Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chavez et la révolution bolivarienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Chavez et la révolution bolivarienne   Mar 1 Fév - 16:23

Ah ! ce Chávez !!!

Que la paix soit sur vous mes frères et soeurs,


Ça bouge en Amérique latine... Le continent est en effervescence. Sous des formes différentes, de l'Argentine à la Bolivie, des peuples se sont sont mis en mouvement. Mais le pays qui paraît engagé dans le processus le plus neuf et le plus radical est sans doute le Venezuela. Hugo Chavez, un lieutenant-colonel qui s'était déjà rebellé en février 1992, est élu président en 1998.

Depuis, ses adversaires, dans le pays comme à l'étranger, n'ont de cesse de tenter de le déstabiliser. Mais le soutien populaire dont il bénéficie a été confirmé par pas moins de six consultations électorales, de caractère divers, en deux ans à peine. Pour comprendre ce qui se passe au Venezuela, il fallait donner la parole au président Hugo Chavez.

C'est l'intention de ces entretiens qui ont eu lieu à deux moments décisifs, dans une période qui n'a pas connu de trêve : trois mois avant le coup d'État du 11 avril 2002 et un mois après le sabotage pétrolier par lequel on a une nouvelle fois tenté de le renverser, à partir de décembre de la même année. On y voit progresser, dans le feu de l'action, une révolution authentique et originale, qui tire sa force de la détermination de ses acteurs et d'un développement résolu de la démocratie.
12 ans après le début de la Révolution Bolivarienne, donnons quelques chiffres qui nous renseignent sur l’angoissante orientation que celle-ci a prise. Précision importante : les données qui suivent ne sont pas révélations de Wikileaks.

Économie et finances publiques


1. Le pays a rompu avec le Fonds Monétaire International.
2. Les réserves en devises internationales ont augmenté.
3. La dette publique a diminué ; elle est passée de 47,5 à 25 points (2003-2006).
4. Suppression de la taxe de « débit bancaire » sur toutes les transactions financières effectuées par les banques.
5. Création de trois grandes banques : Banque du Trésor, Banque du Développement, Banque du Sud.

Pétrole


6. L’industrie pétrolière a repris sa croissance. Redynamisation de l’OPEP comme organisation qui défend les prix du pétrole et création de PETROSURf. .
7. Libération de la Compagnie Publique, Petróleos de Venezuela, (PDVSA), de la Bourse des Valeurs (SEC) (Securities and Exchange Commission) des États-Unis après paiement de la dette correspondante (26 milliards de dollars).
8. Augmentation des réserves pétrolières estimées avec la récupération de la ceinture pétrolifère de l’Orénoquef.

Agriculture et production


9. Récupération de terres pour l’agriculture et remise de terres à des familles paysannes.
10. Diversification de la production agricole. Création d’usines, comme par exemple celles qui fabriquent des tracteurs, des bicyclettes, des automobiles, du ciment… en coopération avec l’Iran.

Santé.

11. Création d’un nouveau Service National de Santé (Misión Barrio Adentro) (Mission Banlieue Profonde )
12. Ouverture d’Hôpitaux pourvus de couveuses et d’équipements de pointe.
13. Construction du Centre de Cardiologie Infantile.
14. Des milliers de personnes ont retrouvé la vue (Mision Milagro) f
15. Baisse de la mortalité infantile de 27 %.
16. Augmentation de l’espérance de vie à 73,18 ans.
17. Construction de la première Clinique Populaire Indigène à Apure et réseau de 10 dispensaires pour les populations indigènes.

Femmes


18. Création de INAMUJER, l’Institut National de la Femme.
19. Création du programme Simoncito (prise en charge médicale des futures mères avant l’accouchement).
20. Allongement de la période d’allaitement maternel, ce qui oblige les employeurs à accorder plus de semaines de congé de maternité aux femmes salariées et mères.
21. Aides à 200.000 mères qui connaissent des difficultés économiques (mission Madres del Barrio) (Mères des banlieues).

Éducation

22. L’Université Bolivarienne est présente dans la totalité des États du Venezuela (plus de 800 techniciens supérieurs diplômés) et création d’une Université du Sport à Cojedesf
23. Accès aux études du second cycle du baccalauréat pour des milliers de jeunes. Plus de 200.000 bacheliers diplômés (Mision Ribas).
24. Alphabétisation de plus de 1.500.000 personnes, ce qui a conduit l’UNESCO à déclarer le pays libéré de l’analphabétisme.
25. Modernisation de plus de 100.000 centres d’éducation.
26. Création de 58.236 nouvelles écoles primaires.
27. Création de 255 collèges techniques où étudient 203.000 élèves. Le but fixé est de parvenir à 500 collèges techniques pour 500.000 élèves.
28. Édition de plus de 50 millions de livres distribués gratuitement pour élever le niveau culturel du pays.
29. Dotation aux bibliothèques publiques du pays.
30. Création de plus de 6.000 écoles bolivariennes et de 75.000 bibliothèques de salle de cours.
31. Paiement de tous les arriérés de salaire dûs aux instituteurs et hausse substantielle des traitements.
32. Suppression des frais d’inscription pour intégrer les collèges publics.

Pauvreté, travail et habitat


33. Baisse du taux de grande pauvreté de 80 à 30 pour cent (1998 - 2007)
34. Prise en charge de centaines d’enfants des rues et de SDF (Mision Negra Hipólita).
35. Réseau de Maisons d’Alimentation pour personnes en grande difficulté.
36. Déclaration « d’inamovibilité du travailleur »f pour empêcher les suppressions de postes de travail par les employeurs.
37. Programmes de construction d’immeubles neufs destinés au logement sur des terrains à bâtir non occupés ou en remplacement de logements précaires.
38. Prestations comprises, le salaire mensuel minimum du travailleur vénézuélien s’élève à 638 dollars (8.000 pesos mexicains).

Services


39. Augmentation du nombre des foyers raccordés au réseau électrique et d’eau potable.
40. Création des Districts Sociaux de PDVSA pour aider des centaines de communautés à travers tout le pays.
41. Plan national de distribution de gaz (gaz direct pour toutes les communautés).

Communication


42. Création de TELESUR et de la Agencia Bolivariana de Noticias (ABN). (Agence Bolivarienne d’Information)
43. Vote de la loi de « responsabilité sociale » pour la Radio et la Télévision.
44. Mise en orbite du satellite Simón Bolívar pour le développement de la télé-médecine, du télé-enseignement et pour l’indépendance nationale en matière d’information.


Environnement


45. Augmentation de 6.700 spécimens de la population des flamants des Caraïbes, espèce menacée de disparition.
46. Plantation de 20 millions d’arbres depuis 2006 (Mision Árbol).

Sécurité


47. Augmentation du nombre des affiliés à la Sécurité sociale et des pensions de retraite.
48. Paiement de toutes les dettes dues par l’Etat aux professeurs, médecins et retraités.
49. Retraite versée aux instituteurs des écoles catholiques Fe y Alegía (Foi et Allegresse) qui n’avaient pas reçu, durant 50 ans, ni retraite ni indemnités.
50. Construction de centres pénitentiaires pour résoudre le problème des prisons insalubres.

Forces armées


51. Fin de la dépendance des Forces Armées Nationales vis-à-vis de l’influence de la Escuela de las Américasf
52. Expulsion des techniciens yankees qui espionnaient dans les casernes et diversification du marché pour se fournir en armements.

Intégration


53. Adhésion au Mercosurf.
54. Création de la Alianza Bolivariana para los Pueblos de Nuestra América (ALBA) f comme alternative à l’accord de Libre Echange de la Américas (ALCA) f

Politique


55. Élévation du sentiment de fierté nationale ressenti par les citoyens vénézuéliens.
56. Rétablissement de la souveraineté nationale.
57. Célébration de l’histoire des luttes populaires et nationales.
58. Démocratie réelle.

Politique étrangère:

59. Condamnation du sionisme, idéologie raciste
60. Alignement sur les positions progressistes des pays "libérés du colonialisme culturel et politique" comme la République islamique d'Iran.
61. Éloignement des positions des pays soumis aux diktats US et israéliens du Moyen Orient "arabe" et soutien à la cause palestinienne.

source : http://www.legrandsoir.info/Ah-ce-Ch...a-Jornada.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chavez et la révolution bolivarienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» Les étapes d'une révolution...
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production
» Les lois de l'évolution nous condamnent-elles à perdre notre plus petit orteil ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Société-
Sauter vers: