Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Monothéisme ( Tawhid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Monothéisme ( Tawhid)   Lun 2 Juil - 17:29

Salam;

Juifs, Chrétiens et Musulmans se disent monothéistes, c'est à dire ne croyant qu'en un Dieu UNIQUE.

Qu'en est-il en réalité ?

1.- Si les musulmans sont attachés à Allah,:jjl: Seul sans associé, nous verrons que certains en réalité influencés par les enseignements chrétiens ou juifs, oseront l'humaniser, ce sont les anthropomorphistes comme Ibn Taymiya par exemple, qui interprétera à la lettre les attributs d'Allah, et donc le feront se mouvoir, descendre de son "ciel", mettre son pied dans la fournaise de l'Enfer, comme le rapporte dans un hadith, Abou Houreyra, élève de Ka'ab Al Ahbar, le rabbin islamisé mais qui a instillé les croyances des israélites dans le corpus du hadith, durant la période où Omar, le second calife, en fit le grand imam de Médine, et que rapporte donc tout naturellement le disciple de Ka'ab Al Ahbar, Abou Houreyra, nouvellement converti, lequel n'ayant pas vécu plus de quelques mois aux côtés du Prophète, converi en l'an 8, après Khayber, confondra entre hadiths du Prophète, et ceux en réalité introduits par les rabbins et autres moines nouvellement convertis, qui charieront avec eux la Bible, les Evangiles et les chroniques narrées par leurs docteurs de la Loi.

Ibn Taymiya (661-728 /1262-1328) considère dans le Gawab, aux chrétiens et aux Juifs, que les altérations sont dues aux traducteurs, d'autant plus selon lui, que Jésus se serait exprimé seulement en "hébreux" sic, (Gawab II,17) et pour la Thora, elles ne s'y seraient incrustées dans les textes, selon le trés généreux et conciliant, Ibn Taymiya, qu'avec la fin des prophètes d'Israël, et l'avènement d'Esdras (Gawab II, 8,19.)

Mal informé, par ses maîtres juifs et chrétiens, Ibn Taymiya, considère que les Evangélistes, eux, ont subi les premières atteintes, après l'ascension de Jésus,:as: au moment même de leur composition. " Et, il ne convient pas d'accuser les évangélistes de mensonge", écrit Ibn Taymiya, il est en revanche permis de penser que Matthieu, Marc, Luc, et Jean n'étaient pas à l'abri de l'erreur et de l'oubli"." (Al-Gawab, II,8,14).
Ceci prouve à l'évidence qu'Ibn Taymiya, n'avait qu'une connaissance approximative de la biographie des évangélistes, et surtout de la date de rédaction de ces Evangiles, qui n'ont point été rédigés par des apôtres uniquement, comme Matthieu, mais aussi par des nouveaux convertis comme Marc et Luc, qui sont donc venus avec leurs a priori juifs, qu'ils ont inoculé dans la rédaction des Evangiles, et cela plus de cinquante ans après l'Ascension de Jésus, contrairement à ce qu'affirme Ibn Taymiya, très aimable, conciliant et compréhensif à l’égard des « gens du Livre » et pourtant si intolérant et agressif à l’égard des musulmans qui ne partagent pas ses opinions, et pire, si haineux à l'égard des Ahl el Beyt, :as: et de leurs disciples, qu'aux gémonies, et que jamais il ne tentera de "comprendre" comme il le fait si bien avec ses "frères du Livre".

Ibn Taymiya, donc, considère que malgré des altérations dont sont accusés juifs et chrétiens, la transgression de certaines prescriptions bibliques qui n'ont pas été rejetées par Jésus, telles l'abandon de la circoncision, de la prière vers l'Orient, la levée de l'interdiction de manger le porc, et dans l'institution de nouvelles dispositions rituelles comme le culte des images (Al Gawab, I, 123, II. 9. 15), il n’est pas permis de douter de la bonne foi des juifs et des chrétiens.
Evidemment, les chiites eux sont pour lui, tout simplement impies à contrario, même si pourtant ils croient dans le même Coran que lui, à moins que le sien ne soit autre chose évidemment, et ils prient vers la Mecque, ils croient dans les mêmes hadiths, sauf qu'évidemment les chiites, refusent les hadiths des Compagnons de la dernière heure, sinon à titre d'information, et ils ont une lecture beaucoup plus approfondie du sens du Coran, que la lecture sèche qui caractérise les exégèses de Ibn Taymiya, et de son école comme Ibn Kathir, plus attaché au verbe, qu'à l'esprit et qui élimine par principe toute interprétation qui trouve sa source chez les Ahl el Beyt, :as:, évidemment.

Ce faisant, il considère que si altération du sens il y a eu, celle ci n'a porté en fait que sur quelques termes, et il considère que pour autant " on ne doit pas déclarer l'ensemble de la Thora et des Evangiles comme ayant été altérés" (Al Gawab, I, 378).
Il va plus loin dans son audacieuse comparaison, et il établit ensuite un parallèle entre ces textes et les recueils de hadiths: " On trouve chez Thirmidhi, Abou Dawud et Al Boukhari, des paroles FORGEES qui ont été attribuées au Prophète Mouhamad; mais on ne considère pas pour cette raison la totalité des hadiths comme étant inauthentique. D'ailleurs, un examen comparatif de l'ensemble des hadiths fait à la lumière des données coraniques permet d’affirmer ou d’infirmer l’authenticité des paroles et actes prêtés au Prophète. »Il en est de même pour les textes bibliques et évangéliques ; puisque la quasi-totalité des versets est authentique, un examen interne de ces Livres révèlera les erreurs et les inexactitudes (Al Gawab I,368-369). Il conclut : « de même qu’on ajoute foi à la Souna du Prophète en dépit des faiblesses qu’elle accuse, de même on doit accepter l’autorité des Evangiles, bien qu’ils renferment des erreurs. » A ses yeux, les Evangiles constituent en quelque sorte la Souna de Jésus ( Al Gawab II,16)

Ibn Taymiya ne récuse donc, ni l’autorité de l’Ancien Testament, ni celle du Nouveau Testament (Evangiles). Conscient des imperfections et faiblesses que contiennent l’un et l’autre Livres, il les accepte néanmoins au même titre que la Souna du Prophète.

Cette attitude empreinte d’amitié vis-à-vis des gens du Livre, explique en fait la promotion du Salafisme, et le renouveau du « cheikh El Islam Ibn Taymiya» encouragé par les stratèges évangélistes américains et les sionistes, très influents sur le régime Séoudien et le wahabisme qui n’en est que le sous-produit d'ailleurs et qui s'est mis au service de « l’Islam intolérant vis-à-vis des musulmans, affable, amène et surtout très tolérant vis-à-vis des gens du Livre »., pour démentir le célèbre verset: " Achida'ou 3ala Alkofar Rouhama Baynahoum" ( Mohamed et ceux qui sont avec lui.... sont durs avec les infidèles et compatissants les uns envers les autres", Preuve de la déviation des Salafis et de l'école Ibn Taymiya, s'il en fallait encore une ènième avec le dévoilement l'été dernier de la Fetwa du chèque Ibn Jibrin qui interdisait à ses ouailles, de prier pour le succès du Hizbou Allah, laissant ses disciples perplexes et meurtris à l'idée de devenir ipso facto les "alliés d'Israël" contre les Libanais, pour s'inscrire dans la logique wahabo-sioniste, ou comme ce qui se passe en Irak, où les attentats contre les civils au lieu de combattre l'occupation US de leur pays, fait penser tout observateur perspicace, à un désir par les ouailles du salafisme, de justifier l'occupation en refusant la démocratie des urnes qui a balayé le régime autocratique de l'ex dictateur Sadam, et en maintenant un état de terreur pour donner à Bush et aux sionistes toujours désireux de bâtir le Grand Israël, du Nil à l'Euphrate, les raisons d'espérer avoir raison des Irakiens, et user leur résistance devant la terreur exécutée par les troupes auxiliaires du terrorisme salafo-wahaby, qui refuse la Loi du Nombre, laquelle a fait de l'Irak, un pays chiite gouverné enfin par des chiites, position inacceptable pour les alliés Séoudiens des Américains.

A contrario un Ibn Hazm, Al-Guwayni et Al-Gahiz, considèrent que dans la Thora, il y a simplement des passages qui n’ont pas été altérés, l’altération ne portant que sur certains paragraphes, voir dans chacun de ses versets, mais ils ajoutent qu’il existe des passages qui sont demeurés inaltérés (Ibn Hazm, Fisal, I, 212-213). Cependant pour les polémistes musulmans des siècles 3 à 5 Hijri, ils considèrent contrairement à Ibn Taymiya, que l’Ancien Testament doit être regardé comme un ensemble de chroniques, dont les auteurs sont inconnus.
Et, il va sans dire qu’il n’est pas question pour eux d’accorder leur confiance à ces textes.
Il faut observer, affirment-ils, à l’égard de ces chroniques, la même attitude qu’on observe vis-à-vis des chroniques musulmanes, bien que celles-ci soient plus récentes et, par conséquent, plus dignes de confiance. Ces textes sont donc rejetés, en tant que fondement de la foi
.

Quant aux Evangiles, leur acceptation est toujours subordonnée à une condition fondamentale : leur interprétation doit être revue et corrigée de façon à ne plus être l’expression d’une lecture littérale, d’un attachement quasi-constant au mot, perversion qui caractérise le salafisme en Islam influencé par les disciples d’Ibn Taymiya et les Wahabys qui maîtrisent la langue arabe, mais ignorent par choix idéologique l’aspect spirituel du Message divin.

Pour les chrétiens et les juifs, tout comme leur disciples de la version « islam Takfiri », il faudra pour pouvoir accepter leur dogmes et leurs Ecritures, que soient dépassées les limites dans lesquelles ils se sont confinés, pour s’acheminer vers une approche meilleure, ouverte et surtout plus exacte des paroles des prophètes, et de Jésus:as: en particulier pour les chrétiens, Moussa:as: et les Prophètes après lui, pour les juifs, et Mouhamad,:saws: pour les « takfiris » de l’école Ibn Taymiya.

Dans cet ordre d’idées, si Ibn Taymiya, considère que les termes de Père et de Fils, qu’on rencontre dans les textes évangéliques, ne sont pas à prendre dans leur acception stricte, mais symbolique, Al-Gahiz, Ibn Hazm et Al-Guwayni, rejettent totalement l’autorité des Evangiles.

Pour eux, ces textes ne renferment pas comme le prétend Ibn Taymiya, les paroles de Jésus:as:. Ce sont de simples chroniques, des récits sur la vie du Messie, dont les auteurs n’étaient pas à l’abri ni de l’erreur, ni du mensonge (Ibn Hazm, Fisal I, 2, et Al Qarafi, al-agwiba, p 36).

Nous étudierons dans un prochain article les points fondamentaux de divergence, entre musulmans d’une part, intransigeants dans le Tawhid, comme le furent les disciples de toutes les écoles aussi bien chiites que sounis, à l’exception des écoles qui en ont divergé depuis Ibn Taymiya, Mohamed Ibn Abdel Wahab, et d’autres sectes « néo-salafis », et les juifs et chrétiens, d’autre part, qui comme eux analysent les textes à l’aune d’une lecture littérale et stérilisée de son contenu spirituel, au point de donner à Dieu qui, des enfants, comme le Peuple d’Israël, qui, une Trinité dans laquelle le Père, le Fils et le Saint Esprit, réduisent le Pouvoir du Dieu Créateur, Juste et Omniscient, qui comme les sectaires de l’Islam salafi, réduisent Allah, à un être humain dans sa vision du Monde et dans son désir de s’informer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Lun 2 Juil - 17:30

Assalam;

L'Eglise avait condamné GALILEE parce qu'il affirmait que la Terre "tourne", et il a fallu 1999, pour que feu le pape, révise son procès !!!
Les musulmans attendront peut-être autant avant de "rétablir la VERITE" sur l'Histoire de l'Islam, et qu'ils APPLIQUENT la souna authentique de Rassoulou Allah, :saws:, c'est à dire qu'ils reconnaissent que la période qui a suivi le Rappel à Allah, :jjl:, de Son Messager, Mouhamad, :saws: a été une période de FITNA, pendant laquelle des Compagnons se sont saisis du Pouvoir, et ont renié les enseignements de l'Envoyé d'Allah, :saws:, et les exemples de cette fitna sont nombreux, malheureusement, au point que nous en contiunuons encore aujourd'hui d'en payer la facture.... en Irak, au Liban, et dans tous les pays musulmans malheureusement, soumis aux dictatures les plus rétrogrades et pire soumis aux négateurs non seulement de l'existence ou de l'Unicité d'Allah :azwj:, mais aussi aux négateurs de l'impeccabilité de Rassoulou Allah, :saws:, et des vertus et de l'impeccabilité des Ahl el Beyt, :as:, ainsi que la désignation comme "imams et Wazir ou Calife" de Sayed Ali, :as: et de sa 'Itra Attahira, (descendance), comme Guides légitimes.

J'en profite pour vous rappeler les prières pour Sayida Fatima Ezzahra, :as: la "mère de son père Mouhamad, :saws:" que des Compagnons hystériques et brutes ont purement et simplement violenté avérant la Prophétie de son père,
"Fatima est de moi, et je suis de Fatima. Quiconque lui porte préjudice, m'aura porté préjudice, et s'il me nuit, il N'est PAS de moi"....

Ainsi donc ces Compagnons, auront donc rompu le lien avec Rassoulou Allah, :saws:et leur Compagnonage, ne leur serait plus d'aucune utilité, comme la filiation du fils de Noe, :as: ou la liaison matrimoniale avec sa femme, ne l'aura pas empêchée d'entrer en Enfer, Al'3iyadhou bi Allah.


Revenons à notre sujet, voici quelques textes avant la discussion que j'attends de vous TOUS,puisque je vous donne copie des textes, pour ceux qui n'ont jamais lu la Bible ou les Evangiles.

Voici quelques extraits aussi bien de la Thora (Bible, Traduction Seconzac, La Bible Online) et quelques versets tirés des Evangiles, comme celui de Jean, qui confirment que si les Scribes qui ont falsifié la Thora, ont fait dans la « déification des fils de Dieu, c'est-à-dire les fils d’Israël », les chrétiens, ou disons plutôt les « apôtres juifs convertis au christianisme », ont trouvé tout naturel de considérer Jésus « fils de Dieu ».

Exode 4:22 Tu diras à Pharaon : Ainsi parle l’Eternel : Israël est mon fils, mon premier–né.
Exode 4:23 Je te dis : Laisse aller mon fils, pour qu’il me serve ; si tu refuses de le laisser aller, voici, je ferai périr ton fils, ton premier–né.
Deutéronome 14:1 ¶ Vous êtes les enfants de l’Eternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez point d’incisions et vous ne vous ferez point de place chauve entre les yeux pour un mort.
Psaumes 82:6 ¶ J’avais dit : Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très–Haut.
Psaumes 82:7 Cependant vous mourrez comme des hommes, Vous tomberez comme un prince quelconque.
Esaïe 63:16 Tu es cependant notre père, Car Abraham ne nous connaît pas, Et Israël ignore qui nous sommes ; C’est toi, Eternel, qui es notre père, Qui, dès l’éternité, t’appelles notre sauveur.
Malachie 2:11 Juda s’est montré infidèle, Et une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem ; Car Juda a profané ce qui est consacré à l’Eternel, ce qu’aime l’Eternel, Il s’est uni à la fille d’un dieu étranger.
Jean 8:41 Vous faites les œuvres de votre père. Ils lui dirent : Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, Dieu.
Jean 8:42 Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne suis pas venu de moi–même, mais c’est lui qui m’a envoyé.
Romains 9:7 et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants ; mais il est dit : En Isaac sera nommée pour toi une postérité,
Romains 9:8 c’est–à–dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.
2 Corinthiens 6:18 Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant.
2 Pierre 2:14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché ; ils amorcent les âmes mal affermies ; ils ont le cœur exercé à la cupidité ; ce sont des enfants de malédiction.
Genèse 3:6 ¶ La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.
Genèse 39:6 Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n’avait avec lui d’autre soin que celui de prendre sa nourriture. Or, Joseph était beau de taille et beau de figure.
Genèse 39:7 ¶ Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : Couche avec moi !
2 Samuel 11:2 Un soir, David se leva de sa couche ; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.
Job 31:1 ¶ J’avais fait un pacte avec mes yeux, Et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge.
1 Jean 2:16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.


Genèse 24:3 et je te ferai jurer par l’Eternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite,
Genèse 27:46 Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles–ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ?
Exode 34:16 de peur que tu ne prennes de leurs filles pour tes fils, et que leurs filles, se prostituant à leurs dieux, n’entraînent tes fils à se prostituer à leurs dieux.
Deutéronome 7:3 Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils ;
Deutéronome 7:4 car ils détourneraient de moi tes fils, qui serviraient d’autres dieux, et la colère de l’Eternel s’enflammerait contre vous: il te détruirait promptement.
Josué 23:12 Si vous vous détournez et que vous vous attachiez au reste de ces nations qui sont demeurées parmi vous, si vous vous unissez avec elles par des mariages, et si vous formez ensemble des relations,
Josué 23:13 soyez certains que l’Eternel, votre Dieu, ne continuera pas à chasser ces nations devant vous ; mais elles seront pour vous un filet et un piège, un fouet dans vos côtés et des épines dans vos yeux, jusqu’à ce que vous ayez péri de dessus ce bon pays que l’Eternel, votre Dieu, vous a donné.
Esdras 9:1 ¶ Après que cela fut terminé, les chefs s’approchèrent de moi, en disant : Le peuple d’Israël, les sacrificateurs et les Lévites ne se sont point séparés des peuples de ces pays, et ils imitent leurs abominations, celles des Cananéens, des Héthiens, des Phéréziens, des Jébusiens, des Ammonites, des Moabites, des Egyptiens et des Amoréens.
Esdras 9:2 Car ils ont pris de leurs filles pour eux et pour leurs fils, et ont mêlé la race sainte avec les peuples de ces pays ; et les chefs et les magistrats ont été les premiers à commettre ce péché.

Esdras 9:12 ne donnez donc point vos filles à leurs fils et ne prenez point leurs filles pour vos fils, et n’ayez jamais souci ni de leur prospérité ni de leur bien–être, et ainsi vous deviendrez forts, vous mangerez les meilleures productions du pays, et vous le laisserez pour toujours en héritage à vos fils.

Néhémie 13:24 La moitié de leurs fils parlaient l’asdodien, et ne savaient pas parler le juif ; ils ne connaissaient que la langue de tel ou tel peuple.
Néhémie 13:25 Je leur fis des réprimandes, et je les maudis ; j’en frappai quelques–uns, je leur arrachai les cheveux, et je les fis jurer au nom de Dieu, en disant : Vous ne donnerez pas vos filles à leurs fils, et vous ne prendrez leurs filles ni pour vos fils ni pour vous.
Néhémie 13:26 N’est–ce pas en cela qu’a péché Salomon, roi d’Israël ? Il n’y avait point de roi semblable à lui parmi la multitude des nations, il était aimé de son Dieu, et Dieu l’avait établi roi sur tout Israël ; néanmoins, les femmes étrangères l’entraînèrent aussi dans le péché.
Néhémie 13:27 Faut–il donc apprendre à votre sujet que vous commettez un aussi grand crime et que vous péchez contre notre Dieu en prenant des femmes étrangères ?

Génèse 6 :1
1 ¶ Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
3 ¶ Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.


Dieu ne sait-il donc pas que Noe va vivre 950 ans ?????
Le Scribe ou plutôt le faussaire, ne sait-il pas lire, la suite de ce qu'il écrit, à moins que ce soit déjà un staticien, qui a oublié de nous dire de quelle moyenne, il parle, et de quelle populations il nous donne la moyenne, vu que les espérances de vie, ont évolué avec le temps et avec les niveaux de vie...




4 ¶ Les géants étaient sur la terre en ces temps–là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.
5 L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6 ¶ L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.
7 Et l’Eternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits.
8 ¶ Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.
9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.
10 Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet.
11 ¶ La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.
12 Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue ; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.
13 ¶ Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Lun 2 Juil - 18:34

Wa alaikoum assalam
Que vient faire le TAWHID avec l'anthropomorphisme....??
****************************************
تفسير القمى بذاته
http://www.alseraj.net/cgi-bin/scrip...tabaSearch.cgi
-
{وإذ قال ربك للملائكة إني خالق بشرا من صلصال من حمإ مسنون}
سورة الحجر آية رقم 28



يقول التفسير بالحرف الواحد ((إِنِّي خالِقٌ بَ َ شرًا مِنْ َ صْلصال مِنْ حَمَإ مَسُْنون َفإِذا سَوَّيُْتهُ وَ َنَفخت فِيهِ مِنْ رُوحِي َفَقعُوا َلهُ » الأرض فقال الله تبارك و تعالى

قال و كان ذلك من الله تعالى في آدم قبل أن يخلقه و احتجاجا منه عليهم (قال) فاغترف ربنا عز و جل غرفة بيمينه « ساجِدِينَ
من الماء العذب الفرات و كلتا يديه يمين فصلصلها في كفه حتى جمدت فقال لها منك أخلق النبيين و المرسلين و عبادي
الصالحين و الأئمة المهتدين و الدعاة إلى الجنة و أتباعهم إلى يوم القيامة و لا أبالي و لا أسأل عما أفعل و هم يسألون،، ثم
اغترف غرفة أخرى من الماء المالح الأجاج فصلصلها في كفه فجمدت ثم قال لها منك أخلق الجبارين و الفراعنة و العتاة و
إخوان الشياطين و الدعاة إلى النار إلى يوم القيامة و أشياعهم و لا أبالي و لا أسأل عما أفعل و هم يسألون
Boulet lol! Boulet
http://www.islamwebs.com/vb/showthread.php?t=4252
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Lun 2 Juil - 19:31

Assalamou 'alaïkoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Les origines du christianisme

A PROPOS DE LA TRINITE...ET DE SON ORIGINE où LES ORIGINES DU CHRISTIANISME.

Paul était un juif Pharisien qui avait persécuté et tué des disciples de Jésus, mais qui devint soi-disant un converti du Christianisme dans d'étranges circonstances.

Toutefois, Jésus ne lui a jamais communiqué d'enseignement.

Les enseignements que Paul a reçu sont ceux qui lui était transmis par divers intermédiaires. Mais Paul était un homme cultivé et sans doute se considérait-il plus évolué que les disciples des premiers jours, qui étaient eux de simples pêcheurs et gens du peuple. Ainsi, Paul entreprit de réviser leurs enseignements afin de les rendre plus acceptables par les Gentils (c'est à dire les non-juifs). ( Cela me rappelle singulièrement Abou Houreyra, Kaab Al Ahbar, Ibn Taymiya, Mohamed Ibn Abdel wahab)

Et il voyagea beaucoup tout autour de la Méditerranée et à Rome en enseignant une doctrine appelée Christianisme, construite autour d'une Chrismythologie ressemblant plutôt à l'ancien Dieu Egyptien Osiris. Le mythe d'Osiris était populaire au sein des populations méditerranéennes de l époque. Aussi Paul emprunta t-il des éléments à ce mythe afin de rendre plus attractif le christianisme qu'il prêchait.

Selon ce mythe, ainsi qu'il est écrit dans le Livre Egyptien Des Morts, et dans l'encyclopédie Britannica, Osiris vint sur Terre sous forme d'un être humain pour le plus grand bénéfice de l'humanité... Il y devint Roi... Il y fut tué par Seth (qui symbolise le mal)... Mais la mythologie qu'il ressuscita et qu'il siégera sur le trône, le Jour du Jugement, pour déterminer le sort des morts après leur résurrection.

Ainsi, le Christ de Paul devint le Fils de Dieu, qui naquit sur Terre sous forme humaine afin de devenir un Roi, il fut tué pour expier les péchés de l'humanité, mais ressuscita et est destiné ‚ à juger toute l'humanité.


Le nouveau culte Chrétien de Paul se répandit rapidement tout autour de la Méditerranée et à Rome. Mais les empereurs romains virent une menace dans l'expansion de cette religion et commencèrent à la réprimer. Des milliers de Chrétiens furent tués à Rome lors de la répression. En particulier, le fait de livrer des Chrétiens en pâture à des lions affamés devint un sport populaire qui attirait dans les arènes de nombreux spectateurs. Paul aussi perdit la vie dans cette période (on pense qu'il a été décapité dans une prison romaine. Malgré la répression, les chrétiens devinrent de plus en plus nombreux et forts. Et ce jusqu'à prendre les armes en l'an 305 (de l'ère Chrétienne) pour se joindre … une révolution menée par Constantin, afin de renverser l'empereur de Rome. En guise de reconnaissance, le nouvel Empereur romain, Constantin, donna aux chrétiens de nombreux postes importants dans son administration. Et en l'an 313, il déclara le Christianisme religion officielle de l'état.

De nombreux habitants de l'empire romain vinrent dès lors se faire bâptiser, attirés non pas par les idéaux religieux du Christianisme, mais par la position privilégiée qui était maintenant celle des Chrétiens ! Ce n'est donc pas surprenant qu'après s'être fait bâptiser et enregistrer comme Chrétiens, les romains aient continué leurs pratiques païennes.

Au début , l'église essaya de se débarrasser de ce paganisme ; mais les romains nouvellement bâptisés, refusèrent d'abandonner leurs anciennes traditions. Aussi les chefs de l'église firent des compromis et commencèrent à mêler du paganisme à leur religion.

La croix flamboyante, symbôle du dieu-soleil, devint (en enlevant les flammes) le symbole du Christ (Le Klu Klux Klan utilise encore la croix flamboyante). Et la doctrine Chrétienne fut revue afin d'enseigner que le Christ avait été crucifié sur une croix. Le 25 décembre, le jour de la fête païenne du dieu-soleil, devint le jour de Noël... Bien que le Christ ne soit pas né un 25 décembre. Toutes les festivités païennes relatives à ce jour furent maintenues, les beuveries, les orgies... Le Christ était à peine évoqué ce jour-là. La fête païenne des Saturnales devint le carnaval de Chrétiens : cette fête consistait en une semaine de débauche en l'honneur du Dieu mythologique saturne, qui avait selon la légende dévoré ses propres enfants. Le mot carnaval, provient de deux mots latins : Carni: qui signifie la chair et Vale : qui signifie adieu.

Ainsi, le carnaval signifiait l'adieu aux plaisirs de la chair avant le carême, et symbolisait l'idée du péché suivi par le repentir. Pendant le Carnaval, les Chrétiens et les Chrétiennes recouvraient leurs visages avec des masques et sous le couvert de l'anonymat se livraient à des excès et activités illicites. Puis, à la fin du carnaval, ils allèrent vers leurs églises, pour se repentir, et commençaient leur jeûne de carême. De plus en plus de traditions païennes furent ainsi incorporées dans le Christianisme au fur et à mesure que les années passaient ; mais le pire restait encore a venir.

LA TRINITE--->>

Une multitude de questions se posèrent à l'époque des premiers Chrétiens à propos de la nature de Jésus . D'ailleurs ce sont des questions dont se posent encore beaucoup de gens à la recherche de vérité.Jésus fut-il un homme?un Dieu? le Fils de Dieu comme Paul l'avait enseigné?Et s'il avait été le Fils de Dieu ,est ce que le Fils aurait été créé par Dieu ?ou c'est Dieu qui se serait fait homme ?Ces questions et les qui se passèrent autour d'elles provoquèrent des scissions parmi les Chrétiens.Dans son effort pour résoudre le problème l'Eglise,en fait PAUL avait modelé son Christ d’après le dieu Egyptien Osiris,mais il n'avait pas parachevé le modéle;Osiris était en réalité la seconde personne d'une divinité Trinitaire (ISIS,OSIRIS et HORUS).Et c'est ainsi qu'Athanasuis , l'évêque d'Alexandrie en Egypte,completa le modèle et fit du Christ la Deuxième personne d'une Trinité Chrétienne,comprenant le Père ,le Fils et le Saint Esprit.

Dans cette Trinité,le Christ devint équivalent au Père tout en conservant le statut de Fils que lui avait donné PAUL,bien que qu'étant une seule personne et identique au Père et au Saint Esprit.Cette confusion Trinitaire fut présentée comme une réponse aux questions qui divisaient les Chrétiens.L'empereur Constantin imposa ce concept trinitaire à l'église et l'obligea à l'adopter comme doctrine officielle .Il convoqua à Nicée en l'an 325 un conseil d'évêques et après deux mois de débats,il brisa toutes les oppositions et imposa la Trinité.

Les Chrétiens se trouvant en dehors de Rome,cependant refusèrent la doctrine de la Trinité.Arius ,chef des Chrétiens d'Afrique du Nord fut le plus virulent des opposant à ce concept.Il insista que le fait que Jésus s'était toujours présenté comme étant un homme et s'était toujours référé au créateur comme étant un ETRE Suprême Unique.Les Chrétiens de l'Est de l'empire et ceux de l'Europe exprimèrent des oppositions semblables.

Irrités par cette fronde,Constantin et l'Eglise romaine menèrent des répressions contre ces opposants ,mais les protestations continuérent.Aprés la mort de Constantin,son successeur l'empereur Théodose convoqua un autre concile à Constantinople en 381 ou il déclara que la Trinité était la seule doctrine officielle,en confirmation des décisions de Nicée.En dépit de cela , protestations et persécutions continuèrent de faire rage.Même beaucoup plus tard en 496 un seul dirigeant Chrétien en Europe (le roi franc CLOVIS) acceptait la doctrine de la Trinité.Les autres ne s’alignèrent que plus tard par le biais de pressions politiques.

Au fur et à mesure que les années passèrent, l'église Chrétienne Romaine accrut peu à peu sa puissance en Europe et devint plus puissante que les rois, et les chefs de cette église, s'efforcèrent de réaliser un contrôle total sur les esprits des gens : D'abord , ils interdirent à tous les laïcs (c'est à dire ceux qui ne sont pas membres du clergé) d'interpréter la Bible. Puis ils commencèrent à introduire une série de dogmes abstraits et irrationnels qu'ils appelèrent "mystères divins" ; ces mystères devaient être acceptés comme des éléments de la foi Chrétienne, et tous ceux qui essayèrent de les mettre en cause, ou de les vérifier furent excommuniés de église. Les chefs d'église découragèrent même la pratique de la médecine, et encouragèrent plutôt les gens à verser des dons à l'église et à prier les saints pour obtenir des guérisons miraculeuses. Et, ainsi pendant que les trésors de l'église ne cessaient d'augmenter, les épidémies et les maladies ravageaient l'Europe et faisaient mourir des villes entières.

Les prêtres Chrétiens se mirent aussi à vendre des "certificat d'indulgence" garantissant soi-disant une place au paradis après la mort, indépendamment de la moralité et des actes d'ici-bas. Ainsi le Paradis devint dans l'esprit de beaucoup d'Européens un lieu auquel chacun peut accéder en payant ce qu'il faut à l'Eglise; Ces certificats, naturellement , firent la fortune de l'église, tandis que leur détendeurs se permettaient tous les péchés et vivaient sans aucune conscience. Pire que tout cela, cependant,il y eut l'introduction dans l'enseignement chrétien de théories grotesques concernant la vie et l'univers. Ces théories présentèrent des points de vue extravagants dans les domaines de la géographie, de l'histoire, et de la physique, fondés seulement

sur des mythes et des spéculations intellectuelles. Ces points de vue, bien que païens, furent présentés par l'église comme étant des révélations spéciales communiquées par Dieu à l'église. Personne n'était autorisé à les discuter ni à les critiquer, et tous ceux qui refusèrent ces théories furent appelés hérétiques et excommuniés.

Ainsi l'Eglise Chrétienne maintint les habitant de l'Europe Occidentale verrouillés dans les ténèbres de l'ignorance et de la superstition afin de pouvoir les contrôler et les exploiter.

Mais les progrès intellectuels , scientifiques et culturels effectués, au début du Moyen Age, dans le monde musulman influencèrent les esprits des Européens. Ils furent à l'origine de la Renaissance Européenne qui, dès son apparition, s'opposa à l'église et finit par détruire l'autorité qu'elle exerçait dans le domaine scientifique. Au fil des années, le monde musulman avait développé une civilisation brillante, à tel point que même les croisés qui avaient envahi les Terres Musulmanes de Palestine et de Syrie étaient revenus en Europe après leur défaite avec des idées nouvelles dans les domaines de l'amour, de la poésie, de la chevalerie, de la guerre et du gouvernement. Mais le point de contact qui a eu l'effet le plus profond sur l'Europe, fut l'Espagne Musulmane : les Maures étaient venus d'Afrique en Espagne en 711 de l'ère chrétienne et y avait bâti un puissant empire Musulman. Selon l'historien Stanley Lane-Poole: "l'art, la littérature et la science prospérèrent en Espagne Musulmane comme nulle part ailleurs en Europe à la même époque. Et des étudiants affluèrent de France, d'Allemagne, et d'Angleterre pour s'abreuver à la fontaine de science qui coulait dans les cites Mauresques". Les méthodes de réflexion que ces étudiants Européens apprirent en Espagne, s'ajoutèrent aux découvertes scientifiques introduites en Europe par d'autres points de contact avec le monde musulman, pour déclencher chez les Européens la passion de connaître l'amour de la recherche; et comme ils commençaient à découvrir les lois de la Nature, les savants Européens se rendirent compte peu à peu que les théories de l'église sur la science étaient fausses et absurdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Lun 2 Juil - 19:32

Bien sur, les chefs de l'église considérèrent ce développement des sciences comme une menace pour leur puissance et leur autorité. Aussi leur réaction fut-elle sans pitié. Ils instituèrent l'infâme "Inquisition" afin de châtier tous ces "hérétiques" qui répandaient de nouvelles idées scientifiques. Les tribunaux de l'Inquisition ne perdirent pas de temps: Ils organisèrent un réseau d'espions dans toute l'Europe Occidentale, et firent preuve d'un grand acharnement dans la chasse et l'extermination de tous ceux que le Pape décrivait comme "ces athées et profanes disséminés dans les villes, les maisons, les forêts, les grottes et les champs". Des milliers d'Européens furent ainsi emprisonnés, torturés et tués par les Tribunaux de l'Inquisition.

Un acharnement semblable se produisit pour effacer toute trace de l'influence Musulmane en Espagne.

En fait, dès le XIe siècle, les Chrétiens avaient mené des attaques à l'intérieur de l'Espagne Musulmane, et avaient conquis une grande partie du pays. Mais Grenade, la dernière place forte Musulmane de l'Espagne, repoussa toutes les attaques et réussit à maintenir sa civilisation qui éclaira encore l'Europe pendant plusieurs centaines d'années.

Ce fut qu'en 1492 que Grenade fut vaincue par un assaut violent et massif des Chrétiens dont les forces avaient augmenté après le mariage de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille. Immédiatement après la prise de Grenade, les ravages de l'Inquisition commencèrent: beaucoup de musulmans furent torturés et tués; les universités, écoles, laboratoires et hôpitaux Musulmans furent fermés ou détruits. Les Mosquées furent transformées en Eglises Chrétiennes. Et le cardinal Ximenez déclara que la langue Arabe était celle d'une race hérétique et méprisable; puis il ordonna que 80.000 livres écrits en Arabe, qui contenaient un vaste savoir, soient brûlés en public. Néanmoins, bien que la présence musulmane en Espagne était désormais détruite, les informations scientifiques ramenées par les anciens étudiants en Espagne continuèrent de circuler en Europe et alimentèrent les recherches privées menées par les hommes de Science Européens. De plus, certains savants Musulmans réussirent à s'enfuir d'Espagne et ainsi ils purent répandre leur savoir en Europe. Les fameuses écoles médicales de Montpellier en France furent fondées par un groupe de médecins Musulmans réfugiés. D'autre part, des influences scientifiques et culturelles Musulmanes entrèrent aussi en Europe par le biais de l'Empire Ottoman qui atteint son maximum de rayonnement au moment où les soldats Ottomans arrivèrent aux portes de Vienne en Europe de l'Est.

Mais la terrible Inquisition Chrétienne continua d'entraver la Renaissance en Europe. De nombreux intellectuels et savants Européens furent torturés, emprisonnés, ou même brûlés vifs sur le bûcher; parmi ces derniers, le grand savant Giordano Bruno fut brûlé vif, suite au "crime" d'avoir enseigné que « la terre tournait autour du soleil ».
Les horreurs de l'Inquisition s'intensifiaient et les Européens étaient de plus en plus exaspérés. Les tortures et les meurtres que l'Eglise commettait contre les savants et la libre pensée finirent par remettre en cause son autorité. Le clergé perdit alors sa suprématie politique et scientifique en Europe. La Renaissance put ainsi continuer librement de se développer.
Cependant, suite à l'attitude implacable de l'Eglise à leur égard, les savants Européens arrivèrent à la conclusion que le progrès de la science nécessite la régression de l'Eglise. Ainsi ils blâmèrent la religion au lieu de rejeter la faute seulement sur la bigoterie et l'ignorance des chefs de l'Eglise qui étaient les seuls coupables.


Peu à peu, les scientifiques et philosophes de l'Europe rejetèrent toute chose qui ne pouvait être appréciée par les sens, c'est-à-dire toute spiritualité. Ils recherchèrent même la nature et l'origine du monde comme s'il n'y avait pas de Créateur Suprême derrière tout cela. Bien sûr ils ne devinrent pas athées tout de suite, mais la position morale et intellectuelle qu'ils adoptèrent ne laissa aucune place pour la Religion. Et à cause du vide spirituel ainsi crée, ils descendirent dans les ténèbres du matérialisme.

Après la Renaissance, des tentatives furent menées pour réconcilier la religion et la science en Europe, mais le matérialisme avait tellement progressé que le Christianisme ne parvint plus à regagner son ancienne force dans ces pays. Génération après génération, des écrivains du domaine social et politique continuèrent à ridiculiser les principes de morale religieuse, et ils semèrent à grande échelle les germes du matérialisme dans l'esprit des gens.

L'exemple le plus significatif de ces écrivains fut le philosophe Nicolas Machiavel, qui, dans son livre infâme " Le Prince", prescrivit une double moralité, l'une pour le domaine public, l'autre, pour les affaires privées: d'après son enseignement, si la religion existe, il faut qu'elle soit restreinte à la vie privée de l'homme et elle ne doit pas concerner le domaine politique… Le Christianisme concerne seulement l'au-delà et non l'ici-bas… La morale religieuse ne fait qu'entraver la marche de l'Etat… Les chefs d'Etat doivent développer en eux les qualités de ruse d'un renard, et ils doivent être prêts à utiliser la tromperie, la tricherie et le meurtre afin de réaliser les objectifs nationaux.

Et ainsi, la religion ayant perdu son influence sur la vie sociale, politique et économique en Europe, la tyrannie, le matérialisme, la recherche des plaisirs sensuels et l'immoralité vinrent à l'ordre du jour.


CONSEQUENCE:

La forme économique de cette culture Européenne matérialiste se concrétisa dans le Capitalisme, qui, pour atteindre ses objectifs, prône l'accumulation des richesses; le plus souvent au prix de la misère et de la pauvreté des masses. Ainsi, les Européens imposèrent leurs vues par la conquête militaire d'autres pays, pillant et dévastant ces contrées, et réduisant en esclavage leurs habitants, afin de servir le dieu insatiable du Capitalisme.

Dans sa fameuse série " sexe et race ", J.A Rogers illustre ainsi cette attitude des Européens : " quels déluges de malheurs les nations conquérantes n'ont-elles pas déversés sur les autres pays du monde! Quelles montagnes de crimes et de cruauté marquent leurs pas sur la terre! Les Indiens exterminés ou parqués dans des réserves infâmes. Les Maoris assassinés implacablement, les Noirs d'Australie et de Tasmanie tués à grande échelle avec de la strychnine comme des mouches ! L'Inde pillée au nom d'un dieu chrétien. La Chine trahie et obligée d'accepter le poison de l'opium. Les Esquimaux chassés. L'Afrique, l'hospitalière Afrique, volée, violée, mutilée, ses fils tués par sport ou réduits en esclavage, finissant souvent comme nourriture pour les requins de l'Atlantique. De la brutalité, de la brutalité, une incroyable brutalité ! "

Partout où les Européens impérialistes mirent les pieds, ils cherchèrent à détruire les cultures locales afin d'imposer aux gens leurs propres modèles. Et ce, jusqu'à ce que le monde entier fût rendu esclave d'un système capitaliste sans âme, au sein duquel les classes dirigeantes et les industriels vivent comme des Rois, tandis que leurs entreprises absorbent goulûment les ressources naturelles de la terre et répandent la pollution à un point tel que l'atmosphère elle-même est en train d'être empoisonnée.

Les Capitalistes bourgeois créèrent aussi des sous cultures dépravées fondées sur la drogue, les perversions sexuelles, les jeux de hasard et toutes sortes de vices inimaginables. Les valeurs telles que: l'amour, la tempérance et la moralité disparurent complètement. Le matérialisme dans sa forme la plus grossière devint la nouvelle religion de l'Occident.

L'idée du Communisme fut développée par des intellectuels Occidentaux comme guérison des maux et perversions du Capitalisme. Mais le Communisme présente aussi un grave défaut, c'est qu'il est un produit de la pensée philosophique Occidentale et il ne fait que maintenir la vision Occidentale du monde. Ainsi, bien que le Communisme ait réussi à supprimer certains maux du Capitalisme, il a donné naissance à de nouveaux maux, à tel point qu'il a suscité vers la fin du XX siècle, un grand mécontentement et une forte agitation au sein du bloc Communiste, ce qui a entraîné sa débâcle en moins d’une décennie. Mais étant donné que le Communisme est une doctrine récente et une réaction face au Capitalisme, il a constitué un attrait pour des pays nouvellement indépendants du début de la deuxième moitié du XX siècle, qui ont souffert sous des dominations coloniales et de leur corollaire Capitaliste et qui de ce fait aspiraient à un changement radical, malheureusement factice.

Ainsi ,le monde s'est trouvé divisé en deux grands et puissants blocs, Capitaliste et Communiste, chacun étant marqué de contradictions allant de crise en crise, et enfermés dans la confrontation mortelle d'une lutte pour contrôler les marchés, les ressources naturelles et les zones géostratégiques du monde.

De plus, chaque bloc regorge d'armes nucléaires capables de détruire plusieurs fois la planète. Telle est la profondeur de la folie autodestructrice que le matérialisme a gravée dans l'esprit des chefs de l'Occident.

Mais aujourd'hui, une toute nouvelle page de l'histoire du monde est en train d'être écrite. Après avoir été exclue de l'histoire et enchaînée par l'impérialisme pendant plus de quatre siècles, la remarquable civilisation de l'Islam est en train d'effectuer un retour spectaculaire sur la scène internationale, balayant le monde une nouvelle fois avec toute la puissance qui la caractérise, s'introduisant à la fois dans les camps Capitaliste et Communiste.

Des écrivains Occidentaux ont essayé d'analyser le phénoménal retour de l'Islam dans une perspective socio-économique. Cependant les véritables aspects fondamentaux de ce phénomène leur échappent, car ils sont pour la plupart aveuglés par les préjugés et les faux concepts que nourrit l'Occident nourri de phantasmes judéo-chrétiens qui voient dans l’Islam, non point une religion révélée qui parachève le judaïsme et le christianisme, mais au contraire une religion qui viendrait remettre en cause l’unité culturelle et la suprématie cultuelle des juifs et de leurs enfants chrétiens.
Les Occidentaux, fussent-ils communistes ou simplement athées, et donc comme ils ont nié toute spiritualité dans les rapports entre les hommes, en sont venus de par leur seul attachement aux valeurs morales du vivre ensemble mais cependant en ne reconnaissant comme modèle que ceux nés de l’intelligence humaine, comme la réussite dans les affaires, dans les sciences humaines, sociales, scientifiques, ils ont sont donc tout naturellement venus à célébrer la jouissance y compris immorale, du fait que n’est devenu moral que ce qui est décrété comme tel par les puissants de l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Mer 4 Juil - 2:54

Ouaga a écrit:
Wa alaikoum assalam
Que vient faire le TAWHID avec l'anthropomorphisme....??
http://www.alseraj.net/cgi-bin/scrip...tabaSearch.cgi
****************************************
تفسير القمى بذاته-
{وإذ قال ربك للملائكة إني خالق بشرا من صلصال من حمإ مسنون}
سورة الحجر آية رقم 28



يقول التفسير بالحرف الواحد ((إِنِّي خالِقٌ بَ َ شرًا مِنْ َ صْلصال مِنْ حَمَإ مَسُْنون َفإِذا سَوَّيُْتهُ وَ َنَفخت فِيهِ مِنْ رُوحِي َفَقعُوا َلهُ » الأرض فقال الله تبارك و تعالى

قال و كان ذلك من الله تعالى في آدم قبل أن يخلقه و احتجاجا منه عليهم (قال) فاغترف ربنا عز و جل غرفة بيمينه « ساجِدِينَ
من الماء العذب الفرات و كلتا يديه يمين فصلصلها في كفه حتى جمدت فقال لها منك أخلق النبيين و المرسلين و عبادي
الصالحين و الأئمة المهتدين و الدعاة إلى الجنة و أتباعهم إلى يوم القيامة و لا أبالي و لا أسأل عما أفعل و هم يسألون،، ثم
اغترف غرفة أخرى من الماء المالح الأجاج فصلصلها في كفه فجمدت ثم قال لها منك أخلق الجبارين و الفراعنة و العتاة و
إخوان الشياطين و الدعاة إلى النار إلى يوم القيامة و أشياعهم و لا أبالي و لا أسأل عما أفعل و هم يسألون
Boulet lol! Boulet
http://www.islamwebs.com/vb/showthread.php?t=4252
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Mer 4 Juil - 11:42

Ouaga a écrit:
Wa alaikoum assalam

[url=http://www.alseraj.net/
Merci Ouaga, d'inviter nos lecteurs à aller visiter le site ALSERAJ, car c'est en fait un des meilleurs pour ridiculiser la propagande des semeurs de Fiten qui trompent les gens crédules et qui ne réfléchissent point.

http://www.alseraj.net/ar/index.shtml

Les gens doivent en effet JUGER sur pièce, et je vous invite tous à écouter les nombreuses audio et Vidéo, et surtout à lire les livres offerts.

C'est vraiment autre chose que la littérature BOUFFONNE qu'offrent les sites wahabo-sionistes.....

وَذَكِّرْ فَإِنَّ الذِّكْرَى تَنْفَعُ المُؤْمِنِينَ

عندما نواجه من ينكب على برامج (الشات) و (الدردشة) و (المنتديات) و غيرها من العناوين.. نتساءل: ما الداعي لتضييع لحظات العمر في المحادثة التي لا تخلو في حالات كثيرة إما من : اللغو الذي لا هدف له ، أو مقدمات الإنجرار إلى الحديث الشهوي المحرم ؟

وَذَكِّرْ فَإِنَّ الذِّكْرَى تَنْفَعُ المُؤْمِنِينَ

عندما نواجه من ينكب على برامج (الشات) و (الدردشة) و (المنتديات) و غيرها من العناوين.. نتساءل: ما الداعي لتضييع لحظات العمر في المحادثة التي لا تخلو في حالات كثيرة إما من : اللغو الذي لا هدف له ، أو مقدمات الإنجرار إلى الحديث الشهوي المحرم ؟

روي عن أمير المؤمنين (عليه السلام) : الراضي بفعل قوم كالداخل فيه معهم ، وعلى كل داخل في باطل إثمان : إثم العمل به ، وإثم الرضا به. جواهر البحار

هـل تـريـد ثـوابـا فـي هـذا الـيـوم؟

روي عن الرضا (عليه السلام) : حافظوا على صلاة اللّيل !.. فإنّها حرمة الربّ ، تدرّ الرزق وتحسّن الوجه ، وتضمن رزق النهار . وطوّلوا الوقوف في الوتر !.. فإنّه رُوي أنّ من طوّل الوقوف في الوتر ، قلّ وقوفه يوم القيامة .

مقتطفات من أسرار الصلاة الخاشعة

سألت الصادق (عليه السلام) فقلت له : جُعلت فداك !.. إنّ شيعتك تقول : إنّ الإيمان مستقر ومستودع ، فعلّمني شيئاً إذا أنا قلته استكملت الإيمان ، قال (عليه السلام) : قل في دبر كل صلاة فريضة : رضيت بالله ربّاً ، وبمحمد نبياً ، وبالإسلام ديناً ، وبالقرآن كتاباً ، وبالكعبة قبلةً ، وبعليّ ولياً وإماماً ، وبالحسن و الحسين والأئمة صلوات الله عليهم ..
اللهم!.. إنّي رضيت بهم أئمّةً فارضني لهم ، إنّك على كل شيءٍ قدير

خير الزاد
قال (صلى الله عليه وآله): ورأيت رجلاً من أمتي على الصراط يزحف أحياناً ويحبوا أحياناً ويتعلق أحياناً فجاءته صلاته علي فأقامته على قدميه ومضى على الصراط، ورأيت رجلاً من أمتي إنتهى الى أبواب الجنة كلما إنتهى الى باب أغلق دونه فجاءته شهادة أن لا اله إلا الله صادقاً بها ففتحت له الأبواب ودخل الجنة.
مقتطفات من أسرار الصلاة الخاشعة

سألت الصادق (عليه السلام) فقلت له : جُعلت فداك !.. إنّ شيعتك تقول : إنّ الإيمان مستقر ومستودع ، فعلّمني شيئاً إذا أنا قلته استكملت الإيمان ، قال (عليه السلام) : قل في دبر كل صلاة فريضة : رضيت بالله ربّاً ، وبمحمد نبياً ، وبالإسلام ديناً ، وبالقرآن كتاباً ، وبالكعبة قبلةً ، وبعليّ ولياً وإماماً ، وبالحسن و الحسين والأئمة صلوات الله عليهم ..
اللهم!.. إنّي رضيت بهم أئمّةً فارضني لهم ، إنّك على كل شيءٍ قدير

تفقـّـهوا في دين الله
تفقَهوا في دين الله ولا تكونوا أعراباً , فإنه من لم يتفقَه في دين الله لم ينظر الله إليه يوم القيامة ولم يزكّ له عملاً (الإمام الصادق عليه السلام - بحار الأنوار)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Jeu 5 Juil - 1:08

De cette façon on pourra juger sur pièce:


Extrait de "l'association relative à l'invocation" par le frère Muhammad Al Karimi, revue et corrigé par le shaykh Adnan Ibn Muhammad Al 'Arour. Mis en forme par Al-Mourabitoune.

[b]V. Elimination des voies qui mènent vers l’association

Vue l’importance du "chirk" (association) et son danger, Allah et son Prophète Mohammed, , ont barré tous les chemins qui y mènent :
1- Barrer le chemin qui mène vers l'exagération dans la vénération des hommes vertueux (al-gholou)
Allah dit dans le Saint Coran : Gens du Livre, ne vous portez pas à l’extrême en votre religion. Ne dites sur Allah que le vrai, seulement que le Messie Jésus, Fils de Marie, était l’envoyé d’Allah, et Sa Parole, projetée en Marie, et un Esprit venu de Lui. Croyez en Allah et aux envoyés, ne dites pas : "Trois" ; Cessez de le dire : mieux cela vaudra pour vous ! Allah est un Dieu Unique. A sa transcendance ne plaise qu’il eût un Fils ![Sourate 4, verset 171].
Voilà qu’au lieu de s’en tenir à une position prudente, les chrétiens ont dépassé la mesure dans la vénération de Jésus fils de Marie jusqu’à l’élever au dessus du degré qu’Allah Tout Puissant lui a assigné. Ils ont dit qu’il est le fils de Dieu. Ils ont dit aussi que Dieu est le Messie fils de Marie . Ils l’ont également définit comme étant le troisième d’une triade (le père, le fils et le Saint Esprit) à sa Transcendance ne plaise élevé soit-Il par dessus ce qu’ils Lui attribuent.
Le Prophète, , nous a mis en garde afin qu’on n’emprunte pas la voie des chrétiens. ‘Omar rapporte que le Messager d’Allah, , a dit : « Ne me vantez pas comme les chrétiens ont vanté le fils de Marie. Je ne suis qu’un serviteur ; dites le serviteur d’Allah et son Messager ».
‘Abdul Rahman Al Ash-Sheikh a dit : « Mais les polythéistes ont désobéi à Son Ordre et L’ont glorifié en utilisant la façon qu’Il a interdite ; Ils le contredirent et égalèrent les chrétiens dans leur dépassement de mesure ».
Remarque les vers qu’a composés Al-Boussiri dans son poème où il fait l'éloge du Prophète :
Ce monde et le Jour Dernier font partie de ta générosité
Parmi tes connaissances, la connaissance de ce qui est dans la Table Gardée et le Qalam.

Remarque comment cette personne a égalé le Prophète avec Allah dans la royauté et la connaissance de l’inconnaissable (mystère) qui sont les attributs propres à Allah. Les deux vers dégagent un polythéisme clair.
Ibn Taymiyya a dit : « Quiconque de cette nation imite les juifs et les chrétiens en se portant à l’extrême en sa religion sera leur pareil ».
Et ‘Ali, , a brûlé les extrémistes des chi’ites. Il a creusé des fosses qu’il a alimentées de feux à la porte de Kinda (l’une des portes d’Al-Koufa en Irak) et les a jeté dedans. Mohammed Hamid el Faqqi, , explique : « Les extrémistes chi’ites brûlés sont ‘Abdullah Ibn Sabâ le juif et ses compagnons. Ils ont dit que ‘Ali est leur dieu. Il leur a conseillé de cesser, mais ils ont refusé. ‘Abdullah Ibn Sabâ le juif a voulu par là créer le trouble, diviser la communauté en sectes et ouvrir des zones de faiblesse dans le rang des musulmans ».
2- Barrer le deuxième chemin vers le chirk qui est de prendre les tombes comme lieu de retraite
a. Interdiction de faire la prière à côté des tombes
- Selon Abi Marthad Al Ghanoui, il a entendu le Messager d’Allah, , dire : « Ne priez pas en vous dirigeant vers les tombes et ne vous asseyez pas sur elles ».
- Abou Saïd El Khoudri a dit : « Le Messager d’Allah, , a dit : "La terre entière est un lieu pour faire la prière, à l’exception du cimetière et des lieux d’aisance (hamam)" ».
- Abou Hourayra a dit : « Le Messager d’Allah, qu’Allah le bénie et le salue, a dit : "Ne transformez pas vos maisons en tombes car Satan fuit de la maison où la Sourate La vache est récitée" ».
In Taymiyya a dit : « Mais si l’homme effectuait la prière à côté de ces tombes avec l’intention d’obtenir la bénédiction de l’endroit par la prière, il serait en train de défier Allah et Son Messager, contredire sa religion et inventer une religion sans la permission divine. Les musulmans ont unanimement agrée ce qu’ils ont su par nécessité de la religion du Messager d’Allah que la prière à côté des tombes est interdite. ».
b. Interdiction de prendre les tombes comme lieu de retraite
Parmi les traditions les plus mauvaises qui n’ont aucun rapport avec l’Islam, c’est de prendre certaines tombes, mausolées ou dômes comme lieu de réunion qu’on visite dans des saisons bien précises dans le but de l’adoration. Le Messager d’Allah a interdit tout cela : « Ne transformez pas vos maisons en tombes, ni ma tombe en un lieu de retraite (pour célébrer une fête) ; priez pour moi car vos prières me sont transmises là où vous vous trouvez ».
La fête (el ‘aïd) est toute réunion publique célébrée chaque année, chaque mois ou chaque semaine. Elle peut être le nom d’un endroit où la réunion est effectuée pour une adoration ou autres tout comme Allah a désigné la Mosquée Sacrée, Mina, Mouzdalifa, ‘Arafa comme lieux de retraite où les gens se réunissent pour y effectuer différentes sortes d’adoration. Les polythéistes avaient également des lieux de retraite pour s’y réunir comme les tombes de prophètes et de gens vertueux. L’Islam, à son avènement, abrogea tout ceci et imposa d’autres lieux de retraite comme Mina, Mouzdalifa, ‘Arafa...
Le cheikh Al Albani, qu’Allah le protège, a dit : « Le hadith ci-dessus (rapporté par Abou Dawoud) est renforcé par un autre hadith où Souhaïl a dit : "Al Hassan fils de Al Hassan fils de ‘Ali bin Abi Talib, , me vit près de la tombe du Prophète et m’appela. Il se trouvait alors chez Fatima, , en train de dîner :
- "Viens dîner avec moi", dit-il.
- "Je ne le désire pas", répondis-je.
- "Que fais-tu près de la tombe ?", demanda-t-il
- "J’ai salué le Prophète, qu’Allah le bénie et le salue", répondis-je

Et Al Hassan de me dire : "Si tu entres dans la mosquée salue-le". Le Messager d’Allah a dit : "Ne transformez pas ma tombe en lieu de retraite, ni vos maisons en tombes. Priez pour moi car vos prières me sont transmises là où que vous soyez. Allah a maudit les juifs et les chrétiens, ils ont pris les tombes de leurs prophètes en lieux de prière" ».
Ibn Taymiyya a dit dans l’explication de ce qu’a dit Al Hassan : « ... preuve que la tombe du Prophète, , est la meilleure tombe sur cette terre. Pourtant il a interdit de la prendre comme lieu de retraite. Donc, certainement l’interdiction concerne toute autre tombe. Puis le Prophète, qu’Allah le bénie et le salue, a ajouté directement après "et ne transformez pas vos maisons en tombes" : "continuez à y prier, invoquer et lire le Coran sinon elles deviendront telles les tombes". Il ordonna d’accomplir les adorations dans les maisons et les a interdit près des tombes, contrairement aux agissements des chrétiens polythéistes et ceux qui les imitent. Et voilà que l’un des plus grands successeurs de compagnons, qu’Allah les agréé, qui fait partie de la famille du Prophète (Ahl al bayt) a interdit la personne (Souhaïl) de rentrer dans la mosquée dans la seule intention de saluer le Prophète, , dans sa tombe et a considéré ceci comme prendre la tombe pour lieu de retraite. Toutefois, il lui a autorisé de le saluer s’il rentre à la mosquée avec l’intention d’y prier... ».
3- Barrer le troisième chemin qui mène au chirk : bâtir sur les tombes
- Il est cité dans le Sahih d’après ‘Aïcha qu’Oum Salama a parlé au Messager d’Allah d’une église qu’elle avait vue en Abyssinie et des peintures (représentations) qui s’y trouvaient. Il lui a dit : « Lorsqu’un homme vertueux ou un serviteur vertueux meurt chez ce peuple, ils lui construisent sur sa tombe une mosquée (un oratoire) et y mettent des peintures (y dessinent des dessins). Ils sont les créatures les plus vicieuses auprès d’Allah. ».
- Aïcha et Ibn ‘Abbas, , rapportent que lorsque le Messager d’Allah fut à l’article de la mort, il mit un tissus sur son visage, et à chaque fois que le morceau de tissus l’étouffait il l’enlevait et disait : « Que la malédiction d’Allah soit sur les juifs et les chrétiens qui ont pris les tombes de leurs prophètes comme des mosquées ». Aïcha a dit : « à titre de mise en garde contre ce qu’ils ont commis ».
- Joundoub ibn ‘Abdullah a dit : « J’ai entendu le Prophète, , dire cinq jours avant sa mort : "Je me désavoue auprès d’Allah d’avoir pris l’un de vous comme intime ami (khalil) car Allah m’a pris pour intime ami tout comme Il a pris Ibrahim pour intime ami. Si je devais prendre comme intime ami un homme de ma nation, j’aurais choisi Abou Bakr. Or ceux qui vous ont précédés prenaient les tombes de leurs prophètes comme mosquées, ne prenez pas les tombes comme mosquées ; je vous l’interdis. ».
Aussi, te conseilles-tu, chers lecteurs, de méditer sur ces hadiths authentiques qu’on peut considérer comme le sermon du Prophète, , au moment de faire ses adieux.
- Cheikh Mohammed Hamid el Faqqi, , dans son commentaire des deux derniers hadiths soulignés dit : « Le Prophète, qu’Allah le bénie et le salue, les a maudit parce qu’ils se dirigent vers la tombe pour prier même si le prieur fait sa prière en s’adressant à Allah. Donc, celui qui fait la prière à côté des tombes et les prend pour mosquée est maudit parce que ceci peut pousser vers le chirk. Encore plus grave s’il adore l’habitant de la tombe de n’importe quelle manière et lui demande d’accomplir ce qu’il ne peut réaliser. C’est en fait la grave conséquence qui résulte de la prise des tombes comme mosquées. Et la malédiction ne concerne pas la personne des juifs et des chrétiens ni leurs époques non plus leurs noms, mais elle concerne leurs actes, de même que ceux qui les ont imité dans ces actes. Aussi la malédiction est-elle plus grande sur ceux qui ont commis ce qui a de plus grave (l’adoration des tombes par exemple). Le Prophète, , a mis en garde sa communauté de recevoir la malédiction comme les juifs et les chrétiens... ».
- Muslim rapporte dans son Sahih : Jaber, , a dit : « Le Messager d’Allah, qu’Allah le bénie et le salue, a interdit de blanchir à la chaux la tombe, de s’asseoir dessus et d’élever sur elle une construction ».
- Abou Al Hayyaj Al Asdi a dit : « ‘Ali, qu’Allah l’agrée, m’a dit : "Veux-tu que je te recommande ce que le Messager d’Allah m’a recommandé ? Fais disparaître toute image, aplanis toute tombe qui est protubérante." »
L’imam Chawkani, , dans l’explication de ce hadith a dit : « Elever les tombes plus que la normale est interdite quelle que soit la personne enterrée, les compagnons de l’imam Ahmad, un groupe de savants, Malek et Shafa’i étaient unanimes là- dessus »
Il a dit aussi : « Elever les tombes signifie mettre toute sorte de construction sur la tombe notamment les dômes et les chapelles élevées, ceci est considéré comme prendre les tombes comme mosquées et le Prophète, , a maudit celui qui commet ce genre d’actes ».
- Mohammed Ibn Ismaïl Assanaâni dans son livre "Tatehir Al I’tiqad" a dit : « Ces dômes et plaques funéraires sont devenus la plus grande excuse au polythéisme et à l’incrédulité, et le plus grand moyen de détruire l’Islam. Ceux qui construisent sur les tombes sont les rois, les sultans, les chefs et les gouverneurs ou une de leur parenté ou les hommes réputés pour être vertueux, savant, sophiste, pauvre ou grand cheikh. Ceux qui le connaissent lui rendent visite sans l’implorer : ils ne font que prier pour lui et lui implorer pardon jusqu’ ce que tous ceux qui le connaissent meurent. Ceux qui viendront après eux trouveront une tombe surmontée d’une construction éclairée par des bougies, meublée luxueusement, entourée de rideaux, garnie de fleurs. Ils croiront que tout cela est ainsi fait pour obtenir un bien ou repousser un mal, et il y aura des gens qui mentiront et prétendront que le mort a fait telle ou telle chose, a causé du mal à certains et a servi d’autres, et feront tout pour les convaincre. ».
Remarque, qu’Allah te soit clément, comment notre nation a suivi minutieusement la voie de ceux qui l’ont précédés parmi les associateurs du peuple de Noé, les juifs et les chrétiens. Le Prophète, , nous a informé que : « L’heure ne se lèvera que lorsqu’une partie de ma nation suivra les polythéistes et que de grands regroupements de ma nation adoreront les idoles ».
4- Barrer le quatrième chemin conduisant au chirk : l’ignorance
Sache, qu’Allah te soit miséricordieux, que l’origine de l’association et de l’innovation est l’ignorance. Donc, la première chose qu’a imposé Allah :swt; aux humains c’est de Le connaître : connaître Ses attributs qui exigent un dévouement exclusif dans Son adoration et un éloignement de l’adoration d’autrui.
- L’imam Al Boukhari a mis dans son Sahih un chapitre spécial intitulé : La connaissance (ou la science) avant la parole et l’acte, conformément aux paroles divines : Sache qu’en vérité qu’il n’y a de divinité qu’Allah(Sourate 47, verset 19). Il a donc commencé par le savoir.
- Al Hafez Ibn Hajar dans son explication de ce chapitre a évoqué les paroles d'Ibn Al Mounayyir qui a dit : « Ceci signifie que la connaissance est la condition dans l'authenticité de la parole et de l'acte qui n'ont aucune considération en son absence, elle les précède parce qu'elle corrige l'intention qui corrige l'acte... ».
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4428
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Jeu 5 Juil - 13:53

Salam 3ala men Ittaba3a AlHouda, Houda Mouhamad Rassoulou Allah, wa Alihi Attayibin Attahirin;

J’en profite pour souhaiter à tous ceux qui ont la passion de Mouhamad, aswaws, et de ses Ahl el Beyt,as, mes meilleurs vœux à l’occasion de l’anniversaire de la

. « mère de son père, une partie de son père, la mère de la descendance de son père,
. la Maîtresse avec Marie,as, la mère de Issa, as, des femmes du Paradis, la Sainte FATIMA Ezzahra,
. la fleur de son père, dont la semence trouve son origine dans le verger du Paradis, celle, El Kawthar, dont la naissance a été le cinglant démenti d’Allah, à ceux qui accusaient Mouhamad, aswaws, de stérilité
»,

et c’est de ce fait que Mouhamad Rassoulou ALLAH, aswaws, le SAUVEUR de l’HUMANITE, nous a enjoint suite à la Révélation du Salut pour Mouhamad, aswaws, de

« ne JAMAIS prier pour Mouhamad, d’une façon incomplète,n stérile », dites ALLAHOUMA SALLI 3ALA MOUHAMAD wa ALIHI ATTAYIBIN ATTAHIRIN.

« Ne faites pas sur moi des salutations incomplètes ( puisqu’Allah, m’a donné une descendance !
1.- des reins de Ali,as, mon testamentaire, légataire, « khalife »*, et successeur
2.- et de Fatima, as, la « mère de « mes » enfants, Hacène,as, qui sera empoisonné par les escrocs, et Husseyn, as, qui sera assassiné par les hypocrites, mais qui mourra martyr

pour que plus jamais on n’oublie le SACRIFICE des descendants d’Ibrahim, as, pour la JUSTICE, l’équité, la probité, et enfin la LEGITIMITE
».


Voyons les HERESIES de la doctrine chrétienne:
1.- " Dieu a créé l'homme à son image"....

1.1- Dieu Le Créateur, n'a pas besoin de créer un homme à son image, car IL est si capable d'invention, de création, qu'IL n'a pas besoin de se révéler physiquement, comme le prétendent les FAUSSAIRES qui ont altéré les Paroles de Jésus, as.

En effet, ne dit-IL pas dans d'autres chapitres et versets de l'Ancien Testament " Nul ne m'a vu sur Terre, et nul ne me verra" ?

1.2- Ensuite, quand IL se définit et qu'IL se décrit, IL ne parle EXCLUSIVEMENT que de ses ATTRIBUTS et JAMAIS d'une forme physique, ce que ne pouvaient comprendre évidemment,

1.3- les apôtres et les faussaires qui ont "CORRIGE" ce qu'ils ont pensé avoir "entendu des enseignements du Christ, as", pour l'adapter à leur temps, durant lequel, civilisation gréco-romaine oblige, la religion se confondait avec le Culte des statues et des temples de DELPHES, et de ZEUS et ses divinités, pour les Grecs nouvellement convertis avec leurs dieux de l'OLYMPE, et Romains avec JUPITER et ses dieux qui font partie de sa cour.

1.4- Du Message de Jésus, as, pour balayer les anciennes divinités, les apôtres faussaires, n’ont effectivement retenu, que la défiance vis-à-vis des dizaines de dieux Romains, Grecs, Egyptiens, Chaldéens.

C'est déjà un pas en avant vers la VRAIE religion, l'ISLAM, qui viendra par la suite balayer les scories semées dans la religion chrétienne
par des prêtres et des rabbins trop empreints de l'impact des "divinités gréco-latines", qui vivaient de monuments, de l'icône et enfin vouaient tout aux STATUES.

Lesquelles statues, le "père des Nations, Ibrahim, as, avait pourtant symboliquement DETRUITES", mais les chrétiens les ont REINTRODUITES dans le Culte, d'une façon si scélérate, à travers la statue de Jésus en "croix", la Vierge Marie,as, et l'enfant Jésus, as, et enfin le CULTE ANIMISTE des saints, surtout chez les catholiques, qui en ont fait une culture, voir un Dogme, comme le pain et le vin, au même titre que les PAIENS.

2.- Jésus "fils de Dieu":
Cette prétention, est une INSULTE et le pire des BLASPHEMES, à l'endroit de DIEU.

Dieu, Gloire à LUI, n'a pas besoin de "fils" pour sauver l'Homme, auquel IL envoie:
2.1- des Messagers, des anges, pour le guider et l'informer et lui confirmer de vive voix,
2.2- l'inspiration qu'IL suscite en lui, tant par le génie et par la connaissance chaque fois transmise de génération en génération, que par le rêve, comme il en fut avec Ibrahim, Jacob, Joseph, sur eux tous le Salut !
.

Dieu a répondu a cette HORRIBLE invention des premiers chrétiens qui ont pactisé avec le diable qui inspirait les empereurs romains païens, comme Constantin et Théodose, qui les ont soutenus pour admettre le christianisme comme "religion d'Etat" et ainsi unir la "religion et l'Etat", voir les confondre.
Mais ces faussaires, pour la "bonne cause", comme on en voit fleurir parmi les croisés chértiens comme BUSH de nos jours et ses "alliés dans l'hérésie les sionistes et les Takfiris se prévalent d'un Islam de leur cru",
- ont aussi trahi le martyr des chrétiens fidèles à Jésus, as, qui avait pourtant combattu les statues, les marchands du Temple, et enfin les « faux dieux », et refusé de pactiser avec « l’erreur », comme la symbolique païenne, reprise avec le « veau d’or, des statues chrétiennes à l’effigie du Christ !!! » qui a fait son apparition dans le dogme, chrétien dès que cette religion fut prise en mains par les païens, romains, Grecs et Byzantins, qui ont INVENTE la Croix du Christ, que JAMAIS le Christ ne reconnaîtra évidemment ....


Dire que "Dieu a un fils", c'est ipso facto, NIER la PUISSANCE d'ALLAH, DIEU, ELOHIM, l'ETERNEL, et le réduire à la dimension du simple humain, capable du meilleur comme du pire !!!

C'est cela le talon d'Achille du Christianisme, et c'est ainsi que les Chrétiens ont DEVIE du MESSAGE Sublime de la Bible, des Evangiles, qui ont toutes été corrompues par les hommes, qui les ont écrites et ensuite, CORRIGEES, falsifiées, et enfin enseignées et diffusées, en faisant croire que ces chroniques, correspondent à l'Histoire et reprennent les parloes saintes du Christ, alors qu'elles ne sont que des récits plus ou moins romancés écrits sur des bases tirées tu terroir grec, Romain, sémite, et bien sûr pour beaucoup des Livres qui constituent la Bible, dans sa version humaine et édulcorée, et de la mythologie égyptienne et Chaldéenne, et évidemment des sagas des peuples du Moyen Orient, ou de la grèce antique.

Dieu, ayant pour dessein de SAUVER l'HUMANITE et de PRESERVER SON MESSAGE sublime, de toute corruption, grâce au CORAN, purifié et PRESERVE par Allah de toute altération ou falsification, et le Message est enfin descendu dans la langue arabe parfaite, claire et qui était alors arrivée à son stade de développement et d'élocution le plus sublime .

IL a donc envoyé Son DERNIER Messager, annoncé par la BIBLE et par JESUS, as, dans les Evangiles malheureusement, aujourd’hui, détruites ou tenues sous "le boisseau par une Eglise de marchands d'indulgences".

- Ce Messager IL l’a choisi et Elu, parmi la descendance d'ISMAEL, as, le fils aîné de Ibrahim, as, c'est à dire, l'agneau voué au Sacrifice, que les musulmans célèbrent durant la fête du Sacrifice.

- Ce descendant, annoncé par le Deutéronome, annoncé par Jésus, as, aux Romains, à Ponce Pilate, et au Sanhédrin, " et qui n'est pas de ce Monde -du temps de Jésus, évidemment-, viendra du désert, de la descendance d'Ismaël, confirmer Jésus Roi, Jésus Envoyé de Dieu, Jésus Verbe de Dieu".

Le SAUVEUR aujourd'hui donc, n'est ni JESUS, ni MOISE, mais DIEU tout simplement et NOS actions en ce Monde d'épreuves.

La RELIGION du DIEU UNIQUE, c’est l'ISLAM enseigné par le plus grand et le plus récent des Prophètes.

Le prophète non pas "illettré" comme se plaisent à le faire accroire des exégètes peu scrupuleux, mais au contraire, le Prophète envoyé à ceux qui n'avaient pas les Ecritures, c'est-à-dire, ce prophète a été suscité du milieu de ceux qui n'avaient pas reçu les Ecritures, comme les "juifs et les Chrétiens", donc du milieu des arabes païens, mais issu dans son cas, de la descendance MONOTHEISTE et BENIE d'IBRAHIM, qui vivait dans ce lieu d’Exil de Hagar et de Ismaël, Bekka (Mecqua).

Mohamed, aswaws, contrairement à ses prédécesseurs a donc:

- été envoyé à l'HUMANITE, puisqu'il a été envoyé à tous ceux qui n'avaient pas "reçu les Ecritures", mais aussi à ceux qui les avaient reçues, Juifs, Chrétiens, Sabéens, Bouddhistes et d'autres,

- pour CORRIGER et PARFAIRE l'HOMME et

- le CULTE qui ne doit être dédié qu'à ALLAH, Exalté Soit-IL, exclusivement et à nul autre associé !

Allah, signifiant tout simplement El ( Dieu) Lah ( diminutif de Illa Houwa) Il n'y a que LUI,
qui est tout un programme,
- pour balayer avec le NOM d'ALLAH, toute prétention humaine ou christique d'INVENTION d'un fils ou d'un Associé à EL, l'ETERNEL DIEU, pour mettre un terme à la prétention du "Peuple Elu, d'être les enfants de Dieu, ou comme prétendu dans les Psaumes faussement attibués à Moise, d'être des "dieux".

D'où la haine viscérale pour l'Appel ALLAH, pour les POLYTHEISTES Chrétiens par définition, et les juifs qui eux aussi se disent "fils de Dieu"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Ven 6 Juil - 0:15

J'ajouterais des versets Coranique qui contribueront à l'élaboration de ce post sur le Tawhid.
Il n'est pas interdit de chercher leurs explications ni les commentaires des savants sur ceux-ci:

1-قل إن كنتم تحبون الله فاتبعوني يحببكم الله

2- قل إن كان آباؤكم وأبناؤكم وإخوانكم وأزواجكم وعشيرتكم وأموال اقترفتموها وتجارة تخشون كسادها ومساكن ترضونها أحب إليكم من الله ورسوله وجهاد في سبيله فتربصوا حتى يأتي الله بأمره والله لا يهدي القوم الفاسقين }

3- ألم ترى إلى الذين يزعمون أنهم أمنوا بما أنزل إليك وما أنزل من قبلك يريدون أن يتحاكموا إلى الطاغوت وقد أمروا أن يكفروا به ويريد الشيطان أن يضلهم ضلالاً بعيدا

4- فلا و ربك لا يؤمنون حتى يحكموك فيما شجر بينهم ثم لا يجدوا في أنفسهم حرجاً مما قضيت و يسلموا تسليما
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rooney
Habitué


Nombre de messages : 990
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Sam 4 Aoû - 2:28

Salam ceux qui veulent comprendre le tawhid!

lisez sourate al ikhlass!

quand au discussions et messages interminables ici ce n'est que blabla et fitna perdu d'avance!e dis ca pour les gens qui passeront ici! lisez du coran directement puis du hadith! et alhamdoulillah vous aurez des connaissances véridiques et solides! ici les gens doivent écrire dix pages pour justifier leur hérésie.... Le coran lui résume en 4 verset le tawhid! walhamdoulillah!

wasalam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monothéisme ( Tawhid)   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Monothéisme ( Tawhid)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du monothéisme au polythéisme
» Monothéisme sémitique/ monotheisme trinitaire
» Le monothéisme, les monothéismes.
» Polythéisme et monothéisme, une autre façon de voir
» Du Monothéisme au Chamanisme Africain.(recit vrai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Islam-
Sauter vers: