Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Dim 26 Aoû - 20:28

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Qui l'aurait cru ? Au « moussem » de Sidi Ali Ben Hamdouche (Meknès/Maroc) : Des hommes se marient...avec des hommes
Ecrit par Mohamed El Hamraoui - Le Reporter


http://www.selwane.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1776&Itemid=388


Des hommes se marient entre eux au Maroc. Et c’est au « moussem » annuel de Sidi Ali Ben Hamdouche qu’ils choisissent de célébrer leurs noces, sans se cacher. Le Reporter a été témoin d’une célébration, en grande pompe, de l’un de ces mariages... Reportage.
NOUS sommes à Sidi Ali (commune rurale de Maghrassiyine), à 30 km de Meknès. Perché sur une colline, ce petit village abrite le « moussem » annuel (sorte de festival) de Sidi Ali Ben Hamdouche. Comme à l’autre « moussem » de Cheikh El Kamel El Hadi Benaïssa qui se déroule en même temps, les festivités ont commencé sept jours après « aïd al mawlid » (fête du mouloud célébrant l’anniversaire du prophète). Elles sont célébrées de différentes façons par des milliers de visiteurs qui affluent des quatre coins du Royaume et même de l’étranger.
Minuit passé, le mausolée du marabout Sidi Ali Ben Hamdouche pullule encore de monde. Les uns ont toujours leur « hadra » (transe), les autres ont chacun sa fête.


L’une de ces fêtes est assez spéciale. C’est à elle que nous avons choisi de nous inviter, non sans difficultés.


Sous les youyous, quelques hommes aux gestes gracieux (plus gracieux que ceux de nombre de femmes de notre connaissance) et avec la musique endiablée d’un groupe de « Hmadcha » en délire, un couple franchit la porte d’une grande salle, jouxtant le mausolée. Deux silhouettes se tenant par la main, entrent à petits pas. Ils sont entourés d’enthousiastes accompagnateurs. Au même moment, les « sla ou slam àla Rassoul Allah » (prière et salut soient sur le prophète, une formule que l’on chante à tous les mariages) fusent de partout. D’autres youyous, plus stridents, sont lancés.

Les deux silhouettes ont tout d’un mari et d’une femme qui convolent en justes noces, sauf que nous découvrons qu’il s’agit de deux hommes. Le premier, en djellaba blanche, sourit aux convives. Le second, le henné plein les mains, est en caftan. Il déambule en distribuant des sourires qui, même mesurés, l’obligent à refaire plusieurs fois son maquillage. Des « neggafate » (maquilleuses et habilleuses...) sont là pour que le mari et son marié soient les stars de leur nuit de noces. Pour ce faire, les mariés sont placés sur des fauteuils trônant au milieu de la salle qui est bien gardée.

Des sbires veillent au grain en différents endroits de la salle. Ils sont là au cas où des indésirables se mêleraient de ce qui ne les regarde pas. Ces gardes du corps s’énervent à chaque fois que brille le flash d’un appareil photo ou qu’un étranger à la fête tente d’entrer dans la salle. Nous avons dû user de mille subterfuges pour entrer et plus encore pour pouvoir prendre, à la sauvette, les photos qui illustrent ce reportage.

Le rituel du saroual


Plus tard dans cette nuit de fête, le couple s’éclipse, escorté par les « neggafates ». Mais, la musique et les chants ne cessent pas. Une heure après, un cercle fermé de convives célèbre, dans le secret, la sortie du saroual qui est posé sur un plateau d’argent.

A ce moment, les youyous se mêlent à un refrain spécial qui explique la situation : « Eddah eddah wallah ima khellah » (il l’a pris pour époux...). Ce rituel est le même que celui effectué traditionnellement pour un couple hétérosexuel qui vient de consommer son mariage. Après le premier rapport, le pantalon de la mariée est exposé, taché de sang, sur le plateau (c’est le saroual).
Cela montre que l’épouse vient juste de perdre sa virginité. Le mari est ainsi félicité pour avoir choisi la bonne épouse. C’est ce que semblent exprimer tous ceux et toutes celles (plus rares) qui offrent une « hdia » (cadeau) pour féliciter les mariés en dansant, tout au long de cette nuit de folie. Ici, il est bien évident que le marié n’a pas de virginité à perdre, mais le rituel du saroual est quand même respecté.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, oui, ce sont bien deux hommes qui se marient entre eux. Ils sont tout contents de le faire. Et ça se passe à Meknès, au Maroc, devant des invités qui sont, pour la plupart, aux anges.

D’ailleurs, ce couple gay n’est pas le seul à fêter son union. Un autre couple d’homosexuels entrera un peu plus tard en scène. Il sera également accueilli avec de la musique, des chants, des youyous et beaucoup de danses.


Nous avons appris que ces cinq dernières années, c’est ici que les couples gays préfèrent célébrer leur mariage. Souvent, cela se passe en présence non seulement de leurs amis, mais aussi de leurs proches.

Les homosexuels, Sidi Ali et les mauvais sorts


Comme les jeunes filles nubiles qui n’arrivent pas à se marier, les homosexuels (ayant le rôle de femmes) viennent à Sidi Ali pour conjurer leur sort. Eux aussi laissent leur petit slip dans un coin près du marabout. C’est là une superstition connue qui, selon la croyance populaire, pourrait permettre d’attirer des prétendants.

Même ceux qui ne vont pas jusqu’à laisser un sous-vêtement, viennent implorer le saint pendant sept jours et sept nuits pour briser « laàkes » (la mauvaise chance). Même les homosexuels liés le font pour demander paix et bonheur dans leur couple.

Les homosexuels sont très férus de la « hadra » (la transe) avec les « Hmadcha ». C’est ainsi qu’ils comptent se libérer. Ils sont également de fidèles adeptes du rituel de « Aïcha Soudania », qui consiste à se baigner la nuit dans une mare et à jeter les sous-vêtement sur un figuier, comme le font les jeunes filles qui cherchent à se libérer de la « tabâa », une sorte de poisse qui vous poursuit (et qui est généralement le résultat d’un mauvais sort). Cette croyance est très répandue dans les milieux populaires.

Gay pride à Sidi Ali



Pendant toute la durée du moussem, les couples d’homosexuels se baladent en se tenant par la main. Certains parmi eux sont reconnaissables à leurs dandinements lorsqu’ils marchent et à leurs gestes exagérément féminins. D’autres, se font remarquer par leurs vêtements moulants, leur fond de teint ou encore leur parfum qui se sent de loin. D’autres encore, tatoués au henné et portant des bijoux, font tout pour ne pas passer inaperçus.

Ici, le tabou de la relation homosexuelle au Maroc est brisé. C’est ce qui fait dire à cet observateur : « Le temps d’un « moussem », Sidi Ali devient un corridor de l’exception culturelle au Maroc ». Les homosexuels arrivent à Sidi Ali par petits groupes.

Parfois, une chambre louée chez les habitants du village suffit pour loger toute une smala. Certains viennent de Casablanca ou de Rabat. D’autres arrivent de Tétouan, de Fès, de Tanger ou de Mekhnès. Tous cohabitent, font la fête et bien d’autres choses, sans le moindre problème. A eux seuls, ils forment une véritable confrérie.

Les moussems de Meknès


Le « moussem » de Sidi Ali Ben Hamdouche (fondateur de la confrérie des Hmadcha), se tient chaque année, pendant une semaine après les sept jours de la fête du mouloud, qui célèbre la naissance du prophète. Le Maroc est le seul pays du monde islamique qui célèbre cette fête du mouloud. En Orient où la doctrine salafiste est très présente, cette célébration est quasiment interdite. C’est le cas, par exemple, en Arabie Saoudite.

Dans la région de Meknès, d’autres « moussem » où se mêlent mysticisme soufi et pratiques occultes, se tiennent après le mouloud. Le « moussem » de Cheikh El Kamel El Hadi Ben Aïssa est l’un des plus connus pour cela. Le cheikh est le fondateur de la confrérie des Aïssaouas. Il y a également le « moussem » de Sidi Ahmed Dghoughi, disciple de Cheikh El Kamel Ben Aïssa.

Particulièrement cette année, le « moussem » de Sidi Ali a attiré une immense foule de pèlerins, provenant de toutes les régions du Maroc. L’affluence a atteint un niveau record, au point que les autorités craignaient des événements imprévus et ont prévu des renforts.

Pour garantir la sécurité pendant la durée du moussem, plus de 3000 gendarmes et mokhaznis des forces auxiliaires mobile, ont été dépêchés de Meknès et des villes environnantes sur les lieux. Ils ont élu domicile à l’école primaire de Sidi Ali, qui s’est transformée en quartier général sécuritaire. Toute cette « armée » était sous le commandement de hauts gradés de la gendarmerie et des forces auxiliaires. A quelques kilomètres du village de Sidi Ali, les gendarmes ont installé un barrage de sécurité où le contrôle était des plus rigoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Dim 26 Aoû - 20:29

Hyper-souk à Sidi Ali


Durant toute la période du « moussem », toutes sortes de commerce fleurissent : vente d’encens, de plantes magiques, de bougies, de pains de sucre bons à offrir aux gardiens des marabouts... Les jeunes forment une bonne partie des 50 000 visiteurs qu’a accueillis le petit village de Sidi Ali. Ces derniers logent chez les villageois. Ils paient pour un séjour d’une semaine entre 3 000 et 5 000 DH. Les moins fortunés passent la nuit sous les tentes qui servent de jour comme bouibouis à ciel ouvert.

Les filles de joie s’invitent aussi au « moussem » pour profiter de cette affluence inespérée... La ferveur pour les uns, le plaisir pour les autres, la rigueur des uns n’empiète pas sur la liberté des autres, la tolérance est parfaite...

Profitant d’un engouement autrement plus important, voyants et voyantes tirent pour leur part un inestimable profit de l’espoir ou du désespoir des crédules en leur « disant » l’avenir et, parfois, en leur vendant quelque talisman sensé l’améliorer. Elles sont reconnaissables au drapeau vert qui flotte au sommet des tentes. Pour répondre à toutes les demandes en matière de voyance, de cartomancie, de sorcellerie..., près 3 500 vendeurs de l’utopie travaillent de jour comme de nuit sous plus de 1 000 tentes qui sont dressées à l’occasion. Ce sont ces travailleurs particuliers qui assistent les visiteurs pour accomplir leurs différents rituels. Ils prêtent également main forte quand il s’agit de sacrifier l’une ou l’autre bête (coq, mouton, boeuf...) qui est présentée comme une offrande à Aicha Moulate Lwade. Une sainte connue pour être la servante de Sidi Ali.

Des officiels effectuent aussi le rituel de l’offrande aux saints. Le samedi 7 avril dernier, le dernier jour du Moussem, un taureau a été sacrifié au nom des autorités du pays.


Selon un responsable local, cette année, les ayants-droit de la zaouïa de Sidi Ali ont loué le terrain du « moussem » à un homme d’affaires pour la coquette somme de 300 000 DH par jour. Ce prix se justifie par l’énorme bénéfice que dégagent quotidiennement les tenanciers des différents commerces qui forment un hyper-souk où tout se vend et tout s’achète. L’achalandage est varié.

Il y a des ingrédients nécessaires à toutes sortes de sorcellerie : longues bougies multicolores, « fasoukhs » (étrange mélange à brûler pour chasser les sortilèges)... Il y a également des têtes de veaux, de moutons et de chèvres, que l’on sert comme offrandes à Sidi Ali, mais aussi à la sainte Aïcha Moulat Lwade. Cette dernière serait la servante de Sidi Ali. Du reste, il y a des produits classiques : foulards, vêtements, sous-vêtements, produits cosmétiques, joailleries...

La bête du sacrifice


Il n’y a pas seulement des veaux et des moutons qui sont sacrifiés chaque jour pour Sidi Ali et Aicha Soudania. Même des chameaux sont égorgés pour les mêmes raisons. Ce sont des personnes richissimes qui accomplissent généralement ce rituel qui ne passe jamais inaperçu.

Une fois la bête du sacrifice offerte aux saints, sa viande est récupérée par les gardiens des lieux qui se chargent de la revendre à des bouchers, des restaurants ou même aux gargotes du coin. Des homosexuels aux fervents croyants, en passant par les commerçants, les voyantes et voyants, les désespérés et les fêtards, dans ce moussem de Sidi Ali Benhamdouch, tout le monde trouve son compte.

La zaouïa de Sidi Ali Ben Hamdouche s’en défend


Selon un membre de la zaouïa de Sidi Ali, la zaouïa et la confrérie des Hmadchas ne reconnaît aucune des pratiques immorales et sataniques qui ont cours pendant le moussem. Notre interlocuteur tient à nous montrer un avis affiché sur le mur du mausolée de Sidi Ali Ben Hamdouche. Il y est écrit : « Sidi Ali Ben Hamdouche était un mystique et un soufi qui a réservé sa vie à la prière et à la crainte de Dieu. Ces pratiques auxquelles nous assistons sont hérétiques et sont loin des enseignements légués par le fondateur de la confrérie des Hmadchas. Il s’agit des coutumes superstitieuses pratiquées pendant les nuits de fêtes : sacrifice d’animaux, nuits de transes au son des rythmes de Hmadcha ». La mise en garde de la zaouïa de Sidi Ali Ben Hamdouche contre les pratiques contraires à la religion s’attaque implicitement aux mariages homos. Elle le fait d’une manière explicite à l’encontre de la sorcellerie. Mais la mise en garde n’empêche pas les nombreux homosexuels de faire de Sidi Ali leur lieu de rencontre et de fêtes (même de noces) privilégié.

Article 489 du code pénal
L’article 489 du code pénal précise le caractère illégal de l’homosexualité au Maroc, il stipule : « est puni d’un emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende allant de 120 à 1.000 DH, à moins que le fait ne constitue une infraction plus grave, quiconque commet un acte impudique ou contre-nature avec un individu de son sexe ».


Aïcha Soudania


Le personnage de Aïcha Soudania que l’on appelle aussi Aïcha Moulat Lwad ou Aïcha El Hamdouchia en référence aux Hmadcha, a volé la vedette à son maître, le fondateur de la confrérie des Hamdacha en terme d’attrait. La croyance populaire lui attribue des pouvoirs magiques. Aïcha Moulat Lwad était, selon certains membres de la confrérie, une servante de Sidi Ali. Elle a été ramenée d’Orient par son disciple Sidi Ahmed Dghoughi, en vue d’un mariage avec son maître, Sidi Ali, pour obliger ce dernier à mettre un terme à son célibat. Mariage qui n’a jamais eu lieu, Sidi Ali étant décédé.

Selon la légende, Aïcha Moulat Lwad a le pouvoir d’aider les jeunes filles qui se prosternent sur sa tombe à trouver leur deuxième moitié. La prosternation pourrait être plus efficace, recommandent les gardiens des lieux dans un intérêt bien compris, si elle est accompagnée d’offrandes : un bouc, une poule (toujours noirs), des bougies... Le tout est posé dans une grotte prévue à cet effet, à l’ombre d’un figuier. Lequel s’est transformé en un arbre magique où les femmes accrochent un bout de tissu où un sous-vêtement pour que leur vœu d’amour soit exaucé ou pour qu’elles soient débarrassées des mauvais sorts.

Les milliers de sous-vêtement féminins jetés sur le figuier de Aïcha Soudania, sont récupérés et revendus dans les souks d’à côté. Pourtant, des gens de bon conseil prétendent que celui qui utilise ces sous-vêtements risque d’être frappé par la « tabâa » (la guigne).

Sidi Ali Ben Hamdouche


Sidi Ali Ben Hamdouche est un descendant direct de Sidi El Hadi Benaïssa, connu sous le nom de Cheikh El Kamel, enterré à Meknès. Sidi Ali a légué, depuis plus de 500 ans des « awrades » (psalmodies) à ses adeptes qu’ils lisent tous les matins et deux fois par jour, les vendredis. La « tariqua » hamdouchia (rituel de la confrérie des Hmadcha), dont on trouve des adeptes en Tunisie et en Egypte, a été créée par ses disciples. L’un d’eux et certainement le plus connu de tous est Sidi Ahmed Dghoughi, dont le sanctuaire se dresse quelques kilomètres plus loin de la tombe de Sidi Ali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 0:07

Assalam;

Pendant que les "GAYS pride", les mariages HOMO, les Zawaj almissiyar, font les beaux jours du tourisme sex..., les "chouyoukhs de Palais", eux veulent ERADIQUER toute TRACE des Ahl el beyt, as.


NOM: cat monkey batman affraid What a Face

Des fatawis de malfaisants chouyoukhs Séoudiens, pervers sont disséminées à travers les Universités Séoudiennes et elles appellent à la destruction des mausolées de l’Imam Husseyn, :as:, et de Sayida Zeynab, :as:.
Par : Abdulali

RIYADH, Arabie Saoudite : Les villes du royaume de l'Arabie Saoudite ont été témoins d'une grande campagne pour promouvoir et diffuser des copies de fatawis (verdicts) émis par des démentiels ecclésiastiques extrémistes et pervers, qui réclament la destruction des tombeaux saints en Irak, en Syrie et en Egypte, selon Nahrain Net, citant des sources fiables.

Les démentielles fatawis perverses encouragent le rasage des tombeaux saints de Sayed-osh Shohadaa (Seigneur des martyrs) et cher petit fils du Prophète Muhammad (:saws:) Al-Imam Abi Abdellah Al-Hussein :as:, Amir Al Mou’minin Al-Imam Ali Ibn Abi Talib,:as: en Irak, Sayedah Zeinab bint Ali :as: en Syrie et de Sayed Al-Badwi en Egypte.

À cet égard, les étudiants de l'Université Muhammad bin Saud, suite à la deuxième attaque sacrilège contre les lieux saints de l'Imam Ali al-Hadi et de l'Imam Hassan al-Askary à Samarra, ont commencé la formation de groupements terroristes et ils ont invité d'autres à participer à leurs côtés durant les vacances d'été pour la promotion de ces insensées fatawis. (NDT. C’est vrai cela ne suscitera aucun reproche de la part de la "Sionie Land", d’où ils puisent leur idéologie)

Les étudiants d'universités séoudiennes disent qu'un certain nombre d'ecclésiastiques bigsmurf débiles et insensés bénissent tout effort d'effacer les tombeaux saints (qu'ils considèrent comme signes de polythéisme) à travers le monde musulman en général et en Irak en particulier.

Ces maudits ecclésiastiques « chouyoukhs de Palais spiderman clown » comptent parmis eux, Abdor-Rahman Al-Baraak, Sheikh Mamdoh Al-Harabi I don't want that , Dr Nasser Al-Omer, Ibne Jabrin tongue clown (l’ami d’Olmert), Dr Safar Al-Hawali salut , ainsi qu’un cheikh Koweitien Hamid Al-Ali.
.

Selon des sources proches des professeurs d'université, un certain nombre d'étudiants ont été absents pendant les trois dernières années car ils ont rejoint les groupes terroristes bom bom en Irak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 1:49

lol! lol! lol! lol! lol!


NOTE IMPORTANTE: notre ithviriw prétend avoir partagé le sel aavec Ibn Baz, et voila comment il traite un mort qui l'a nourri.

Le Roi du Maroc se dit Ahl Beytiste, comme toi exactement, Khomeyni Djanitou descendant ahl beytiste également a légalisé les opérations transexuelles, donc ce sont des pratiques homosexuelles, pédophiles, et transexuelles vous appartiennent ya AHL BEYT IBNOU SABA.

lol! lol! lol! lol! lol!
Boulet

Celle qui a la barbe est l'ex femme, et celui qui est voilé(e) était l'homme vous avez ccompris...?? Elle s'appelait Mahoubah, c'est devenu Milad, et il était Hadi c'est devenu ATHENA.


عمليات تغيير الجنس في ايران


فرانسيس هاريسون مراسلة بي بي سي في طهران رجال الدين بإمكانهم دراسة حالات تغيير الجنس وليس الشذوذ الجنسي
في دولة تحظر الشذوذ الجنسي التقت فرانسيس هاريسون مع رجل دين إيراني يقول إن حق تغيير الجنس يعد مسألة من مسائل حقوق الإنسان.

لمدة 20 عاما كانت امرأة تدعى ماهيار تحمل صفات أنثوية داخل جسم رجل.

وعندما كانت طفلة أحبت ماهيار تجربة ملابس النساء وأدوات الزينة لكن مع كبرها في السن أصبح الأمر أكثر صعوبة. وتقول ماهيار: "أحتجت بشدة للقيام بذلك لكن كان حتما أن يكون سرا".

وتريد ماهيار الآن أن تجري عملية تغيير جنس، وإذا ما تمكنت من جمع المبلغ الذي ستتكلفه العملية والذي يقدر بألفي جنيه استرليني فإنها ستجريها في إيران. وإذا لم تساعدها عائلتها ماليا فإنها ربما تضطر لبيع أحد كليتيها حسب قولها.

وتقول ماهيار: "الناس يقولون إنك ببيع الكلية ستصابين بأمراض أخرى لكني أعتقد أن بامكاني العيش بكلية واحدة. لا أستطيع العيش بين السماء والأرض


http://news.bbc.co.uk/hi/arabic/middle_east_news/newsid_4153000/4153223.stm






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 12:50

Assalam;

Contrairement à OUAGA, j'ai mis en ligne un article fait par un JOURNAL MAROCAIN, la preuve: J'ai mis en ligne le journal et la référence.

Par contre, OUAGA, dans sa frénésie à copier coller, n'importe quoi, lui s'est contenté de POMPER d'un site d'EVANGELISTES et de SIONISTES AMERICAINS CO-financé par des Wahabys et cogéré par des Sionistes, des Evangélistes, des homosexuels.

http://ai.eecs.umich.edu/people/conway/TS/International/Iran/image0.jpg

UMICH veut tout simplement dire : UNIVERSITE du MICHIGAN.

Et c'est avec cela que notre Arlequin santa clown de LOME, à cinq cents ou plutôt dix Shekkels israéliens, vient nous parler d'ISLAM et de perspicacité !!!

Ouffin Laka ya OUAGA, comment feras-tu devant Allah, au Jour du Jugement Dernier ?


Ensuite pour démontrer la SUPERCHERIE dont est victime notre "Ouaga National ", voici la PRESENTATION de ce site:

http://ai.eecs.umich.edu/people/conway/conway-Arabic.html

عن هذا الموقع:

العربيّة : Arabic

هدفي لهذا الموقع هو إلقاء الضوء وتطبيع ( معادلة) قضايا هويه الجنس وعمليات التحول الجنسي .بدأ هذا المشروع في عام 2000 , عندما كافحت لإظهار الماضي الخاص بي لزملائي بحثيين . أردت أن أخبرهم من خلال كلماتي بقصة تحولي الجنسي من ذكر إلي أنثى منذ ثلاث عقود , في عام 1968 , ثم ظهورى في عام 1999 بعد مرور 31 سنه , بينما كنت في أعيش بهدوء ونجاح في أسلوب الخفية أو الأسلوب الغير معلن .

منذ أن بدأت العمل في هذا الموقع , قد انغمست في الاتصال بعدد متزايد من الناس المهتمين بقضايا النوع . وقد تفاعلت معهم بواسطة البريد الإليكتروني وبالمقابلات الشخصية مع عدد كبير من الناس الذين هم في طور التحول أو الذين تحولوا بالفعل . من خلال ؟ التخفي الاجتماعي, والتجاهل , والخرافات عن حالة النوع أو الجنس , قد شعرت بالاحتياج الشديد لتقديم آي معلومات مطلوبة , التشجيع, والأمل أنني يمكن أن أساعد الآخرين الذين يصارعون هذه القضايا .

وكمحصلة لاتصالاتي مع الآلاف من الناس متحولى النوع , والجنس , و متداخلي الجنس خلال السنوات القليلة الماضية , تطور هذا الموقع إلى موقع المعلومات الشاملة والدعم للناس المتحولين نوعيا وجنسيا . يعكس الموقع الآن سنين من العمل الحقلي والأبحاث التجريبيه , والمجهودات المكثفة في تجميع وتسجيل الملحوظات الناتجة بالنسبة للأقلية التي تكون في الغالب غير مرئية , والتي تشعر بالعار الشديد ومازال يثار عليهم الكثير من الخرافات وفى هذه الصفحة نحن نحاول بشكل جاد أن نظهر الكثير من المعلومات عن هذه المجموعة المتخفية
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 13:35

Here I am going to collect quotes that may be related to muslim transgenders and intersexuals in a positive way. The current state of this page is just a basis, more quotes will - insha`Allah - follow in the future. For more Qur´an verses and sayings of the noble Prophet Muhammad (s.a.s.) please check out the other articles on this page!!:

From the Holy Qur`an, Surah 42: 49 - 50:
"To Allah belongs the dominion over the heavens and the earth. He creates what he wills. He prepares for whom he wills females, and He prepares for whom He wills males. Or He joins together the males and the females, and He makes those whom He wills to be Aqim (in a normal heterosexual way ineffectual; also barren). Indeed He is the Knowing, the Powerful."

From a 1988 Fatwa from Al - Azhar university regarding chirurgical treatment of intersexuals:
"It is permissible to perform the operation in order to reveal what was hidden of male or female organs. Indeed, it is obligatory to do so on the grounds that it must be considered a treatment."


From Ayatullah Imam Khomeini, Tahrir al- Wasilah II, p.624:
"The change of the sex (from man to woman and vice versa) through chirurgical means is permissible to transsexuals." (quoted according to Mohammad B. Ansari, Basel, Oktober 1998)

From Rhazes (Abu Bakr Muhammad b. Zakariya ar-Razi, one of the medieval muslim founders of modern medicine), "Risalah fi l-Ubnah" ("Thesis regarding the passive desire"):
"If the passive (feminine) desire is prolonged, the person affected by it cannot be cured, in particular, if he is obviously feminine and effeminate and loves very much to be like a woman."
From Mrs Hassan `Ali Meer, Englishwoman "Observations on the Mussulmans of India", 1832:
" The eunuchs (the hijras) are very much in demand with the aristocracy. They are generally very loyal and very attached to the interests of their employers. They are the favorite confidantes of their masters and mistresses and rarely abuse their confidence. They are admitted at all hours of the day and night in the zenanas (the harem), and often become rich, thanks to the generosity of their masters. many eunuchs at Oudh (Lucknow) have acquired an elevated social position and have had many honours and distinctions bestowed upon them."

TRADUCTION:

Je vais rassembler les citations qui peuvent être liées aux transgéniques et aux transsexuels musulmans d'une manière positive. L'état actuel de cette page est juste une base, plus de citations viendront - `Insha Allah - suivre à l'avenir. Pour plus de versets du Qur´an et d'énonciations du noble prophète Muhammad (s.a.s.) vérifier svp les autres articles sur cette page ! ! :

Du `saint Quran, Surah 42:49 - 50 :
« À Allah appartient la domination sur les cieux et la terre. IL crée ce qu'IL veut. Il donne à qui IL veut des femelles, etIL donne à qui IL veut des mâles. Ou IL communie ensemble les mâles et les femelles, et IL rend ceux qu'IL veut bien être Aqim (d'une manière hétérosexuelle normale inefficace ; aussi stérile). En effet IL est LE Savant, LE Tout Puissant. »

affraid puker
D'une fatwa de 1988 d'Al Azhar – université, concernant le traitement chirurgical des transsexuels :
« Il est permis d'effectuer l'opération afin d'indiquer ce qui a été caché des organes masculins ou femelles. En effet, il est obligatoire de faire ainsi parce que cette opération est réputée être un traitement médical. »


De l'Ayatullah Imam Khomeini, « Tahrir Al Wasilah » II, p.624 de :
« Le changement du sexe (de l'homme à la femme et vice-versa) par des moyens chirurgicaux est permis aux transsexuels. » (cité selon Mohammad B. Ansari, Bâle, Oktober 1998)

De Rhazes (Abu Bakr Muhammad B. Zakariya ar-Razi, l’un des fondateurs musulmans médiévaux de la médecine moderne), « Risalah fi l-Ubnah» (« thèse concernant le désir passif ») :« Si le désir (féminin) passif est prolongé, la personne affectée par lui ne peut pas être guérie, en particulier, s'il est effectivement du genre féminin et efféminé et aime beaucoup à être vu comme une femme. »
De Mme Hassan `Ali Meer, anglaise « observations sur les Musulmans de l'Inde », 1832 :
« Les eunuques (les hijras) sont très demandés par l'aristocratie. Ils sont généralement très fidèles et très attachés aux intérêts de leurs employeurs. Ils sont les confidents préférés de leurs maîtres et maîtresses et ils trahissent rarement leur confiance. Ils sont admis à toutes les heures jour et nuit dans les zenanas (le harem), et ils deviennent souvent riches, grâce à la générosité de leurs maîtres. Beaucoup d'eunuques à Oudh (Lucknow) ont acquis une position sociale élevée et ont joui de beaucoup d'honneurs et de distinctions. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 13:49

Par contre, OUAGA, dans sa frénésie à copier coller, n'importe quoi, lui s'est contenté de POMPER d'un site d'EVANGELISTES et de SIONISTES AMERICAINS CO-financé par des Wahabys et cogéré par des Sionistes, des Evangélistes, des homosexuels.
Salam
Je ne sais pas d'où ouaga a tiré son texte, mais cela n'empeche que l'histoire est vrai, on les a même vu sur des reportages diffusés sur les chaînes françaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 13:58

Assalam,

La tartufferie est bien la spécificité des "régimes corrompus".

http://www.gaybelgium.be/fr/content/EplpkZZkZVrVZLBYUf.shtml

Alors que Reporters Sans Frontière dénonçait la censure et la discrimination dont feraient l'objet les gay d'Arabie Saoudite, le quotidien anglais The Independant publie un article plus modéré et tout en nuance.

En début de semaine, Reporters Sans Frontière signalait que le site d'informations déstiné à la communauté Gay basée au Moyen-Orient, Gaymiddleeast.com, avait été bloqué par les autorités saoudiennes au début du mois de mars, et ce durant quelques jours (Lire l'article).

Quelques jours après cette annonce, The Independant (Londres) redresse un état des lieux dans un article intitulé "Djeddah, nouveau paradis gay? Evil or Very Mad Twisted Evil " où l'auteur, John R. Bradley, fournit suffisamment d'arguments pour nuancer le point de vue sans doute un peu trop radical de l'association internationale de journalistes.

Cette contribution souligne combien le concept d'homosexualité dans la société arabo-musulmane diffère du nôtre et combien cette question doit être approchée de façon prudente, tout en faisant preuve d'un énorme relativisme culturel. Shit

Sans pour autant remettre en question certains faits et abus commis en Arabie, les homosexuel(le)s ne sont sans doute pas systématiquement fustigés par les autorités. C'est sans doute la rare et inadmissible violence avec laquelle plusieurs actions ont été menées qui induit l'idée d'une condamnation radicale.

Djeddah, nouveau paradis gay?


L'homosexualité est officiellement réprimée dans le royaume wahabite. Dans les faits, elle est tolérée, d'autant que le régime cherche à se donner une autre image depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Dans les centres commerciaux de verre et de marbre de Djeddah, une ville saoudienne cosmopolite et relativement décontractée en bordure de la mer Rouge, les jeunes Saoudiens profitent de l'apparition d'établissements gays de mieux en mieux tolérés. Certains centres sont réputés pour être des lieux de drague et on y trouve même des cafés gays. Au nord de la ville, une villa privée fait office de discothèque gay une fois par semaine. Les jeunes clients - dont beaucoup sont rentrés des Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001 - disent se rencontrer par le biais d'Internet.

C'est là tout le paradoxe de l'Arabie Saoudite : alors que la sodomie est passible d'exécution, dans la pratique, l'homosexualité est tolérée. "Je ne me sens pas du tout opprimé", raconte un jeune homme de 23 ans qui se trouve dans l'un de ces cafés en compagnie d'amis saoudiens ouvertement gays, habillés à l'occidentale et parlant couramment l'anglais. "J'ai entendu dire qu'après le 11 septembre, un étudiant saoudien qui allait être expulsé pour des raisons de visa a demandé l'asile politique en invoquant son homosexualité", poursuit-il, déclenchant le rire de ses amis. "Pourquoi a-t-il agi ainsi ? Ici, nous avons plus de liberté que les couples hétéros. Contrairement à nous, ils ne peuvent pas s'embrasser en public, ni marcher dans la rue en se tenant la main".

Les propositions de réformes saoudiennes, alliées à la volonté du royaume de se défaire de sa réputation de régime encourageant l'extrémisme et l'intolérance, ont peut-être bénéficié à la communauté gay de cette société profondément islamique. Peu après les attentats du 11 septembre, dont les auteurs étaient pour la plupart des ressortissants saoudiens, un diplomate de Riyad en poste à Washington a démenti les allégations selon lesquelles les homosexuels étaient décapités dans le royaume, tout en admettant ouvertement qu'en Arabie Saoudite la sodomie était pratiquée "quotidiennement" par des hommes consentants. Même le chef de la police religieuse a reconnu ultérieurement l'existence d'une communauté gay dans le pays.

Une culture gay se développe chez les jeunes

Un mariage homosexuel en Arabie Saoudite ?



Selon un journal local, les autorités saoudiennes ont interrogé ce lundi une cinquantaine de personnes, en majorité des expatriés, soupçonnées d’avoir assistés à un mariage homosexuel dans la ville sainte de Médine.

Mercredi dernier, la police religieuse (la Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice) avait été alertée par la distribution d’invitations qui faisaient état d'un mariage homosexuel. La Commission avait ensuite prévenu les forces de l’ordre qui avaient aussitôt mené un raid contre la maison où se tenait la fête. Lors de leur arrivée, les convives avaient précipitamment quitté les lieux, certains fuyant en abandonnant leur véhicule.

Interrogés ce lundi, les suspects ont nié les faits et précisé qu’il s’agissait de la répétition des noces d’un ami tchadien qui devaient être célébrées deux jours plus tard.

Pour rappel, le mariage homosexuel est une pratique strictement interdite et sévèrement punie en Arabie Saoudite.

Source : AFP

La perception de l'homosexualité dans le temps


http://www.gaybelgium.be/fr/content/EpZVkyVFFAjWWXtOZc.shtml
L’homosexualité est un des interdits majeurs dès les VIIIème et IXème siècles. A Bagdad, au XIème siècle, la culture homosexuelle est très nette. Il existe alors un culte du mignon dans les élites. Celles-ci peuvent facilement se protéger du clergé et des sanctions judiciaires. Aux Xème et XIIème siècles, on voit fleurir une culture pédérastique s’inspirant de celle de la Grèce antique et l’émergence d’une littérature sur le sujet. Des poèmes comparent les vertus des éphèbes et des courtisanes. Après, on assiste, sur le plan général, à une dégradation de l’Islam, à une crispation des juristes théologiens vers un droit plus strict, plus réactionnaire. Ce mouvement, qui se poursuit aujourd’hui, prétend revenir à une pureté originelle qui n’a jamais existé. Il conduit l’Islam à avoir une vision de lui-même intolérante envers les homosexuels comme envers les étrangers. Certains ont même voulu faire croire que l'homosexualité était un mal venu d’ailleurs. Le mal, c’est toujours l’autre qui l’apporte. L’Occident s’est libéré de son complexe par rapport aux homosexuels. L’Occident s’affranchit de ses tabous. Le monde arabe subit l’impact des images venues d’ailleurs, l’impact des innovations faites ailleurs, l’influence économique étrangère. Il subit l’influence de l’Occident qui se conçoit aussi comme exportateur de morale. Il ne lui reste plus qu’un pré carré à défendre : celui de la morale.


La perception contemporaine de l'homosexualité
La définition du concept d'homosexualité au sein des sociétés arabo-musulmanes est, pour nous Européens, extrêmement difficile à cerner.

Du fait que filles et garçons grandissent dans des univers séparés, mais aussi de l'interdiction des relations sexuelles avant le mariage ; de nombreux jeunes gens n'ont d'autres recours, et ce dès un âge parfois précoce, que de s'adonner à des pratiques sexuelles entre eux. Ces rapports purement physiques, si tenus cachés, clandestins, sont tolérés et perçus comme les étapes normales de la découverte et de l'éveil à la sexualité, voire comme des exutoires pour ceux que leur trop-plein de vitalité encombre en attendant de pouvoir s'unir avec une femme. Toutefois, si ces pratiques s'accompagnent de sentiments, d'attitudes passives répétées et surtout perdurent dans le temps, la personne sera alors reconnue comme un "homosexuel complet".


Le poids de la société et de la tradition
Le "véritable homosexuel" reste le sujet de toutes sortes de moqueries et de railleries au sein de sa famille, de son village, de son quartier et de son milieu professionnel quand il a la chance de travailler. Pour survivre et faire face à cette énorme pression que représentent les principes de la société et le regard des autres, l'homosexuel n'a souvent d'autre choix que de se marier, marchant à contre-courant de sa nature. Nombreux sont les témoignages de maghrébins qui se sont exprimés à ce sujet ; parlant tour à tour de suicide psychologique, de rejet de soi-même, de dégoût et de culpabilité. Certains homosexuels sont cependant parvenus à s'imposer et à se faire respecter, soit grâce à leurs moyens et leur notoriété, soit en donnant d’eux-mêmes une image ultra-machiste. Nous avons également pris connaissance de quelques témoignages où des gays ont été tolérés en adoptant une attitude extrêmement efféminée, dégradante, irresponsable, immature... rien qui ne puisse ternir le principe puissant et viril de l'homme : les fondements sont saufs! En conclusion, l'homosexuel complet est plutôt rare et reste perçu comme un danger pour l'ordre social et moral : l'homosexualité exclusive conduit à une marginalisation sévère par le patriarcat et le pouvoir économique.

Mais que se passe-t-il en République Islamique d'IRAN ?



Iran (Répression)
Exécutions imminentes pour délit d'homosexualité


L'Iran est sur le point d'exécuter des hommes par pendaison, les accusant d'actes homosexuels. Hier, mardi 10 juillet, un porte-parole des autorités judiciaires, Alireza Jamchidi, a annoncé la mort «dans les prochaines semaines» de vingt personnes condamnées pour viol sur mineurs, adultère ou «lavat» (relations homosexuelles). L'homosexualité n'est pas passible de la peine capitale en Iran, et en raison des pressions internationales, la République islamique utilise de fausses accusations de viol, afin de pouvoir exécuter les homosexuels ou ceux qu'elle considère comme tels. Ces hommes auraient été victimes d'une campagne de répression contre les «attitudes immorales», lancée par les forces de police (lire Quotidien du 30 mai). Plusieurs organisations internationales sont en train d'enquêter pour découvrir l'identité des condamnés et faire le tri entre vrais criminels et homosexuels réprimés. «Pour le moment, c'est le flou le plus total», admet l'un des principaux activistes iraniens en exil, interrogé par Têtu. «Comme à chaque fois, on mélange des condamnations pour viol et pour acte homosexuel. Certaines personnes sont accusées de s'être adonnées à la sodomie, mais cela ne veut pas dire qu'elles soient réellement homosexuelles.» Selon le correspondant de l'agence de presse italienne AKI, Ahmad Rafat, l'accusation de «lavat» concernerait six des vingt personnes évoquées lors de la conférence de presse d'hier. Selon Amnesty international, 177 personnes auraient été exécutées en Iran l'année dernière. Parmi elles, un certain nombre l'ont été pour homosexualité, dont deux adolescents il y a près de deux ans (lire Quotidien du 22 juillet 2005).
En France, Têtu a informé le Quai d'Orsay de ces exécutions imminentes. Après parution de nos informations sur Tetu.com, Anne-Charlotte Dommartin, adjointe au porte-parole du cabinet de Bernard Kouchner pour le Moyen-Orient, nous a fait savoir que ses services tentaient d'obtenir des précisions.

Copyright tetu.com

par Blaise Gauquelin

Info du 11 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 14:15

Abou Ouweis a écrit:
Par contre, OUAGA, dans sa frénésie à copier coller, n'importe quoi, lui s'est contenté de POMPER d'un site d'EVANGELISTES et de SIONISTES AMERICAINS CO-financé par des Wahabys et cogéré par des Sionistes, des Evangélistes, des homosexuels.
Salam
Je ne sais pas d'où ouaga a tiré son texte, mais cela n'empeche que l'histoire est vrai, on les a même vu sur des reportages diffusés sur les chaînes françaises.
Salam;

Si tu lisais mes textes en tentant de les comprendre et surtout de te CULTIVER, et de profiter des leçons que je vous administre li wajhi Allah, tu ne m'aurais pas répondu comme tu l'as fait.

Ma réponse se trouve dans le texte que je vous ai traduit ci-dessus, et qui vous donne:

1.- Les fatawis, de Al Azhar, De l'imam Khomeyni, et de Razi.

2.- L'origine du Post qui est une femme professeur à l'Université du Michigan, Département d'Electrical Engineering, et qui tente de prouver qu'elle a réussi sa chienne de vie, en passant par la chirurgie transsexuelle.
Ensuite, toutes les autres références, et rappelle-toi que HAROUN AR RACHID avait des dizaines d'ennuques et que les Moukhenthin, étaient les plus nombreux dans les PALACES et dans les HAREMS OMEYADES et ABASSIDES....
Chez les Ottomans, et chez les Al Saoud, la transsexualité était si prisée que Lawrence d'Arabie, a dû en faire les frais..... si tu as vu le film, ou si tu avais lu " les Septs Piliers de la Sagesse".

A Jeddah, Mecqua, Médine, Ryadh, selon Slimane Zeghidour, "Voyage à La Mecque", publié début 90's, il fait état d'une CULTURE du GHOULAM ou du MIGNON, chez les hommes d'affaires et l'aristocratie Séoudienne.
Ces faux dévôts font semblant d'aller faire une "Omra", et au lieux et place, ils se payent du bon temps JUSTE à coté du HARAM, avec de jeunes "GHOULAM", qu'ils emmenent à leurs "Surprises parties", mais évidemment vu le fait que les participants sont TRES GENERALEMENt des "INTOUCHABLES du REGIME", la Police des moeurs ne PEUT même pas s'en approcher, et ils font les TARTUFFES, " ni vu ni connu", car ils préfèrent s'attaquer aux ¨prostituées africaines, trés NOMBREUSES aux alentours des DEUX HARAMS.....

Allah Yehdina Jami'an, affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 14:30

Salam
Ne me donne pas Al azhar comme référence sunites stp.
Pour moi seul les références dans les savants sunites sont Abou Hanifa (r), Malik(r), imam Hanbal(r) et Imam Chafei(r).

L'autre d'al azhar disait aussi qu'on pouvait lecher la poitrine de nos collegue, donc ces charlatant n'ont aucune crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 15:33

Salam;

Voici ce qui intéresse nos "SALAFIS du TAKHIR Azzaman".
http://www.assalafia.com/modules.php?mop=modload&name=Splatt_Forums&file=viewtopic&topic=171&forum=4

النص الصحيح لكتاب

أحكام النــــساء عن الإمام أبي عبدالله أحمد بن محمد بن حنبل رواية أبي بكر الخلال تحقيق ودراسة عمرو عبد المنعم سليم


قولهSad أوِالتَّابِعِينَ غَيْرِأوُلِي الإِرْبَةِ)

72- أخبرني عبدالله بن أحمد بن حنبل ، قال: سألت أبي عن ((أوِالتَّابِعِينَ غَيْرِأوُلِي الإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ))، فقال:
حدثنا أبو أحمد ، وأسود بن عامر ، عن إسرائيل ، عن أبي إسحاق، عمن حدثه، عن ابن عباس في قوله: (غَيْرِأوُلِي الإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ)الذي لاتستحي منه النساء.
73- أخبرني محمد بن علي، قال: حدثنا مهنا ، قال: حدثنا إبراهيم بن الحكم بن أبان ، عن أبيه، عن عكرمة ، عن ابن عباس : في قوله: (غَيْرِأوُلِي الإِرْبَةِ) قال:هو المخنث الذي لايقوم زبه.
74- أخبرنا عبدالله ، قال: حدثني أبي ، حدثنا إسماعيل، قال: حدثنا ابن أبي نجيح ، عن مجاهد ، قال: الذي لاإرب له في النساء ، مثل فلان.
75- أخبرنا عبدالله ، قال: حدثنا أبي ، قال: حدثنا وكيع ، قال: حدثنا مسعر ، عن عون، عن عكرمة ، قال: الذي لايقوم زبه. وقال بكر بن خنيس: الذي لايقوم ذكره.


Mais ce qui est plus grave, c'est l'interprétation TENDANCIEUSE et surtout BIBLIQUE qu'ils ont de la Création de la femme.
Le CORAN, ne PARLE PAS de création à partir d'une cote, cete enseignement VIENT des Isra'ilyates qui ont POLLUE les exegèses.

Voici ce que dit le Coran: Nulle part il n'est dit que c'est à partir d'une côte !
1 النساء 4 1 يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَبَثَّ مِنْهُمَا رِجَالا كَثِيرًا وَنِسَاءً وَاتَّقُوا اللَّهَ الَّذِي تَسَاءَلُونَ بِهِ وَالأَرْحَامَ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلَيْكُمْ رَقِيبًا
2 الأعراف 7 189 هُوَ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ وَجَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا لِيَسْكُنَ إِلَيْهَا فَلَمَّا تَغَشَّاهَا حَمَلَتْ حَمْلا خَفِيفًا فَمَرَّتْ بِهِ فَلَمَّا أَثْقَلَتْ دَعَوَا اللَّهَ رَبَّهُمَا لَئِنْ آتَيْتَنَا صَالِحًا لَنَكُونَنَّ مِنَ الشَّاكِرِينَ
3 الزمر 39 6 خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ ثُمَّ جَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَأَنْـزَلَ لَكُمْ مِنَ الأَنْعَامِ ثَمَانِيَةَ أَزْوَاجٍ يَخْلُقُكُمْ فِي بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ خَلْقًا مِنْ بَعْدِ خَلْقٍ فِي ظُلُمَاتٍ ثَلاثٍ ذَلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ لَهُ الْمُلْكُ لا إِلَهَ إِلا هُوَ فَأَنَّى تُصْرَفُونَ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 15:39

Voici par contre ce que les CRETINS font dire à Rassoulou Allah, aswaws, sans références authentiques.
Abou Houreyra, comme chacun le SAIT, ne sait pas faire la différence entre son maître Ka'ab Al Ahbar, qui lui a bourré le crâne avec les ISRA'ILYATES durant 50 ans et Rassoulou Allah, aswaws, évidemment qu'IL N'A CONNU que trés trés trés peu de temps (18 mois) !!!.

http://www.salafiyat.com/archive/index.php?t-8607.html


(( الفوارق في الخلقة ))

* الأصل في المرأة أنها عوجاء لا تستقيم لك على طريقة
قال تعالى: {يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا} .
قال الإمام البخاري -رحمه الله- رقم (3331) في كتاب أحاديث الأنبياء باب خلق آدم وذريته: حدثنا أبوكريب وموسى بن حزم قالا: حدثنا حسين بن علي عن زائدة عن ميسرة الأشجعي عن أبي حازم عن أبي هريرة قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وعلى آله وسلم-: ((استوصوا بالنساء خيراً فإنهن خلقن من ضلع، وأن أعوج شيء في الضلع أعلاه، فإن ذهبت تقيمه كسرته، وإن تركته لم يزل أعوج)).
وأخرج الحديث رقم (5186) في النكاح فقال: حدثنا إسحاق بن نصر قال: حدثنا حسين الجعفي به بهذا اللفظ.
وأخرجه في النكاح رقم (5184) فقال -رحمه الله-: حدثنا عبدالعزيز بن عبدالله قال: حدثني مالك عن أبي الزناد عن الأعرج عن أبي هريرة أن رسول الله -صلى الله عليه وعلى آله وسلم- قال: ((المرأةُ كالضلع إن أقمتها كسرتها، وإن استمتعت بها استمتعت بها وفيها عوج)).
وأخرجه مسلم -رحمه الله- رقم (1468) من طريق ابن شهاب عن سعيد بن المسيب عن أبي هريرة، وأخرج الرواية التي قبلها بلفظ ((إن المرأة خلقت من ضلع لن تستقيم لك على طريقة، فإن استمتعت بِها استمتعت بِها وبِها عوج، وإن ذهبت تقيمها كسرتَها وكسرها طلاقها)) من طريق سفيان عن أبي الزناد عن الأعرج عن أبي هريرة فالروايتان صحيحتان بلا انتقاد نعلمه على إحداهما.
وذهب جماعة مِن المفسرين للآية التي في أول سورة النساء، ومن شراح هذا الحديث أن حواء s خلقت من ضلع آدم، وعزاه النووي إلى الفقهاء أو إلى بعضهم، وتعقبه الحافظ في «الفتح» (9/253) فقال: وأغرب النووي فعزاه للفقهاء أو بعضهم.
فكان المعنى أن النساء خلقن من أصل خلقهن من شيء معوج وأنها عوجاء مثله لكون أصلها منه.
وقال ابن الجوزي في «زاد المسير»: {مِنْهَا زَوْجَهَا} (من) للتبعيض في قول الجمهور. وقال ابن بحر: (منها) أي من جنسها. اهـ
والثاني عندي أقرب لقوله في رواية مسلم ((لن تستقيم لك على حال)) فهذا اللفظ يناسب أنها عوجاء كالضلع على ما جاء في رواية التشبيه المتفق عليها، وليس معناه أنها خلقت من ضلع آدم على قول الجمهور والله أعلم.

J'en traduis un seul, le reste étant équivalent:
Annisa 4-1 a écrit:
"Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

[1] O hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse
, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.

[2] Et donnez aux orphelins leurs biens; n'y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres: c'est vraiment un grand péché "

C'est à donner le TOURNIS avec ces aventuriers qui se donnent à coeur joie, pour DONNER leur point de vue sur ce qui les DEPASSE, enfreignant la première règle si chère aux Ahl el Beyt, as, qui eux au contraire restent FIDELES au CORAN et aux SEULES références crédibles, c'est à dire les VRAIS témoins, comme les Sahabys qui ont au moins connu BADR, et non "Ashab 19 mars", ou les "Compagnons Taliks de la 25ième heure"...

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 16:08

Mais voyons comment ILS se CONTREDISENT:

المرأة خلقتها متكسرة
أخرج البخاري في «صحيحه» رقم (5235) في «كتاب النكاح» ومسلم رقم (2180): من حديث أم سلمة أن النبي -صلى الله عليه وعلى آله وسلم- كان عندها وفي البيت مخنث (من غير أولي الإربة) فقال النبي -صلى الله عليه وعلى آله وسلم-: ((لا يدخلن عليكم)).

قال ابن عيينة: وكان اسم المخنث (هيت)، قال الحافظ في «الفتح» (9/334): المخنث من يشبه خلقةَ النساء في حركاته وكلامه وغير ذلك، فإن كان من أصل خلقته لم يكن عليه لوم، وعليه أن يتكلف إزالة ذلك، وإن كان يقصده فهو المذموم، ويطلق عليه اسم مخنث سواء فعل الفاحشة أو لم يفعل. قال ابن حبيب: المخنث هو المؤنث من الرجال مأخوذ من التكسر في المشي وغيره.

وقد لعن رسول الله -صلى الله عليه وعلى آله وسلم- من هذا حاله.
أخرج البخاري في «صحيحه» رقم (5885) من حديث ابن عباس -رضي الله عنهما- قال: لعن رسول الله -صلى الله عليه وعلى آله وسلم- المتشبهين من الرجال بالنساء والمتشبهات من النساء بالرجال.
وهذا اللعن يشمل المتشبهين الرجال بالنساء في تكسرهن أو لباسهن أو ليونتهن كحلق اللحية ونحوها من الليونة في المر
أة.


Alors quoi, Oum Salama, femme du Prophète, et quelle femme !
Peut-être la plus cultivée d'entre elles, et en tout état de cause, la plus éminente et la plus sage, outre qu'elle fut une Muslim de la toute première heure, ne saurait-elle donc pas la conduite à tenir envers un enuque ??? !!!
Le hadith, est du type MAWDHU3, évidemment
Ensuite cette histoire de "barbe rasée" depuis quand est-elle à lier avec les femmes ???

Cela me semble non seulement tiré par les cheveux, mais RIDICULE.

Mais mieux, Comment Ibn 'Ayina dans son livre "Al Feth", peut-il se permettre la LIBERTE de soustraire les enuques de la malédiction de Rassoulou Allah, aswaws, si tel était le cas ???

Ces énuques existaient et ils avaient PIGNON sur rue, mais il fallait au contraire réagir par l'éducation: Voici par contre ce que nous pouvons tirer du CORAN:

ثم بعد مماتك فالأجر متصل لقول النبي عليه الصلاة والسلام: ((إذا مات ابن آدم انقطع عمله إلا من ثلاث: صدقة جارية أو علم ينتفع به أو ولد صالح يدعو له))([4]). وفي الآخرة قول النبي عليه الصلاة والسلام: ((إذا دخل الرجل الجنة سأل عن والديه وزوجه وأبنائه فيقال له إنهم: لم يعملوا عملك فيقول: يا رب قد عملت لي ولهم فيأمر الله تعالى أن يلحقوا به حتى تقر عينه في الجنة))([الطبراني]).
ولابد أيضا من العناية بتربية أبنائنا حتى لا تشقى الأمة بأبنائها وأي شقاء أعظم من أن يظهر في الأمة جيل مخنث ناقم على ذكورته ناقم على رجولته يفعل به ويلاط: أتأتون الذكران من العالمين وتذرون ما خلق لكم ربكم من أزواجكم بل أنتم قوم عادون [الشعراء:165]. ((من وجدتموه يعمل عمل قوم لوط فاقتلوا الفاعل والمفعول به))(رواه الخمسة إلا النسائي]). أي شقاء أعظم تعيشه الأمة عندما يظهر فيها جيل يشتري الوهم والخيال والأحلام بأموال طائلة، بل إن أحدهم عرض عرضه حتى ينتفع بنشوة من شمة يشمها. أي شقاء للأمة يكون عندما يظهر فيها جيل من الزناة شغله الشاغل أن يعبث بأعراض الآخرين وأمثال هؤلاء لن تسلم أعراضهم.
إن الزنا دين إذا استقرضته كان الوفا من أهل بيتك فاعلم
أمة ظهر فيها الحشاشون والزناة والمخنثون فأي مصير بعد ذلك تنتظر، وأي قبر تحفره بيدها.
-----------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 16:41

L'HYPOCRISIE des sociétés musulmanes
What the fuck ?!? shakng2 Twisted Evil geek smurfin
المخنثون والإسلام وفتوى الخميني

ويستشهد عبد القادر مؤمن وهو رجل دين في مدينة اوترخت بكلام النبي محمد في هذا الشأن: لعن الله المتشبهات من النساء بالرجال والمتشبهين من الرجال بالنساء. لكن الشيخ سيف الدين وهو عالم دين باكستاني نشر في موقعه على الإنترنت أن المخنث بالمفهوم الشرعي يُغسل ويُصلى عليه ويُدفن في مقابر المسلمين. لكنه يحذر من فئة المخنثين المتشبهين بالنساء فهم ملعونون في الإسلام.

وكانت عقوبة تحويل الجنس بحسب نظام الحكم الإسلامي في طهران تصل إلى الموت، لكن الفتوى التي أصدرها الخميني في 1983 منحت المخنثين الحرية، وكان رجلاً إيرانيًا اسمه فريدون قد عرض عليه مشكلته، وأقنعه بأنه أنثى مسجونة في جسد رجل، و كشف له عن صدره الأنثوي.

وفي المصادر التاريخية إن النبي محمد رأى رجالاً محنيي الأيدي في المدينة، فسأل عنهم فقالوا له هؤلاء مخنثون، أتأمر بقتلهم يا رسول الله، فقال لا، هؤلاء مسالمون أو قال مصلون، وأمر بنفيهم من المدينة.

العلن والسر

ويبذل المخنثون ما بوسعهم للتشبّه بالنساء، فيرتدون الملابس الملونة والضيقة، ويضعون ألوانًا من مساحيق التجميل على وجوههم، ويحرصون أشد الحرص على إقتناء الملابس الداخلية النسائية المثيرة جنسيًا.

ويقول حمدي وهو مصري مخنث، إن لديه من أنواع الملابس الداخلية المثيرة ما لا تملكه النساء، وإن أغلبها تأتيه من رجال يمارسون معه الجنس بصورة خفية، ومنهم رجال متزوجون، أصحاب رؤوس أموال وتجار.

ويضيف: "إننا نعمل في العلن، لكن المشكلة في أولئك الذين يرغبون فينا في السر ويقفون ضدنا في النهار، وهذه مشكلة المجتمع الذي نعاني من إزدواجيته". أما ( س. م ) وهي من الجنس الثالث، فقالت في رسالة إلكترونية بعثتها إلى كاتب المقال، إن رجالاً يرغبون في مضاجعتها بالرغم من إمتلاكها أعضاءً ذكورية، وإن أحد الرجال قال أنه يفضلها على زوجته. وقد أرسلت صورتها إلى كاتب المقال، بغية عرض مشكلتها أمام أصحاب الشأن.

وتضيف، أنها أفكر بالهجرة إلى أوروبا، فلا مفر من ذلك لأن المجتمع يعتبرها إمراة شاذة وليس لديها حقوق.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 17:18

Abou Ouweis a écrit:

Salam


Je ne sais pas d'où ouaga a tiré son texte, mais cela n'empeche que l'histoire est vrai, on les a même vu sur des reportages diffusés sur les chaînes françaises.

Salam


Je ne colporte jamais des sujets sur des sites chrétiens JAMAIS, ces images je les ai déja postées sur l'ancien forum, et elles sont tirées de PARIS MATCH, et comme tu le dis un reportage TV est passé sur les chaînes Francaises.

http://www.larbi.org/index.php?2006/01/13/161-un-monde-fou

Bon ne faisons pas durer le suspens, ce pays pionner des droits des transsexuels est ... l’Iran. Oui ami internaute, oui bolggeuse chérie, vous avez bien lu : L’Iran des âyatollâhs, de la révolution islamique, des essais nucléaires et toutes ces sortes de choses.

Ladane Nasseri , correspondant de Libé à Téhéran, nous raconte que les transsexuels iraniens ont acquit ces droits grâce à une ... Fatwa de l'ayatollah Ruhollah Khomeiny. Un jour de 1983, ce dernier a rencontré un jeune transsexuel et il a été si sensible à sa détresse qu’il a édicté une fatwa autorisant le changement de sexe par chirurgie avec en prime une série de mesures pour réduire la souffrance des concernés


Le journaliste ne nous dit pas si dans son élan humanitaire Khomeyeni a testé le futur transexuel ou pas, mais pour une personne il pond une fetwa.


L'article ci-dessous nous montre l'hypocrisie des Mollahs, Non aux homos, OUI aux trasexuels.

http://www.minorites.org/article.php?IDA=14592

Pas considéré comme un péché

Contrairement à la quasi-totalité des Etats musulmans, la république islamique d'Iran autorise les opérations de changement de sexe dès lors que le patient est muni d'un certificat approuvé par trois médecins accrédités, dont deux psychiatres. Fait encore plus rare, l'Iran délivre de nouveaux papiers d'identité. C'est l'ayatollah Ruhollah Khomeiny qui en a été à l'origine, légalisant l'intervention chirurgicale par le biais d'une fatwa édictée en 1983, suite à sa rencontre avec un jeune transsexuel en détresse. Ainsi, alors que l'homosexualité est considérée par les autorités religieuses comme une «déviation sexuelle», un crime punissable par des coups de fouet, voire par la peine de mort en cas de récidive, la transsexualité est, elle, officiellement reconnue comme une maladie identitaire


Dernière édition par le Lun 27 Aoû - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 18:00

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته Assalam;

Que ceux qui NE SAVENT ni lire, ni comprendre se mettent à un peu de lecture study study study de telle sorte qu'ils ne colportent plus des textes dont ils ne citent qu'une PARTIE.


قال البلاذري كان أنجشة حبشيا يكنى أبا مارية وفي التوضيح أنجشة غلام أسود للنبي ذكروه في الصحابة!؟! قلت ذكره أبو عمر في الاستيعاب أنجشة العبد الأسود كان يسوق أو يقود بنساء النبي عام حجة الوداع وكان حسن الصوت وكان إذا حدا اعتنقت الإبل فقال يا أنجشة رويدك بالقوارير وأخرج الطبراني من حديث واثلة أنه كان ممن نفاهم النبي من المخنثين !؟!... ألخ .
**الوافي في الوفيات : أنجشةالصحابي! أنجشة بالهمزة والنون والجيم والشين المعجمة . كان يسوق أو يقود بنساء النبي صلى الله عليه وسلم عام حجة الوداع

وكان يحدو وهو حسن الحداء وكانت الإبل تزيد في الحركة بحدائه فقال له النبي صلى الله عليه وسلم : رويداً يا أنجشة رفقاً بالقوارير!


***يقول الإمام أحمد بن حنبل بعد أن ذكر أهل بدر فقال: ثم أفضل الناس بعد هؤلاء أصحاب رسول الله القرن الذي بعث فيهم كل من صحبه سنة أو شهراً أو يوماً أو ساعة!؟! أو رآه فهو من أصحابه له من الصحبة على قدر ما صحبه وكانت سابقته معه وسمع منه ونظر إليه (الكفاية في علم الرواية ص 99 )

***وقال الإمام البخاري : من صحب النبي أو رآه من المسلمين فهو من أصحابه !؟! (فتح المغيث 3 / 93)

***وذكر ابن حجر في الإصابة : أن الصحابي هو: من لقي النبي صلى الله عليه و سلم مؤمنا به ومات على ذلك،

فيدخل فيمن لقيه من طالت مجالسته له أو قصرت!؟!، ومن روى عنه أو لم يرو، ومن غزا معه أو لم يغز

، ومن رآه رؤية ولو لم يجالسه، ومن لم يره لعارض كالعمى،!؟!
_________________________________________________

نقول فهمنا سابقاً أن في دين السنة تجوز امامة الخنثى على المسلمين!؟!... وفهمنا أيضاً أن الصحابة رضوان الله عليهم مارسوا الاستمناء في الغزوات المباركة!
-كما جاء في كتاب بدائع الفوائد لابن قيم الجوزية!... لكن ما لن نفهمه أبداً هو أن نلحق مخنثاً حبشياً بالصحابة رضوان له عنهم!!؟!.... عجيب!

هناك سؤال سيطرح نفسه بقوة الآن.... هل سيدنا أنجشة (رضي الله عنه ) كان من العدول أم لا ؟؟؟...إذا كان عمرو بن العاص وخالد بن الوليد وعمر بن خطاب صحابة بل ومبشرين بالجنة فكل شيء ممكن !!! أنا أتوقع انه حتى الملا عمر وبن لادن من الصحابة !!!!
بل قوم يوثقون بابن العاص ومعاويه ويزيد وابن الجوزيه ، في مقابل قوم يوثقون بعلي بن ابي طالب والحسن والحسين والسجاد والباقر والصادق عليهم السلام !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Lun 27 Aoû - 18:00

Masturbation الاستمناء autorisée chez les SOUNIS---- Ibn Hazm- Ibn Abbas
هذا ابن حزم الأندلسي أحد الكهنة في الديانة السنية يقول أيضاً:

وأباحه ـ يعني الاستمناء
ـ قوم كما روينا بالسند المذكور إلى عبد الرزاق نا ابن جريج أخبرني

إبراهيم بن أبي بكر عن رجل عن ابن عباس أنه قال: وما هو إلا أن يعرك أحدكم زبه حتى ينزل الماء. .....عن ابن عمر أنه قال: إنما هو عصب تدلكه ؟!؟. وبه إلى قتادة عن العلاء بن زياد عن أبيه

أنهم كانوا يفعلونه في المغازي، يعني الاستمناء يعبث الرجل بذكره يدلكه حتى ينزل!؟! . قال قتادة: وقال

الحسن في الرجل يستمني يعبث بذكره حتى ينزل قال: كانوا يفعلون في المغازي !؟! . وعن جابر بن زيد أبي الشعثاء قال: هو ماؤك فأهرقه يعني الاستمناء.
وعن مجاهد قال: كان من مضى يأمرون شبابهم بالاستمناء يستعفون بذلك!!!. قال عبد الرزاق: وذكره معمر عن أيوب السختياني أو غيره عن مجاهد
عن الحسن أنه كان لا يرى بأسا بالاستمناء. وعن عمرو بن دينار ما أرى بالاستمناء بأسا!! . قال أبو محمد رحمه الله: الأسانيد عن ابن عباس وابن عمر في كلا القولين مغمورة ، لكن الكراهة صحيحة عن عطاء، والإباحة المطلقة صحيحة عن الحسن، وعن عمرو بن دينار وعن زياد أبي العلاء وعن مجاهد، ورواه من رواه من هؤلاء عمن أدركوا وهؤلاء كبار التابعين الذين لا يكادون يروون إلا عن الصحابة رضي الله عنهم . )
( المحلى لابن حزم / ج11 / ص393 / ط دار الفكر بتحقيق أحمد شاكر)


سيدنا "المخنث" أنجشة (رضي الله عنه) هل هو ممن ينطبق عليه حديث ( لا تسبوا أصحابي لا تسبوا أصحابي!...

فوالذي نفسي بيده لو أن أحدكم أنفق مثل أحد ذهبا ما أدرك مد أحدهم ولا نصيفه ) أم لا ؟؟؟!

بالمناسبة العلامه الشّيخ الجليل الّومي الدّكتور واقه المنفي المجاهد الجزائري هل صحيح أن الشيخ الدكتور الكويتي محمد العوضي اتهم سيدنا مصعب ابن الزبير بأنه جنس ثالث؟؟!...

مجرد تساؤل ليس الا!؟...

فقد نقل لي أحدهم هذا الخبر فأحببت أن اتثبت منه
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Mar 28 Aoû - 0:23

lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!

وإن كانت امرأة لا زوج لها واشتدت غلمتها فقال بعض أصحابنا
((يجوز لها اتخاذ الاكرنبج وهو شيء يعمل من جلود على صورة الذكر فتستدخله المرأة أو ما
أشبه ذلك من قثاء وقرع صغار
))

Boulet Boulet Boulet

فتوى شيرازي ..!!

المسألة4: الإدخال في قبل المرأة المطاطية، أو إدخال ذكر الرجل المطاطي في المرأة لا يوجبان بطلان الصوم إذا لم يكن بقصد الإنزال.
نعم هو حرام لأنه مثير للشهوة، ولعلها تكون صغرى لقوله سبحانه: { والذين هم لفروجهم حافظون إلا على أزواجهم أو ما ملكت أيمانهم }.

وذاك لأنه ليس جماعاً فاعلاً أو مفعولاً ،

وإن توهم الفاعل أنه يدخل في امرأة حقيقية، أو توهّمت أنه يدخل بها رجل حقيقي فإن الحكم تابع للواقع لا للتوهم.

وكذا الإدخال في دبر اللعبة المطاطية الشبيهة بالرجل ، أو إدخال ذكرها في دبره، فإنه لم يكن مبطلاً وليس له أحكام اللواط فاعلاً ومفعولاً ، بل في مثل الصوم المستحب الذي لا يضره قصد الإفطار.

لا يبطل الصوم من غير فرق في كل ذلك بين كون المطاط الفاعل أو المفعول بشكل الإنسان أو الحيوان أو غيرهما، نعم لا إشكال في حرمته.

المسألة5: لا يبطل الحج والاعتكاف الإدخال المذكور في المسألة السابقة وإن كان حراماً لما ذُكر في المسألة السابقة ، وكذلك الحال في الإعتكاف
.

ولا يبطل به الوضوء أو الغسل أو التيمم ، كما لا يحرم بسبب ذلك – بدون الإنزال – دخول المسجد وغيره.


والآن دعونا نتكلم عن الرجل أو المرأة المطاط كما أفتى سماحته ..!!

ما الذي يجبر الرجل على إدخال قضيب المطاط في دبره ، أو المرأة في قبلها إن لم يكن بقصد الشهوة ..؟؟

وما الفائدة من إدخال المطاط في دبر الرافضي أو قبُل الرافضية وهم صائمون ..؟؟

يقول حراماً إدخال الذكر المطاطي ، وأنه لا ينقض الوضوء أو الصوم ..!!!!!

وعلى هذا يمكن لأي رافضي إدخال ما يشاء في دبره ، ثم يذهب للصلاة ..!!

فهو طاهر وغائطه الذي خرج مع قضيب المطاط طاهر ..!!

B-L'INFAILLBLE N° 4 donne des leçons sur la sodomie en plein ramadhan;

عن أحمد بن محمد، عن بعض الكوفيين يرفعه إلى أبي عبد الله (ع) في الرجل يأتي المرأة في دبرها وهي صائمة قال: لا ينقض صومها وليس عليها غسل .
----------------------
كتاب وسائل الشيعة للعاملي (ج1 ص481 ح 1 - باب 12 - حكم الوطي في الدبر من غير إنزال - أبواب الجنابة )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Mar 28 Aoû - 9:11

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
قال البلاذري كان أنجشة حبشيا يكنى أبا مارية وفي التوضيح أنجشة غلام أسود للنبي ذكروه في الصحابة!؟! قلت ذكره أبو عمر في الاستيعاب أنجشة العبد الأسود كان يسوق أو يقود بنساء النبي عام حجة الوداع وكان حسن الصوت وكان إذا حدا اعتنقت الإبل فقال يا أنجشة رويدك بالقوارير وأخرج الطبراني من حديث واثلة أنه كان ممن نفاهم النبي من المخنثين !؟!... ألخ .
**الوافي في الوفيات : أنجشةالصحابي
!

1.-سيدنا "المخنث" أنجشة (رضي الله عنه) هل هو ممن ينطبق عليه حديث ( لا تسبوا أصحابي لا تسبوا أصحابي!...

فوالذي نفسي بيده لو أن أحدكم أنفق مثل أحد ذهبا ما أدرك مد أحدهم ولا نصيفه ) أم لا ؟؟؟!

2.-بالمناسبة العلامه الشّيخ الجليل الّومي الدّكتور واقه المنفي المجاهد الجزائري هل صحيح أن الشيخ الدكتور الكويتي محمد العوضي اتهم سيدنا مصعب ابن الزبير بأنه جنس ثالث؟؟!...

مجرد تساؤل ليس الا!؟...

فقد نقل لي أحدهم هذا الخبر فأحببت أن اتثبت منه
santa sunny affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Mar 28 Aoû - 17:26

ithviriw a écrit:
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

1.-سيدنا "المخنث" أنجشة (رضي الله عنه) هل هو ممن ينطبق عليه حديث ( لا تسبوا أصحابي لا تسبوا أصحابي!...

فوالذي نفسي بيده لو أن أحدكم أنفق مثل أحد ذهبا ما أدرك مد أحدهم ولا نصيفه ) أم لا ؟؟؟!

2.-بالمناسبة العلامه الشّيخ الجليل الّومي الدّكتور واقه المنفي المجاهد الجزائري هل صحيح أن الشيخ الدكتور الكويتي محمد العوضي اتهم سيدنا مصعب ابن الزبير بأنه جنس ثالث؟؟!...

مجرد تساؤل ليس الا!؟...

فقد نقل لي أحدهم هذا الخبر فأحببت أن اتثبت منه
santa sunny affraid


Wa alikoum essalam

je vois que tu continues dans ton étourdissant copier-coller sans répondre à mes 2 petites questions citées plus haut:
Tu peux transmettre ma réponse aux gens du forum IRAQCENTER
1
باب إخراج المتشبهين بالنساء من البيوت
حديث ابن عباس قال :
لعن النبي صلى الله عليه وسلم المخنثين من الرجال والمترجلات من النساء ، وقال : أخرجوهم من بيوتكم قال : فأخرج النبي صلى الله عليه وسلم فلاناً وأخرج عمر فلانة
. رواه البخاري في كتاب اللباس باب 62 ، الفتح 10/333 .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Mar 28 Aoû - 17:53

Ouaga a écrit:
ithviriw a écrit:
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

1.-سيدنا "المخنث" أنجشة (رضي الله عنه) هل هو ممن ينطبق عليه حديث ( لا تسبوا أصحابي لا تسبوا أصحابي!...

فوالذي نفسي بيده لو أن أحدكم أنفق مثل أحد ذهبا ما أدرك مد أحدهم ولا نصيفه ) أم لا ؟؟؟!

2.-بالمناسبة العلامه الشّيخ الجليل الّومي الدّكتور واقه المنفي المجاهد الجزائري هل صحيح أن الشيخ الدكتور الكويتي محمد العوضي اتهم سيدنا مصعب ابن الزبير بأنه جنس ثالث؟؟!...

مجرد تساؤل ليس الا!؟...

فقد نقل لي أحدهم هذا الخبر فأحببت أن اتثبت منه
santa sunny affraid


Wa alikoum essalam
BLA BLA BLA HORS [/size]

Ne sors pas du sujet, réponds aux questions sinon si tu veux NOYER le poisson comme d'habitude, OUVRE un nouveau POST.

Revoici les questions pourtant TRES CLAIRES.

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

1.-سيدنا "المخنث" أنجشة (رضي الله عنه) هل هو ممن ينطبق عليه حديث ( لا تسبوا أصحابي لا تسبوا أصحابي!...

فوالذي نفسي بيده لو أن أحدكم أنفق مثل أحد ذهبا ما أدرك مد أحدهم ولا نصيفه ) أم لا ؟؟؟!

2.-بالمناسبة العلامه الشّيخ الجليل الّومي الدّكتور واقه المنفي المجاهد الجزائري هل صحيح أن الشيخ الدكتور الكويتي محمد العوضي اتهم سيدنا مصعب ابن الزبير بأنه جنس ثالث؟؟!...

مجرد تساؤل ليس الا!؟...
فقد نقل لي أحدهم هذا الخبر فأحببت أن اتثبت منه

Chiche une réponse, en évitant les INSULTES, et le HORS SUJET.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Mar 28 Aoû - 18:28

Il n-y'a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, et la réponse n'est pas hors sujet, mais c'est le sujet même.
Le prophète a maudit l'effeminé quel qu'il soit.


لعن النبي صلى الله عليه وسلم المخنثين من الرجال والمترجلات من النساء
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES   Aujourd'hui à 18:59

Revenir en haut Aller en bas
 
GAY PRIDE à MEKNES et DERIVES SOUNIES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La huitième Gay Pride française revient ...
» veggie pride à lyon le 16/05
» [aide] Demande de logement (à Meknes)
» 30 juin 2012 : venez défiler avec l'APPEL à la Gay Pride de Paris !
» cpge meknes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Islam-
Sauter vers: