Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucky70
Habitué


Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mer 15 Sep - 11:39

Salam... un lien utile pour plus d'infOooos...
http://alburhan.com/articles.aspx?id=992&page_id=0&page_size=20&links=False
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Lun 22 Nov - 0:59

Lucky70 a écrit:
Salam... un lien utile pour plus d'infOooos...
http://alburhan.com/articles.aspx?id=992&page_id=0&page_size=20&links=False
Assalam;

Au lieu de faire le caniche pour les ennemis de l'Islam, contentes-toi, si vraiment tu as envie de connaitre la constitution d'un pays, d'en demander l'aide à Cheikh GOOGLE, et tu auras autre chose que les AVIS des ennemis de la Umma.

http://www.droitconstitutionnel.com/spip.php?article16

CONSTITUTION
De la
République Islamique d’Iran




Premier Chapitre

Principes Généraux


Premier Principe

Le gouvernement de l’Iran est une République Islamique que le peuple iranien, sur la base de sa foi séculaire dans le règne du droit et de la justice du Coran, a adopté à la suite de sa révolution victorieuse sous la direction de la Haute Autorité Spirituelle du Grand Ayatollah Imam Khomeiny lors du référendum du dix et du onze Farvardine mille trois cent cinquante-huit de l’Hégire solaire, correspondant au premier et au deux Djamadi Al-oula de l’année mille trois cent quatre-vingt-dix-neuf de l’Hégire lunaire (30 et 31 mars 1979), à une majorité de 98,2% de l’ensemble des personnes ayant le droit de vote.

Deuxième Principe

La République Islamique est un système basé sur la foi en :
1 - Un Dieu unique (Il n’y a de dieu que Dieu), l’exclusivité de sa souveraineté, son pouvoir exclusif de légiférer et la nécessité de se soumettre à ses commandements.
2 - La Révélation divine et son rôle fondamental dans l’énonciation des Lois.
3 - La Résurrection et son rôle constructif dans la marche évolutive de l’être humain vers Dieu.
4 -­ La Justice de Dieu dans la Création et dans ses commandements.
5 - l’Imamat, sa direction permanente et son rôle fondamental dans la poursuite de la Révolution de l’Islam.
6 - la Dignité, la valeur suprême de l’être humain et sa liberté empreinte de sa responsabilité envers Dieu, qui, par le moyen :
a) de l’effort constant des "Faghih" réunissant toutes les conditions requises, conformément au Livre et à la tradition des Immaculés[13] (Que la paix de Dieu soit avec eux),
b) de l’utilisation des sciences et des techniques et des expériences développées de l’humanité, et des efforts en vue de les faire progresser,
c) du rejet de toute forme d’oppression et de soumission à l’oppression, de domination et de sujétion,
assure l’équité, la justice et l’indépendance politique, économique, sociale et culturelle ainsi que la solidarité nationale.

Troisième Principe

Le gouvernement de la République Islamique d’Iran est tenu, pour atteindre les objectifs précités dans le deuxième Principe, de mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour les tâches ci-dessous :
1 - Instaurer un climat propice au développement des vertus basées sur la foi, la probité et la lutte contre toute manifestation du vice et de la perversion.
2 - Elever le niveau des connaissances générales dans tous les domaines, par une utilisation correcte de la presse, des mass media et des autres moyens.
3 - Assurer l’enseignement et l’éducation physique gratuits pour tous, à tous les niveaux, faciliter et généraliser l’enseignement supérieur.
4 - Renforcer l’esprit de recherche et d’innovation dans tous les domaines scientifiques, techniques, culturels et islamiques par le biais de la création de centres de recherches et l’encouragement des chercheurs.
5 - ­Le rejet total du colonialisme et faire obstacle à toute influence étrangère.
6 ­- L’élimination de toute forme de despotisme, d’autocratie et d’absolutisme.
7 ­- Assurer les libertés politiques et sociales dans les limites de la Loi.
8 - La participation de l’ensemble de la population dans la détermination de son destin politique, économique, social et culturel.
9 - La suppression des discriminations intolérables et la création de moyens équitables pour tous, dans tous les domaines matériels et moraux.
10 - Instituer un système administratif cohérent et supprimer les institutions qui ne sont pas indispensables.
Il - Le renforcement total du potentiel de la défense nationale par le biais d’une instruction militaire généralisée pour préserver l’indépendance et l’intégrité territoriale et le système islamique du pays.
12 - Fonder une économie saine et équitable en conformité avec les préceptes de l’Islam, en vue d’assurer le bien-être et d’éliminer la misère et d’écarter toute sorte de privations dans les domaines de l’alimentation, du logement, de l’emploi et de l’hygiène, et de généraliser les assurances.
13 - Assurer l’autosuffisance dans les sciences et les techniques relatives à l’industrie et à l’agriculture et dans les affaires militaires et les domaines analogues.
14 - Assurer à tous égards les droits des individus, homme et femme et instaurer une sécurité judiciaire équitable pour tous ainsi que l’égalité de tous devant la Loi.
15 - Le développement et la consolidation de la fraternité islamique et de la coopération parmi tous.
16 - L’élaboration de la politique étrangère du pays sur la base des critères de l’Islam, l’engagement fraternel envers tous les musulmans et le soutien sans réserve des déshérités du monde.

Quatrième Principe

L’ensemble des Lois et règlements civils, pénaux, financiers, économiques, administratifs, culturels, militaires, politiques et autres doit être basé sur les préceptes islamiques. Ce principe prime sur le caractère général et absolu de tous les principes de la Loi constitutionnelle et des autres Lois et règlements, l’appréciation de cette prescription incombe aux jurisconsultes religieux du Conseil de Surveillance.

Cinquième Principe

Dans la République Islamique d’Iran, pendant l’absence de son Eminence le Vali-e-Asr[14], "que Dieu hâte sa réapparition", la direction des Commandements de Dieu (Velayat-­e-Arnr) et l’Imamat des Croyants est à la charge d’un jurisconsulte religieux (faghih) juste, vertueux, au fait de l’époque, courageux, gestionnaire et habile, qui en assume la charge conformément au Cent Septième Principe.


Sixième Principe

Dans la République Islamique d’Iran, les affaires du pays doivent être conduites avec l’appui de l’opinion publique, par la voie d’élections - l’élection du Président de la République, des représentants de l’Assemblée du Conseil Islamique, des membres des conseils etc. - ou par la voie de référendum dans les cas visés dans les autres principes de cette Loi.


Septième Principe

Conformément au Commandement du Coran : "Ils se consultent à propos de leurs affaires" et "Consulte-les dans les affaires", les conseils - l’Assemblée du Conseil Islamique, le Conseil régional, municipal, local, d’arrondissement, rural etc. à ceux-ci ­font partie des instances de décision et d’administration des affaires du pays.
Les conditions, le mode de réunion, les limites des compétences et des obligations des Conseils, sont déterminés par cette Loi et les Lois qui en découlent.

Huitième Principe

Dans la République Islamique d’Iran, inviter à la charité, conduire les autres à faire le Bien et empêcher les mauvaises actions, est un devoir général et réciproque des individus les uns envers les autres, du gouvernement envers le peuple et du peuple envers le gouvernement. Ses conditions, ses limites et sa nature sont déterminées par la Loi.
"Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le bien et interdisent le mal".

Neuvième Principe

Dans la République Islamique d’Iran, la liberté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale du pays sont inséparables les uns des autres et leur maintien est du devoir du gouvernement et de toute la nation. Aucun individu ou groupe ou autorité n’a le droit, au nom de la liberté, de porter la moindre atteinte à l’indépendance politique, culturelle, économique, militaire et à l’intégrité territoriale de l’Iran, et aucune autorité n’a le droit, au nom du maintien de l’indépendance et de l’intégrité territoriale, d’abolir les libertés légitimes, même en promulguant des Lois et des règlements.

Dixième Principe

Dès lors que la famille est l’unité de base de la société islamique, tous les Lois et règlements ainsi que les planifications la concernant, doivent être élaborés en vue de faciliter l’organisation de la famille, de veiller à sa pureté et à l’affermissement des liens familiaux, sur la base du droit et de la morale islamique.

Onzième Principe

Selon la prescription du verset : "Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc", tous les musulmans forment une seule communauté et le Gouvernement de la République Islamique de l’Iran est tenu de fixer sa politique générale sur la base de l’alliance et de l’union des nations islamiques, et de déployer d’autres efforts afin de réaliser l’unité politique, économique et culturelle du monde de l’Islam.

Douzième Principe

La religion officielle de l’Iran est l’Islam de confession Dja’farite duodécimain et ce principe est éternellement immuable ; et les autres confessions islamiques, soit Hanéfite, Châfeîte, Mâlekite, Hanbalite et Zeydi sont entièrement respectées ; et les adeptes de ces confessions sont libres d’accomplir leurs rites confessionnels conformément à leur "figh" ; leur éducation et leur instruction religieuses ainsi que leur statut personnel (mariage, divorce, succession, testament) et le contentieux judiciaire qui peut en découler, sont officiellement reconnus. Dans chaque région où les adeptes de chacune de ces confessions seraient majoritaires, les règlements locaux seront, dans les limites des compétences des Conseils, conformes à cette confession, tout en préservant les droits des adeptes des autres confessions.

Treizième Principe

Les Iraniens zoroastriens, juifs et chrétiens sont reconnus comme les seules minorités religieuses qui, dans les limites de la Loi, sont libres d’accomplir leurs rites religieux et, quant au statut personnel et à l’éducation religieuse, agissent en conformité avec leur liturgie.


Quatorzième Principe

Conformément au noble verset : "Dieu ne vous défend pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime ceux qui sont justes et équitables", le Gouvernement de la République Islamique d’Iran et les musulmans ont le devoir d’agir envers les personnes non musulmanes, avec une bonne conduite et avec justice et équité, et respecter leurs droits en tant qu’êtres humains. Ce principe est valable à l’égard de ceux qui ne complotent et n’agissent pas contre l’Islam et la République Islamique d’Iran.


Deuxième Chapitre

La langue, l’écriture, le calendrier, l’histoire et le drapeau de l’Etat


Quinzième Principe

La langue et l’écriture officielles et communes du peuple iranien sont le persan[15]. Les actes, les correspondances, les textes officiels et les manuels scolaires doivent être rédigés dans cette langue et écriture ; mais l’emploi des langues régionales et ethniques dans la presse et les mass media ainsi que l’enseignement de leur littérature, dans les écoles, parallèlement au persan sont libres.

Seizième Principe

Dès lors que la langue du Coran et des sciences et connaissances islamiques est l’arabe, et que la littérature persane en est complètement imprégnée, cette langue doit être enseignée après le cycle primaire jusqu’à la fin du cycle secondaire dans toutes les classes et dans toutes les branches de l’enseignement.

Dix-septième Principe

Le point de départ du calendrier officiel du pays est l’émigration du Prophète de l’Islam (que la prière et la paix de Dieu soient avec lui et les siens) ; le calendrier de l’Hégire solaire et de l’Hégire[16] lunaire sont tous les deux valables, mais le fonctionnement des administrations publiques est basé sur l’Hégire solaire. Le congé hebdomadaire officiel est le vendredi.

Dix-huitième Principe

Le drapeau officiel de l’Iran est aux couleurs verte, blanche et rouge avec l’emblème spécial de la République Islamique et la devise "Allah-o-Akbar" (Dieu est le plus grand).


Troisième Chapitre

Les droits de la Nation


Dix-neuvième Principe

Le peuple d’Iran, quelque soit l’ethnie ou le groupe, jouit de droits égaux ; la couleur, la race, la langue etc. ne seront pas une cause de privilège.

Vingtième Principe
Tous les membres de la Nation, femmes et hommes, sont sous la protection de la Loi et
jouissent de tous les droits humains, politiques, économiques, sociaux et culturels, dans le respect des préceptes de l’Islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Lun 22 Nov - 2:19

wa alikum assalam

dans l'absolu, tu penses quoi (les autres aussi) du principe de la citoyenneté?

par exemple est-ce qu'un chiite aura le droit de devenir président dans un pays a majorité sunnite et vice-versa (l'exemple de la constitution iranienne)

on peut étendre l'exemple a d'autre croyance ou religion bien sur, donc je voudrais avoir des avis en général sur le principe de la citoyenneté

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Lun 22 Nov - 4:19

ithou a écrit:
si vraiment tu as envie de connaitre la constitution d'un pays, d'en demander l'aide à Cheikh GOOGLE, et tu auras autre chose que les AVIS des ennemis de la Umma

Les "ennemis" de la oumma n'ont fait que traduire ce que tu as copié toute honte bue, bien sur, et qui se trouve à l'opposé de l'islam, puisque les adeptes ne sont pas libres d'accomplir leur rite comme le dit la charte des Majouss.




Douzième Principe

La religion officielle de l’Iran est l’Islam de confession Dja’farite duodécimain et ce principe est éternellement immuable ; et les autres confessions islamiques, soit Hanéfite, Châfeîte, Mâlekite, Hanbalite et Zeydi sont entièrement respectées ; et les adeptes de ces confessions sont libres d’accomplir leurs rites confessionnels.


Cet article va à l'encontre de l'Unité Islamique, puisqu'il cite les "droits" des autres comme une confession et non pas école ou courant de pensée. En somme ils ont comme label le djafarisme 12 comme religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Lun 22 Nov - 5:32

comme d'autre ont le label salafiste comme religion officielle et qu'ils veulent imposer

en bref l'histoire du coq sur le toit, haram 3alik hallal 3aliya

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mar 23 Nov - 1:27

Soustara a écrit:
ithou a écrit:
si vraiment tu as envie de connaitre la constitution d'un pays, d'en demander l'aide à Cheikh GOOGLE, et tu auras autre chose que les AVIS des ennemis de la Umma

Les "ennemis" de la oumma n'ont fait que traduire ce que tu as copié toute honte bue, bien sur, et qui se trouve à l'opposé de l'islam, puisque les adeptes ne sont pas libres d'accomplir leur rite comme le dit la charte des Majouss.




Douzième Principe

La religion officielle de l’Iran est l’Islam de confession Dja’farite duodécimain et ce principe est éternellement immuable ; et les autres confessions islamiques, soit Hanéfite, Châfeîte, Mâlekite, Hanbalite et Zeydi sont entièrement respectées ; et les adeptes de ces confessions sont libres d’accomplir leurs rites confessionnels.


Cet article va à l'encontre de l'Unité Islamique, puisqu'il cite les "droits" des autres comme une confession et non pas école ou courant de pensée. En somme ils ont comme label le djafarisme 12 comme religion.
Rien d'anormale dans un pays qui se dit à 80% chiites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mar 23 Nov - 4:33

Noureddine Zenki a écrit:

Rien d'anormale dans un pays qui se dit à 80% chiites.




Rien d'anormal de la part d'un apprenti rafidhi, qui confond démocratie et islam, l'islam ne reconnait pas les 80% ou la majorité, il forme UNE seule communauté, avec un seul livre, une seule constitution....sauf chez ta secte.

Parle-t-on de rafidhi dans le Coran pour en faire une communauté à part..??
Même Saddam avait des ministres chrétiens et rafidhis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mar 23 Nov - 10:09

et chez la secte qui a massacré les chouyoukhs du FIS, rabi yarhamhoum, parce-qu’ils n’étaient pas salafistes, cad ta secte

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mer 24 Nov - 0:42

Soustara a écrit:




Rien d'anormal de la part d'un apprenti rafidhi, qui confond démocratie et islam, l'islam ne reconnait pas les 80% ou la majorité, il forme UNE seule communauté, avec un seul livre, une seule constitution....sauf chez ta secte.

Parle-t-on de rafidhi dans le Coran pour en faire une communauté à part..??
Même Saddam avait des ministres chrétiens et rafidhis.

كل حزب بما لديهم فرحون
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Mer 24 Nov - 7:17

Noureddine Zenki a écrit:

Rien d'anormale dans un pays qui se dit à 80% chiites.

et quand il n y a pas de majorité, comment tu vois la question?

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Jeu 25 Nov - 23:27

forums a écrit:
Noureddine Zenki a écrit:

Rien d'anormale dans un pays qui se dit à 80% chiites.

et quand il n y a pas de majorité, comment tu vois la question?
Salam
C'est une question très délicate que tu me poses ici mais personnellement vu la diversité des écoles, des courants de pensé et de point de vu chez les musulmans, je suis personnellement pour un système de "laicité islamique" qui grantie à tous les musulmans une coexistence pacifique.

La laicité dont je parle ici n'a rien avoir avec la laicité qu'on a l'habitude de connaître, je pense qu'un gouvernement islamique doit dans un premier temps être construit sur les croyance commun à tous les musulman comme par exemple l'unicité d'Allah, la reconnaissance des prophètes saw, des livres, et l'interdiction du vin, de riba, de nudité et tous les autres interdits clairement exposés dans le saint coran.

Ensuite l'etat ne doit pas intervenir dans la vie privée de ces citoyens musulmans, chacun doit être libre de faire sa prière à sa manière, de mettre en pratique ces fêtes ou de construire ces mosquées, l'etat doit aussi grantir que aucun des groupe des musulmans ne soit déshonoré par un autre groupe, ou soit que ces sacrés soient insulté, à titre d'exemple, l'etat doit empecher les musulmans de confession chiite insulter les compagnons (r) ou des musulmans sunintes comme les salfis d'insulter les chiites en les excommuniant de l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Sam 27 Nov - 6:26

wa alikum assalam,

tu es donc pour la tolérance dans la pratique religieuse et le respect mutuel entre les différentes écoles (de pensée et de jurisprudence ou fiqh, etc.)
plus pour un droit de citoyen islamique, cad si la personne est considérée musulmane, elle aura les même privilèges que tous les autres par rapport aux devoirs et obligations

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 
La constitution iranienne et l'unité des musulmans!?!?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les unités militaires lituaniennes
» Commentaire de l'article 34 de la constitution
» Saint Simon et Saint Jude Apôtres et commentaire du jour "L'unité des Douze, l'unité de l'Eglise"
» DE L'UNITÉ DE L'ÉGLISE (SAINT CYPRIEN) TABLE DES MATIÈRES.
» Constitution d'un échantillon représentatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: La connaissance-
Sauter vers: