Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Dérive de la démocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MuslimDZ
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/08/2005

MessageSujet: La Dérive de la démocratie   Jeu 16 Fév - 1:39

La dérive de la démocratie - Point de vue personnel

(le texte est un peu long, mais j'ai envie de dire ce que je pense vraiment de cette "nouvelle" démocratie. Alors excusez cette longueur et je souhaite vos réactions)

Les sociétés dites "démocratiques" en Europe, en Amérique ou ailleurs se comportent de plus en plus en régimes totalitaires. Les régimes qu'elle est censée combattre. Cette tendance avait déjà commencé lors de la guerre froide, mais aujourd'hui , elle est devenue une évidence telle, que même les dirigeants occidentaux ne cachent plus leur desseins et leurs objectifs. Changement des régimes politiques, menaces d'attaque, de guerre ou de blocus contre les pays récalcitrants, droits d'ingérence, réformes des systèmes scolaires... Tout cela pour imposer au monde entier un seul système politique: le système occidental (je ne dis pas démocratique). Ainsi après la globalisation économique on passe l'unification du modele politique. C'est la grande dérive de la démocratie.

* En fait, on peut remonter bien loin dans l'histoire et dire que cette dérive a commencé à l'époque du colonialisme suivi du néo-colonialisme. La Grande Bretagne était une grande démocratie lorsqu'elle occupé la moitié du monde. La France venait de célébrer sa révolution et fêtait sa déclaration universelle des droits de l'Homme lorsqu'elle a conquit par la force, l'Afrique et beaucoup d'autres contrées. L'Amérique blanche était aussi un "nid de la démocratie" lorsqu'elle a exterminé les indiens, humilié les noirs et jeté deux bombes atomiques. C'est cette même amérique qui continue à terroriser le monde sous pretexte d'exporter la démocratie aux peuples du moyen orient...

* A l'époque de la guerre froide et de l'affrontement Est-Ouest, les démocraties occidentales se présentaient au monde entier comme étant celle qui défendent les droits de l'homme, les libertés individuelles et collectives... Après la défaite du bloc Est, la chute de l'URSS et la"fin" de l'idéologie totalitaires des pays de l'Est, la démocratie fût déclarée le seul et grand vainqueur de cette bataille. De fait, elle s'est donnée le droit de s'imposer partout et par tous les moyens y compris les plus abjectes.

* Aujourd'hui la démocratie apparait comme un Iceberg. Il y a la face visible (pluralité politique, liberté d'expression, de reflexion...) et la face cachée. Celle-ci n'apparait que lorsque la face visible devient impuissante et incapable de convaincre et d'agir. Là, c'est une autre démocratie qui survient. Celle de la restriction des libertés, de l'espionnage, de la délation, du droit de s'ingérer dans les affaires des autres, de faire et de défaire les hommes et les systèmes, d'imposer à des minorités fragiles et inoffensives des règles et des lois contraires à leurs convictions...

* Mais la dérive de la démocratie ne s'arrête pas là. Elle a franchi depuis quelques années une autre étape encore plus dangereuse. Elle décide publiquement et ouvertement, si la liberté et le droit des peuples doit être respectée ou combattu. ça a commencé par l'Algérie en décembre 1991. ça s'est propagé depuis à d'autres pays comme le Soudan de Tourabi, le Venezuela de Chavez et récemment la Palestine du Hamas.

* Cette dérive se manifeste également par "l'octroi" ou pas du droit au développement et l'émancipation. Ainsi "Israel" a tous les droits: produire et maitriser la technologie, tuer et détruire, construire et reproduire... Par contre, elle s'insurge, menace, hausse le ton et bâton contre ceux qui ne sont pas (ou refuse d'être) dans son espace idéologique et politique. C'est le cas de l'Iran, de la Chine, de la Corée, de la Palestine et de l'Amérique Latine.

* Cette dérive se manifeste aussi par le refus de cette démocratie à se soumettre au droit international et à ses institutions dont elle est normalement la garante. Ainsi, l'Amérique et l'Europe déclarent la guerre à qui ils veulent avec ou sans l'accord de l'ONU et de la communauté internationale.Ils refusent de signer ou d'appliquer des accords internationaux (politiques et économiques) car contraire à ses intérets (c'est le cas des accords de Kyoto, d'extradition de criminels de guerre, du pouvoir et du rôle du TPI, etc...). D'un autre côté, l'Europe et l'Amérique refusent que les musulmans boycottent les produits danois car contraire au droits international. Mais pour cesser toute aide aux palestiniens qui ont voté Hamas, le même droit international est interprété autrement.

* Cette dérive se manifeste également par les peurs que suscitent l'émergence de tel pays ou parti ou mouvement. Ainsi l'émergence de la Chine est appelée "le péril jaune". La victoires des islamistes est appelée "menace intégriste". L'arrivé en Amérique latine d'anti-libéraux est appelée "retour des dictatures rouges", et ainsi de suite... Bref, partout il n'y a que du mal et des ennemis de la liberté et de la démocratie. D'ailleurs G. Bush a bien illustré cette idée lorsqu'il a évoqué "l'axe du mal" qui menace l'amérique et le monde libre.

* Cette dérive se manifeste aussi par la restriction et le redéfinition de la liberté d'expression. Ainsi, les médias sont de plus en plus contrôlés par des oligopoles qui partagent les mêmes intérets que les dirigeants politiques. Ceux qui refusent de se soumettre à cette double injonction politico-médiatique se font "crucifier". Certaines se font bombarder comme Al Jazeera, d'autres sont purement et simplement interdites d'antenne comme Al Manar.

* Enfin, cette dérive se manifeste par le vote et l'approbation (avec une vitesse grand V) de nouvelles lois dites anti-terroristes où même le citoyen occidental se voit priver de ses plus simples droits : passeports biométrique, écoutes téléphoniques, arrestations arbitraires, tortures autorisées, infiltrations de partis et d'associations, ...

Voici donc quelques unes de mes reflexions à propos de cette démocratie new age apparue depuis le 11 septembre 2001.

Oua salam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: La Dérive de la démocratie   Jeu 16 Fév - 3:36

On avait fait un long débat sur la démocratie, sur l'ancien forum, et je crois que ce fut l'un des plus longs et des plus acharné.
Je disais entre autre, à l'époque, que la démocratie est le pouvoir des Minorités, et non des majorités.
Les minorités riches telles que les Multinationales, les lobbies, les cartels..etc, sans oublier qu'avec cette méthode on peut, un jour avoir un président carrément homosexuel, ou une prostituée.
D'ailleurs ils ont Bouteftifa, et M6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Dérive de la démocratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démocratie et Monarchie
» Aide ECJS : Les scandales politiques affaiblissent-ils la démocratie ?
» Le contrôle de constitutionalité des lois et la démocratie
» Hadopi rejeté - Démocratie coulée ?
» Démocratie Diabolique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: