Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Jeu 30 Sep - 12:45

Assalam;

Cheikh Ali Belhadj, toujours aussi incisif rappelle quelques vérités amères, que semblent avoir oubliées le peuple algérien et ses "plumitifs" au service du taghout laissé par FAFA pour préserver sa culture et ses intérêts économiques et culturels...
Quelques noms de repères nationaux, qui ont su guider mais que le peuple livré à une campagne médiatique sans précédent, a oubliés.

En conséquence, nous n'avons que le gouvernement que nous méritons.

1. L'histoire récente: La nécessité de régler la situation algérienne, non point par le PARDON aux criminels, mais en réglant le problème algérien POLITIQUEMENT.

http://www.youtube.com/user/saidnorway#p/u/7/ncyMz-vAYbk

Allah yerhem echouhada wa yehdina we yehdi oummatouna lima youhibouhou wa yerdhahou, bi Rahmatihi wa 'afwihi wa karamihi.

Yâ Mounqidh Youssoufou min aljoub anqidh oumatouna min attawâghit wa roudana ila sabilika almoustakîmi wa nahjou Nabiyouka wa Rassoulika Mouhamadin wa âlihi attayibin attâhirin alma'soumin wa 'a'imati almouslimîn elladhina sâru 'ala sounatihi assahîha illa yawm eddine wa ehshourna ma'a assâlihin wa eshouhada wa el'abrâr.

Allahouma eghfir lana wa lielmou'minina wa elmou'minâti al'ahyâi minhoumou wa el'amwâti, bi Rahmatika yâ Erhma errâhimin wa adkhilna eljennata ma'a Ahl el beyt, ajdadna wa qudwatuna ila ennajât.

2.- La corruption: Mohamed Larbi Za'atout, réagit à la pseudo commission de " l'APN "...

Part 1
http://www.youtube.com/user/saidnorway#p/u/7/ncyMz-vAYbk

Part 2
http://www.youtube.com/user/saidnorway#p/u/12/dscx3KsRi_Q

La corruption est-elle une constante du pouvoir "illégitime" algérien ?

Larbi Za'atout, au lieu d'aller au fond du problème demeure dans des généralités, en s'en prenant aux boucs émissaires, et en évitant de désigner les VRAIS corrupteurs et leurs sociétés, et pourtant TOUS les Algériens, savent que:

a) Bouteflika et ses ministres, NE sont que des "boucs émissaires" à la merci des généraux et de la MAFFIA financière qui dirige le pays.
On parle de Khalifa et de Sonatrach, pourquoi ne parle-t-on pas de CEVITAL ????
Qui est derrière ou plutôt qui sont derrière, cet ETAT dans l'ETAT ?

b) Pourquoi s'en prend-on exclusivement aux "faibles" et oublie-t-on les CHEFS qui désignent les ministres, les présidents et les hauts fonctionnaires ???

Qu'est-ce qui fait peur à ces "opposants" de SALONS et de studios de télévisions arabes ???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Jeu 30 Sep - 16:34

Je ne crois pas que tu connaisses bien Larbi Zitout, et que ne l'as pas assez écouté, je l'entends débattre plus d'une fois depuis 2000 sur eljazira et ailleurs, il a attaqué les généraux ouvertement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Jeu 30 Sep - 18:19

Soustara a écrit:
Je ne crois pas que tu connaisses bien Larbi Zitout, et que ne l'as pas assez écouté, je l'entends débattre plus d'une fois depuis 2000 sur eljazira et ailleurs, il a attaqué les généraux ouvertement


Bien au contraire, il le connaît si bien !!
C'est que son souci est de protéger son brisiden qui a accouché et a obligé à faire voter la loi d'amnésie !!

Citation :

Larbi Za'atout, au lieu d'aller au fond du problème demeure dans des généralités, en s'en prenant aux boucs émissaires, et en évitant de désigner les VRAIS corrupteurs et leurs sociétés, et pourtant TOUS les Algériens, savent que:

a) Bouteflika et ses ministres, NE sont que des "boucs émissaires" à la merci des généraux et de la MAFFIA financière qui dirige le pays.

Il me semble que le ithri nous a bombardé avec la vidéo de son alter ego l'intilou Rouchdi, le grand penseur bla bla bla ......Une comparaison s'impose !!

http://www.livestream.com/rachadtv/video?clipId=pla_1b8e1f34-bb7e-463e-8187-e52cbafef36f&utm_source=lslibrary&utm_medium=ui-thumb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Ou tu te tais et acceptes la corruption, sinon on te cherche   Jeu 30 Sep - 19:27

Assalam,

Quand les corrupteurs se vengent contre ceux qui les dénoncent.
Au lieu de protéger les citoyens algériens qui travaillent, nos soldats du sergent Garcia, les dénoncent et les offrent aux polices de leurs payas de résidence.
Oui, en fait, ils ont raison, car ils manquent de bras et d'intelligence pour participer à la curée et pour se partager les revenus du pétrole !
Un Algérien qui travaille est susceptible, surtout lorsqu'il empêche de "se sucrer" ou lorsqu'il "dénonce la corruption" de s'exposer à la MAFFIA qui veut conserver le monopole de la RENTE.

Allahouma enqedh oumat Mouhamad, wa oumat shouhada'ou thawrati 54...


La cabale DRS de Barcelone, contre Mohamed-Omar DEHBI
Prise à témoin de l’opinion publique

Mon fils Mohamed-Omar DEHBI, 43 ans, marié et père de 5 enfants, est établi depuis 2004 à Barcelone où il exerce régulièrement la profession d’ingénieur, revendeur d’engins de travaux publics à l’exportation depuis l’Espagne.
Le mardi 28 Septembre 2010 vers midi, au moment où il quittait le domicile familial en compagnie de son épouse, leur voiture a été cernée par 4 policiers en civil armés – 2 de chaque coté – qui pointèrent leurs armes sur eux en leur ordonnant de descendre du véhicule. Ils sont reconduits à leur domicile où près d’une vingtaine d’autres policiers armés et en civil – oui je dis bien 20 ! – firent tous irruption dans la maison en fouillant dans le moindre des recoins, pendant que mon fils et son épouse étaient sommés de ne pas bouger. Au bout d’environ une heure, après avoir saisi des documents professionnels de mon fils – factures, avis bancaires, etc.. – ainsi que 3 ordinateurs, l’équipe des policiers se retira en emmenant mon fils chez le Juge, ainsi qu’ils l’ont précisé à ma belle-fille.
Dès que j’ai pris connaissance des faits, j’ai immédiatement alerté notre Consulat en charge de Barcelone, ainsi qu’à toutes fins utiles, M. Boualem Bessaïeh, président du Conseil Constitutionnel, qui est un ami de longue date de notre famille.
Le mercredi 29 Septembre vers 14 heures, l’avocat de mon fils Me Xavier VIADA m’informe que celui-ci va être transféré dans la soirée à Madrid, devant un Juge anti-terroriste, en raison de l’accusation de « blanchiment d’argent » dont il est l’objet ; accusation qui repose sur le fait qu’il a échangé, sur le marché informel de devises dont tout le monde connait l’existence à Alger, l’équivalent de 60.000 Euros en Dinars pour les transférer sur Barcelone, somme en réalité destinée à compléter l’achat d’un engin des TP acquis en Europe. Opération de change effectuée par l’intermédiaire du nommé Tewfik MAZZI, connu sur la place d’Alger et qui a eu récemment des démêlés avec la Justice Espagnole.
En tant que père de Mohamed-Omar DEHBI, j’accuse formellement devant Dieu et devant les Hommes, les Services de Sécurité de mon pays, d’avoir monté une cabale contre mon fils et qui me vise personnellement, du fait de ma qualité de citoyen-opposant, qui dénonce régulièrement et depuis des années, le caractère illégitime et mafieux du régime en place à Alger En particulier en publiant dans mes blogs ou dans d’autres sites, des articles ou des commentaires accusateurs en ligne, dénonçant ce régime. Qu’il s’agisse de l’impunité scandaleuse de certains crimes imprescriptibles – comme entre autres, les massacres non élucidés de Bentalha, de Raïs, de Relizane ou de Béni-Messous – perpétrés durant la décennie noire (1990 – 1999). Ou qu’il s’agisse des scandales financiers à répétition où l’on assiste à un pillage organisé, en termes de milliards de dollars, du patrimoine national.
Je demande solennellement aux Autorités Judiciaires d’Espagne, d’examiner sereinement et scrupuleusement les accusations portées contre mon fils Mohamed-Omar et de ne pas se laisser manipuler par un régime politique lui-même moralement discrédité de toutes parts et qui n’en est pas à sa première manipulation. Ni certainement à sa dernière,…toujours au nom de la lutte contre ce qu’on appelle le « terrorisme international » un prétexte qui est devenu pour certains Etats – y compris dans l’Europe censément démocratique – une mine inépuisable d’alibis, justifiant souvent, les pires atteintes aux Droits de l’Homme et aux Libertés publiques.
J’ai dénoncé hier mercredi 29 Septembre à 23h –UTC- cette manipulation indigne sur la Chaîne AL-JAZEERA.
J’en appelle aujourd’hui à la conscience et à la réaction solidaire de l’ensemble des citoyens ordinaires et des Organisations humanitaires à travers le monde, quelles qu’en soient, la nationalité, l’idéologie ou la religion, pour dénoncer ces lâches procédés frappant une famille entière et exiger la Justice pour mon fils. Uniquement la Justice.
A commencer par donner la plus la plus large diffusion à cette prise à témoin.

Fait à Alger, le 30 Septembre 2010 - Abdelkader DEHBI.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Jeu 30 Sep - 20:50

ithviriw a écrit:
Assalam;


b) Pourquoi s'en prend-on exclusivement aux "faibles" et oublie-t-on les CHEFS qui désignent les ministres, les présidents et les hauts fonctionnaires ???

Qu'est-ce qui fait peur à ces "opposants" de SALONS et de studios de télévisions arabes ???


Donc ton brisiden est un faible désigné par ses chefs et il a rendu criminelle toute action politique par sa loi d'amnésie imposée au peuple !!

Citation :

Qu'est-ce qui fait peur à ces "opposants" de SALONS et de studios de télévisions arabes ???

Very Happy ils attendent le feu vert de" l'opposition à la façon rouchdi" qui préfère s'étaler sur son pèlerinage en madjoussie

Vas-y, chiche donne-nous ton avis ou celui de Rouchdi sur la loi de ton brisiden !!!

http://www.livestream.com/rachadtv/video?clipId=pla_1b8e1f34-bb7e-463e-8187-e52cbafef36f&utm_source=lslibrary&utm_medium=ui-thumb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Ven 1 Oct - 0:53





C'est sa dernière vidéo, il parle de généraux, de bouteftifa, d'amis des généraux etc..

http://www.youtube.com/user/saidnorway#p/u/13/8WKdMoKPZVo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Mar 11 Aoû - 13:33

الشيخ علي بالحاج .. مملكة الغدر والخيانة مملكة ال سعود الخبيثة والتأمر على مصر والجزائر


فلم وثائقي آل سعود ولاة الأمر أم طغاة العصرج1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs    Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheikh ALI BELHADJ, rappelle quelques souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques souvenirs de Norvège
» Quelques souvenirs de la 3ème LMGR
» Vos souvenirs de Noël
» Quelques paroles de Cheikh El Islam
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: