Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liban : Mettre fin aux mesures discriminatoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avous
Membre


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Liban : Mettre fin aux mesures discriminatoires   Sam 10 Nov - 0:10

salam alecom


Liban : Mettre fin aux mesures discriminatoires envers les Palestiniens
dimanche 21 octobre 2007
IRIN - - Amnesty International

Beyrouth - Les mesures discriminatoires prises par les autorités libanaises à l’encontre des réfugiés palestiniens violent les obligations du Liban au regard de la législation internationale relative aux droits humains, et doivent cesser immédiatement, selon un rapport d’Amnesty International (AI) publié le 17 octobre.

« Les nombreuses restrictions qui continuent de peser sur les Palestiniens et qui les excluent du droit au travail, à l’enseignement, à un logement décent et à la santé sont totalement injustifiées et doivent être levées sans tarder », peut-on lire dans le rapport publié par l’organisation de défense des droits humains, basée à Londres.

Selon l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), c’est au Liban que le pourcentage de réfugiés palestiniens vivant dans une extrême pauvreté est le plus élevé.

D’après le rapport d’AI, les conditions de vie déplorables, les restrictions dans l’accès à l’emploi et aux services sociaux qui continuent d’être imposées aux Palestiniens, près de 60 ans après que leurs pères eurent été chassés de Palestine à la suite de la création de l’Etat d’Israël, font que les quelque 400 000 réfugiés enregistrés officiellement au Liban doivent se battre quotidiennement pour survivre.

Le rapport de 30 pages, qui est le résultat de voyages d’étude effectués par AI au Liban au cours des quatre dernières années, appelle également le gouvernement libanais à mettre fin aux restrictions imposées aux Palestiniens sur le marché de l’emploi. En effet, une loi votée en 1995 interdisait aux réfugiés palestiniens - considérés comme des étrangers vivant temporairement au Liban - d’exercer plus de 70 métiers, y compris dans les professions libérales, le commerce et l’administration.

« Le droit au travail et à la sécurité sociale sont des droits internationalement reconnus que les autorités libanaises reconnaissent et sont légalement tenues d’appliquer », a expliqué Neil Sammonds, spécialiste du Liban à Amnesty International, lors de la conférence de presse organisée à Beyrouth à l’occasion de la publication du rapport.

Même si un amendement adopté en 2005 a permis de lever certaines interdictions frappant une cinquantaine d’emplois administratifs et commerciaux (ainsi que ceux de cuisinier, de chauffeur et de coiffeur), très peu de Palestiniens ont déposé des demandes d’obtention de permis de travail.

Permis de travail

Sur les 109 000 permis de travail délivrés en 2005 à des étrangers, seuls 270 concernaient des Palestiniens, a noté AI. En 2006, il n’y en avait que 39. La délivrance d’un permis de travail coûte 700 dollars américains - ce qui représente déjà un somme importante au Liban -, et les travailleurs palestiniens qui en disposent d’un doivent en plus payer une taxe pour les services sociaux, alors qu’ils n’ont pas droit à ces prestations.

AI exhorte le gouvernement libanais à amender sa loi sur le principe de la réciprocité - un principe en vertu duquel il accorde le droit de travail aux ressortissants des pays qui reconnaissent ce droit aux citoyens libanais -, arguant qu’elle ne devrait pas s’appliquer aux Palestiniens puisqu’ils sont apatrides.

M. Sammond s’est dit modérément optimiste quant à la volonté du ministère de l’Emploi d’étendre la levée des restrictions à d’autres métiers. Le ministère envisagerait d’autoriser les Palestiniens à exercer certaines professions libérales telles que celles de médecin et d’avocat, des professions qui leur sont interdites à l’heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liban : Mettre fin aux mesures discriminatoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anova mesures répétées
» comment mettre un lien en image?
» Comment mettre une photo de moi...
» Mettre un lien sur le forum
» fiabilité des mesures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: