Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Attentat contre la famille du prophete[asws]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
haydar
Habitué


Nombre de messages : 573
Localisation : Australia Adelaid
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 19:47

Irak: attentat contre un mausolée chiite

Wednesday, February 22, 2006


Service international: La destruction partielle mercredi d'un des lieux saints chiites à Samarra, a provoqué une vive émotion en Irak, alors que le gouvernement a appelé la population à ne pas tomber dans le piège de la guerre civile.



Selon le rapport de l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA) citant "AFP", peu après l'attentat contre le mausolée chiite, trois mosquées sunnites et un siège du Parti islamique ont été attaqués dans la capitale, a affirmé un porte-parole de cette formation sunnite.

La plus haute autorité chiite, l'ayatollah Ali Sistani, a aussitôt appelé "au calme et à ne pas s'attaquer aux mosquées sunnites".

Le chef de l'Etat Jalal Talabani a appelé "au sang froid et à l'unité pour mettre en échec les plans ignobles des takfiris" (extrémistes sunnites).

Le Premier ministre Ibrahim Jaafari a annoncé un deuil national de trois jours, alors que l'ayatollah Sistani en a décrété un d'une semaine, appelant les Irakiens "à manifester leur condamnation de cet acte", a indiqué un responsable de son bureau.



Le chef du gouvernement, qui s'est rendu à Samarra (125 km au nord de Bagdad), a exhorté la population "à empêcher les terroristes de briser l'unité nationale".

Le conseiller à la sécurité nationale, Mouaffak al-Roubaï, a vu pour sa part "la marque d'Al-Qaïda" dans l'attentat de Samarra, et estimé que les auteurs cherchaient à "provoquer une guerre civile".

Il a exhorté les Irakiens, "sunnites et chiites, à ne pas se laisser entraîner par leurs passions".

Le grand ayatollah Bachir al-Najafi l'a qualifié d'"agression odieuse contre le coeur de l'islam et de l'Irak et une tentative de susciter le confessionnalisme".

Pour sa part, Ammar Hakim, dirigeant du Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII), a déclaré à l'AFP que "les terroristes takfiris ont franchi une nouvelle étape avec l'attaque des imams de la lignée du prophète", appelant ses "frères" à "resserrer les rangs".



La partie droite du mausolée des imams Ali al-Hadi et Hassan al-Askari, chef d'oeuvre architectural islamique vieux de 1.200 ans, a été ravagée par une double explosion. Le dôme en or a été détruit et le revêtement en mosaïque turquoise a été totalement soufflé au centre de Samarra, une ville sunnite.

Lieu de pèlerinage, le mausolée abrite les tombes des deux derniers imams visibles des chiites duodécimains, Ali al-Hadi (827-868) et Hassan al-Askari (845- 872).

Sur les lieux de l'attentat, un colonel des forces spéciales du ministère de l'Intérieur a indiqué que "quatre hommes, le chef habillé en treillis de commando et trois autres vêtus de noir et masqués, sont entrés mardi soir dans le mausolée et ont ligoté les cinq policiers de faction".

"Ils ont placé durant la nuit deux charges qui ont explosé peu avant 07H00 (04H00 GMT) avant de s'enfuir", a-t-il ajouté.



Dans la ville sainte chiite de Najaf, tous les commerces de la vieille ville étaient fermés et des "Allahou Akbar" ("Allah est le plus grand") provenaient des minarets du mausolée de l'imam Ali. A Kerbala, autre ville sainte chiite, une foule s'est massée autour du siège du gouvernorat pour demander aux autorités de prendre des mesures pour contrer les terroristes.

Mais c'est à Bagdad, dans le quartier chiite de Sadr City, que la colère était la plus vive. Quelque 10.000 personnes se sont rassemblées près du bureau du chef radical chiite Moqtada Sadr s'en prenant au "wahhabites mécréants" et aux Américains, "accusés de vouloir susciter la sédition".

A Samarra, les habitants, bien que sunnites, sont également descendus par milliers dans les rues pour dénoncer l'attentat.

"Vous ne nous échapperez pas", ont-ils crié à l'adresse des auteurs de l'attentat qui a visé un descendant de la lignée de Mahomet respecté également par les sunnites.

Un cheikh sunnite de la mosquée al-Rissala, Ahmad Dayeh, a estimé que "ceux qui ont commis cet acte veulent susciter une sédition confessionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haydar
Habitué


Nombre de messages : 573
Localisation : Australia Adelaid
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 20:15

Salam Ala Man Ittaba'a Houda El Thaqalain...

La haine des ####### a depassee tte les limites...l'hypocrise en flagrant...ils se reclament et manifestent contre les caricatures qui touche la personnalite du prophete[asws] et en meme temps ils tuent sa famille [asws]en explosant un mausollee qui contient deux precieux Imams descendant du prophete [asws]???????????????????????????????????


اين معـّزالاولياء و مُذل الأعداء

المرجعيات العليا في بيت السيد السيستاني و تجتمع به لبحث رد فعل مناسب
نشر قوات أمريكية و عراقية لحماية مراكز المتهم الأول في الجريمة؛ قبر أبي حنيفة و الجيلاني!
القوات الإمريكية تحوط الحرم الشريف في سامراء
سامراء المقدسة -قامت جماعة التكفير و الإرهاب اليوم بإقتحام حرم الإمامين العسكريين بسامراء بعد أن قيدوا شرطة حماية المرقد المكونين من خمسة أفراد فقط ثم زرعوا عبوتين ناسفتين تحت القبة المباركة وقاموا بتفجيرها".

هذا و قد وقع الهجوم عند الساعة 7 صباحا بالتوقيت المحلي للمدينة المقدسة .

هذا وقد تضرر جزء كبير من الضريح الحاوي على جسد الإمامين علي الهادي و الحسن العسكري كما وقد انهار جزء كبير من القبة المغطاة بالذهب جراء تفجير العبوتين بفارق ثلاث دقائق بينهما. هذا و قد لاذ المرتكبون بالفرار.

من جهته ندد المرجع الديني السيد سعيد الحكيم بأداء الحكومة الضعيف التي بدت عاجزة عن توفير الأمن لأقدس المراقد عند الأكثرية الشيعية أتباع آل محمد في العراق.

وتجمع الالاف من اهالي مدينة سامراء في الساحة المحيطة بالمرقد الشريف وحوله بعد وقت قصير من الانفجار للاحتجاج على الاعتداء.

وقد رفعوا عمامة الامام علي الهادي وسيفه ودرعه التي كانت محفوظة في احد سراديب المرقد الشريف وهم يهتفون "بالروح بالدم نفديك يا امام".

من جهته قال المستشار الامن القومي الدكتور الربيعي ان عشرة ممن قاموا بهذا العمل الارهابي القي القبض عليهم في محاولة منه الى تسكين الوضع و صب الماء على نار غضب أتباع آل محمد .

هذا وقد خرج الاف العراقيين في شتى مدن العراق منها كربلاء و النجف و البصرة والديوانية و العمارة تنديدا بالعملية النكراء، كما و قد عمت فورة الغضب العارمة لدى أتباع آل محمد في شتى بقاع الأرض ففي ايران يتم تنظيم مسيرة مليونية إحتجاجا على العمل التكفيري الجبان النابع من العقيدة الإرهابية كما و يتم تنظيم مسيرات في كل من البحرين و باكستان و الهند و بريطانيا .

كما و قطع الصدر زيارته المرتقبة الى لبنان إثر الحادث المؤلم الذي أوجع قلوب جميع محبي العترة النبوية و أرق مضاجعهم.

تجدر الإشارة الى أن المرجعية في العراق أعلنت الحداد لمدة اسبوع كامل تعبيرا عن حزنها العميق و مواساة لصاحب العزاء الإمام الحجة المهدي ابن الإمام الحسن العسكري و حفيد الإمام الهادي و المالك الشرعي للبيت الذي دفن فيه أبوه و جده .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 20:15

Assalam;

Avant hier après midi, sur une radio FM, je pense que ce devait être France culture, ou France inter", franchement je ne me rappelle pas, mais c'était Lundi vers 17 heures, j'avais écouté un débat avec une des milices internationales "Green Water".
Ce mercenaire a révélé, que les miliciens internationaux représentent plus de 50.000 mercenaires agissant sous le contrôle US ou Anglais, et donc, représentent à ce jour en Irak, le plus gros contingent de troupes.

Il a affirmé qu'en principe, ces derniers sont là pour protéger, et ils sont constitués de miliciens internationaux provenant des unités d'élites de tous les pays du Monde, dont des arabes libanais des phalanges, en particulier, et des israéliens dépendant du Mossad et des forces spéciales.

Tous ces mouvements et ces milices, sont prises en charge, sur le budget Irakien, par les USA par l'affectation forcée dans le cadre des "contrats de reconstruction signés avec les sociétés de Dick Cheney et des vautours comme Volfowitz, Bush, Perle... etc."
Ces contrats sont "revolving" et ont déjà coûté quelques milliards de USD à l'économie irakienne, ce qui n'a pas empêchée le terrorisme !
En fait, l'interlocuteur, a répondu à une question piège, qu'hormis "sa" société, (bien sûr), nombre des 10.000 oui, je dis bien plus de 10.000 sociétés privées qui agissent sur le terrain irakien, sont indignes de confiance et pourraient être constitutives des "escadrons de la mort" qui agissent au "vu et au su des forces d'occupation" qui sont sensées les contrôler mais qui en fait les laissent faire...

En fait, l'IRAK est en train d'être PILLE, et pire il est livré aux MERCENAIRES sans frontières, et ce sont ces mercenaires qui tentent de s'infiltrer en Iran, sèment la terreur parmi les CIVILS et les institutions irakiennes, et surtout REFUSENT de permettre la paix, pour garder un marché "juteux" qui rapporte au minimum, quelques 15.000 USD à chaque mercenaire mensuellement, en dehors des primes de risque et d'opérations spéciales, comme certainement au prorata des actions "terroristes", comme celles qu'envisage Rice, contre la République Islamique d'Iran, ou comme celle de la prise d'assaut de cette mosquée et l'explosion qui s'en est suivie.
Rien ne dit, que les auteurs ne seront pas félicités par Melle RICE, s'ils arrivent à provoquer une lutte fratricide entre chiites et sounis, et provoqueraient une impossibilité de constituer un "gouvernement anti-coalisés" et "nationaliste"...

En tout état de cause, l'attentat IGNOBLE contre le dome de la mosquée d'Askariya a Samara, qui a été detruit ce mercredi par un attentat, n'est qu'un signe avant-coureur de la nouvelle stratégie de RICE et Rumsfeld, et le régime terroriste de Washington dirigé par le potentat BUSH.

Un groupe d'hommes habillés comme des commandos de la police irakienne ont pénétrés la mosquée a 7h am placant des explosifs sous le dome, entrainant l'effondrement du dome et endommageant le reste de la mosquée.

Rapellons que cette mosquée est un lieu saint de l'Islam et en particulier du chiisme pour abriter les tombeaux des 10ieme et 11ieme Imams, et est aussi le lieu ou l'Imam Mahdi devrait reapparaitre.

Trois jours de deuil ont été décrétés par le mouvement de l'imam chiite Moqtada Sadr.
Le Premier ministre irakien Ibrahim al-Jaafari a décrété mercredi un deuil officiel de trois jours tandis que les autorités religieuses chiites ont annoncé un deuil d'une semaine après l'attaque qui a détruit partiellement le mausolée chiite.
Ils ont été rejoints dans leur deuil et leur dénonciation par les représentants des partis politiques sounis, et des oulémas sounis, qui ont mis en garde les provocateurs de tous bords, responsables de cet odieux attentat contre le symbôle de l'attachement de "tous les irakiens sounis et chiites" à Rassoulou Allah, aswaws, et à sa famille et descendance; contrairement à certaines "sectes" d'Etats voisins à l'Est de l'Irak... (Arabie Wahabye et milices financées par des groupuscules qui ont déjà déstabilisé le Royaume Wahaby )

Dans le quartier chiite de Kazimiyah, à Bagdad, une foule s'est rassemblée devant les mosquées et permanences des partis chiites, attendant "les ordres", selon un responsable du mouvement Sadr.

Des commerces y ont fermé et les mosquées diffusaient en permanence des sourates du Coran, entrecoupées d'"Allahou Akbar" ("Dieu est le plus grand").

Dans la ville sainte chiite de Kerbala (110 km au sud de Bagdad), un appel à la grève générale a été lancé.

Dans une première réaction des autorités religieuses chiites, le grand ayatollah Bachir al-Najafi, un des quatre Marjaiya (référence religieuse), a affirmé que cet attentat était "une agression odieuse contre le coeur de l'islam et de l'Irak et une tentative de susciter le confessionnalisme".

Selon son fils, Ali Bachir, qui a transmis ses propos à Najaf, l'ayatollah est "bouleversé" par cet attentat.

A la suite d'une réunion des Maraji'a chiites, chez le Marja'a Sitani, ces derniers ont lancé une FETWA, rendant ILLICITE toute tentative de se "venger" en portant atteinte à la sacralité des "mosquées sounis ou chiis", qui sont toutes des "mosquées d'Allah".



Ya latif Altouf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haydar
Habitué


Nombre de messages : 573
Localisation : Australia Adelaid
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 20:16

كما واصدر مكتب سماحة المرجع الديني آية الله العظمى السيد محمد تقي المدرسي (دام ظله الوارف) بيان استنكار للجريمة البشعة التي طالت مرقد الإمامين العسكريين في مدينة سامراء المقدسة جاء فيه:

ان الاساءة الى مراقد آل الرسول هي اساءة الى الرسول ، واننا اذ ندين هذه العملية نؤكد على ما يلي:

1ـ على كل المسلمين في العراق الدفاع عن المقدسات بالمسيرات الحاشدة وبالتنديد المستمر.
2ـ على وزارتي الداخلية والدفاع تحمل مسؤوليتهما كاملة في الدفاع عن المقدسات في العراق، وحمايتها بكل ما أتوا من قوة.
3ـ على المسلمين الدفاع عن اهل البيت باعتباره دفاعا عن الرسول الاكرم صلى الله عليه وآله.. وان التقصير في هذا الشأن لا يغتفر عند الله سبحانه.
4ـ على علماء السنة في العراق الوقوف امام الفتنة الطائفية التي يشعلها بعض الجهلاء، وان يكون تنديدهم لمثل هذه الاعمال بمستوى هذه الجرائم المرتكبة.

من جهته بعث سماحة آية الله السيد هادي المدرسي برقية الى شيخ الازهر و سائر علماء المسلمين طالب الدفاع عن شرف رسول الله و اهل بيته و قائلا : "الاعتداء الآثم على قباب أئمة اهل بيت النبي في سامراء، هو اعتداء صارخ على كرامة رسول الله و كرامة اهل بيته العظام ."

"و اذا كانت الصور المسيئة لرسول الله تستدعي الادانة ، دفاعا عن شرف النبي و قدسيته ، فان هذا الاعتداء الذي تطاول ضرائح ابناء رسول الله لحمه و دمه فيه اسائة أعظم للرسول الاكرم ويستدعي ادانة اكبر و دفاعا أقوى; فشرف اهل البيت هو من شرف جدهم المصطفى و شرف جدهم شرفهم ايضا."


حري بالذكر أن الإمام الهادي قتل كذلك ولده الإمام العسكري و لا يزال النواصب الذين يعادون أئمة أهل البيت و شيعتهم يصبون جام حقدهم على كل ما يمت الى أهل البيت بصلة.

كما و طالب علماء الشيعة، السنة في العالم بالخروج في مسيرات إستنكارا للإساءة التي لحق بذرية رسول الله، كما استنكرت قضية الرسوم، فالإساءة هنا مباشرة ضد شخص رسول الله و ذريته و هو الذي أوصى بأهل بيته خيرا.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haydar
Habitué


Nombre de messages : 573
Localisation : Australia Adelaid
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 20:19






درع ابن رسول الله

و عمامة ابن رسول الله
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haydar
Habitué


Nombre de messages : 573
Localisation : Australia Adelaid
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Mer 22 Fév - 20:37

السلام على الحسين و على علي بن الحسين و على اولاد الحسين و على اصحاب الحسين .

اللهم العن اول ظالم ظلم حق محمد و آل محمد و آخر تابع له على ذلك اللهم العنهم جميعا .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attentat contre la famille du prophete[asws]   Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Attentat contre la famille du prophete[asws]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rome: le général Jaruzelski évoque une "piste islamique" lors de l’attentat contre Jean-Paul II
» Tentative d'attentat sur Paris?
» Attentat 20 juillet 1944.
» A Fatima, on se souvient de l'attentat contre Jean-Paul II...
» Des versets du Coran sur la sainte famille (s) du Prophète (P), n°3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: