Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 27 Mai - 16:09

Syrie: De la déroute imminente des forces araboWAHABIS-occidentalo-SIONISTES Twisted Evil lol! Boulet à Genève II.
Publié par Candide le 27 mai 2013 dans Actualités, Alliance stratégique israélo-américane, Israel, Syrie

Syrie. De la déroute imminente des forces arabo-occidentales à Genève II…
Une lecture politique de ce qui se déroule actuellement en Syrie montre un bouleversement des données, des visions et des objectifs, mais également un effondrement visible des projets et espérances des agresseurs.
Djerrad Amar :24/05/2013

Une lecture politique de ce qui se déroule actuellement en Syrie montre un bouleversement des données, des visions et des objectifs, mais également un effondrement visible des projets et espérances des agresseurs.

Serguei LavrovLes ballets diplomatiques surtout vers la Russie et les réponses de Poutine et de Lavrov qui ne souffrent d’aucune ambiguïté, ainsi que les déclarations, devenues plutôt sensées, des responsables américains – par leurs références à la réalité et à la légalité, quoique encore équivoques, sûrement pour ne pas contrarier ses alliés en inquiétude – montrent que pour l’Amérique la limite est atteinte sans percevoir le minimum de ce qui est planifié, comme résultat sur la Syrie, se réaliser.

Deux années de guerre contre un peuple, son armée, ses institutions et son histoire sans l’apparition ne serait-ce qu’une faille significative dans l’édifice syrien ; deux années de destruction des infrastructures de toutes natures sans voir la déliquescence prévue malgré les dizaines de milliards de dollars «investis» dans un contexte de récession ou de faillite des économies occidentales sachant que les bailleurs sont de riches monarchies arabes sous tutelle américaine. La volonté d’exister, la détermination et la patience des syriens ont eu raison sur l’agresseur, ses ruses et son aliénation.

En arriver à mobiliser des groupes terroristes intégristes disséminés à travers le monde, surtout musulmans, que l’on traquait hier, pour en faire aujourd’hui, contre de l’argent, des combattants «de la liberté» et «de la justice» sous la fausse bannière de l’Islam, au motif fallacieux du ‘‘Djihad’’, sans résultats probants, ne peut qu’obliger les puissants commanditaires, aussi déraisonnables qu’ils soient, au pragmatisme et au renoncement de cette aventure belliqueuse, onéreuse et sans horizon, qui virait vers une déflagration régionale, voire mondiale !

L’échec de l’aventure semble bien consommé et les cartes jouées au regard surtout des résultats militaires sur le terrain des combats. Depuis l’annonce, par les deux «Grands», les USA et la Russie, d’une conférence «internationale» sur la Syrie, prévue à Genève, qui se veut ultime round pour celer cet encombrant et dangereux dossier, il ne reste plus chez les autres protagonistes, impliqués dans le versement du sang syrien, que de s’aligner malgré leurs murmures, leurs agitations trahissant une profonde désillusion. Quand Moscou et Washington ont décidé que la conférence aura lieu les 14 et 15 juin à Genève, au niveau des ministres et vice-ministres des Affaires étrangères, suivi de Ban Ki-Moon, position que Berlin ‘partage’, les autres seront contraint de suivre, y compris la funeste et félonne «Ligue arabe» que dirige le Qatar.

En effet, dans le cas d’une guerre, toutes les décisions d’ordre politique s’inspirent ou se réfèrent aux résultats sur le terrain des combats; c’est une condition sine qua non. Et ces résultats c’est l’armée syrienne qui les imprime. Il n’y a que la France, inféodée à Israël, qui dévoile, sans pudeur, son incompétence. C’est précisément au moment où les deux «Grands» envisagent d’y mettre fin, suite à un accord, en y convoquant cette Conférence, pour juste entériner la décision, que la France, honteuse et confuse, se sentant marginalisée, s’incruste pour manifester sa présence par un ‘m’as-tu-vu’ en déclarant, pour la galerie, que «l’Iran ne doit pas participer» tout en reprenant le refrain désuet «Bachar al-Assad doit partir», narguant la Russie qui trouve sa participation essentielle. L’Iran, qui est aussi visé, est lié par un accord de défense mutuel avec la Syrie.

Selon Reuters, Lavrov a haussé le ton ainsi : «La chose principale est que l’Occident veille à la participation à la conférence des groupes d’opposition sans condition préalable et de faire pression pour que les adversaires d’Assad n’exigent pas des choses irréalistes» ajoutant «aucun doute qu’il est obligatoire d’inviter tous les voisins de la Syrie, sans exception. L’Iran, comme vous le savez, est un pays voisin de la Syrie». La France justifie sa position par une tromperie (qui s’appliquerait plutôt sur elle) en claironnant : «Il y a un enjeu de stabilité régionale, on voit mal qu’un pays [l'Iran] qui représente une menace pour cette stabilité participe à cette conférence ».

Prôner la paix en refusant les principaux protagonistes est non seulement insensé, mais motif de disqualification. C’est la France aussi qui soutient et arme les terroristes en Syrie en éloignant la solution. C’est donc la France qui représente une menace à la paix dans cette région, qui lui est étrangère, dont la participation est superflue, voire problématique, par ses accointances douteuses! Elle persiste encore, à reconnaitre un CNS, issu du néant, sans ancrage et sans élection, comme «le seul représentant légitime du peuple syrien». Quel cynisme ! Surprise de taille, au même moment, elle ‘perd’ une de ses colonies, la Polynésie, par un vote de l’assemblée générale de l’ONU qui l’inscrit territoire à décoloniser par une résolution – présentée par trois minuscules pays – affirmant «le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l’autodétermination et à l’indépendance».

Elle crie maintenant à «l’ingérence flagrante…un détournement des objectifs que les Nations Unies se sont fixées en matière de décolonisation» (rien que ça ?) alors qu’elle ne cesse de s’immiscer dans les affaires des autres peuples, en s’employant à choisir à leur place, tels la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, la Syrie est bien d’autres !

Finalement, cela n’arrive pas qu’aux autres. La France se rend compte, à ses dépens, qu’elle ne vaut pas grand-chose sur la scène internationale. Le front ‘Ennosra’ qui constitue le groupe «djihadiste», composé de wahabo-takfiro-sionistes Twisted Evil farao lol! Boulet , le plus puissant de Syrie semble en débâcle, selon les derniers développements sur le terrain militaire, sous les coups de boutoir de l’armée syrienne et/ou en s’entre-tuant suite à des conflits intestins et sur le terrain politique en déchéance puisqu’il vient d’être classé désormais, perfidement , par son parrain, groupe «terroriste» après avoir misé sans succès sur lui en lui ‘‘déléguant’’ sa sale besogne par le truchement d’une «opposition syrienne à l’étranger» fragmentée, aux intérêts antinomiques.

Les Américains, qui ne visent que leurs intérêts, y verraient certainement d’un bon œil l’armée syrienne la débarrasser de toute cette racaille au risque de les voir retourner dans leurs pays poursuivre leurs méfaits.
Les services européens de sécurité demandent même l’aide des services syriens pour les identifier, d’autant que le ministre allemand de l’Intérieur reconnaît l’existence d’environ 700 terroristes.La Syrie avait, en effet, présenté à l’ONU une liste de terroristes, issues de 28 pays (dont EU et Européens), actifs en Syrie. Ces terroristes ne peuvent être traqués sans une coordination étroite avec, surtout, les services syriens, libanais et iraniens.

A Al Qseir, dans la banlieue de Homs près de la frontière libanaise et à 15 km de Homs, est considéré point hautement stratégique pour les américano-sionistes – par sa position de carrefour et importante porte d’entrée des groupes armés et des armes venant de l’étranger – pour envahir Damas, est finalement sur le point de tomber entre les mains de l’armée syrienne ainsi que 36 villages situés dans sa banlieue. Toutes les voies d’approvisionnements d’ «Ennosra» seraient coupées. Le député libanais, Assam Ghansou, a confié à ‘‘Al Nachra’’ que des dizaines d’officiers français, britanniques, belges, hollandais, qataris auraient été capturés. Ne reste important, selon lui, que la libération de l’aéroport Al Zabgha qui permettra d’annoncer zones sûres les frontières syro-libanaises. La chute d’Al Qseir sera un tournant décisif de la guerre; un coup rude à l’axe wahabo-takfiro-occidentalo-sioniste.

Du coup, le Conseil national syrien appelle à une réunion urgente de la Ligue arabe pour arrêter cette «tentative de faire disparaître la ville et ses habitants de la carte» suivie de cris d’orfraie des commanditaires dont les EU qui ‘‘condamnent’’ l’assaut de l’armée syrienne pour libérer cette ville. Ce qu’ils autorisent chez eux, ils le dénient à la Syrie. De la fantaisie ? On parle aussi de «nettoyage» par ratissages, depuis quelques semaines, des zones et autres banlieues de Damas, d’Idleb, de Lattaquié, d’Alep, de Deir Ezzor, de Daraa et de Hama essentiellement – beaucoup sont déjà sous leur contrôle – où l’on rapporte des centaines de tués par jour parmi les groupes armés composites pour la plupart des mercenaires étrangers et ce, sans possibilités d’être approvisionnés, remplacés ou renforcés.

Un enfer où il ne reste que la mort ou, avec chance, la fuite ou la reddition. Cette dernière, qui est considérée trahison, a pour réponse l’exécution immédiate par les pairs. Cependant, devant la mort certaine, des milliers ont choisi de se rendre. Cette bataille d’Al Qseir précipitera, sans aucun doute la tenue de cette Conférence que les analystes syriens assurent qu’elle sortira avec un résultat en deçà de ce qui est programmé par les autorités syriennes. Forcément !


Selon les observateurs, l´armée syrienne, majoritairement sunnite, qui a une doctrine et l’expérience, aidés par les forces de «défense nationale », procède par intelligence, discernement, méthode et patience : informations, Rebelles syriensétude, stratégie, contre stratégie, tactiques, contre-tactique, offensive contre-offensive contrairement à la horde mercenaire, hétéroclite, indisciplinée, sans conviction, qui répond par les assassinats de civils, le lancement des obus sur les villes, les attaques des concentrations de personnes par des voitures piégées, les destructions des infrastructures économiques, sociales et culturelles, les attentats-suicides, l’éviscération des cadavres, les kidnapping dont des vieillards amnésiques pour les utiliser sûrement comme monnaie d’échange, l’embrigadement des enfants. Ils s’autorisent aussi de décréter le ‘‘Djihad sexuel’’ (forme de prostitution), de rendre licite le viol et le vol. Les planificateurs de cette conquête de la Syrie doivent être atteints d’une grave déchéance mentale pour engager et compter sur ces barbares-là !

Dans ces situations, la guerre contre la Syrie ne peut que toucher à sa fin, en faveur de la Syrie, au regard de la débandade qui règne dans leurs rangs d’une part et de la fébrilité et l’agitation sur le plan diplomatique qui saisit les États impliqués d’autre part. Cette certitude se vérifie d’abord par les incontestables succès de l’armée syrienne, ensuite par le «coup de grâce» porté suite à l’acquisition récente par la Syrie de moyens de défense redoutables – tels les S300 et les nouveaux missiles de pointe, sol-mer, du type ‘Yakhont’, des antinavires équipés de radars sophistiqués – qui ont ôté tout espoir de poursuivre la guerre encore moins de la gagner ! Le tout pris en tenaille par une armada de navires de guerre russes dont 12, au moins, ont accosté récemment au port Tartus.

Ceci a fait réagir de façon curieuse le général Martin Dempsey, chef de l’état-major interarmes américain, qui estime que cela «risquait d’encourager l’armée régulière syrienne et de prolonger le conflit» (?!). Plutôt mettre fin aux provocations si l’on se réfère à Nick Brown, rédacteur en chef de la revue IHS Jane’s, qui fait autorité en matière de défense, qui affirme que ces missiles sont «difficiles à détecter et encore plus difficiles à abattre…[qu’ils sont] de taille pour tenir les bâtiments de guerre à distance des rivages syriens». L’intention cachée est révélée par d’autres responsables US qui pensent que ces engins «empêchent un blocus maritime de la Syrie et bloquent toutes possibilités de ravitaillement des groupes armés via la mer».

La dissonance, toutefois, vient du secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel qui a déclaré que les États-Unis allaient «continuer à discuter avec la Russie» et que les deux pays «ont un intérêt commun à empêcher une guerre régionale potentiellement explosive». Les autres éléments qui ont accéléré les choses vers leurs fins sont notamment le raid israélien qui a eu pour conséquence un effet inverse de celui projeté; une aggravation de la «sécurité» d’Israël par l’ouverture du front du Golan – auquel adhère l’Irak avec l’annonce, par le conseiller de Maliki, Heydar Al Lami, de la création de comités pour la libération de ses hauteurs occupées par les sionistes – la fourniture d’armes plus sophistiquées au redoutable Hezbollah et, enfin, la sortie fortuite de Carla Del Ponte qui a démoli l’argument de l’utilisation, par l’armée syrienne, des armes chimiques qui allait justifier une intervention militaire extérieure.

C’est les groupes armés, que soutient l’Occident, qui l’ont utilisé affirme-t-elle, sans ambages, après enquête. La dernière menace d’Israël d’user d’un autre raid sur la Syrie a non seulement reçu déjà la mise en garde ferme de la Russie, mais fait réagir l’ex-chef du renseignement sioniste, Amos Yadlin (photo), qui a mis en doute le succès des raids prochains en affirmant que «cette entreprise ne peut être couronnée…de succès vu les tensions que créerait une telle campagne…et les réactions que le camp d’en face manifesterait» ajoutant que «les S300 sont capables de viser les avions israéliens à des dizaines de kilomètres». Selon ‘Haaretz’, une autorité militaire aurait confié qu’Israël a «sous-estimé la puissance militaire du régime syrien et l’attitude à suivre fait toujours débat au sein de la hiérarchie militaire». Il faut toutefois rester vigilant avec cet Israël connu pour sa vilénie et ses coups tordus!


On ‘’réfléchit’’ même à un ultime (?) stratagème qui consiste en l’envoi de «Casques bleus» afin, dit-on, de «rassurer certains groupes ethniques» et «aider à stabiliser le pays», alors que ce genre de force ne se déploie qu’en cas d’accord de paix d’une part et lorsqu’il y a conflit entre groupes ethniques d’autre part ; ce qui loin d’être le cas en Syrie contrairement à la propagande de l’Occident ! Et puis, le monde connaît maintenant le rôle des «Casques bleus» de l’ONU…des espions déguisés onusiens pour la plupart ! Rien n’y fera. Tout est fini.

Il n’y aura plus d’hégémonie américaine sur la région ni de supériorité sioniste. Le multilatéralisme est désormais établi. Le couplet monotone rabâché à la nausée «communauté internationale» ne prendra plus, l’attrape-nigaud «Ligue des États arabes» ne piégera et ne trompera plus. Nous verrons que le monde reconnaîtra, l’héroïsme, les sacrifices et la résistance du modeste peuple syrien face à la puissante alliance qui voulait le sacrifier pour l’intérêt et la suprématie.

L’écrivain et philosophe russe, proche de Poutine, Alexander Prokhanov fait cette remarque d’importance «ceux qui ne veulent pas voir l’occupation rampante de la planète par les Américains feraient bien d’observer la Syrie et le rôle qu’y joue l’Occident » ( ‘hebdo.ch’, du 16 mai 2013).

Terminons par un extrait de l’entretien donné, par Bachar al-Assad, au journal argentin ‘Clarin’ qui nous renseigne sur les principes qu’il ne faudra pas toucher et sur des faits qui battent en brèche les versions tronquées occidentales: «Je ne sais pas si Kerry ou les autres ont reçu un pouvoir du peuple syrien pour parler en son nom, à savoir, qui devrait partir et qui devrait rester. Cela sera déterminé par le peuple syrien par les élections…la présence d’observateurs est une décision nationale».

Sur le terrorisme, il a déclaré «soyons clairs…il y a confusion dans le monde entre la politique et la solution au terrorisme. Ils estiment qu’une conférence politique peut arrêter le terrorisme sur le terrain. C’est irréel».

Sur les armes chimiques et les accusations, il explique ainsi «ces déclarations de nos ennemis…changent tous les jours. Les armes chimiques sont des armes de destruction massive. Ils disent que nous les avons utilisés dans des zones résidentielles. Si je vous dis qu’une bombe nucléaire a été larguée sur la banlieue et qu’il a dix ou vingt personnes victimes, vous allez me croire ? L’utilisation des armes chimiques dans les zones résidentielles signifie…des dizaines de milliers de personnes tuées en quelques minutes. Qui pourrait cacher une telle chose ?».

On comprend, en effet, pourquoi les Américains corrigent l’accusation en disant, maintenant, «en petite dose» à défaut de se renier. Dans peu de temps, il ne restera que les stigmates et les ondes d’une guerre psychomédiatique sans précédent, perfide, mensongère et vengeresse qui nourriront, durablement, plus de haine surtout pour les États compromis dans cette guerre injuste et prédatrice. Une haine, bien sûr envers tous ces pseudos politiciens, ces pseudos journalistes ou chroniqueurs avec leurs médias-mensonges, ces pseudos organisations dites des «droits de l’homme», ces pseudos philanthropes qui font passer ces assassins, ces gueux, ces lâches, ces ignorants, ces obscurantistes, ces dégénérés pour des vertueux ou de «bons samaritains», des épris de justice, de paix et de liberté.

Djerrad Amar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Jeu 30 Mai - 17:35

http://oummatv.tv/16885/j-m-vernochet-larmee-syrienne-libre-a-fondu#comment-169420

J-M Vernochet : "L'armée syrienne Twisted Evil batman affraid farao libre a fondu " comme neige au soleil... Personne ne veut plus des mercenaires CANNIBALES... utilisateurs des gaz SARINS, fournis par les "amis de la Syrie", et livré par les "agents" MOSSAD, ou euro-jihadistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Dim 2 Juin - 0:03

La guerre civile, ou plutôt internationale, qui se déroule en Syrie, n’est rien d’autre qu’une guerre par procuration entre, d’une part, le « front du refus » et » l’Axe de la normalisation » avec l’état hébreux, sous l’égide des parrains franco-US-GB et Israël, évidemment, qui exigent de leurs vassaux régionaux, Arabie Saoudite et Qatar, le financement, en ces temps de crise financière, de la nouvelle aventure US, au Moyen Orient, dont elle voudrait remodeler la géographie politique, pour asseoir, d’autre part, grâce à la communion d’intérêts avec Israël et sa puissance de frappe nucléaire, son contrôle sur les richesses énergétiques du Moyen Orient, arabe, en particulier, pour avérer la sentence de Kissinger: » Le pétrole est une richesse trop stratégique, pour la laisser aux mains des Arabes… ».

L’intervention de l’OTAN, d’Israël, de la France, la Grande Bretagne, en Libye, prenant prétexte, les droits de l’homme et l’élimination de Kadhafi, comme hier de Sadam Hussein, l’Irak, possédant 10% des réserves pétrolières du monde, ne sont que des preuves pour ceux qui savent distinguer ce qui est derrière l’arbre qui cache la forêt.

Évidemment, le slogan éculé de la « libération des peuples opprimés par leurs dictateurs », est un argument qui tétanise, et enrôle à bon compte les citoyens du monde sincères, qui veulent se forcer à croire aux balivernes de la propagande occidentale, alliée objective de ses despotes moyen orientaux…

1.-Sadam Hussein, n’était-il pas le meilleur allié de l’Occident contre la République islamique d’Iran, jusqu’au jour fatidique où il a compris que l’intérêt de l’Irak, est au contraire l’alliance avec l’Iran, ce qui a déclenché les foudres des despotes régionaux, des sionistes et du lobby occidental, et conduit à la « tempête du désert » avec mise à disposition des agresseurs des « bases séoudiennes » pour abattre Sadam, le « baathi », « ennemi d’Allah et de son prophète, aswaws.. », alors que justement Son prophète, aswaws, avait ORDONNE que les mécréants fussent interdits de « séjour » en péninsule arabe, ce qui n’avait pourtant jamais gêné,ni les arrogants chouyoukhs télévisuels, qui ont subitement OUBLIE ce hadith…. tout comme leurs maîtres « gardiens des lieux saints », qui avaient BENI les agresseurs qui ont tué directement ou indirectement, PLLUS d’UN MILLION d’IRAKIENS arabes, sauf que dans le scénario US-ISRAELO-SEOUDIEN, les Irakiens ne sont pas des humains sur qui nous devons pleurer, car, pour 70%, ils sont « koufars chiites »…
2.- Kaddafi, a eu le malheur de s’attaquer FRONTALEMENT au « khadi’a alharameyn », lors de l’une des dernières réunions de la « ligue anglaise » appelée « Ligue arabe », le résultat a été « spontané »…

3.- Un dictateur issu de la « République damascène héréditaire », fidèle à la souna damascène du SALAF SALÎH, Mou’awiya Ibn Abî Soufyane, qui a intronisé son fils, a oublié que la Syrie, avait besoin de panser ses plaies et de ne pas attendre la « révolte », pour accorder des droits et dissoudre le « Ba’ath » inopérant.
Hélas, pour lui, il a été pris de vitesse, surtout, après avoir refusé les « invitations séoudienne et Qatari », d’accepter de rejoindre le front de la « normalisation avec Israël ».
Son comportement et l’annulation des visites du « gardien des lieux saints », ainsi que son refus de reconduire à l’aéroport, le chèque en blanc du QATAR, allaient le placer sur la « liste noire du printemps arabe », élaborée par les nouveaux Sykes-Picot….

Si tout un chacun, peut avoir de la sympathie, pour TOUT mouvement de libération et à fortiori, quand il lutte pour les libertés fondamentales, il n’est pas évident qu’il faille ce faisant, adopter la politique de l’autruche, en soutenant des « mouvements téléguidés de l’extérieur », pour PULVÉRISER son propre pays, avec l’aide de ses pires ennemis, que sont ISRAEL, et les pays COLONIAUX et l’empire US… fussent-ils recommandés par des FATAWIS de circonstance par les « chouyoukhs » affidés aux dynasties obscurantistes et pour qui, les seuls droits qui puissent être défendus dans un pays, sont ceux des EMIRS…

La République arabe syrienne a besoin de TOUS ses enfants, mais pas des ASSASSINS qui veulent l’imploser et la transformer en arrière cour d’Israël… pour régler le problème palestinien, et permettre aux émirs d’aller de nouveau visiter les NIGHT CLUBS de DAMAS, BEYROUTH, BAGHDAD, LE CAIRE, ALEXANDRIE, et …TEL AVIV, les Européens et les Américains étant devenus trop « anti-arabes »… et la Croisette ou SAN REMO, un peu trop dérangeantes pour les humeurs particulières des EMIRS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 4 Juin - 0:42

اللهم صل على محمد وعلى آله و السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

تحليل الاعلامي غسان بن جدو لخطاب السيد حسن نصرالله 30/4/2013


Syria TV | برنامج حوار اليوم 27 - 05 - 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 4 Juin - 14:16

مجددا، كسبنا الرهان ...ناهض حتر

في اليوم نفسه، أعلنت صحيفتان أمريكيتان انتصار الأسد، عسكريا وسياسيا. اعترفت " واشنطن بوست" بأن الجيش السوري يحرز تقدما ملموسا في الميدان،

لكن الأهم هو ما أوردته " هيرالد تربيون" نقلا عن استطلاع تبناه حلف الأطلسي ( وليس موسكو أو طهران أو حزب الله) يؤكد أن 70 بالمائة من السوريين يؤيدون الرئيس بشار الأسد، بينما 20 بالمائة منهم محايدون، في حين أن المعارضة السورية، بكل أطيافها المدنية والمسلحة، الليبرالية والإسلامية، لا تحوز سوى 10 من تأييد السوريين. وهذا ما كنّا نقوله دائما؛ فما يسمى الثورة السورية ليست حتى تمردا مسلحا وإنما هي، كما اتضح، مجرد غزو مسلح، لكنه لم يستخدم الجيوش النظامية، بل المرتزقة والتكفيريين.
لم يعد أحدٌ يُماري بانتصار الأسد، وما تبقى من عمليات عسكرية وتفاوضية أصبح محددا بهذا المسار. هذا الانتصار الذي توقعناه منذ اليوم الأول، لم يكن صادرا عن إيمان، وإنما عن تحليل موازين القوى المحلية والإقليمية والدولية. وهي كلها كانت وما تزال في مصلحة الأسد.

بالمقابل، كان العديد من المسؤولين والكتّاب يتوقعون سقوط النظام السوري، اليوم أو غدا أو الشهر المقبل الخ ، معبرين عن إيمان عميق بقوة الولايات المتحدة والغرب، وعن الرغبات لا عن الواقع الملموس في الميدان والسياسة، وعن مدى الجهل ببنية سورية ومجتمعها وجيشها ونظامها.
وعلى كل حال، كانت هناك حملات سياسية وإعلامية مستمرة منذ سنوات، هدفها شيطنة النظام السوري، ليس لأنه مستبدّ، وإنما لأنه ناجح في كل ما فشل فيه العرب الآخرون؛ فسورية، وحدها، بين البلدان العربية غير النفطية، التي تمتعت، دوما، بالفائض ولم تعرف العجز والمديونية العامة إلا في حدود هامشية. كما أنها الدولة العربية الوحيدة التي تمتلك نظاما انتاجيا في الزراعة والصناعة، قادرا على توفير احتياجات المواطنين والمنافسة التصديرية. وإلى ذلك، تمثل سورية التراث العلماني العروبي، وتقاليد الاستقلالية وإدامة الصراع مع إسرائيل، "بلا تفريط ولا إفراط" ـ والتعبير للراحل الملك حسين في وصف سياسات الراحل حافظ الأسد ـ رحمهما الله.
لكن المسؤولية الحكومية والسياسية، تتطلب الكفاءة والنزاهة. وبصراحة، فإن العديد ممن أداروا في مطبخ القرار الأردني، الأزمة السورية، لم يكن لديهم ما يكفي من تينك الصفتين. ولا بد من محاسبة كل مسؤول تبنى تحليلات خيالية أو حرّفها لمصلحة ما، ما ورّطنا في تدخلات في الشأن السوري، وفي استيراد اللاجئين السوريين لأسباب سياسية. وكنا في غنى عن كل ذلك، لو كان هناك مَن يصغي لصوت العقل.
أتذكر الآن الكثير من الأقاويل الفارغة التي كانت تشكل قناعات يومية لمسؤولين أردنيين، داخل المنصب وخارجه؛ وكلها ناجمة عن أوهام وذاتيات وارتباطات ولا صلة لها بالواقع السوري، ابتداء من توقع السقوط كلما تمكن الإرهابيون من قطع شارع أو الاستيلاء على حي، ومرورا بالكلام عن المصاعب الاقتصادية، وليس انتهاء بمروحة من السيناريوهات عن خيار الدويلة العلوية الخ وآخر تلك الأوهام القول المتكرر بأنه من المستحيل أن يبقى الأسد رئيسا بعد كل هذا العدد من القتلى السوريين.. وكأن النظام السوري هو المسؤول عن القتل والتدمير، وليس عصابات الغزو الاجرامية. على كل حال، هذا هو الرئيس الذي طالما وصفتموه بأنه " قاتل شعبه" يجد لدى شعبه نسبة من التأييد لا يحظى بها رئيس عربي آخر.
الطقم السياسي الذي قدّم الاستشارات المضللة حول سورية، ينبغي أن يغادر فورا؛ فلقد خسر صدقيته كليا وأساء للمصالح الوطنية العليا للبلاد، وعلينا منذ الآن أن نفكر في اجتراح مقاربة جديدة للتعامل الواقعي مع سورية منتصرة هي رابطة العقد في حلف يمتد من بكين إلى موسكو إلى طهران إلى بغداد إلى دمشق إلى جنوبي لبنان.
العرب اليوم
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 4 Juin - 21:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Jeu 6 Juin - 2:51

Qouseir outragée, Qouseir brisée, Qouseir martyrisée mais Qouseir LIBÉRÉE..............................

LA PROPAGANDE des MERCENAIRES, ne trouvant rien à se mettre sous la dents, fait des films de PROPAGANDE MENSONGÈRE, avec ses propres MERCENAIRES qui jouent le rôle de prisonniers, pour tenter de "gagner la guerre sur les ondes, sur Youtube, et dans les officines des services secrets ISRAÉLIENS qui les conseillent, les forment et les envoient aux MOUROIRS.

Attention, la 16è division des forces spéciales sur dromadaires séoudiens, et la division d'élite, de la 50è armée Qatari, vont intervenir pour reprendre QOUSEYR, selon ALKHANZEERA..., confirmée par Al'ar abiya..

LA RÉALITÉ n'a rien à voir avec le FICTION, 90% des Syriens sont avec la république arabe syrienne et leur armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almouthana
Habitué


Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Jeu 6 Juin - 4:02

ithviriw a écrit:
............................



LA RÉALITÉ n'a rien à voir avec le FICTION, 90% des Syriens sont avec la république arabe syrienne et leur armée qui n'a tiré aucune balle sur Israel mais a le courage de violer les femmes syriennes.



90% h'sabthoum
Il fut un temps où sur ordre de tes maîtres tu dénonçais la langue de bois.
Sur ce post tu me fais rappeler Al moudjahid du temps du parti unique , mieux la Pravda du temps de Staline
Ya khi kaddab ya Khi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Jeu 6 Juin - 15:56

Almouthana a écrit:
ithviriw a écrit:

LA RÉALITÉ n'a rien à voir avec le FICTION, 90% des Syriens sont avec la république arabe syrienne et leur armée salut thumleft thumright .
90% h'sabthoum
Il fut un temps où sur ordre de tes maîtres tu dénonçais la langue de bois.
Sur ce post tu me fais rappeler Al moudjahid du temps du parti unique , mieux la Pravda du temps de Staline
Ya khi kaddab ya Khi Boulet

http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2013/05/23/a-surprising-map-of-where-the-worlds-atheists-live/


PUISQUE TU AIMES LES STATISTIQUES, lis moi un peu ça.... Révélées par les maîtres des LAQUAIS du WAHABISME... et du SALAFISME-TAKFIRI.
واشنطن بوست”: (التشدد يجعل من السعودية الأولى في نسبة الإلحاد بين الدول الإسلامية
وضعت "الواشنطن بوست” صورة مفاجئة لخارطة الإلحاد في العالم، حيث أظهر بحث نشرته الصحيفة أن نسبة الملحدين في المملكة العربية السعودية "أرض الرسالة المحمدية” تضاهي نظيرتها في بلد أوروبي متقدم مثل بلجيكا.
وكما كان متوقعا أظهر هذا الاستطلاع أن الصين يعتلي فيها الإلحاد أعلى درجات السُّلم، كذلك ارتفاع نسبة الإلحاد في البلدان الشيوعية السابقة وبلدان في إفريقيا السوداء مثل جنوب إفريقيا، غير أن المفاجأة الكبرى هي المرتبة التي حصلت عليها المملكة العربية السعودية بنسبة 6 في المائة، وهي بذلك تعد أول بلد في العالم الإسلامي يتجاوز فيه الإلحاد Twisted Evil حاجز الخمسة في المائة مقابل 75% من المتدينين و19% من السعوديين يرون أنفسهم غير متدينين. lol! Boulet queen king farao scratch I don't want that affraid
ويوضح التقرير ارتفاع نسبة الإلحاد بين سكان السعودية على الرغم من أن المملكة تعد واحدة من أكثر البلدان الإسلامية حرصا على تطبيق الشريعة والمحافظة على تعاليم الرسالة المحمدية، وهي نسبة تفوق تركيا وتونس العلمانيتين.
ويعلل مراقبون ذلك بقولهم إن دواعي الإلحاد في السعودية يمكن تفهمها بسبب تطبيق الإسلام بطريقة امتشددة
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Jeu 6 Juin - 17:15

confiture a écrit:


Al-Qussayr n'est pas la Syrie ô chien du fassade !!! pukel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Sam 8 Juin - 1:05

Au moment où les mercenaires ont été délogés, qu’Erdogan fait face au feu dans sa maison, que les Européens constatent que tout comme en Irak et au Mali, ils risquent de s’enliser dans le bourbier syrien, que les chouyoukhs OTAN, ne savent plus où donner de la tête, pour ne pas paraître ridicules, après avoir cru avoir « OFFERT La Syrie aux cousins sionistes », Obama dans un dernier geste de « bonne volonté » envers ses valets, positionne ses « marines » 1000, d’entre eux, sur la frontière Jordano-Syrienne, dans un dernier effort, pour mettre le feu aux poudres et empêcher l’extermination des mercenaires.

Silvia Cattori: L’enquête sur les armes chimiques par deux reporters du Monde en Syrie : Une nouvelle manipulation

carla deel ponte

L’enquête sur les armes chimiques par deux reporters du Monde en Syrie : Une nouvelle manipulation

« Les rapports sur l’utilisation d’armes chimiques par le régime Assad font partie d’un récit à répétition rempli de manipulations. (…) Et les titres [des médias] sont tous les mêmes : la Syrie utilise des armes chimiques. Voilà comment fonctionne le théâtre » [1] écrivait le journaliste Robert Fisk il y a un mois.

Sivia Cattori

L’enquête sur les armes chimiques par deux reporters du Monde en Syrie : Une nouvelle manipulation

En ce qui concerne la Syrie – comme lors des guerres menées contre la Serbie en 1999 et contre la Libye en 2011 – la presse et les médias occidentaux se sont complètement alignés sur les positions des puissances engagées dans sa déstabilisation. Ils ont monté de vastes campagnes de désinformation, transformé le gouvernement de Bachar el-Assad en criminel coupé du peuple (*), berné l’opinion.

31 mai 2013

« Les rapports sur l’utilisation d’armes chimiques par le régime Assad font partie d’un récit à répétition rempli de manipulations. (…) Et les titres [des médias] sont tous les mêmes : la Syrie utilise des armes chimiques. Voilà comment fonctionne le théâtre » [On vient d’en avoir une nouvelle illustration avec les « révélations » de deux reporters, Laurent Van der Stockt et Jean-Philippe Rémy – parues le 27 mai dans le quotidien Le Monde – sur « l’utilisation de gaz chimiques par le régime syrien ». Une accusation qui incrimine Damas et qui coïncide avec la réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE où la France et la Grande Bretagne escomptaient obtenir ce qui leur avait été refusé par trois fois : la levée de l’embargo sur la livraison d’armes aux « rebelles ». Tout ceci sans se soucier aucunement des souffrances engendrées pour les populations civiles.

Qui pourrait croire que la succession de ces deux épisodes est fortuite et croire encore à la neutralité du Monde et de ses reporters ? Pourquoi leur enquête unilatérale datant de mi-avril n’a-t-elle pas été publiée plus tôt ?

Le Monde a publié ce brûlot le jour où à Bruxelles et à l’ONU la Syrie allait être mise sur le gril. Cela devant concourir à mettre sous pression les acteurs politico-médiatiques, peser sur les gouvernements qui rechignaient à une levée de l’embargo sur les armes voulue par la France et la Grande Bretagne. Pari réussi ? Les rebelles ont obtenu ce jour là d’être approvisionnés en armes et la prolongation des sanctions qui font tant souffrir la population syrienne ; des souffrances qui sont le dernier des soucis de la diplomatie française et de la presse aux ordres. Il y a de fortes probabilités que la fable de l’usage du gaz sarin attribué avec insistance à Bachar el-Assad soit le fait des « opposants » terroristes djihadistes que la France et la Grande Bretagne sont pressées d’approvisionner en armes. [En clair. Cette enquête s’avère n’être qu’un montage, qu’une manipulation ; une nouvelle escroquerie médiatique. Son objectif : venir en aide aux groupes terroristes à un moment où le vent médiatique et politique est en train de tourner et où la diplomatie belliciste de Laurent Fabius est en pleine déroute.

Le Monde a été et reste très en pointe dans la manipulation des faits destinée à incriminer le président syrien Bachar al-Assad, l’ennemi juré d’Israël. Offrant abondamment ses colonnes à des journalistes asservis à Tel Aviv, comme Christophe Ayad, ou à des « reporters » qui, comme Jonathan Littell et Florence Aubenas, se sont fait embarquer par de « gentils rebelles » qui se faisaient un malin plaisir de leur raconter tout ce qu’ils voulaient entendre sur le « régime sanguinaire » d’Assad ; alors qu’au même moment leurs frères d’armes enlevaient des civils, coupaient des têtes, égorgeaient des chrétiens et des alaouites.

Le Monde a livré sur la Syrie, comme hier sur la Libye, une information totalement déséquilibrée. Pour s’en convaincre, il suffit de voir le nombre de colonnes qu’il a réservées à l’enquête mensongère des deux reporters sur la « quasi preuve » qu’Assad « utilise des armes chimiques » [On peut voir aussi avec quel empressement Le Monde a désavoué Mme Del Ponte le lendemain pour décrédibiliser des propos qui ne cadraient pas avec son biais en faveur de la rébellion. [Bref retour en arrière

Depuis le début de la crise en Syrie tout était faux ou presque dans la présentation des médias occidentaux : le combat entre de valeureux « rebelles luttant pour la démocratie » et un « dictateur sanguinaire ».

Les journalistes ont relayé la propagande des groupes armés en s’appuyant sur une unique source : l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Une fausse ONG attachée aux Frères musulmans, à cette pseudo opposition financée par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Cela alors qu’ils ne pouvaient ignorer que cette officine partisane se résumait à un opposant au gouvernment syrien fournissant des bilans statistiques truqués des victimes de la violence en disant s’appuyer sur les données de « militants » présents sur les lieux. Ainsi nombre de massacres que les médias ont attribués à l’armée gouvernementale ont été perpétrés par les « rebelles » [Des énormes manifestations qui ont eu lieu en 2011 et début 2012, avec des millions de Syriens qui manifestaient pacifiquement en faveur du gouvernement Assad, disant leur hostilité à de pseudo « opposants » violents qui sortaient le vendredi des mosquées [En revanche, des fausses manifestations populaires contre le gouvernement ont fait la une. Ainsi, durant l’année 2011 les chaines télévisées ont passé et repassé quasi quotidiennement des clips montrant d’immenses foules de gens que l’on disait en colère contre Assad, le « sanguinaire ». En juillet 2011 un écho planétaire à été donné à ce clip manipulé émanant d’ONG suspectes faisant croire qu’à Hama, une petite ville d’à peine cinq cent mille habitants, il y avait eu une manifestation « monstre » de 650’000 personnes !

La ficelle était grosse ! Et pourtant aucun journaliste ne s’est soucié d’en vérifier la véracité. Les « grands » quotidiens de l’establishment -Le Monde, Le Figaro, Libération n’ont pas été en reste, cette fois non plus :

- Le 22 juillet 2011 le quotidien Le Monde dans un article intitulé : « Syrie : 1,2 million de manifestants à Hama et Deir Ezzor », affirmait : « Comme chaque vendredi depuis le début de la révolte, mi-mars, les Syriens étaient appelés à manifester à la sortie des mosquées, après la prière hebdomadaire. Selon Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), plus de 1,2 million de personnes ont répondu à l’appel à Hama et à Deir Ezzor, près de la frontière irakienne, mais huit civils ont été tués dans la dispersion de rassemblements (…) A Deir Ezzor, ils étaient plus de cinq cent cinquante mille à la fin de la manifestation, et à Hama, ils étaient plus de six cent cinquante mille", a-t-il assuré, précisant que les forces de sécurité étaient absentes dans ces deux villes. » [ Le 8 juillet 2011 le quotidien Le Figaro dans un article intitulé « Syrie : un demi-million de personnes manifestent à Hama » Georges Malbrunot et Caroline Bruneau, affirmaient :
- « Pour la deuxième semaine consécutive, près d’un demi-million de personnes sont descendues manifester vendredi sur la place al-Assi, selon les militants des droits de l’homme. (…) Vendredi dernier déjà, 500.000 manifestants s’étaient réunis au centre-ville ». [ Le 8 juillet le quotidien Libération dans un article intitulé : « Syrie : nouvelle manifestation monstre à Hama, assiégé par l’armée », affirmait : « Plus de 150.000 personnes défilent sur la place al-Assi en affirmant le refus du dialogue avec le pouvoir et en appelant à la chute du régime », a d’abord indiqué le chef de l’OSDH Rami Abdel-Rahmane. Une estimation revue à la hausse quelques minutes plus tard : ils étaient en fait quelque 450.000, selon Abdel Karim Rihaoui, chef de la Ligue syrienne des droits de l’Homme. Vendredi dernier, des militants affirment qu’ils étaient un demi-million. » [Pourquoi la presse et les médias ne mettent-ils pas en évidence les vrais tenants et aboutissants de la déstabilisation horrible parrainée par quelques puissances en Syrie ?
Parce qu’à l’arrière plan il s’agit des intérêts d’Israël. On ne touche pas à l’impunité d’Israël qui est le véritable fauteur de guerre dans la région ; Israël est à la manœuvre dans cette guerre livrée contre la Syrie. Il est fort des appuis de la France, de la Grande Bretagne, des Etats Unis et de ses nouveaux alliés du Golfe.

Depuis les années 60 Tel Aviv met toute son énergie à fédérer les forces hostiles au président syrien Bachar al-Assad.

Bachar « doit tomber », l’Iran « doit tomber », le Hezbollah « doit tomber ». Pourquoi ? Parce que cet axe de résistance fait obstacle à la domination de la région par l’Etat juif. Raison pour laquelle le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius qui place, tout comme Bernard Kouchner avant lui, les intérêts d’Israël au dessus de ceux la France, n’a eu de cesse de répéter « Bachar doit tomber ». [Faute de pouvoir stopper l’information mensongère des journalistes aux manettes n’est-il pas urgent d’alerter l’opinion publique, qui la subit, sur leur véritable rôle dans la guerre ? Et de montrer le vrai visage de prétendus « grands » reporters, envoyés spéciaux [Les lecteurs quî ont été frappés par des abus et manquements graves, de la part de tel journaliste ou de tel média, sont invités à nous les signaler.

Silvia Cattori

(*) Voir : « Les Syriens sont une majorité à soutenir le président Assad, mais ce n’est pas des médias occidentaux que vous pourriez l’apprendre », par Jonathan Steele, 17 janvier 2012.
http://www.silviacattori.net/article2718.html

[1] Voir : « Les rapports sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie ? Un air de déjà vu… », par Robert Fisk, 28 avril 2013.
http://www.silviacattori.net/article4385.html
Voir aussi : « Bachar al-Assad, la Syrie et la vérité sur les armes chimiques », par Robert Fisk, 10 décembre 2012.
http://www.silviacattori.net/article4031.html

[2] Voir :
- http://www.silviacattori.net/article4495.html
- http://rt.com/news/sarin-gas-turkey-al-nusra-021/

[3] Voir :
- http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/27/syrie-le-monde-temoin-d-attaques-toxiques_3417225_3218.html

[4] Voir :
- http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/06/les-rebelles-syriens-ont-utilise-du-gaz-sarin-selon-carla-del-ponte_3171289_3218.html

[5] Voir :
- http://www.lemonde.fr/international/article/2013/05/07/carla-del-ponte-desavouee-pour-ses-accusations-contre-les-rebelles-syriens_3172226_3210.html

[6] Voir par exemple :
- « Y a-t-il eu un massacre dans la ville syrienne d’Aqrab ? », par Alex Thomson, 14 décembre 2012.
http://www.silviacattori.net/article4056.html
- « Syrie : Le massacre de 245 personnes à Déraya aurait été commis par la rébellion », par Robert Fisk, 29 août 2012.
http://www.silviacattori.net/article3605.html
- « Houla : L’extermination par les rebelles sunnites », par Rainer Hermann, 13 juin 2012.
http://www.silviacattori.net/article3340.html

[7] Voir :
- « Les Syriens manifestent massivement leur soutien au gouvernement dans de nombreuses villes », par Silvia Cattori, 15 mars 2012.
http://www.silviacattori.net/article2974.html
- « Syrie : Les manifestations que les sympathisants de l’« opposition islamiste » ne veulent pas voir », 16 novembre 2011.
http://www.silviacattori.net/article2369.html
- « La Syrie réelle toujours là contre la Syrie virtuelle », par Guy Delorme, 13 octobre 2011.
http://www.silviacattori.net/article2174.html

[8] Voir :
- http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/22/les-forces-de-securite-syriennes-isolent-un-quartier-de-damas_1551574_3218.html

[9] Voir :
- http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/08/01003-20110708ARTFIG00518-syrie-un-demi-million-de-personnes-manifestent-a-hama.php

[10] Voir :
- http://www.liberation.fr/monde/01012347922-syrie-nouvelle-manifestation-monstre-a-hama-assiege-par-l-armee

[11] Les Syriens qui vont manifester devant l’ambassade d’Israël le 2 juin pour dénoncer le rôle d’Israël « dans la destruction programmée de la Syrie aux côtés des groupes djihadistes » ne sont pas dupes.

[12] D’après notre expérience les reporters de guerre, (français, britanniques et américains notamment) travaillent étroitement avec le renseignement et sont encadrés – protégés par des agents.
http://www.silviacattori.net/article4498.html/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Sam 8 Juin - 2:18

ithviriw a écrit:

Depuis les années 60 Tel Aviv met toute son énergie à fédérer les forces hostiles au président syrien Bachar al-Assad.


Bachar « doit tomber », l’Iran « doit tomber », le Hezbollah « doit tomber ». Pourquoi ? Parce que cet axe de résistance fait obstacle à la domination de la région par l’Etat juif.


Quand je vous dis qu'il n' y a pas plus con qu'un rafidhi .....même issu de la heu ....grande institution internationale Very Happy depuis les années 60 Laughing

Dis dokhtour, peux-tu demander à ta sylvia comment se fait-il que le fassade demande l'autorisation à sahyoun, qui la lui accorde, pour frapper les musulmans sur la ligne de démarcation au Golan d'après la télévision officielle du fassade ?

Peut-être qu'elle n'est pas au courant .....Peut-être qu'elle aussi a perdu sa boussole, tout comme le hizboullet, et vois al-Qussayr en lieu et place de Tel aviv !!!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almouthana
Habitué


Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Sam 8 Juin - 4:58

ithviriw a écrit:
Almouthana a écrit:
ithviriw a écrit:

LA RÉALITÉ n'a rien à voir avec le FICTION, 90% des Syriens sont avec la république arabe syrienne et leur armée salut thumleft thumright .
90% h'sabthoum
Il fut un temps où sur ordre de tes maîtres tu dénonçais la langue de bois.
Sur ce post tu me fais rappeler Al moudjahid du temps du parti unique , mieux la Pravda du temps de Staline
Ya khi kaddab ya Khi Boulet

http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2013/05/23/a-surprising-map-of-where-the-worlds-atheists-live/


PUISQUE TU AIMES LES STATISTIQUES, lis moi un peu ça.... Révélées par les maîtres des LAQUAIS du WAHABISME... et du SALAFISME-TAKFIRI.
واشنطن بوست”: (التشدد يجعل من السعودية الأولى في نسبة الإلحاد بين الدول الإسلامية
وضعت "الواشنطن بوست” صورة مفاجئة لخارطة الإلحاد في العالم، حيث أظهر بحث نشرته الصحيفة أن نسبة الملحدين في المملكة العربية السعودية "أرض الرسالة المحمدية” تضاهي نظيرتها في بلد أوروبي متقدم مثل بلجيكا.
وكما كان متوقعا أظهر هذا الاستطلاع أن الصين يعتلي فيها الإلحاد أعلى درجات السُّلم، كذلك ارتفاع نسبة الإلحاد في البلدان الشيوعية السابقة وبلدان في إفريقيا السوداء مثل جنوب إفريقيا، غير أن المفاجأة الكبرى هي المرتبة التي حصلت عليها المملكة العربية السعودية بنسبة 6 في المائة، وهي بذلك تعد أول بلد في العالم الإسلامي يتجاوز فيه الإلحاد Twisted Evil حاجز الخمسة في المائة مقابل 75% من المتدينين و19% من السعوديين يرون أنفسهم غير متدينين. lol! Boulet queen king farao scratch I don't want that affraid
ويوضح التقرير ارتفاع نسبة الإلحاد بين سكان السعودية على الرغم من أن المملكة تعد واحدة من أكثر البلدان الإسلامية حرصا على تطبيق الشريعة والمحافظة على تعاليم الرسالة المحمدية، وهي نسبة تفوق تركيا وتونس العلمانيتين.
ويعلل مراقبون ذلك بقولهم إن دواعي الإلحاد في السعودية يمكن تفهمها بسبب تطبيق الإسلام بطريقة امتشددة



Ah bon le W.P devient une source fiable pour toi
je ne le savais pas
aya dis-nous ce que dit le W.P à propos de Mohamed sala Allah alaihi wa salam et de son gouvernement à Médine
chiche
toz fik wa fi houkkam alkhalidj
Pour que tu n'oses pas dire que je les défends


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Dim 9 Juin - 23:16

Les mercenaires anti-MUSULMANS et ANTI-arabes, reçoivent la raclée du début du XXIè siècle de la part des MUSULMANS du HIZBOU ALLAH, et de l'armée arabe syrienne.

Les officiers instructeurs de TEZHAL, pig qui tiennent à la vie, préfèrent laisser leurs "alliés SALAFIS" farao Boulet puker pukel face à la mort, et se sauver une fois encaissé leur pécule, de la part des SéHOUDIens Twisted Evil et de QARari Twisted Evil pour éviter de se retrouver face aux LIONS du HEZBOLLAH, qui leur ont asséné une leçon INOUBLIABLE en 2006...

دقت ساعة القصير Où sont les prédicateurs SALAFOUS Boulet lol! farao queen puker pukel qui remportent des "victoires sur les manabirs puker pukel de SéHOUDI et de KHANZIRA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 10 Juin - 3:27


Mouais .... Le harki devrait remercier les américains, les russes, les iraniens, les irakiens et les chiens du hizboullet .....18 jours et des bombardements continus contre des civils et quelques centaines de combattants avec des armes légères .....Une victoire tellement importante pour le hizboullet qu'il l'a fêtée en distribuant des bonbons pour cacher ou faire oublier ses morts .....en comparaison, sahyoun a été gentil avec lui en 2006 ...et la roue tourne ....pour l'instant le hizbou chaytan massacre des civils et des bléssés démunis !
Savoure le bonbon que t'as offert nasratov .....la carie ne sera que terrible

Rahima Allahou Benmhidi; il avait dit : donnez-nous vos avions et on vous donne nos paniers .....Mais le traitre ne comprendras jamais ça
40 obus et missiles à la minute !!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=xXSCzWKLGfo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 10 Juin - 4:51

<blockquote class="postcontent restore">






]

صحيفة هارتس الصهيونية : مقتل اشرس مقاتل لحزب الله في سوريا حسن نمر شرتوني

خطير جدا ::: شهادة يهود في إخوانهم الروافض فيهود وحزب الشيطان لعملة واحدة وجهان


]حقيقة : بعد معـــارك القصيــر ،،،
أصبحت "اسرائيل" تنظر إلى الضاحية الجنوبية

على أنــها ضاحيتها الشمالية فيهود والروافض بعضهم أولياء بعض







</blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 10 Juin - 13:33


لماذا يخاف الوهابية من الإمام الحسين -ع-؟؟
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 11 Juin - 13:14

Les raisons de la défaite annoncée des mercenaires anti-Syrie

La guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens. (Carl Von Clausewitz)

Les éléments de la victoire : la pensée, le temps, l’espace, le commandement, l’organisation (Sun Tzu).

Les révolutions populaires triomphent quand il y a adaptation des moyens militaires du faible au fort que l'on combine avec la lutte politique et idéologique.
En Syrie on se bat en pleine ville en mettant en péril la vie des habitants. Quand bien même, on a la sympathie ou l'adhésion de la population, on
n'envoie pas des combattants par milliers dans des villes encore solidement tenues par une armée professionnelle. Je vais essayer de l’étayer en m’appuyant d’une part sur deux expériences qui sont devenues historiques par leur exemplarité, et d’autre part en tenant compte de l’évolution
des événements sur le terrain en Syrie.
Le premier exemple est évidemment Stalingrad où la première armée du monde d’un grand pays, l’Allemagne, s’est brisée les reins dans une
bataille qui signa le début de la future capitulation des nazis.
L’arrogance de la puissance conjuguées à la folie de Hitler ont fait oublier à ce dernier la leçon de Napoléon (en Russie) tout aussi imbu de sa personne.
Bien qu’il fût l’un des plus grands stratèges de l’Histoire, Napoléon, lui non plus, n’a pas retenu la leçon de sa guerre en Espagne. Il aurait dû déduire que l’on ne peut battre un peuple chez lui (Espagne) où son armée fut épuisée par la tactique de la guérilla, une invention des Espagnols.
Le deuxième exemple est celui de Beyrouth en 1982 où, en dépit d’une supériorité militaire écrasante, les armées israéliennes ont piétiné et ont
fini par s’arrêter aux portes de la capitale libanaise car les forces palestiniennes résistaient au déluge de feu de l’ennemi. Sans rentrer dans les détails de cette résistance et les considérations de la politique internationale du moment, ces deux exemples démontrent que les agresseurs ne peuvent gagner une bataille contre une armée se battant sur son territoire, solidement adossée à des instituions étatiques et soutenus par un peuple (à Stalingrad comme à Beyrouth, les envahisseurs évidemment n’étaient pas attendus en libérateurs).

Arrêtons-nous sur le cas syrien où l’on se bat dans des villes de plus d’un million d’habitants comme Alep et Damas.

Avec l’évolution de la situation sur le terrain militaire et sur la scène diplomatique internationale, on peut cerner les raisons fondamentales, militaires, politiques et diplomatiques de l’échec annoncé de la rébellion anti-Syrie.

Sur le plan militaire, les mercenaires se sont lancés dans la bataille sur un terrain (les villes) où l’armée nationale, secondée par les autres services de sécurité, a une puissance de feu écrasante. Erreur tactique tragique.
Faire la guerre au milieu de populations nationalistes, sans tenir compte de la sociologie et de l’histoire de la diversité du pays. Faute politique grave.
Une cohorte de mercenaires qui croit uniquement dans la haine et à la force ou prenant le contre-pied de la fameuse citation de Clausewitz qui devient sous leur plume, la guerre rien que la guerre en méprisant totalement le politique (déclaration du représentant de l’ALS le 5 juin à BFM TV qui répète que la solution est uniquement militaire).

Sur le plan politique justement, ce culte de la force alimenté par une pensée archaïque a engendré des erreurs comme la militarisation du soulèvement populaire pacifique à son début. Faute politique car on met en danger la vie des populations civiles.
Celles-ci sont un enjeu politique de première importance. Leur ralliement ou leur défiance est conditionnée par l’attitude des belligérants.
Bombarder des quartiers ou bien s’y battre sans tenir compte des civils coûte cher politiquement à long terme, et les mercenaires farao auraient dû savoir que les conseils israéliens, Twisted Evil qui les entraînent, les arment et leur ont donné les moyens de bombarder les quartiers populaires, pour incriminer ensuite l'armée nationale syrienne, est une erreur impardonable, même avec la puissante aide psychologique de la chaîne israélo-qatari, Al Jazeera, que les Syriens unanimes appellent AL KHANZEERA pig pukel puker ...
. Dans le cas spécifique de la Syrie, si on ne tient pas compte de la mosaïque des populations et si on cultive le mépris et parfois la haine contre des groupes ethniques ou religieux, on est certain d’aller sinon au fiasco, du moins devant des difficultés insurmontables.

Sur le plan diplomatique, on a assisté à un aveuglement et une cécité «remarquables» de la part des opposants mercenaires, qui servent Israël et les USA. Ignorer à ce point l’importance stratégique de la Syrie dans le conflit avec Israël, ne pas tenir compte des alliés de ce pays tels que la
Russie, l’Iran et le Hizbollah et s’allier avec des pays comme l’Arabie saoudite farao et le Qatar queen , outre leur régime féodal mais aussi leur responsabilité dans la destruction de l’Irak, est la preuve d’une faiblesse dans l’analyse de la situation géostratégique.


Et si l’on ajoute leur naïveté quant aux véritables raisons du soutien de l’Occident à leur cause, on a là tous les ingrédients de leurs déboires
accentués par les profondes divergences politiques et idéologiques qui minent les mouvements qui composent cette opposition.
Plusieurs causes de leurs fautes politiques sautent aux yeux des observateurs.

1) Leur croyance en une idéologie sévèrement écornée par les siècles de lutte des peuples et le recul malgré tout de l’obscurantisme (nationalisme
chauvin et fanatisme religieux).
2) Leur insensibilité à la boucherie qu’ils font subir à la population civile, une responsabilité qu’ils partagent avec leur ennemi (les images diffusées par les deux camps pour se salir mutuellement en sont la preuve).
3) Leur ignorance de la stratégie militaire qui doit tenir compte des considérations politiques aussi bien intérieures qu’internationales. Ils ont oublié
que la guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires, selon George Clémenceau.
4) Carl Von Clausewitz, Sun Tzu, le général Giap, Mao Tsé Toung, redoutables théoriciens de la guerre, de différentes époques et de diverses nationalités, auraient dû inspirer leur vision stratégique sur le long terme et peaufiner leurs tactiques militaires de tous les jours.

J’ai mis en exergue une citation de Sun Tzu, apparemment les chefs militaires syriens de l’opposition ont ignoré les conseils de ce stratège chinois
de l’Antiquité, auteur de l’art de la guerre enseigné dans toutes les académies militaires du monde. Les cinq principes qu’il a recommandés sont inconnus au bataillon (sans jeu de mots).
Où est cette pensée qui intègre tous les éléments stratégiques et tactiques de la guerre ?
Pourquoi cette précipitation dans le temps en se jetant prématurément dans la confrontation armée (refuser le combat quand il y a un déséquilibre flagrant des forces est un principe militaire de base).
Pourquoi cette ignorance de la configuration de l’espace pour manoeuvrer, se cacher, se ravitailler. Occuper des villes où l’on met en danger les populations et être incapable de les tenir vu le déséquilibre des forces déjà signalé.
Où est-il ce commandement unifié qui ressemble plutôt à une foire où se regardent en chiens de faïence des seigneurs de la guerre, des politiques, les uns à l’intérieur du pays, les autres à l’extérieur soutenus par les pires ennemis historiques de la Syrie.
En fonction de toutes ces données du terrain mais aussi à cause de la nature idéologique des ennemis qui s’affrontent, l’horizon semble bouché et la paix va se faire désirer pendant longtemps. Il faut cependant espérer un sursaut des patriotes dans cette Syrie qui a le même âge que la nuit des temps. Oui il faut garder espoir pour que, de ce grand pays qui a tant donné à la civilisation, émergent des hommes et des femmes pour
trouver une solution politique indépendante des grandes puissances et des féodaux qui instrumentalisent pour leurs seuls intérêts ce qui était au départ un soulèvement populaire contre une dictature. Le peuple syrien en a besoin, il le mérite, est venu le moment de l’écouter, de l’aimer, pour enfin le débarrasser de la dictature du parti Bâath sans le livrer aux cerbères d’une autre dictature qui fait des portes de l’enfer la destination de ce grand et attachant peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 11 Juin - 13:28

ithviriw a écrit:
Le peuple syrien en a besoin, il le mérite, est venu le moment de l’écouter, de l’aimer, pour enfin le débarrasser de la dictature du parti Bâath sans le livrer aux cerbères d’une autre dictature qui fait des portes de l’enfer la destination de ce grand et attachant peuple.[/color]


Al kelb lasfar imout kelb même s'il a l'air d'un lion

Traitres on a toujours su que tu l'es ya rafidhi ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almouthana
Habitué


Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Ven 14 Juin - 1:33

ithviriw a écrit:

 Le peuple syrien en a besoin, il le mérite, est venu le moment de l’écouter, de l’aimer, pour enfin le débarrasser de la dictature du parti Bâath sans le livrer aux cerbères d’une autre dictature qui fait des portes de l’enfer la destination de ce grand et attachant peuple.




lequel que tu veux qu'on aime 
celui qui a des avions et l'artillerie lourde et l'utilise pour anéantir 
ou celui qui subit la répression

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almouthana
Habitué


Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 17 Juin - 3:42

Soustara a écrit:
<blockquote class="postcontent restore">






]





Assalamou alaikoum 
الحرب سجال
لسنا سواء
ان شاء الله قتلانا في الجنة و قتلاهم في النار



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 17 Juin - 23:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Lun 17 Juin - 23:10

confiture a écrit:
ithviriw a écrit:
Le peuple syrien en a besoin, il le mérite, est venu le moment de l’écouter, de l’aimer, pour enfin le débarrasser de la dictature du parti Bâath sans le livrer aux cerbères d’une autre dictature qui fait des portes de l’enfer la destination de ce grand et attachant peuple.[/color]


Al kelb lasfar imout kelb même s'il a l'air d'un lion

Traitres on a toujours su que tu l'es ya rafidhi ....


Chiâne ..... tu aboies et tu dis des âneries ...comme ci-haut Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 18 Juin - 0:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Mar 18 Juin - 0:03

confiture a écrit:
confiture a écrit:
ithviriw a écrit:
Le peuple syrien en a besoin, il le mérite, est venu le moment de l’écouter, de l’aimer, pour enfin le débarrasser de la dictature du parti Bâath sans le livrer aux cerbères d’une autre dictature qui fait des portes de l’enfer la destination de ce grand et attachant peuple.[/color]


Al kelb lasfar imout kelb même s'il a l'air d'un lion

Traitres on a toujours su que tu l'es ya rafidhi ....


Chiâne ..... tu aboies et tu dis des âneries ...comme ci-haut Very Happy

Un chiâne quoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
L'axe arabo-sioniste allié aux Occidentaux, en déroute !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les alliés de Napoléon
» Les plantes alliées aux plantes carnivores
» Elections Européennes et Parti anti-sioniste
» Les évenements actuels dans le monde arabo-islamique
» paul eric blanrue se converti à l'islam par idéologie Gauchiste et anti-sioniste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: