Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mashallah les saoudiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mer 29 Déc - 14:56


Fais un doua'a, des fois que tu sois guéri de ta sottise et de ton hassad !!

Mais t'es un snoufi qui ne s'abaissera jamais à demander de la richesse à Allah; n'est-ce pas ?!!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mer 29 Déc - 16:01

confiture a écrit:

Fais un doua'a, des fois que tu sois guéri de ta sottise et de ton hassad !!

Mais t'es un snoufi qui ne s'abaissera jamais à demander de la richesse à Allah; n'est-ce pas ?!!!! Laughing
Moi franchement je demande souvent à Allah la santé, qu'il me protége, qu'il appaise mon coeur et qu'il m'aide contre mes ennemis.
Pour la richesse je pense que j'aurais que ce qu'Allah m a destiné, et je suis convaincu que la richesse n'est pas obligatoirement une source de tranquilité, par contre j'ai déjà demandé à Allah 4 femmes dont la célébre journaliste d'aljazira pour qui j'ai une faiblesse, mais pour l'instant ce doua n'a pas été accepté, donc je patiente toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mer 29 Déc - 16:40

Noureddine Zenki a écrit:
confiture a écrit:

Fais un doua'a, des fois que tu sois guéri de ta sottise et de ton hassad !!

Mais t'es un snoufi qui ne s'abaissera jamais à demander de la richesse à Allah; n'est-ce pas ?!!!! Laughing
Moi franchement je demande souvent à Allah la santé, qu'il me protége, qu'il appaise mon coeur et qu'il m'aide contre mes ennemis.
Pour la richesse je pense que j'aurais que ce qu'Allah m a destiné, et je suis convaincu que la richesse n'est pas obligatoirement une source de tranquilité, par contre j'ai déjà demandé à Allah 4 femmes dont la célébre journaliste d'aljazira pour qui j'ai une faiblesse, mais pour l'instant ce doua n'a pas été accepté, donc je patiente toujours.

Personne n'a décrété que la richesse est obligatoirement source de tranquillité; de même qu'épouser quatre femmes !!

Le problème c'est la prétention de celui qui juge le doua'a de l'autre et qui décide ce qui est valable de ce qui ne l'est pas en matière d'invocation selon sa perception de son environnement ou selon ce que lui dicte iblis

Et Allah dit : Invoquez Moi et Je vous exauce !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mar 4 Jan - 9:52


_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mar 4 Jan - 9:54

La vie Incroyable du prince AL-Waleed Ben Talel

http://www.alsabaani.com/ar/index.php?option=com_zoom&Itemid=47&page=view&catid=2&PageNo=1&key=1&hit=1

http://www.alsabaani.com/ar/images/zoom/video/La%20vie%20Incroyable%20du%20prince%20AL-Waleed%20Ben%20talel.wmv

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Mer 5 Jan - 4:13

confiture a écrit:

أَمْ لَهُمْ نَصِيبٌ مِنَ الْمُلْكِ فَإِذًا لا يُؤْتُونَ النَّاسَ نَقِيرًا

Rien de mieux qu'Un verset coranique pour illustrer ça !!




Tu parles de Coran avec qui..??? Ils sympathisent, ils sont alliés avec des kouffars qui refusent le Coran comment veux-tu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Jeu 10 Fév - 16:11

http://antipropagande.over-blog.com/article-testament-politique-de-khomeyni-65491299.html

Testament Politique pour la Ummah de Khomeyni(ULTRA IMPORTANT, A FAIRE LIRE a tes parents meme!):



Notre peuple ainsi que tous les peuples musulmans et les musta*‘afîn* du monde entier, tous sont fiers du fait que leurs ennemis, qui sont les ennemis de Dieu, du Noble Coran et du précieux islam, sont des bêtes féroces qui ne reculent devant aucun crime ni aucune trahison pour arriver à leurs fins sinistres et criminelles et qui, pour accéder à la domination et réaliser leurs viles ambitions, ne connaissent ni ami ni ennemi.

Et nous voyons [maintenant] le roi Fahd [d’Arabie] allouer chaque année une part importante des immenses richesses du peuple pour l’impression du Noble Coran et pour des centres de propagande d’une école contraire au Coran : il répand le Wahhabisme, cette école tout à fait absurde et sans fondement, pousse les gens et les peuples inconscients vers les superpuissances, et exploite le précieux islam et le Noble Coran pour détruire l’islam et le Coran.

A leur tête : l’Amérique, ce terroriste par nature, un pays qui a mis le monde entier à feu et à sang et dont l’allié est le sionisme international qui, pour réaliser ses ambitions, commet des crimes que l’on n’ose décrire et dont on a honte de parler, et qui se laisse aller à toutes sortes de crimes à la poursuite du rêve insensé du « grand Israël ».


Nous et les peuples opprimés du monde, nous sommes fiers que les médias et les appareils de propagande du monde entier, sur ordre des superpuissances criminelles, nous accusent, nous et tous les opprimés du monde, de tout crime et trahison.
Quel motif de fierté pourrait être supérieur et l’emporter sur le fait que l’Amérique, avec toutes ses prétentions, tout son attirail de guerre, tous ces Etats qui lui sont dévoués, [cette Amérique] qui a mis la main sur les richesses inépuisables des peuples opprimés et sous-développés et qui tient en main tous les médias s’est retrouvée impuissante et déshonorée face à l’ardent peuple iranien et au pays de Sa Seigneurie la Grâce de Dieu l’Imam Mahdî, que nos vies soient la rançon de sa venue. A tel point qu’elle ne sait plus à quel saint se vouer : chaque fois qu’elle se tourne vers quelqu’un, elle essuie un refus.
Cela n’est autre que l’effet des assistances surnaturelles de Sa Seigneurie le Créateur Très-Haut et Sublime qui a éveillé les peuples, et particulièrement le peuple musulman d’Iran, et les a guidés des ténèbres du despotisme vers la lumière de l’islam

Je recommande à présent aux nobles peuples opprimés et au cher peuple iranien de s’attacher avec force, fermeté, engagement et constance à cette droite voie divine qui ne relève ni de l’Est athée ni de l’Ouest oppresseur et infidèle, mais qui est la voie que Dieu leur a assignée, sans négliger un seul instant de rendre grâce pour ce bienfait.
Que l’infâme activité des agents des superpuissances, que ce soient les agents étrangers ou les agents de l’intérieur, pires encore que les étrangers, n’ébranle pas leur pure intention et leur volonté de fer, et qu’ils sachent que tout le tapage que font les médias du monde et les puissances sataniques de l’Est et de l’Ouest est la marque qu’ils sont, eux, une puissance divine : Dieu le Très-Grand les récompensera comme ils le méritent en ce monde et dans l’autre, car Il est le Maître des bienfaits et en Sa main est l’empire de toutes choses.


L’islam — et le gouvernement islamique — est un phénomène divin qui, s’il est mis en pratique, garantit de la meilleure manière le bonheur de ses fils en ce monde et dans l’autre, qui a le pouvoir de tirer un trait sur les iniquités, les pillages, les corruptions et les agressions et de conduire les humains à la perfection à laquelle ils aspirent.
C’est une école qui, contrairement aux écoles qui ne relèvent pas du tawîd, intervient et exerce son contrôle dans toutes les affaires individuelles et sociales, matérielles et spirituelles, culturelles et politiques, militaires et économiques, qui n’a négligé aucun point, aussi minime soit-il, jouant un rôle dans l’éducation de l’homme et de la société et dans leur progrès matériel et spirituel, et qui a évoqué tous les obstacles et problèmes dans la voie du perfectionnement de la société et de l’individu en s’efforçant de les éliminer.

Je recommande à toutes les générations, présente et futures, si elles veulent que l’islam et le gouvernement de Dieu règnent et que soient écartées les mains des colonialistes et exploiteurs de l’extérieur comme de l’intérieur, de ne pas perdre cette motivation divine sur laquelle Dieu le Très-Haut a insisté dans le Noble Coran. L’alternative à cette motivation, qui est le secret de la victoire et de sa continuité, c’est l’oubli du but, la discorde et la désunion.
Ce n’est pas sans raison que les haut-parleurs de la propagande d’un bout à l’autre du monde, ainsi que leurs rejetons dans ce pays, consacrent tous leurs moyens à répandre des rumeurs et des mensonges facteurs de discorde et dépensent des milliards de dollars pour cela. Ce n’est pas sans mobile que les opposants à la République islamique font sans cesse des voyages dans la région. Et malheureusement, on aperçoit parmi eux les dirigeants et les gouvernements de certains pays musulmans qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels et sont aveuglément soumis à l’Amérique, et certains pseudo-religieux sont aussi à mettre dans le même sac.
Aujourd’hui et à l’avenir, ce dont il doit être question pour le peuple d’Iran et les musulmans du monde, et dont ils doivent bien voir l’importance, c’est de neutraliser les propagandes qui sèment la désunion et la ruine. Ce que je recommande aux musulmans et en particulier aux Iraniens, tout spécialement en ce siècle, c’est de réagir face à ces conspirations, de renforcer par tous les moyens possibles leur entente et leur union et de désespérer les infidèles et les hypocrites.

Une des conspirations importantes qui saute aux yeux dans le dernier siècle, particulièrement dans les dernières décades et surtout depuis la victoire de la Révolution, est la vaste propagande tous azimuts pour désespérer les peuples, en particulier le dévoué peuple iranien, de l’islam.
Parfois, c’est maladroitement, en disant crûment que les prescriptions de l’islam, établies il y a mille quatre cents ans, ne peuvent administrer un pays en notre époque, ou que l’islam est une religion rétrograde, opposée à toute innovation et à tous les aspects de la civilisation, alors qu’à notre époque des pays ne peuvent se tenir à l’écart de la civilisation et de ses aspects, et autres stupides propagandes de cet ordre.
D’autres fois, c’est sournoisement et avec malignité, en se faisant les champions de la sainteté de l’islam : comme quoi l’islam et les autres religions révélées s’occupent de choses spirituelles, de formation de l’âme, de mettre en garde contre les honneurs de ce monde, appelant à laisser le monde et à vaquer à des pratiques cultuelles, à des invocations et à des prières qui rapprochent l’homme de Dieu le Très-Haut et l’éloignent du monde ; que le gouvernement, la politique et la conduite des affaires sont contraires à ce grand objectif spirituel, parce que toutes ces choses ne sont que pour la marche de ce bas monde et que cela est en contradiction avec la démarche des grands Prophètes. La propagande selon cette deuxième méthode a malheureusement eu un effet sur certains religieux et pratiquants mal informés de l’islam qui ont été, et vont peut-être encore, jusqu’à considérer le fait d’intervenir dans la politique et le gouvernement comme péché et impiété. C’est là un grand fléau qui a touché l’islam.

Du premier groupe, il faut dire soit qu’ils ignorent tout de la politique, soit que, mus par de mauvaises intentions, ils font semblant d’être ignorants. Car mettre en application des lois basées sur la justice et l’équité, faire obstacle aux oppresseurs et à un gouvernement inique, répandre la justice individuelle et sociale et empêcher la corruption des mœurs, la dépravation et toutes sortes de déviances, [établir] une liberté basée sur l’intelligence et la justice, [assurer] l’indépendance et l’autonomie, s’opposer à la colonisation, à l’exploitation et à l’asservissement, [appliquer] les peines légales [dites] $udûd*, qiùâù* et ta‘zîrât* selon un critère juste afin de faire obstacle à la corruption et à la ruine d’une société, gérer et conduire la société conformément à l’intelligence, à la justice et au droit, et cent autres [activités] de cet ordre [encore] ne sont pas choses à vieillir avec le temps au cours de l’histoire de l’humanité et de la vie en société.

Quant au deuxième groupe, dont le projet est pernicieux et qui considèrent que l’islam n’a rien à voir avec le gouvernement et la politique, il faut dire à ces ignorants que le Noble Coran et la Sunna* du Messager* de Dieu, que Dieu le bénisse lui et les siens, ne comportent dans aucun domaine autant de prescriptions qu’à propos du gouvernement et de la politique. Bien plus : nombre des prescriptions cultuelles de l’islam sont politico-cultuelles, et c’est leur négligence qui a causé nos malheurs.
Le Prophète de l’islam a constitué un gouvernement semblable aux autres gouvernements du monde, mais avec la motivation de faire régner la justice sociale

Dans le même ordre de conspirations, et peut-être plus pernicieuses encore, il y a les vastes rumeurs, dans tout le pays, et plus particulièrement en province, comme quoi la République islamique non plus n’a rien fait pour le peuple : « Ce malheureux peuple s’est sacrifié avec tant d’ardeur et de passion afin de se libérer du régime inique du Xâghût*, et il se retrouve aux prises avec un régime encore pire ! Les mustakbirîn* le sont devenus encore plus et les musta*‘afîn* de même ! Les prisons sont pleines de jeunes qui sont l’espoir de l’avenir du pays, les tortures sont pires et plus inhumaines encore que sous le régime précédent et chaque jour on en exécute quelques uns au nom de l’islam ! Ah ! si seulement on n’avait pas donné le nom d’islamique à cette république ! Cette époque est pire que celle de Rezâ Khân* et de son fils ! Les gens sont plongés dans des souffrances, des peines et une cherté de vie inouïes, et les gouvernants sont en train de faire de ce régime un régime communiste ! Les biens des gens sont confisqués et le peuple a été privé de liberté en toutes choses ! », et quantité d’autres [rumeurs] de cet ordre qui sont lancées intentionnellement. Ce qui montre qu’il y a là-dessous un plan concerté et une conspiration, c’est que chaque fois, à quelques jours d’intervalle, une [nouvelle] rumeur se retrouve sur toutes les lèvres, dans tous les coins et recoins et dans chaque quartier et ruelle : dans les taxis et dans les autobus, partout le même sujet, et dans les attroupements, encore la même conversation, et dès qu’une [rumeur] se fait vieillotte, une autre se répand.


Malheureusement, certains clercs ignorants des stratagèmes sataniques s’imaginent, après avoir été contacté par un ou deux de ces conspirateurs, qu’il en est bien ainsi. La raison en est que beaucoup d’entre ceux qui prêtent l’oreille à ces histoires et y croient ignorent tout de la situation du monde, des révolutions du monde, des événements post-révolutionnaires et de leurs immenses et inévitables difficultés, tout comme ils ne sont pas non plus correctement informés de transformations qui sont toutes au profit de l’islam : les yeux fermés et ignorants, ils prêtent l’oreille à de telles rumeurs et en prennent le parti, inconsciemment ou volontairement.

Ayez pitié de cet islam seul et abandonné qui, après des centaines d’années d’injustice des tyrans et d’ignorance des masses, est aujourd’hui un petit enfant qui fait ses premiers pas entouré d’ennemis à l’extérieur comme à l’intérieur. Vous qui créez des problèmes, réfléchissez un peu : ne vaudrait-il pas mieux, plutôt que de détruire, s’efforcer d’aider et d’améliorer ? Plutôt que de prendre le parti des hypocrites, des iniques, des capitalistes et des spéculateurs injustes et ignorants de Dieu, prendre celui des victimes de l’injustice, des opprimés et des déshérités ? Et plutôt que de prendre indirectement le parti des fauteurs de troubles et des terroristes corrompus, accorder quelque attention aux victimes du terrorisme, depuis les clercs jusqu’aux serviteurs dévoués [de l’Etat] victimes de l’injustice ?
Je n’ai jamais dit et je ne dis pas qu’aujourd’hui, dans cette république, le vénérable islam est mis en application dans toutes ses dimensions et qu’il n’y a pas des individus qui, par ignorance, par complexe ou par indiscipline, agissent contrairement aux règlements de l’islam. Ce que je dis, c’est que les pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif font des efforts éreintants pour islamiser ce pays, que la population est par dizaines de millions de leur côté et les soutient, et que si la minorité de faiseurs de problèmes et de saboteurs s’employaient à aider, la réalisation de ces espoirs serait plus facile et plus rapide. [Mais même] si, à Dieu ne plaise, ceux-là ne se ressaisissent pas, comme par millions les foules se sont éveillées et sont conscientes et mobilisées, si le Très-Haut le veut, ces espérances humaines et islamiques prendront forme à vue d’œil, et les égarés et faiseurs de problèmes ne pourront opposer de résistance à ce flot rugissant.

Je voudrais faire ici une recommandation aux personnes qui, pour des motifs divers, s’opposent à la République islamique, ainsi qu’aux jeunes, filles ou garçons, qui ont été utilisés par les hypocrites et les égarés opportunistes et intéressés : jugez-en impartialement et sans idée préconçue, considérez attentivement et sans passion les propagandes de ceux qui veulent faire tomber la République islamique, leur manière d’agir et leur comportement envers les masses déshéritées, les groupes et Etats qui les ont soutenus et les soutiennent, les groupes et les personnes qui, à l’intérieur, leur sont liés et les soutiennent, leurs mœurs et leur comportement entre eux-mêmes et avec leurs partisans, leurs volte-face en diverses occasions ; et étudiez la biographie de ceux qui, dans cette République islamique, sont tombés martyrs sous les coups de ces hypocrites et égarés. Faites la comparaison entre eux et leurs ennemis. Les cassettes de ces martyrs sont pour une part disponibles et celles des opposants doivent être entre vos mains : voyez lesquels sont du côté des défavorisés et des opprimés de la société.
Frères, vous ne lirez pas ces pages avant ma mort. Il se peut que vous les lisiez après moi : à ce moment, je ne serai plus parmi vous pour vouloir jouer à mon profit de la corde sensible de vos jeunes cœurs et vous séduire pour obtenir quelque poste ou pouvoir. C’est parce que vous êtes des jeunes pleins de capacités que je voudrais vous voir passer votre jeunesse dans la voie de Dieu, du précieux islam et de la République islamique, afin que vous atteigniez au bonheur en ce monde et dans l’autre. Je prie Dieu de vous guider dans la voie droite de l’humanité et qu’en Son immense miséricorde, Il passe l’éponge sur mon passé comme sur le vôtre, et vous aussi, dans vos instants de recueillement, demandez la même chose à Dieu, car Il est le Guide et le Tout-Miséricordieux.

Un des plans sataniques des grandes puissances coloniales et exploiteuse est d’isoler le clergé, [plan] qui fut mis en œuvre depuis de longues années, atteignit son apogée en Iran à l’époque de Rezâ Khân et fut poursuivi avec des méthodes différentes sous [le règne du Shah] Mo$ammad Rezâ. Du temps de Rezâ Khân, ce fut par la force et la répression : interdiction du vêtement [clérical], emprisonnement, bannissement, diffamations, exécutions et autres choses de cet ordre. Du temps de Mo$ammad Rezâ, ce fut selon une autre stratégie et par d’autres méthodes, dont l’une était de susciter l’animosité entre les universitaires et les clercs : il y eut de vastes propagandes en ce sens et malheureusement, du fait que ces deux classes ignoraient cette conspiration satanique des superpuissances, elles eurent de notables résultats.

Au nombre des plans qui ont malheureusement eu un profond impact sur les pays [colonisés] et sur notre cher pays, et dont les effets perdurent encore pour beaucoup, il y a celui de rendre les pays colonisés étrangers à eux-mêmes et de les « occidentaliser », [que ce soit avec les idées] de l’Est ou de l’Ouest. De la sorte, ils se comptaient eux-mêmes et leur culture pour rien, considéraient les deux puissants pôles de l’Est et de l’Ouest comme une race supérieure dotée d’une culture sublime et constituant la qibla du monde[27], et proclamaient que le fait de se lier à l’un de ces deux pôles était un impératif inévitable. C’est là une longue et désolante histoire, et les coups que nous avons reçus et que nous continuons encore de recevoir de ce côté sont rudes et violents. Et ce qui est encore plus désolant, c’est qu’en toutes choses ils ont maintenu les peuples opprimés qu’ils dominaient en état d’arriération et en ont fait des pays consommateurs. Ils nous ont tant effrayés avec leurs progrès et leurs puissances sataniques que nous n’osons aucune initiative : leur ayant livré tout ce que nous avons, leur ayant confié notre destin et celui de nos pays, nous obéissons stupidement aux ordres. Ce vide et ce « décervelage » artificiels ont fait qu’en rien nous ne nous en remettons à notre réflexion et à notre savoir et que nous imitons aveuglément l’Est et l’Ouest.
Bien plus, critiquant et raillant notre culture, nos usages, notre industrie et nos inventions — pour peu que nous en ayons eues —, étouffant et décourageant la réflexion et les capacités du pays, les écrivains et les orateurs incultes et mentalement colonisés par l’Est et par l’Ouest propageaient par leurs actes, leurs propos et leurs écrits les us et coutumes étrangers, aussi vulgaires et grossiers soient-ils, et les faisaient et font [encore] avaler aux peuples en en faisant l’éloge et le panégyrique.
Si par exemple il se trouve dans un livre, un écrit ou un discours quelques termes occidentaux, ils s’empressent de l’admirer sans prêter attention à son contenu et de considérer son auteur comme un savant et un intellectuel. Du berceau à la tombe, tout ce qui s’offre au regard, pour peu d’être affublé d’un nom de l’Est ou de l’Ouest, sera marque de progrès et de civilisation, digne d’estime et d’attention, et sera rejeté, passé et rétrograde si ce sont des mots du terroir qu’on emploie. Nos enfants sont fiers s’ils ont un nom occidental, confus et arriérés s’ils ont un nom bien de chez nous. Rues et avenues, magasins et sociétés, pharmacies et bibliothèques, tissus et autres marchandises, mêmes produites dans le pays, doivent porter un nom étranger pour que les gens en soient satisfaits et leur fassent bon accueil.
Se comporter à l’occidentale est un motif de fierté et d’honneur, une marque de civilisation et de progrès, et à l’opposé, nos us et coutumes font vieux jeu et arriéré. Pour tout maladie et indisposition, fut-elle sans importance et susceptible d’être soignée dans le pays, il faut aller à l’étranger et condamner sans appel nos propres docteurs et savants médecins. Aller en Angleterre, en France, en Amérique et à Moscou est un honneur insigne, mais aller en pèlerinage à La Mecque et aux autres lieux saints, c’est être vieux jeu et arriéré ! Ne pas faire cas de ce qui à trait à la religion et aux choses spirituelles dénote un esprit éclairé et civilisé, et à l’opposé, être attaché à ces choses montre qu’on est vieux jeu et arriéré !

Je ne dis pas que nous avons nous-mêmes toutes choses : il est bien connu que tout au long d’une histoire pas si ancienne, en particulier dans les siècles derniers, ils nous ont privés de tout progrès. Les hommes d’Etat félons, particulièrement la famille Pahlavi*, les centres de propagandes contre les productions autochtones, et aussi les sentiments d’infériorité, voire d’être moins que rien, [tout cela] nous a privés d’avoir quelque activité pour le progrès. Importer des marchandises en tous genres, divertir les femmes et les hommes, tout particulièrement la jeunesse, avec toutes sortes de produits d’importation du genre matériel de maquillage, objets décoratifs, articles de luxe, jeux enfantins…, pousser les familles dans une course à la consommation marquée par de bien tristes histoires, divertir et gâter les jeunes, qui sont la classe active [de la société], en mettant à leur disposition des centres de prostitution et de débauche : de telles calamités préméditées pour maintenir les pays en état d’arriération se comptent par dizaines.

Il vous faut être attentifs, conscients et vigilants, afin que les politiciens liés à l’Est et à l’Ouest ne vous entraînent pas, par leurs suggestions sataniques, vers ces pillards internationaux. Avec votre ferme volonté, votre énergie et votre persévérance, ayez à cœur de mettre un terme à la dépendance : sachez que les peuples iraniens et arabes n’ont rien de moins que ceux d’Europe, d’Amérique ou d’Union soviétique, que s’ils retrouvent leur identité, écartent d’eux le désespoir et ne placent pas leurs espérances en autre qu’eux-mêmes, [ces peuples] ont à long terme la capacité de tout faire et tout produire. Ce à quoi des hommes comme eux sont arrivés, vous y arriverez aussi, à la condition de s’en remettre à Dieu le Très-Haut, de compter sur soi-même, de rompre la dépendance envers autrui et de supporter les difficultés pour parvenir à une vie honorable et échapper à la domination des étrangers.

Je demande aux jeunes, filles et garçons, de ne pas sacrifier l’indépendance, la liberté et les valeurs humaines, même assorties de peines et de souffrances, aux luxes, plaisirs et frivolités et à la fréquentation des lieux de débauches que vous proposent l’Occident et ses agents apatrides, car ce qu’ils veulent par ces moyens et d’autres semblables, c’est vous maintenir en état d’arriération et « à demi sauvages », selon leur expression. L’expérience a en effet montré que ceux-là ne pensent à rien d’autre qu’à vous dégrader, à vous rendre insouciants du destin de votre pays, à piller vos ressources, à vous entraîner dans les liens de la colonisation et dans la honte de la dépendance, et à faire de votre pays et de votre peuple de simples consommateurs.

Quant aux universités, le plan consiste à détourner les jeunes de la culture, des usages et des valeurs qui sont les leurs et de les entraîner vers l’Est ou vers l’Ouest, puis de choisir parmi eux des hommes d’Etat et de leur donner le gouvernement des destinées du pays afin de faire tout ce que l’on veut par leur entremise : ceux-là livrent le pays au pillage et l’occidentalisent et le clergé, isolé, détesté et vaincu, ne peut s’y opposer. C’est là le meilleur moyen pour maintenir les pays dominés en état d’arriération et les piller parce que, sans peine ni frais pour les superpuissances et sans faire de bruit dans les collectivités nationales, tout passe dans leurs poches.

Ma recommandation aux populations des pays musulmans est qu’elles ne s’attendent pas à ce que quelqu’un vienne de l’extérieur les aider à atteindre le but, qui est l’islam et la mise en œuvre de ses prescriptions : vous devez vous occuper vous-mêmes de cette chose vitale qui vous donnera liberté et indépendance. Que les savants renommés et les respectables prédicateurs des pays musulmans appellent les Etats à sortir de la dépendance à l’égard des grandes puissances étrangères et à s’entendre avec leur peuple : alors la victoire leur ouvrira les bras. Qu’ils appellent aussi les peuples à l’unité, qu’ils s’abstiennent du racisme, qui est en opposition avec ce que l’islam prescrit, et qu’ils tendent une main fraternelle à leurs frères dans la foi, dans quelque pays et de quelque race qu’ils soient, car l’islam les a nommés « frères ». Si, par la volonté des Etats et des peuples et avec l’aide de Dieu Très-Haut, cette fraternité dans la foi se réalise, vous verrez que ce sont les musulmans qui constituent la plus grande puissance mondiale. Dans l’espoir du jour où, par la volonté du Seigneur de l’univers, cette fraternité et égalité seront réalisées…

Malheureusement, la plupart des Etats du monde musulman, qui auraient dû, selon l’islam, nous tendre une main fraternelle, se sont dressés contre nous et contre l’islam, et tous se sont jetés sur nous de tous côtés, au service des dévoreurs du monde.

Notre capacité de propagande est bien faible et impuissante, or vous savez bien qu’aujourd’hui le monde repose sur la propagande. Fort malheureusement, au lieu que les écrivains dits « intellectuels », qui inclinent vers l’un des deux pôles, pensent à l’indépendance et à la liberté de leur pays et de leur peuple, voilà que les penchants égoïstes, opportunistes et sectaristes ne les laissent pas un seul instant réfléchir et prendre en considération les intérêts de leur pays et de leur peuple ; comparer la liberté et l’indépendance de cette république avec l’inique régime précédent, mettre en balance [d’un côté] une vie digne et estimable au prix de certaines des choses qu’ils ont perdues — qui relèvent de la quête du confort et des plaisirs — et [d’autre part] ce qu’ils gagnaient du régime tyranno-monarchique avec en prime la dépendance, le larbinisme, l’éloge et le panégyrique des germes de la corruption et des filons de l’injustice et de la débauche ; cesser de calomnier et d’insulter cette République nouveau-née et mobiliser leurs langues et leurs plumes, dans un front uni avec le peuple et le gouvernement, contre les xâghûtî-s* et les oppresseurs.

La radio, la télévision, les journaux, les cinémas et les théâtres faisaient partie des instruments efficaces pour détruire et droguer les peuples, en particulier la jeune génération. Dans les cent dernières années, et tout particulièrement dans le dernier demi-siècle, que de plans d’envergure ont été réalisés par ces instruments, aussi bien pour la propagande contre l’islam et contre le clergé, qui est à son service, que pour la propagande en faveur des colonialistes de l’Est et de l’Ouest.

Nous sommes fiers que les dames et femmes, jeunes ou âgées, frêles ou robustes, soient présentes sur les terrains culturels, économiques et militaires, et actives, à pied d’égalité avec les hommes ou mieux qu’eux, pour que se réalisent le règne de l’islam et les objectifs du Noble Coran.

Celles qui ont la capacité de combattre reçoivent une formation militaire qui, pour la défense de l’islam et du territoire musulman, fait partie des obligations religieuses importantes : elles se sont libérées avec courage et engagement des privations que leur avaient imposées, ou plutôt qu’avaient imposées à l’islam et aux musulmans, les manigances des ennemis et l’ignorance des amis quant aux prescriptions de l’islam et du Coran. Elles se sont dégagées de l’entrave des chimères que les ennemis avaient suscitées, pour leurs propres intérêts, par l’entremise d’ignorants et de certains religieux inconscients des intérêts des musulmans.


Celles qui n’ont pas la capacité de combattre sont occupées à servir précieusement aux arrières d’une manière qui fait naître un frémissement d’ardeur et d’enthousiasme au cœur du peuple et qui fait frémir le cœur des ennemis de colère et de rage. Nous avons maintes fois vu des femmes à la grandeur d’âme de Zaynab*, que la Paix divine soit sur elle, clamer haut et fort qu’elles avaient donné leurs enfants et qu’elles avaient sacrifié tout ce qu’elles avaient pour la cause de Dieu le Très-Haut et de notre précieux islam, fières de ce fait et sachant que ce qu’elles avaient obtenu était supérieur aux délices paradisiaques, sans même parler de l’infime plaisir de ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Ven 11 Fév - 4:16

ithviriou a écrit:


A leur tête : l’Amérique, ce terroriste par nature, un pays qui a mis le monde entier à feu et à sang



Ce terroriste pat nature, qui a mis le monde à fgeu et à sang mais.......qui fournissait Khokhomani en armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Ven 11 Fév - 21:19

Soustara a écrit:
ithviriou a écrit:


A leur tête : l’Amérique, ce terroriste par nature, un pays qui a mis le monde entier à feu et à sang



Ce terroriste pat nature, qui a mis le monde à fgeu et à sang mais.......qui fournissait Khokhomani en armes.
Assalam;

L’Armée Egyptienne Impliquée Dans Des Détentions Arbitraires Des Actes De Torture Dont La Gégène Pour Terroriser Le Peuple Briser La Révolution
Catégorie Humanitaire


Selon un article publié par The Guardian intitulé « Egypt’s army involved in detentions and torture « des défenseurs des droits de l’homme accusent l’armée égyptienne de pourchasser des centaines voire des milliers de manifestants anti gouvernement de les emprisonner arbitrairement et de les torturer à la gégène menaçant de les violer dans le Musée des Antiquités Egyptiennes transformé en Musée des Horreurs à proximité de la place Tahrir.

L’armée égyptienne a emprisonné secrètement des centaines et peut être même des milliers de personnes suspectée d’être des opposants au gouvernement depuis le début des manifestations de masse contre le président Hosni Moubarak, et certains de ces détenus ont été torturés selon des témoignages recueillis par le Guardian.

L’armée a affirmé être neutre se contentant de séparer les pro et anti Moubarak. Mais des défenseurs des droits de l’homme disent que ce n’est vraiment plus le cas accusant l’armée d’être impliquée à la fois dans des disparitions et la torture - des abus que les Egyptiens ont associé pendant des années avec la SSI la fameuse agence de sécurité intérieure mais pas avec l’armée.

Le Guardian a parlé avec des détenus qui ont dit avoir été battus de manière intensive et avoir souffert d’autres abus aux mains des militaires dans ce qui semble être une campagne organisée d’intimidation. Des groupes de défenseurs des droits de l’homme ont collecté des preuves d’utilisation par l’armée de décharges électriques sur certains détenus.

Des groupes de défense des droits de l’homme égyptiens disent que des familles cherchent désespérément des proches introuvables disparus alors qu’ils étaient détenus par l’armée. Certains des détenus ont été emprisonnés dans le célèbre Musée des Antiquités Egytiennes aux abords de la place Tahrir. Ceux qui ont été relâchés ont fourni des comptes rendus détaillés d’abus physiques commis par des soldats qui les sont accusés d’agir pour le compte de puissances étrangères dont le Hama et Israël. (Accusation sans fondement Israël prête main forte à ces actes de répression et torture ndlt)

Parmi ceux qui ont été détenus figurent des défenseurs des droits de l’homme des juristes et des journalistes mais la plupart ont été relâchés. Cependant, Hossam Bahgat, directeur de l’Egyptian Initiative for Personal Rights au Caire a dit que des centaines voire même des milliers de gens ordinaires ont « disparu » alors qu’ils étaient détenus par des militaires à travers le pays pour le simple fait d’avoir un prospectus politique , de participer à des manifestations ou même à cause de leur apparence. Un grand nombre d’entre eus sont toujours portés disparus.

« L’ éventail est très large cela va de personnes qui étaient dans les manifestations ou détenues pour avoir violer le couvre feu à ceux qui ont répondu à un officier de l’armée ou ont été remis à l’armée pour avoir l’air suspect ou avoir l’air d’étrangers même s’ils ne l’étaient pas « a-t-il dit. « C’est un fait inhabituel et à notre connaissance c’est aussi sans précédent pour l’armée de se comporter ainsi. »

Parmi ceux détenus par l’armée un jeune homme de 23 ans qui n’a donné que son prénom, Ashraf, de peur d’être de nouveau arrêté. Il a été détenu vendredi dernier aux abords de la place Tahrir transportant une trousse d’aide médicale destinée à l’un des postes de secours établis pour soigner les manifestants attaqués par les forces pro Moubarak.

« J’étais dans une rue adjacente et un soldat m’a arrêté et m’a demandé où j’allais ; Je lui ai dit et il m’a accusé d’être à la solde d’ennemis étrangers et d’autres soldats se sont précipités vers moi et ils ont tous commencé à me frapper avec leurs fusils « a-t-il dit.

Ashraf a été traîné jusqu’à une cabane servant de poste militaire où on lui a attaché les mains derrière le dos et où il a été de nouveau battu avant d’être emmené dans une zone contrôlée par les militaires au fond du Musée.

« Ils m’ont mis dans une pièce. Un officier est venu et m’a demandé qui me payait pour être contre le gouvernement. Quand j’ai dit que je voulais un gouvernement meilleur il m’a frappé sur toute la tête et je suis tombé par terre. Puis des soldats ont commencé à me tabasser. L’un d’entre eux me frappait continuellement entre les jambes « a-t-il dit.

« Ils ont pris une baïonnette et m’ont menacé de me violer avec. Puis ils l’ont agitée entre mes jambes. Ils m’ont dit que je pourrai mourir ou que je pourrai disparaître dans une prison et personne ne le saurait jamais. La torture était douloureuse mais l’idée de disparaître dans une prison militaire était vraiment effrayante. »

Ashraf a dit que les coups ont continué à intervalle pendant plusieurs heures jusqu’à ce qu’il soit mis dans une pièce avec une douzaine d’autres hommes tous ayant été sérieusement torturés. On l’a laissé partir après environ 18 heures d’emprisonnement le mettant en garde de ne plus retourner sur la place Tahrir.

D’autres n’ont pas été si chanceux. Heba Morayef un chercheur pour Human Rights Watch au Caire a dit que « un grand nombre de familles nous appellent et disent « je ne peux trouver mon fils il a disparu ». Je pense que ce qui se passe c’est qu’ils sont arrêtés par l’armée. »

Parmi ceux disparus il y a Kareem Amer critique connu du gouvernement et blogger qui avait été récemment libéré après avoir passé quatre ans en prison condamné pour avoir critiqué le gouvernement. Il a été raflé lundi soir à un point de contrôle militaire tard dans la nuit alors qu’il quittait la place Tahrir.

Baghat dit que les récits de ceux qui ont été relâchés montrent que l’armée a mené une campagne pour briser les manifestations. « Certaines personnes surtout les militants ont dit avoir été interrogés sur tout lien possible avec une organisation politique ou des forces extérieures. Pour les manifestants ordinaires ils étaient frappés et on leur demandait : « pourquoi êtes vous à Tahrir ? Cela ressemblait à une campagne d’interrogatoire et d’intimidation et de dissuasion. »

L’armée a affirmé être neutre dans la crise politique et à la fois Moubarak et son premier ministre, Ahmed Shafiq, ont dit qu’il n’y aura pas de « poursuite sécuritaire » des militants anti gouvernement. Mais Morayef dit que ce n’est vraiment pas le cas.

« Je pense que c’est devenu évident maintenant que l’armée n’est pas neutre. L’armée ne veut pas et ne croit pas dans les manifestations et cela même au niveau le plus bas selon les interrogations » a-t-elle dit.

Human Right Watch a dit qu’ils avaient rassemblé des preuves concernant 119 arrestations de civils par l’armée mais ils pensent qu’il y en a un beaucoup plus grand nombre. Bahgat a dit que c’était impossible de savoir combien de personnes ont été détenues car l’armée refuse d’admettre les arrestations. Mais il pense que les disparitions qui ont lieu au Caire se reproduisent également partout dans le pays.

« Les arrestations ne sont pas rapportées où les détenus ne peuvent pas prévenir les membres de leur famille ou un avocat de leur emprisonnement donc c’est beaucoup plus difficile de les aider ou de les rechercher » a-t-il dit. « Ceux qui sont détenus par la police militaire ne bénéficie d’aucune aide légale soit parce qu’on ne sait pas qu’ils sont détenus soit parce qu’ils ne peuvent prévenir personne de leur détention. »

Human Rights Watch a aussi collecté des preuves de détentions dont celle d’un militant pour la démocratie dont le nom est tu et qui a décrit comment il avait été arrêté par un soldat qui a insisté pour fouiller son sac où il a trouvé un prospectus pro démocratie.

« Ils ont commencé à me frapper dans la rue avec leurs bâtons de caoutchouc et un pistolet Taser m’envoyant une décharge » a dit le militant.

« Puis ils m’ont emmené au poste de police Abdin. Avant mon arrivée les officiers là bas avaient été prévenus qu’on amenait un « espion ». Et donc quand je suis arrivé ils m’ont reçu en me frappant pendant 30 minutes ».

Alors même que des manifestants pro gouvernement ont également été arrêtés par l’armée lors des affrontements sur la place Tahrir on pense qu’ils ont été livrés à la police puis libérés plutôt que d’être emprisonnés et torturés.

Le détenu a été placé dans une cellule jusqu’à l’arrivée d’un interrogateur qui lui a donné l’ordre de se déshabiller et lui a attaché des câbles reliés à « une machine à décharges électriques ».

« Il m’a envoyé des décharges électriques partout sur le corps toutes les parties du corps ont été touchées. Ce n’était pas un vrai interrogatoire il n’a pas posé beaucoup de question. Il m’a torturé deux fois ce vendredi et une fois de plus le samedi » a-t-il dit.

Article en anglais

Article du correspondant du Guardian au Caire, Chris Mc Greal 09/02/2011

planetenonviolence

Article publié le 11/02/2011, source .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mashallah les saoudiens   Aujourd'hui à 5:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Mashallah les saoudiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des milliers de Saoudiens deviennent Chrétiens.
» Grande-Bretagne : les dons arabes aux universités mènent à un enseignement "hostile"
» Babylone = arabie saoudite = riyad = prostituée.
» Musulman d'Arabie Saoudite Accepte Jésus!
» Manuels scolaires d'Arabie Saoudite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: