Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rooney
Habitué


Nombre de messages : 990
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de   Mer 1 Aoû - 18:50

Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de l'armée
NAHR AL-BARED (Liban) - Un soldat libanais a été tué mercredi dans le camp palestinien de Nahr al-Bared, dans le nord du Liban, où des combats intermittents opposaient l'armée aux islamistes du Fatah al-Islam, a annoncé un porte-parole de l'armée.

124 soldats au total ont été tués depuis le 20 mai, dans ces combats qui se poursuivaient alors que l'armée célébrait sa fête annuelle.

"Un soldat a été tué dans les combats", a déclaré à l'AFP le porte-parole, précisant que les échanges de tirs étaient "très intermittents" mercredi.

Selon le porte-parole militaire, les islamistes du Fatah al-Islam, qui sont assiégés dans un petit secteur d'environ 15.000 mètres carrés dans le sud du camp de réfugiés, "ont tiré à l'arme automatique sur les positions de l'armée qui a riposté".

Dans l'après-midi, un incendie a éclaté dans le camp, dégageant un nuage de fumée noire, a rapporté un correspondant de l'AFP. Deux hélicoptères de combat Gazelle ont également survolé le camp.

En raison de ces combats et de la crise politique qui sévit dans le pays, une partie des cérémonies marquant la traditionnelle Fête de l'armée ont été annulées, dont le défilé annuel et la cérémonie de promotions d'officiers qui l'accompagne en temps normal.

Les chaînes de télévision, toutes tendances confondues, ont elles diffusé des programmes rendant hommage aux "sacrifices de l'armée pour préserver l'unité nationale et l'ordre public".

Mardi, le chef de l'armée, le général Michel Sleimane, s'était rendu dans le nord du Liban pour soutenir ses hommes et avait souligné le rôle de cohésion joué par l'armée dans la crise qui met aux prises depuis près de neuf mois le gouvernement et l'opposition.

Au total, plus de 200 personnes, y compris les 124 soldats, ont été tuées dans les combats de Nahr al-Bared, les plus meurtriers au Liban depuis la fin de la guerre civile en 1990. Ce bilan ne tient pas compte des islamistes tués dont les corps sont restés dans le camp.

Les 31.000 réfugiés de Nahr al-Bared ont fui par vagues depuis le début des combats.

Les seuls civils restés dans le camp, devenu un champ de ruines, sont les femmes et les enfants des combattants du Fatah al-Islam, qui seraient au moins une soixantaine. L'armée a accusé les islamistes de les utiliser comme boucliers humains.

(©AFP / 01 août 2007 15h36)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rooney
Habitué


Nombre de messages : 990
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de   Mer 1 Aoû - 18:54

Salam

une simple question me vient à l'esprit!

ou était passée cette armée lors des bombardements massifs israéliens sur la population civile à cana ou ailleurs?
ou était passé tous ces tanks, ces blindés, ces obus et ces "courageux" soldats?


à force de réfléchir je me dis que c'est impossible! je ne trouve qu'une seule explication!

les armes arabes, les obus arabes n'arrivent pas à se diriger sur leurs ennemis! les tanks ne voulaient pas démarre quand israél les a attaqué! ils ne démarrent que quand il s'agit de tuer un musulman ou de combattre un groupe de musulman! je pense sincéremment que les armées arabes sont paralyser face aux ennemis extérieurs et hyper mobiles face aux musulmans!

wasalam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de   Jeu 2 Aoû - 13:07

Citation :
ou était passée cette armée lors des bombardements massifs israéliens sur la population civile à cana ou ailleurs?
ou était passé tous ces tanks, ces blindés, ces obus et ces "courageux" soldats?
Salam
Tu peux aussi poser la même question sur les armes acheté par les Saouds et autres Emirat, il ne passe pas une année où on nous annonce que ces pays ont signé des contrats de plusieurs milliardes de dollards dans l'équipement militairement et pourtant Sharon n'a pas hésité à dire il y a 4 ans que les arabes le savent que 1% de l'armée sioniste suffit pour écraser toutes les armes arabes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rooney
Habitué


Nombre de messages : 990
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de   Lun 6 Aoû - 1:20

Liban: nouvelle journée de combats à Nahr al-Bared
NAHR AL-BARED (Liban) - De nouveaux combats ont opposé dimanche les soldats libanais au Fatah al-Islam dans le camp palestinien de Nahr al-Bared, dans le nord du Liban, où est retranché depuis deux mois et demi le groupuscule islamiste.

"La bataille continue à faire rage à Nahr al-Bared, avec une intensité variable", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée, précisant qu'aucun soldat n'avait été tué dimanche.

Un civil blessé samedi dans le village de Bebnine, proche de Nahr al-Bared, par une balle perdue venant du camp, a en revanche succombé à ses blessures, selon une source médicale. Un autre civil a été blessé dimanche de la même manière dans ce village, a précisé cette source.

Plus de 200 personnes, dont 133 soldats, selon un bilan communiqué dimanche par l'armée, ont été tuées depuis le début le 20 mai de ces combats, les plus meurtriers au Liban depuis la fin de la guerre civile en 1990.

Ce bilan ne tient pas compte des islamistes tués dont les corps sont restés dans le camp de réfugiés.

Selon l'armée, les islamistes ne contrôlent plus qu'un petit secteur d'environ 15.000 mètres carrés dans la partie sud du camp, où la progression des soldats se fait très lentement dans les ruines parsemées de pièges et de mines.

Les 31.000 réfugiés du camp ont fui par vagues au début des combats. Les seuls civils restés sur place sont les femmes et les enfants des combattants du Fatah al-Islam, qui sont au moins une soixantaine. L'armée a accusé les islamistes de les utiliser comme boucliers humains.

(©AFP / 05 août 2007 20h09)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de   Aujourd'hui à 6:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Liban: un soldat tué à Nahr al-Bared, le jour de la Fête de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Georges Soldat, martyr, patron des militaires, commentaire du jour "La nuit où le Seigneur a veillé pour faire sortir son peuple d'Égypte"
» Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)
» [LIBAN] Votre avis sur des armoiries que j'ai créées
» Vivant Denon...Le Peintre Soldat...
» DAJOU (François) Soldat de l'Empire - Médaille de Ste-Hélène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: