Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 haiti et le Venézuéla victimes de Haarp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 20 Jan - 17:38

les suicides dans les prisons françaises dus au fouilles à nu

--------------------------------------------------------------------------------

Les suicides en prison en hausse en 2009


J.J. (lefigaro.fr) avec agences
18/01/2010 | Mise à jour : 20:48 | Commentaires 43 | Ajouter à ma sélection

Un détenu enfermé dans une cellule du «mitard» de la prison Saint-Paul de Lyon, l'une des plus vétustes de France. Crédits photo : AFP
Le nombre des suicides de détenus en 2009 s'élève à 115 contre 109 en 2008. La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie qualifie ces chiffres de «dramatiques» et confirme une série de mesures destinées à lutter contre le fléau.

La vague de suicides en milieu carcéral pressentie dès l'été 2009 est confirmée. L'an dernier, 115 détenus sont décédés dans leur cellule ou à l'hôpital après une tentative de suicide, a annoncé lundi la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie lors d'un point presse. Si l'on inclut les personnes en semi-liberté, en permission de sortie, en hospitalisation ou sous bracelet électronique, le nombre de suicides a atteint 122 en 2009 contre 115 en 2008.
Des chiffres qualifiés de «dramatiques» par Michèle Alliot-Marie. Selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) publiée à la mi-décembre, la France détient le taux de suicides en prison le plus élevé de l'Europe des Quinze, avec 20 suicides pour 10.000 détenus. Un taux de suicide qui a quintuplé en 50 ans.
Aux côtés de Pierre Botton, chargé de mener une mission sur «l'humanisation de la détention», la garde des Sceaux note cependant un effet positif des mesures arrêtées l'été dernier pour prévenir le suicide en milieu carcéral : 84 suicides ont été enregistrés avant l'instauration de ces mesures et 31 après.
Onze nouvelles prisons d'ici 2015

En août 2009, la ministre de la Justice avait plaidé pour une meilleure formation du personnel pénitentiaire sur la prévention du suicide. Michèle Alliot-Marie avait aussi demandé la généralisation des «kits de protection» : des draps et couvertures indéchirables pour éviter les pendaisons, privilégiées dans 90% des tentatives de suicides de détenus. Des détenus volontaires devraient aussi être chargés d'accompagner les prisonniers en situation de détresse psychologique. Un dispositif qui existe déjà en Grande-Bretagne et en Espagne.
Pour mener à bien son combat contre l'augmentation des suicides en prison, le ministère de la Justice cherche aussi à faire face à la surpopulation carcérale. La garde des Sceaux a annoncé un nouveau programme immobilier qui devrait aboutir à la création de près 5 000 places supplémentaires. Les 11 nouveaux établissements qui doivent voir le jour d'ici 2015 devraient être de taille humaine et ne pas dépasser les 700 places.
Michèle Alliot-Marie compte aussi augmenter le nombre d'heure d'activités prévues pour les détenus. «Nous allons également renforcer nos liens avec le ministère de la Santé, en recherchant une meilleure implication des médecins sur le terrain et en menant une étude conjointe sur le suicide en milieu carcéral et le suicide en milieu libre», assure la ministre.
«On est revenus cinq ans en arrière»

En poste avant Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati avait déjà publié en juin 2009 une circulaire sur la prévention du suicide en détention, à la suite d'un rapport rédigé par une commission présidée par le psychiatre Louis Albrand. Mais le Dr Albrand avait toutefois boycotté la remise de son rapport au ministère, en appelant la Chancellerie à «s'attaquer sérieusement» au problème.

Réagissant aux annonces de Michèle Alliot-Marie, l'Observatoire International des Prisons a estimé qu'«on est revenus cinq ans en arrière, aux chiffres de 2004-2005». «On ne tire pas toutes les conséquences d'une souffrance telle que quelqu'un envisagerait de mettre fin à ses jours», regrette Stéphanie Djian, déléguée nationale adjointe. «La politique ne s'attelle toujours pas à traiter la détresse des personnes détenues».
LIRE AUSSI :
» Suicides en prison : MAM prône la prévention
» MAM confie à Pierre Botton une mission sur la prison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 20 Jan - 17:39

http://www.youtube.com/watch?v=BR6O3kJTqaI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 20 Jan - 21:42

La France a comme prochaine cible, Alger, une bombe atomique sous la mer et hop, pein d'argent pour le téléthon et Israel.

http://www.algeriepyrenees.com/article-34345773.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 20 Jan - 21:44

presque tous les pays musulmans ont eu des tremblements de terre depuis que la bombe atomique existe mais aucun pays chrétien et européen, tu trouve cela normal, les tremblements de terre seraient ils racistes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Jeu 21 Jan - 16:57

Lors des précédents tremblements de terre en Algérie, on disait que les endroits les plus sûrs (constructions parasismiques) seraient les hopitaux et les ......... prisons !!!

scratch serait-ce la raison pour laquelle Sarkadji est archicomble ?!!!!!
Il ne faut pas desespérer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Jeu 21 Jan - 22:51

hadrnet a écrit:
presque tous les pays musulmans ont eu des tremblements de terre depuis que la bombe atomique existe mais aucun pays chrétien et européen, tu trouve cela normal, les tremblements de terre seraient ils racistes?


Ah bon la Grèce, et l'Arménie ne sont pas chrétiens et européens..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Ven 22 Jan - 1:34

hadrnet a écrit:
presque tous les pays musulmans ont eu des tremblements de terre depuis que la bombe atomique existe mais aucun pays chrétien et européen, tu trouve cela normal, les tremblements de terre seraient ils racistes?
Tiens pour ta culture générale

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tremblement_de_terre#Les_s.C3.A9ismes_les_plus_puissants_enregistr.C3.A9s_depuis_1900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 27 Jan - 15:57

Haïti et l’arme sismique
par Thierry Meyssan*

La polémique ouverte par la publication sur notre site d’un article évoquant la possible origine artificielle du tremblement de terre à Haïti requiert quelques précisions. Oui, l’arme sismique existe et les Etats-Unis, entre autres, la possèdent. Oui, les forces états-uniennes étaient pré-positionnées pour se déployer sur l’île. C’est insuffisant pour conclure, mais cela mérite réflexion.



25 janvier 2010

Depuis
Beyrouth (Liban)

Outils

Imprimer
Envoyer

Toutes les versions de cet article :

Español
English

Pays
Haïti

Thèmes
Approvisionnement en armes


JPEG - 37.4 ko
Parachutistes US à Haïti
© US Department of Defense

En publiant « Les Etats-Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haïti ? », notre objectif était de relayer une question qui agite les milieux militaires et médiatiques dans plusieurs pays, mais était ignorée dans d’autres [1]. Cela ne vaut pas prise de position. Simplement, fidèles à notre méthode, même si elle est souvent mal comprise, nous considérons qu’on ne peut comprendre les relations internationales qu’en étudiant ce que pensent les dirigeants de la planète. Le conformisme ambiant conduit à ce que lorsque nous rendons compte des débats à Washington, personne ne s’en offusque, mais quand nous relayons les débats des pays non-alignés, nous assistons à une levée de boucliers en Europe. Tout se passe comme si les Européens jugent a priori que seules les problématiques « occidentales » sont pertinentes et que les autres sont déraisonnables.

Un de nos collaborateurs a tenté de retracer l’origine de l’imputation selon laquelle le tremblement de terre à Haïti pourrait être artificiel. Il s’est inquiété qu’il puisse s’agir d’une pure intoxication introduite par un certain David Booth (alias Sorcha Faal) qui se serait propagée dans des milieux gouvernementaux dans le monde. En définitive, nous ne savons pas avec certitude qui est la source initiale, mais nous savons que cette question est débattue au plus niveau dans plusieurs Etats en Amérique latine, en Europe orientale et en Asie.

En tant que responsable de publication du Réseau Voltaire, j’ai fait le choix de rechercher et de traduire la dépêche de ViveTV, qui avait été éditée sous forme de communiqué sur le site web du ministère de l’Information du Venezuela, et de la publier avec le sujet vidéo de Russia Today, en les assortissant d’un remarque préliminaire : « Etrangement, la télévision vénézuélienne source ses imputations en désignant l’armée russe, tandis que la télévision russe source les mêmes imputations en désignant le président Chavez. »

Si ces éléments ont été repris avec fidélité par de nombreux journaux, notamment au Proche-Orient, ils ont été déformés par la presse atlantiste en s’appuyant sur l’article de Sorcha Faal. Celui-ci a extrait des passages du texte de ViveTV, et les a placés entre guillemets dans la bouche du président Chavez. Ce qui était une hypothèse de travail devenait alors une position gouvernementale. Certains de ces journaux sont allés plus loin encore en inventant de toutes pièces le contexte dans lequel le président vénézuélien se serait exprimé, de manière à conclure que le le président et son auditoire sont atteints de délire anti-américain aigu, et que le Réseau Voltaire participe de la même pathologie.

Ne nous laissons pas intimider par cette manipulation et approfondissons cette hypothèse.
Que savons nous de l’arme sismique aujourd’hui ?

Durant la Seconde Guerre mondiale des chercheurs néo-zélandais ont tenté d’élaborer une machine à provoquer des tsunamis qui puisse être utilisée contre le Japon. Les travaux furent dirigés par l’Australien Thomas Leech de l’université d’Auckland, sous le nom de code « Projet Seal ». Plusieurs expériences à petite échelle furent réalisées, en 1944-1945, à Whangaparaoa. Elles furent couronnées de succès.

Les Etats-Unis considéraient ce programme comme aussi prometteur que le « projet Manhattan » de fabrication d’une bombe atomique. Ils désignèrent le docteur Karl T. Compton pour faire la liaison entre les deux unités de recherche. Compton était le président du MIT. Il avait déjà recruté de nombreux savants pour l’effort de guerre et il était l’une des huit personnes chargées de conseiller de président Truman sur l’usage de la bombe atomique. Il pensait que celle-ci pouvait fournir l’énergie nécessaire à l’équipe de Leech pour provoquer de plus vastes tsunamis.

Les travaux de Thomas Leech furent poursuivis durant la Guerre froide. En 1947, George VI éleva le savant à la dignité de Chevalier de l’Empire britannique pour le récompenser d’avoir élaboré une arme nouvelle. Le Projet Seal étant toujours un secret militaire, il ne fut pas révélé à l’époque qu’il était honoré pour la bombe à tsunami. Par la suite, les services US se sont appliqués à faire croire que ces recherches n’avaient jamais existé et que tout cela n’était qu’un leurre pour impressionner les Soviétiques. Cependant, l’authenticité des essais de Leech a été établie, en 1999, lorsque une partie de la documentation a été déclassifiée par le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères. Officiellement les études ont repris aujourd’hui à l’université de Waikato. [2]

On ignore si les recherches anglo-saxonnes ont été poursuivies durant les années 60, mais elles ont repris par la force des choses lorsqu’il fut décidé de procéder à l’abandon des tests nucléaires dans l’atmosphère au profit de tests sous-marins. Les Etats-Unis craignaient de provoquer involontairement des tremblements de terre et des tsunamis. Ils voulaient donc savoir le faire volontairement.

Officiellement, à la fin de la guerre du Vietnam, les Etats-Unis et l’Union soviétique ont renoncé aux guerres environnementales (tremblements de terre, tsunamis, bouleversement de l’équilibre écologique d’une région, modifications des conditions atmosphériques -nuages, précipitations, cyclones et tornades-, modification des conditions climatiques, des courants océaniques, de l’état de la couche d’ozone ou de l’ionosphère) en signant la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles » (1976).

Toutefois, à partir de 1975, l’URSS a ouvert de nouvelles recherches de Magnétohydrodynamique (MHD). Il s’agissait d’étudier la croute terrestre et de prévoir les séismes. Les Soviétiques étudièrent la possibilité de provoquer de petits séismes pour en éviter un grand. Ces recherches furent bientôt militarisées. Elles aboutirent à la construction de Pamir, la machine à tremblement de terre.

Lors du démantèlement de l’URSS, des responsables de ce programme décidèrent par appât du gain de passer aux Etats-Unis, mais leur recherche étant inachevée le Pentagone refusa de payer. En 1995, alors que la Russie était gouvernée par Boris Eltsine et l’oligarque Viktor Tchernomyrdine, l’US Air Force recruta les chercheurs et leur laboratoire à Nijni Novgorod. Ils y construisirent une machine beaucoup plus puissante, Pamir 3, qui fut testée avec succès. Le Pentagone achèta alors les hommes et le matériel et les transporta aux USA, où ils furent intégrés au programme HAARP.

Extrait d’un documentaire de National Geographic (2005)

De possibles usages de l’arme sismique ont été évoqués au cours des dernières années, notamment en Algérie et en Turquie. Toutefois, le cas le plus discuté est celui du séisme du Sichuan (Chine), le 12 mai 2008. Durant les 30 minutes précédant le tremblement de terre, les habitants de la région ont observé d’inhabituelles couleurs dans le ciel. Si certains voient dans ces événements des signes du Ciel retirant sa confiance au Parti communiste, d’autres les interprètent de manière plus rationnelle. L’énergie utilisée pour provoquer le séisme aurait également provoqué des perturbations de l’ionosphère. Dans les mois qui suivent, le web et les médias chinois diffusent et discutent cette hypothèse aujourd’hui considérée comme certaine par l’opinion publique chinoise.

30 minutes avant le tremblement de terre du Sichuan
Retour à Haïti

Rien ne distingue un séisme provoqué d’un séisme naturel, cependant on ne sait provoquer que des séismes superficiels, comme celui d’Haïti.

Ce qui suscite le trouble, c’est que la réaction des Etats-Unis. Alors que les médias atlantistes se contentent de relayer la polémique sur les violations de la souveraineté haïtienne, les médias latinos-américains s’interrogent sur la rapidité du déploiement des GI’s : dès le premier jour, plus de 10 000 soldats et contractants sont arrivés à Haïti. Cet exploit logistique s’explique simplement. Ces hommes étaient déjà pré-positionnés dans le cadre d’un entraînement militaire. Sous l’autorité du commandant en second du SouthCom, le général P. K. Keen, ils participaient à la simulation d’une opération humanitaire, à Haïti, après un ouragan. Keen et son équipe étaient arrivés quelques jours auparavant. Au moment précis du tremblement de terre, ils se trouvaient tous à l’abri, à l’ambassade US qui est construite selon les normes anti-sismiques, à l’exception de deux hommes qui se trouvaient à l’hôtel Montana et qui auraient été blessés.

Le général Keen a donné de nombreuses interviews à la presse états-unienne, qui a multiplié les reportages et émissions à propos des opérations de secours. Il a souvent fait mention de sa présence à Port-au-Prince durant le séisme, mais jamais des motifs de cette présence.

Parmi les objectifs de l’exercice militaire figurait le test d’un nouveau logiciel permettant de coordonner les efforts humanitaires des ONG et des armées. Dans les minutes qui ont suivi la catastrophe, ce logiciel a été mis en ligne et 280 ONG s’y sont inscrites.

Il est légitime de se demander si ces coïncidences sont ou non l’effet du hasard.
Thierry Meyssan

Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Il publie chaque semaine des chroniques de politique étrangère dans la presse arabe et russe. Dernier ouvrage publié : L’Effroyable imposture 2, éd. JP Bertand (2007).

Les articles de cet auteur
Envoyer un message



[1] « Les Etats Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haiti ? », Réseau Voltaire, 22 janvier 2010.

[2] « Tsunami bomb NZ’s devastating war secret » et « Devastating tsunami bomb viable, say experts », par Eugene Bingham, New Zealand Herald, 25 et 28 septembre 1999. « Experimental bomb to create huge tidal wave was tested in 1944 » par Kathy Marks, The Independent, 27 septembre 1999.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 27 Jan - 17:31

Citation :
Haïti et l’arme sismique
par Thierry Meyssan

Fallait nous dire que tu lis T.Meyssan le scénariste de Spielberg,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Mer 27 Jan - 19:11

Ouaga a écrit:
Citation :
Haïti et l’arme sismique
par Thierry Meyssan

Fallait nous dire que tu lis T.Meyssan le scénariste de Spielberg,


Je comprends mieux pourquoi ce Meyssan est fasciné par les exploits ahloubeytisques !!

Quant à Spielberg, il aurait dû s'inspirer directement de la littérature ahloubeytesque pour occuper les cerveaux disponibles !!
Avec l'histoire de l'éléphant volant, il aurait fait un tabac !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Jeu 28 Jan - 23:10

Avez minière et le forage de pétrole, derrière l'ONU / canons nous déclencher le tremblement de terre Haïti? *
Submitted by Liberty_Belle on Sun, 01/24/2010 - 17:19 Soumis par Liberty_Belle le dim, 01/24/2010 - 17:19
in dans

* Current Events Current Events

*excerpted~ NOTE: please read the full article..many informative links within it...they did not transfer and I'm not going to reconstruct them all, so please read the full article and bookmark it. * issu ~ NOTE: S'il vous plaît lire l'article complet .. nombreux liens informatifs en elle ... ils ne transfèrent pas et je ne vais pas à reconstruire eux tous, de sorte s'il vous plaît lire l'article complet et bookmark it.
http://open.salon.com/blog/ezili_danto/2010/01/22/did_mining... http://open.salon.com/blog/ezili_danto/2010/01/22/did_mining ...

Did mining and oil drilling behind UN/US guns trigger the Haiti earthquake? Saviez minière et le forage de pétrole, derrière l'ONU / canons nous déclencher le tremblement de terre de Haïti?
by Ezili Danto' par Ezili Danto '

Haitians have been under occupation by the US through the proxy UN mission since the 2004 Bush regime change/coup d'etat. Les Haïtiens ont été soumis à l'occupation par les États-Unis à travers la mission de l'ONU proxy depuis le changement Régime Bush 2004 / coup d'Etat.

Before the earthquake, Rene Preval, the president of Haiti answered to Washington not the people of Haiti. Avant le séisme, René Préval, le président d'Haïti a répondu à Washington de ne pas le peuple d'Haïti. I've written extensively about this and that information is readily available. J'ai beaucoup écrit à ce sujet et que l'information est facilement disponible. The mining in Haiti and the digging up of Haiti was going on without any oversight. L'exploitation minière en Haïti et le creusement d'Haïti qui se passait sans le moindre contrôle. (See, Recommended HLLN Links (Energy and Mining in Haiti): The wealthy, powerful and well-armed are robbing the Haitian people blind and, Oil in Haiti - Economic Reasons for the UN/US occupation and Oil in Haiti by Dr. Georges Michel; See also, Fayed's Forgotten Years: The Conman, The Dictator and the CIA Files.) (Voir, recommandé HLLN Liens (Energie et des Mines en Haïti): Les riches, puissantes et bien armées pour piller le peuple haïtien aveugle, et, de pétrole en Haïti - Raisons économiques pour les Nations Unies / États-Unis d'occupation et l'exploitation pétrolière en Haïti par le Dr Georges Michel, voir aussi, Fayed's Forgotten Years: The Conman, le dictateur et les fichiers de la CIA.)

Since the earthquake hit, it's been clear that the power-brokers who control the US military, the free marketeers, are exploiting this Haiti earthquake shock, when the Haitian people are hurt, in pain, disorientated and horrifically more defenseless than usual, to impose their privatization and further entrench their corporate domination in Haiti. Depuis le séisme, il était manifeste que le pouvoir des courtiers qui contrôlent l'armée américaine, le libre marché, exploitent ce choc du tremblement de terre en Haïti, où le peuple haïtien est blessé, dans la douleur, désorienté et horriblement plus désarmé que d'habitude, d'imposer leur privatisation et enraciner plus profondément dans leur domination des entreprises en Haïti. (Haiti Disaster Capitalism Alert: Stop Them Before They Shock Again.) (Disaster Capitalism Haïti Alerte: les arrêter avant qu'ils choc.)

I know some folks are saying there are sophisticated equipment ( HAARP and Tesla) that are used to deliberately set off weather anomalies such as earthquakes, but I'm wondering whether the drilling, possibly for oil and gas in Haiti behind the UN guns - offshore at the Gulf of La Gonave and at the Island of La Gonave and around the bay of Port-au-Prince fairly near the epicenter of the earthquake - exacerbated the fault line in Haiti, causing the January 12, 2010 Haiti earthquake as an unattended consequence? Je connais des gens disent il ya des équipements sophistiqués (HAARP et Tesla) qui sont utilisés pour créer délibérément hors anomalies climatiques telles que les tremblements de terre, mais je me demande si le forage, peut-être pour le pétrole et le gaz en Haïti derrière les canons de l'ONU - en mer dans le golfe de la Gonâve et à l'île de la Gonâve et autour de la baie de Port-au-Prince, assez près de l'épicentre du tremblement de terre - exacerbé la ligne de faille en Haïti, provoquant le Janvier 12, 2010 tremblement de terre Haïti comme une conséquence sans surveillance ? (At Fault: Does Drilling Cause Earthquakes? See also, the map showing where the oil sites of Haiti are located.) (At Fault: Est-ce forage Cause tremblement de terre? Voir aussi la carte de localisation des sites pétroliers d'Haïti sont situées.)

Scientists Ginette and Daniel Mathurin say that Haiti is filled with hydrocarbons and that they have identified 20 oil sites in Haiti. Les scientifiques Daniel et Ginette Mathurin dire que Haïti est rempli d'hydrocarbures et qu'ils ont identifié 20 sites pétroliers en Haïti. Five of them are considered of great importance by specialists and politicians. Cinq d'entre eux sont considérés comme de grande importance par les spécialistes et les politiciens. There's oil in Haiti's Central Plateau, including the region of Thomonde, the plain of the cul-de-sac and the bay of Port-au-Prince, they say. Il ya du pétrole dans le Plateau Central en Haïti, notamment la région de Thomonde, la plaine du cul-de-sac et la baie de Port-au-Prince, disent-ils. In fact, Daniel Mathurin says that "the oil reserves of Haiti are more important than those of Venezuela. An olympic pool compared to a glass of water that is the comparison to illustrate the importance of Haitian oil compared with those of Venezuela," he explains...The specialists contend that the government of Jean Claude Duvalier had verified the existence of a major oil field in the Bay of Port-au-Prince shortly before his downfall. En fait, Daniel Mathurin affirme que «les réserves de pétrole d'Haïti sont plus importantes que celles du Venezuela. Une piscine olympique comparée à un verre d'eau qui est la comparaison pour illustrer l'importance du pétrole haïtien comparés à ceux du Venezuela», il explique ... Les spécialistes soutiennent que le gouvernement de Jean Claude Duvalier avait vérifié l'existence d'un champ de pétrole dans la baie de Port-au-Prince, peu avant sa chute. (See, Haiti is full of oil say Ginette and Daniel Mathurin: Haiti has larger oil reserves than Venezuela says scientists, [French Original], Radio Metropole, Jan 28, 2008.) (Voir, Haïti est plein d'huile dire Ginette et Daniel Mathurin: Haïti a plus grandes réserves de pétrole que le Venezuela dit que les scientifiques, [original français], Radio Métropole, Jan 28, 2008.)

And if, as the oilman said, there's not the "slightest doubt natural-gas drilling causes earthquakes" and there was drilling in addition to the mining of gold, copper, coal, uranium and iridium, stealthy going on behind the UN guns, then the question becomes, which of the coup detat countries - US, France, Canada - using the UN proxy occupation to drill for oil, gas and to dig for gold, iridium, marble, granite, et al, helped cause the earthquake?" Et si, comme le magnat du pétrole a déclaré, il n'y a pas le «moindre doute naturel causes des tremblements de terre de forage de gaz" et il y avait de forage, en plus de l'extraction de l'or, le cuivre, le charbon, l'uranium et d'iridium, furtifs se passe derrière les canons de l'ONU, alors la question devient: lesquels de ces pays coup detat - Etats-Unis, France, Canada - Utilisation de l'occupation par procuration des Nations Unies pour forer du pétrole, du gaz et de creuser pour l'or, l'iridium, le marbre, le granit, et al, ont aidé la cause du tremblement de terre? "
Was that the reason for the US delay in getting to the survivors? Était-ce la raison du retard des Etats-Unis pour se rendre à des survivants?

Was there more pressing concerns of cover-up to attend to, before the modern world and the all-seeing cameras headed to Haiti, got to Haiti? Y avait-il des préoccupations plus pressantes de cover-up à faire, avant que le monde moderne et l'ensemble des caméras voyant dirigé en Haïti, a obtenu à Haïti? What were the thousands upon thousands of UN soldiers, from the 9,000 in Haiti, posted outside of Port-au-Prince doing that they did not appear on the scene to help with the rescue? Quels ont été les milliers et les milliers de soldats de l'ONU, à partir du 9000 en Haïti, affecté à l'extérieur de Port-au-Prince, faisant cela, ils ne figuraient pas sur les lieux pour aider à la rescousse? Where were they? Où étaient-ils?

These soldiers get paid and tell all and sundry they are in Haiti to "help" Haitians and have been paid billions of dollars in five years, over $600 million per year for the "help." Ces soldats sont payés et dire tout le monde qu'ils sont en Haïti pour "aider" les Haïtiens et ont été payés des milliards de dollars en cinq ans, plus de 600 millions de dollars par année pour l'aider "." Where was this help? Où était cette aide?

We seem to always be "helped" to death while the private sector uses the military to secure profit. Nous semblons toujours être "aidé" à mort tandis que le secteur privé utilise l'armée pour garantir les bénéfices. Isn't everyone thinking about this? N'est-ce pas tout le monde pense à ce sujet? We are watching earthquake survivors die, as the US tells the world that its priority after the earthquake is security. Nous surveillons les rescapés du séisme meurent, comme les États-Unis montre au monde que sa priorité après le tremblement de terre est la sécurité. Whose security? Dont la sécurité? (See, Oil in Haiti - Economic Reasons for the UN/US occupation; and Haiti is full of oil say Daniel & Ginette Mathurin: Haiti has larger oil reserves than Venezuela says scientists.) (Voir, de pétrole en Haïti - Des raisons économiques pour l'ONU / occupation américaine et à Haïti est plein d'huile dire Daniel et Ginette Mathurin: Haïti a plus grandes réserves de pétrole que le Venezuela dit que les scientifiques.)

*another excerpt * un autre extrait

Disaster Capitalism is under way. Le capitalisme de catastrophe est en cours. For, it seems clear, since the earthquake, that Haitian life is not as valuable as securing the corporatocracy, foreign life and interest in Haiti's soil and mineral resources. Car, il semble clair, depuis le tremblement de terre, que la vie haïtienne n'est pas aussi précieux que la sécurisation de la corporatocratie, étrangers vie et d'intérêt dans le sol d'Haïti et des ressources minérales. A pharmaceutical company was even excavating a microbe discovered in Haitian soil that would be used to develop super-antibiotic drug. Une société pharmaceutique a été excavation même un microbe découvert dans le sol haïtien qui seraient utilisés pour développer super-antibiotique. Up in the North and in the Central Plateau, with the price of gold doubling and fuel skyrocketing in the last five years, the Canadians, US and others were digging deep into the Haitian mountains for gold, copper, granite, chalk, coal, limestone/aggregate quarries and mining Haiti lignite/coal and building power plants and dams to service their greedy excavations. Dans le Nord et dans le Plateau Central, avec le prix d'un doublement de l'or et du carburant montent en flèche au cours des cinq dernières années, les Canadiens, les États-Unis et d'autres ont été creuser profondément dans les montagnes d'Haïti pour l'or, le cuivre, le granit, de la craie, du charbon, du calcaire / carrières d'agrégats et d'Haïti d'extraction de lignite / charbon et les centrales électriques et la construction des barrages au service de leurs fouilles gourmand. (See, Digging up Haiti.) (Voir, Fouiller Haïti.)
No one knows how many Haitian earthquake victims - already exploited, denied the profits from their own country's mineral riches, summarily disenfranchised through regime change and impoverished by horrid Western cruelty - could have lived or been rescued from under the rubble if emergency first responders - airplane loads of them, filled with doctors, field hospitals, water, food, medical supplies, were not turned back and prevented by the US from landing. Personne ne sait combien de victimes du séisme Haïtien - déjà exploitées, a nié les bénéfices des richesses minérales de leur propre pays, sommairement privés de leurs droits grâce à un changement de régime et appauvries par la cruauté de l'Ouest horrible - pourraient avoir vécu ou été sauvées des décombres Si les intervenants de première urgence - Avion charges d'entre eux, rempli avec des médecins, des hôpitaux de campagne, eau, nourriture, fournitures médicales, n'ont pas tourné le dos et empêchée par les États-Unis depuis l'atterrissage. We know people died unnecessarily and are still dying. Nous connaissons les gens sont morts inutilement et meurent encore.

It seems that what the US is doing is securing the land for itself, preferably without the presence of black Haitians. Il semble que ce que les États-Unis font est de garantir le bien-fonds pour elle-même, de préférence sans la présence des Haïtiens noir. (Travesty in Haiti - False aid, false charity, false orphanages, false benevolence and The Slavery in Haiti the Media Won't Expose.) (Travesty en Haïti - Faux aide, fausse charité, des orphelinats, faux, fausse la bienveillance et l'esclavage en Haïti, les médias ne les expose pas.)

much more information.... beaucoup plus d'informations ....
Please read the whole article!! S'il vous plaît lire l'article complet!!

http://open.salon.com/blog/ezili_danto/2010/01/22/did_mining... http://open.salon.com/blog/ezili_danto/2010/01/22/did_mining .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrnet
Membre


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Jeu 28 Jan - 23:12

Vopuis êtes cuits le sionistes plus personnes ne croit à l'origine accidentelle des tremblement de terre, tu gagne quoi à défendre les USA il te payent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: haiti et le Venézuéla victimes de Haarp   Aujourd'hui à 19:00

Revenir en haut Aller en bas
 
haiti et le Venézuéla victimes de Haarp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prions pour les victimes du tremblement de terre en Haiti
» Pour les victimes du Var
» journée victimes de la route
» Les chrétiens d'Irak toujours victimes d'attentats
» prière pour les victimes du caranage en Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: