette fois été confiés au groupement algérien ETRHB Cosider et à deux sociétés turques et italiennes, selon Omar Oukil, le chargé de communication du ministère des Travaux Publics.

Reste 927 km de route à bitumer en quarante mois pour les deux entreprises retenues. Coût des travaux : 11 milliards de dollars. Près de deux milliards avaient déjà été dépensés pour ce qui est présenté comme le plus grand chantier de l’histoire de l’Algérie indépendante. Le coût global avait d’abord été estimé à 7 milliards de dollars, mais cette première estimation n’intégrait pas des centaines de kilomètres pour lesquels aucune étude n’avait été réalisée, explique-t-on au ministère des travaux publics. C’est désormais le cas. Après hésitation, les autorités algériennes ont décidé de régler la facture sur fonds publics, sans faire appel à des fonds extérieurs, comme les voisins marocains et tunisiens. Le pactole pétrolier, qui a laissé 61 milliards de réserve de change dans les caisses de l’état, en 2005, est passé par là.

100 000 emplois directs à la clé

Selon l’agence nationale des autoroutes, le chantier devrait créer près de 100 000 emplois directs en Algérie. « Pour obtenir le nombre d’emplois indirects, il faut multiplier le chiffre par deux ou trois », explique simplement Omar Oukil. Les entreprises nationales de BTP n’ont pas trop protesté pour avoir été tenues à l’écart d’un projet aussi juteux, conscientes de son caractère hors norme, selon Lyès Malki, journaliste « économie » à El Watan. Mais elles espèrent bien profiter de ses retombées et voir les entreprises chinoises et japonaises faire appel à leurs services pour la sous-traitance. « C’est un chantier gigantesque qui nécessitera la contribution de tout le monde, assure le chargé de communication du ministère des Travaux publics. Les entreprises étrangères auront sans doute besoin d’assistance et risquent de faire appel aux gisements des sociétés algériennes, pour les agrégats. »

L’autoroute est-ouest ne modifiera pas le paysage routier national puisqu’elle va pour l’essentiel suivre le tracé des nationales 4 et 5, qui rallient Alger à Oran et Alger à Constantine. En revanche, elle risque de bouleverser la vie économique des 19 wilayas directement traversées et des 24 desservies. Dans un pays où 85% des échanges commerciaux s’effectuent par la route, l’impact risque de se faire sentir rapidement.

Onze tunnels devront être percés sur deux fois trois voies et 390 ouvrages d’art réalisés, dont 25 viaducs, pour joindre les frontières tunisienne, à l’est, et marocaine, à l’ouest, et réaliser l’autoroute trans-maghrébine. Seul problème, fait-on remarquer à Alger, la frontière algéro-marocaine est toujours fermée.

http://www.algerie360.com/algerie/autoroute-est-ouest-comme-un-cheveu-sur-la-soupe%E2%80%A6/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 2:41

SALAM AUX CROYANTS


NOUVELLE DU MARCHE DE BAMAKO

Une chinoise, vendeuse ambulante de son état, proposait des babioles et autres p'tits souvenirs pour touristes à l'affût de preuves de leurs voyages !
Elle prposait entre autres des éventails :
_ 100 CFA, pour l'éventil spécial .
_700 CFA pour celui normal !!

Flairant l'affaire, un touriste du nom d'ithriwilevy saute sur l'occasion et demande un éventail spécial.

Quelques minutes après, il revient haletant vers la vendeuse, s'agrippe à elle et et réclame son remboursement car l'éventail non fonctionnel !!

La vendeuse : vous avez pris le spécial ou le normal ?
Ithrivilevy : le spécial .
La vendeuse : mais mon bon monsieur, pour le spécial c'est ta tête qu'il faut secouer et non l'éventail !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdlkarim
Habitué


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 16:10

Ce qu'il faudrait c'est une liaison Alger le Cap une autoroute et un TGV, mais les puissances coloniales sont contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 17:11

abdlkarim a écrit:
Ce qu'il faudrait c'est une liaison Alger le Cap une autoroute et un TGV, mais les puissances coloniales sont contre.

Ou carrément un tunnel sous l'océan, les puissances coloniales ne vont rien voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Jeu 5 Nov - 20:34

Ouaga a écrit:
abdlkarim a écrit:
Ce qu'il faudrait c'est une liaison Alger le Cap une autoroute et un TGV, mais les puissances coloniales sont contre.

Ou carrément un tunnel sous l'océan, les puissances coloniales ne vont rien voir.


Avec un tunnel taîwan fait par des chinois, ils n'y verront que du feu !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Ven 6 Nov - 0:10

ithviriw a écrit:
Assalam;

Cela permettra à notre zozo, de consulter Google, pour voir d'où vient cette sitation et surtout le sens...



Ne réflechssez-vous donc point ?

....



SALAM AUX CROYANTS

C'est juste un p'tit coucou au CHAMBITE qui veille la tombe de "FOULTAIRE".
Et encore merci à l'inculte Chadli !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuites de capitaux en algerie   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuites de capitaux en algerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Algerie-Rwanda
» Le Monastere de Tibhirine ALGERIE et Christianisme
» Egypte / Algerie
» VILLE D'ALGERIE
» ALGERIE,,,,,falsifier l'histoire d'une nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: