Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 de la colonisabilité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boukobrine
Habitué


Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 07/01/2012

MessageSujet: de la colonisabilité...   Dim 22 Déc - 15:21

un juif anti-sioniste est scandalisé par l'attitude timide et lache des "représentants imposés" de la communauté musulmane en france, face à l'inquisition sioniste. à voir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boukobrine
Habitué


Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 07/01/2012

MessageSujet: Re: de la colonisabilité...   Dim 22 Déc - 15:43

... et nos "représentants" locaux ne sont pas en reste. françois holland, après avoir insulté l'Algérie devant ses cousins et maitres du crif, (voir la vidéo), ne reçoit pour réponse que des pets silencieux.
après un discours pompeux de notre ministre des affaires etrangères lamamra, où le verbiage creux le dispute aux bougnoulerie, ce dernier finit par conclure «L’année 2013, n’est pas encore terminée, et nous ne souhaitons pas la terminer sur une mauvaise note. J’espère que nous puissions trouver les moyens, dans les jours qui nous en séparent, de tourner la page de cet incident regrettable»
Si Malek Bennabi rahimahou ALLAH n'aurait pas imaginé une telle bassesse 50 ans après l'indépendance!

jugez par vous meme!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: de la colonisabilité...   Dim 22 Déc - 22:49


L'Algérien Sansal primé par l’ordre sioniste B’nai B’rith
Article | 13. décembre 2013 - 9:48


L’écrivain algérien Boualem Sansal va encore faire parler de lui. Il vient de recevoir le «Prix des droits de l’Homme» qui lui a été décerné par le B’nai B’rith(*) France, un ordre sioniste très connu pour son activisme en faveur de l’Etat d’Israël, et surtout pour ses liens organiques avec le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) qui publie, d’ailleurs, le communiqué officiel d’attribution du prix sur son site officiel.

Ce communiqué nous apprend que la cérémonie de remise du prix a eu lieu à la mairie de Paris, le 17 octobre dernier, c’est-à-dire il y a deux mois, au cours du dîner de gala célébrant les 80 ans du B’nai B’rith France et les 170 ans du B’nai B’rith International, en présence de nombreuses personnalités politiques et communautaires, et notamment du président du Crif, Roger Cukierman. La question que l’on ne peut s’empêcher de poser, ici, est de savoir pourquoi cette information n’a pas été divulguée au moment de son déroulement ? Est-ce dans la tradition de cet ordre qui, comme toute secte religieuse, affectionne l’opacité et le secret ? La décision aurait-elle été prise de concert avec le récipiendaire du prix ? Peu probable, puisque Sansal lui-même n’a jamais caché ses accointances avec les milieux sionistes et s’est même rendu en Israël. Son geste avait suscité l’indignation générale. Le mystère reste entier. Dans son communiqué, le B’nai B’rith France indique que le prix attribué «a pour objectif de mettre à l’honneur des personnalités de la société civile disposant des qualités essentielles de tolérance et d’humanisme et qui œuvrent par leur engagement personnel à la défense des valeurs fondamentales de dialogue et de paix, contribuant ainsi au rapprochement entre les communautés». Un bref aperçu de son parcours littéraire met en exergue l’engagement de Sansal contre les «obscurantismes» et le «négationnisme», allusion aux multiples évocations des juifs dans ses romans, notamment dans Le village allemand et Le journal des frères Schiller. Le communiqué n’omet pas de rappeler à cette occasion la visite très médiatisée que l’écrivain algérien avait effectuée en Israël en mai 2012, et pour laquelle il a dû mériter cette kyrielle de distinctions reçues en une année, en France et dans d'autres pays européens. http://algeriepatriotique.com/article/lalgerien-sansal-prime-par-l-ordre-sioniste-b-nai-b-rith
R. Mahmoudi
(*) B’nai B’rith signifie «les fils de l'Alliance». C’est la plus vieille organisation sioniste toujours en activité dans le monde.http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/le-prix-des-droits-de-l%E2%80%99homme-du-b%E2%80%99nai-b%E2%80%99rith-france-2013-%C3%A9t%C3%A9-attribu%C3%A9-%C3%A0-monsieur-boualem-sansal/48091

Accueil » Lutter contre le racisme et l’antisémitisme » Le CRIF en action » LE-PRIX-DES-DROITS-DE-L’HOMME-DU-B’NAI-B’RITH-FRANCE-2013-éTé-ATTRIBUé-à-MONSIEUR-BOUALEM-SANSAL » Le Prix des Droits de l’Homme du B’nai B’rith France 2013 a été attribué à Monsieur Boualem Sansal
Le CRIF en action
Publié le 12 Décembre 2013
Le Prix des Droits de l’Homme du B’nai B’rith France 2013 a été attribué à Monsieur Boualem Sansal

Le Président du CRIF, Roger Cukierman, a assisté à la cérémonie d’attribution, par la Commission nationale du Prix des Droits de l’Homme du B’nai B’rith France, animée par Madame Ada Sadoun, du Prix 2013 à l’écrivain Boulalem Sansal.
Retour à la page principale
« Avec son œuvre « Gouverner au nom d’Allah » qu’il vient de publier, il obtient le « prix de la laïcité Jean Zay 2013 » »
Le Prix des droits de l’Homme du B’nai B’rith France «Amour Fraternel – Harmonie – Bienfaisance » a pour objectif de mettre à l’honneur des personnalités de la société civile disposant des qualités essentielles de tolérance et d’humanisme et qui œuvrent par leur engagement personnel à la défense des valeurs fondamentales de dialogue et de paix contribuant ainsi au rapprochement entre les communautés.

Né en 1949 à côté d’Alger, Boualem Sansal a une formation d’ingénieur et un doctorat d’économie. Après avoir été tour à tour enseignant, consultant et chef d’entreprise, il devient haut fonctionnaire en 1995 au ministère de l’Industrie, poste dont il sera limogé en 2003 à cause de ses prises de position critiques vis-à-vis du pouvoir. Il se dédie alors à la littérature

Témoin impitoyable de la société algérienne d’aujourd’hui, son écriture est aussi dense que truculente

Dans son premier roman, « Le serment des barbares » (Prix Goncourt du premier roman) édité en 1999, il dénonce l’arbitraire et les abus de l’administration à l’égard du peuple.

« Le village de l’Allemand ou Le journal des frères Schiller » (Gallimard, 2008) et « Rue Darwin » (Gallimard août 2011) révèlent comme tous ses romans, une sensibilité aigüe aux droits de tous les hommes, de toutes origines.

Boualem Sansal dénonce les fanatiques en tous genres et mène courageusement les combats contre tous les obscurantismes et négationnismes

Avec son œuvre « Gouverner au nom d’Allah » qu’il vient de publier, il obtient le « prix de la laïcité Jean Zay 2013 ».

Ce Prix littéraire français a pour objectif de récompenser un livre porteur de valeurs républicaines.

Il a participé, en tant qu’invité d’honneur, au Festival culturel d’Israël, en mai 2012 où il a rencontré en particulier, David Grossman, avec qui il a lancé, de Strasbourg, l’« Appel international des écrivains pour la paix ». Il s’intéresse à l’identité algérienne d’aujourd‘hui, et à ses origines multiples. Dans le même esprit, il étudie la formation de la langue algérienne et respecte tout ce qui la constitue.

Boualem Sansal vit toujours aujourd’hui dans les environs d’Alger

Pour sa lucidité, son talent, son respect de l’autre, et son extraordinaire courage, pour la façon dont il met ses actes en accord avec ses pensées, le B’nai B’rith France l’a élu Prix des Droits de l’Homme 2013.

La cérémonie de remise du prix a eu lieu dans les salons d’honneur de la Mairie de Paris le 17 octobre dernier au cours du diner de gala célébrant les 80 ans du B’nai B’rith France et les 170 ans du B’nai B’rith International en présence de nombreuses personnalités politiques et communautaires.
Le B’nai B’rith France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de la colonisabilité...   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
de la colonisabilité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: