Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 23 Nov - 8:13

Ouaga a écrit:

En te lisant d'un oeil distrait et en gardant le fond, je me suis dit, que tu peux écrire la même chose sur les sionsites.


des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assassiner le cheikh Nassrallah?

vrai ou intox?

je ne suis ni surpris ni étonné, si c'est vrai on continuera a dire alors que la trahison n'a jamais eu de religion

a vous de juger?

un commentaire de ta part ouaga serait le bienvenu


باستخدام مادة "السيانيد" السامة
عناصر تابعة لتنظيم القاعدة تعترف بالتخطيط لاغتيال نصر الله

محيط - وكالات

بيروت: ذكرت تقارير صحفية ان التحقيقات التي يجريها الأمن اللبناني مع احدى المجموعات "الأصولية" التي تم اعتقالها في منطقتي الجنوب وإقليم الخروب في الصيف الماضي، أفضت الى اعتراف أحدهم وهو يحمل الجنسية الليبية بوضع خطة لاغتيال الأمين العام لحزب الله حسن نصر الله.

ونقلت صحيفة "السفير" اللبنانية عن مصدرها قوله: "إن التحقيقات مع عناصر الشبكة، التي تبين أنها تنتمي الى تنظيم القاعدة الذي يتزعمه اسامة بن لادن، أظهرت وجود مخطط كبير لاستهداف قوات "اليونيفيل" في الجنوب اللبناني، وذلك بغية تحقيق هدفين أولهما تنفيذ التعليمات الصادرة عن الرجل الثاني في تنظيم القاعدة ايمن الظواهري باستهداف "اليونيفيل" وثانيهما محاولة الايقاع بين القوات الدولية التابعة للأمم المتحدة وحزب الله على غرار ما جرى في أعقاب أكثر من حادثة أمنية وقعت في منطقة جنوب الليطاني.

كما اعترفت عناصر المجموعات بمسؤولياتهم عن اطلاق صواريخ "كاتيوشا" في فترات متباعدة بين العامين 2004 و,2007 على شمال فلسطين المحتلة. وتبين في ضوء التحقيقات أن شبكة لـ "القاعدة" تتوزع على ثلاث مجموعات، الاولى في اقليم الخروب، والثانية في صيدا والثالثة في محيط منطقة القاسمية قرب مدينة صور.

تفاصيل المخطط

وجاء في تفاصيل ما كشفت عنه "السفير" انه خلال مداهمة منزل المعتقل الليبي الذي كان يتخفى في منطقة وادي الزينة ـ داوود العلي، تم اكتشاف كميات كبيرة من مادة "السيانيد" السامة التي تستخدم مع الـ "امينيوم" ومواد أخرى لتصنيع المتفجرات.

وحسب مصادر موثوقة فإن الكمية التي عثر عليها مخبأة لدى المعتقل الليبي باقليم الخروب، بلغت سبعين كيلوجراما من "السيانيد" وذلك من اصل مائة كيلوجرام، جرى ارسال ثلاثين كيلوجراما منها الى العراق.

وعلم أن السفارة الأميركية في بيروت طلبت الاطلاع رسميا على التحقيقات من أجل معرفة كيفية وصول هذه الكمية الكبيرة الى لبنان ومن ثم ارسال حوالى ثلثها الى العراق لاستخدامها هناك ضد جنود الاحتلال الأميركي.

وفيما وضعت القوى الامنية اللبنانية يدها على الكمية المصادرة (70 كجم)، اشارت بعض المختبرات اللبنانية الى انها "من اخطر انواع السموم في العالم"، وأن هذه المختبرات عندما تريد الحصول على بضعة غرامات منها لاجل الاختبارات "تحتاج الى معاملات تبدأ ولا تنتهي".

والاخطر من ذلك، حسب ما توافر من معلومات لـ "السفير" أنه تم العثور مع الموقوفين على زجاجات تحوي مواد تستعملها النساء عادة لمساعدة البشرة على امتصاص المساحيق التجميلية. وبالتالي، فإن استعمال بضعة جرامات من مزيج المادتين كاف لجعل بشرة الانسان تمتص المادة السامة، وبالتالي يمكن قتل شخص عن طريق وضع المادة في اي مكان يمكن للشخص المستهدف ان يضع يده عليها، من دون الحاجة الى ان يتجرعها بالشرب.


http://www.moheet.com/show_news.aspx?nid=54539&pg=2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 23 Nov - 14:07

forums a écrit:

des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assassiner le cheikh Nassrallah?

vrai ou intox?

je ne suis ni surpris ni étonné, si c'est vrai on continuera a dire alors que la trahison n'a jamais eu de religion

a vous de juger?

un commentaire de ta part ouaga serait le bienvenu



http://www.moheet.com/show_news.aspx?nid=54539&pg=2


Ce sont de vieux tuyaux percés utilisés par les écoles Russes, et leurs élèves les tyrans arabes tels que Nasser, Gaddafi, Boukharouba... Ceci consiste à échapper à un attentat ou démissionner de la présidence et de suite on voyait des manifestations "spontanées et populaires" demander le maintien, et la mise à l'index de l'ennemi extérieur.
Actuellement la mode, pour se faire bien voir par le dieu Bush, et d'arrêter d'accuser, d'inculper certains musulmans de membres d'El Qaïda, Bush te livrera même les armes comme à Nahr El Bard.
Trouve-nous du nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 24 Nov - 14:04

Ouaga a écrit:
ithviriw a écrit:
Au fait, si vous avez un peu de temps à consacrer à votre EDUCATION, prenez un dictionnaire, et LISEZ, oui, Ouaga,

Wa alaikoum essalam

TU sais très bien qu'on n'a pas les mêmes lectures, moi je lis sahih Mouslim ou El Boukhari, toi Nahjou El Balagha, et tu préfères Rassoulou Allah, aswaws et l'imam Ali, as, aux pâles copies que me servent les Médias Wahabys. TEZZ TEZZ TEZZ.
QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??
[/size]
[/quote]
Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa barakatouhou;

Les terroristes qui se sont installés à Nehr Al barid, ont été formés par le Mossad et les troupes spéciales israéliennes, dans le cadre de l'accord stratégique entre l'Arabie Saoudite et Israël, organisé conjointement entre la Jordanie, l'Egypte et l'Arabie Saoudite, à l'instigation du Prince Bandar, ex ambassadeur de l'Arabie aux USA.

Cette action avait pour objectif stratégique de faire revivre un vieux rêve de Sharon, qu'il n'avait pas réussi à mettre en oeuvre en 1982, lors de sa première agression contre le Liban, à savoir mettre une base sur le front Sud de la Syrie, dans le Nord du Liban.

Cette politique a été reprise par BUSH, et antérieurement par Rafik HARIRI, sauf que ce dernier voulait faire de cette place stratégique de Nehr Al barid, un domaine immobilier et touristique et pour cela, il devait faire évacuer les Palestiniens qui y étaient réfugiés, contre des compensations ou un relogement ailleurs.

Pour les USA et Israël, il s'agissait après la défaite israélienne au Sud Liban, de contourner l'influence du Hezb Allah, en occupant le Nord du Liban, et en en coupant toute relation avec la zone stratégique d'accès à la mer, pour la Syrie, qui se verra ainsi contrôlée par une présence officielle américaine, mais surtout israélienne occulte, et d'autre part, elle permettra de pallier d'éventuels changement dans l'attitude des Islamistes au Pouvoir en Turquie, vis à vis d'Israël, car de ce fait, Israël qui pourra utiliser les bases américaines projetées à Nehr Al barid, pour contrôler à la fois la Syrie, le liban bien sûr, mais aussi menacer la Turquie.

L'Arabie Saoudite aura pour bénéfice collatéral, de réduire l'influence des chiites du Hezou Allah, et surtout, ils pourront mieux désouniser les Libanais, trop peu portés vers le Wahabisme et le Salafisme, du fait de leur éducation relativement meilleure que celle des pays comme l'Afrique du Nord, où l'éducation religieuse, en est encore au stade de l'infantilisme et du simple mimétisme des faits, gestes et sloagans deversés par les chaînes paraboliques Pétro-dollars du Wahabisme.

Une nouvelle fois, la défaite honteuse des Abou Houreyra, l'ex agent du Mossad, qui conduisait les tueries du camp retranché de nehr Al barid, et qui a bien sûr disparu de la scène, car ex filtré par les "alliés US et Mossad", du Liban, avec la complicité du gouvernement pro-améraicain et pro-français, Signora et l'argent de Saïd Hariri, après service fait et mission accomplie, ainsi que l'alliance toujours prégnante entre le Wahabsime et le Salafisme, avec le Pouvoir maffieux nous démontrera, que tout comme avec les Abou MOSSAD zerqaoui, ex agent du Mossad, mis au service de la CIA en Irak, ou comme en Algérie, avec les fameuses affaires des Antar Zouabri, ex officier DRS tueur en chef du GIA, ou encore Abderazak Al Para, le fameux "méhari" qui pouvait enlever des touristes, sans que ni les satellites espions US, ni les hélicoptères algériens, qui en fait assuraient sa logistique ne le repèrent, alors qu'il était MISSIONE par les généraux franco-algériens, d'Alger pour assurer le secret de l'implantation des grandes oreilles de la CIA dans le grand Sahara, nous amène à dire sans conteste, que l'alliance entre le Salafisme, le Wahabisme et les intérêts impérialistes d'Israël, et des pays occidentaux qui veulent assujetir et recoloniser économiquement et culturellement les pays musulmans, sont consubstanciels, et ils se nourrissent de l'ignorance des masses musulmanes, du crétinisme de leurs dirigeants et des appétits d'hégémonie des pays "développés" pour maintenir, voir améliorer encore leur niveau de vie fusse au dépends des peuples soumis du tiers monde, et particulièrement de l'ennemi fantasmé par la culture "judéo-chrétienne", le musulman...

Il n'y a de bon arabe que l'arabe soumis, et il n' y a de bon musulman que le musulman soumis (Wahabi Salafi ???)....
Pour amadouer un Wahabi Salafi, les Ahl el Kitab connaissent la recette, ils leur brandissent la menace "chiite" comme avec le fantasme de la "bombe iranienne virtuelle", alors que la SEULE MENACE réelle et présente pour la sécurité du Moyen Orient est précisément la présence d'Israël et son stock de munitions nucléaires et chimiques, ainsi que son idélogie RACISTE.


Dernière édition par le Ven 30 Nov - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 24 Nov - 14:39

ithviriw a écrit:

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa barakatouhou;

Les terroristes qui se sont installés à Nehr Al barid, ont été formés par le Mossad et les troupes spéciales israéliennes, dans le cadre de l'accord stratégique entre l'Arabie Saoudite et Israël, organisé conjointement entre la Jordanie, l'Egypte et l'Arabie Saoudite, à l'instigation du Prince Bandar, ex ambassadeur de l'Arabie aux USA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alokbi
Habitué


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Dim 25 Nov - 1:40

alsalam


un rafidhi a dit
Code:
Les terroristes qui se sont installés à Nehr Al barid, ont été formés par le Mossad et les troupes spéciales israéliennes, dans le cadre de l'accord stratégique entre l'Arabie Saoudite et Israël, organisé conjointement entre la Jordanie, l'Egypte et l'Arabie Saoudite, à l'instigation du Prince Bandar, ex ambassadeur de l'Arabie aux USA.


Un film hindou avec imagination rafidhiste nacibite

on ete forme ou ? in the gree zone a bagdad sous la protection de sex-tani


Ta pas honte rouchdi car tu peut mentir sur les evenements passee mais

TODAY EVRY THINGS IS CLEAR IN IRAQ

IL Y A UNE COABITATION ET COORDINATION ENTRE TES GOUROUS

RAFIDHA (MAJOUSS
), TES COUSINS SIONISTES ET TES FRERES

SALIBIYIINE (US) CONTRE LES MOUJAHIDINES SUNNITES


INCHAALAH LES HISTORIANS VOUS CLASSES AVEC EUX FOR EVER AND

MAY ALLAH YAHCHOURKOUM WITH THEM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Dim 25 Nov - 3:54

Au fait qui a équipée l'armée Libanaise, armée inexistante lors de l'invasion sioniste l'an passée, pour attaquer Nahr El Bared..??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Mer 28 Nov - 17:58

Nahr El Bared après le passage de la "glorieuse armée" du Liban.


On dirait Hiroshima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 30 Nov - 14:21

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Ouaga, j'aime bien quand le Tertour alokbi, essaye de faire de la 'Beau les Tiques", il me semble qu'il a été à bonne école chez toi.
C'est à dire à l'école du MENSONGE si chère aux narrateurs de "hadiths" forgés par le forgeron des Omeyades.... Abou Machin ou plutot el Guetta.

Au fait, si vou savez un peu de temps à consacrer à votre EDUCATION, prenez un dictionnaire, et LISEZ, oui, Ouaga, toi tu peux peut-être comprendre le texte, mais pas en tirer les conséquences, je conseille par contre vivement à ton élève Alokbi, dont le niveau demeure au ras des paquerettes, de se faire expliquer le texte par quelque Algérien qui habiterait dans son voisinage et qui aurait le niveau supérieur à l'ex seconde des Lycées et collèges.

ACCUEIL 06. Archives actualités

http://www.europalestine.com/spip.php?article2640

Liban : des attentats financés par les Etats-Unis, exlique le journaliste Seymour Hersch
Publié le 24-05-2007



"Au Liban, le chaos constructif est en marche", écrit Nidal sur son site tokborni.blogspot.com/.Il y traduit des informations instructives en direct du camp palestinien de Tripoli, ainsi qu’une interview édifiante sur CNN, de Seymour Hersh, jounaliste du New Yorker sur CNN, qui dévoile le rôle machiavélique des néo-con américain dans les meneées des groupes terroristes dans la région.


Arrêtez de bombarder Nahr el Bared maintenant !

« Naher al bared » est un camp de réfugiés palestiniens dans le nord du Liban, ce camp est la cible d’un bombardement violent de l’armée libanaise qui tente de détruire un mouvement terroriste nommé « Fateh al Islam » qui est un allié d’Al-Qaeda dans la région. Je viens d’appeler mon ami dans le camp de « Naher el bared », et il m’a dit que l’armée libanaise bombarde le camp au hasard, de nombreuses maisons tombent les unes sur les autres, ils ont bombardé les cliniques et certaines maisons considérées comme appartenant à « Fateh al Islam ».

Ahmad, un de mes amis qui vit dans le camp, m’a dit qu’ils n’avaient plus d’eau, plus de pain, plus d’hôpitaux. Ils commencent à avoir faim, ils ne peuvent pas sortir les blessés et les morts, essentiellement des civils, du camp.

Il n’y a pas de raison de bombarder tout le camp, et nous ne devrions pas le faire. Les attaques contre l’armée libanaise ont eu lieu hier à l’extérieur du camp, et ils ont découvert ces terroristes à l’intérieur d’une maison dans la ville de Tripoli.

Les Palestiniens à l’intérieur du camp ont offert au gouvernement libanais de l’aider à combattre ce mouvement terroriste, mais le gouvernement a rejeté cette offre.

Alors, quelle est la raison pour ces bombardements ? Le camp est face à un désastre si nous n’arrêtons pas le bombardement MAINTENANT !

Une dépêche de l’AFP de mardi soir raconte (« Liban : des milliers de civils fuient le camp de Nahr el-Bared ») :

« L’odeur des cadavres est partout. Il n’y a pas de nourriture, pas d’eau, pas d’électricité et ils nous tiraient dessus », a raconté Dania Mahmoud Kassem, une étudiante de 21 ans vivant dans ce camp situé dans la banlieue nord du port de Tripoli.

Un autre réfugié, Ibrahim Issa Dawoud, a raconté que lui, sa femme et leurs six enfants âgés de trois à 13 ans s’étaient cachés dans une mosquée pendant trois jours en se nourrissant de chips. « Même le cimetière a été bombardé et les squelettes ont été exhumés », a dit cet homme de 42 ans. « Nous pensons que c’était notre dernière chance (de partir) parce qu’ils vont raser le camp. »

Depuis le début des combats, 29 soldats libanais et au moins 20 militants du groupe radical Fatah al-Islam ont été tués, mais le nombre de victimes civiles reste inconnu parce que les organisations humanitaires n’ont pas été autorisées à entrer dans le camp. Les réfugiés en fuite faisaient état d’un grand nombre de victimes civiles.

« Il y a eu un massacre. J’en ai été témoin. Dans une seule pièce, il y avait 10 morts. Six obus sont tombés sur nous, les corps étaient réduits en morceaux », a crié un habitant en colère alors qu’il quittait le camp avec d’autres réfugiés lors d’une trêve de courte durée dans l’après-midi.

Mais, cette trêve a été vite rompue, et un convoi d’aide humanitaire de l’ONU a été touché par des tirs de l’armée libanaise lors de la reprise des combats en fin d’après-midi, alors qu’il tentait d’entrer dans le camp pour distribuer de l’aide."

Sur l’impact dramatique des explosions dans le centre de Beyrouth sur l’« opinion publique libanaise », Palestine for Us raconte :

Mon amie X vit à Verdun, j’ai pensé à elle quand j’ai appris pour l’explosion qui y a eu lieu, je lui ai envoyé un SMS et elle ne m’a pas répondu parce que, comme d’habitude, tous les téléphones ont cessé de fonctionner, puis je l’ai eue par Internet, et grâce à Dieu elle allait bien, mais elle m’a dit : « Asharf, comment peux-tu faire cela en tant que Palestinien ? » ; oh mon Dieu mon amie m’a dit ça ; quand je lui ai expliqué la situation et que le Fatah al Islam n’était pas Palestinien et qu’ils étaient plus de 60 Séoudiens, 20 Algériens, 10 Jordaniens, 30 Afghans, 12 Palestiniens, elle a été surprise et elle m’a dit : les Libanais ne savaient pas cela, alors j’ai réfléchi et j’espère qu’elle a changé d’avis, mais cela m’inquiète si tous les Libanais pensent comme cela."

INTERVIEW DE SEYMOUR HERSCH SUR CNN


Il y a quelques jours, commentant les événements récents, Seymour Hersh répondait aux questions d’Hala Gorani sur CNN international. L’interview est reproduite sur Raw Story. En voici une traduction.

Hala Gorani : Alors, le journaliste d’enquête Seymour Hersh racontait en mars dernier que, dans le but de vaincre le Hezbollah, le gouvernement libanais soutenait un groupe sunnite militant, les mêmes personnes qu’il combat aujourd’hui. Seymour nous rejoint en direct depuis Washington. Merci d’être avec nous. Quelle est, selon votre reportage, la source du financement de ces groupes, tels que Fatah al-Islam dans ces camps de Nahr el Bared, par exemple ? D’où obtiennent-ils l’argent et d’où obtiennent-ils leurs armes ?

Seymour Hersh : L’acteur principal, ce sont les Séoudiens. Ce que j’écrivais, c’est qu’il y a une sorte d’accord privé qui a été fait entre la Maison blanche, nous parlons de Richard - Dick - Cheney et Elliott Abrams, l’un des assistants primordiaux à la Maison blanche, avec Bandar. Et l’idée était d’obtenir le soutien, le soutien occulte des Séoudiens, pour soutenir différents groupes sunnites jihadistes intégristes, en particulier au Liban, groupes qui pourraient être considérés, dans la situation d’une confrontation effective avec le Hezbollah - le groupe chiite dans le Sud du Liban - pourraient être considérés comme investissements, c’est aussi simple que cela.
Gorani : Le gouvernement Saniora, dans le but de contrer l’influence du Hezbollah au Liban, selon votre reportage, serait en train de secrètement financer des groupes tels que le Fatah al-Islam, avec lequel ils ont des problèmes en ce moment ?Hersh : Des conséquences imprévues une fois de plus, oui.

Gorani : Et donc si l’Arabie séoudite et le gouvernement Saniora font cela, que ce soit inattendu ou non, de fait les États-Unis doivent avoir quelque chose à dire à ce sujet, ou non ?

Hersh : Hé bien, les États-Unis étaient profondément impliqués. C’était une opération occulte que Bandar a mené avec nous. N’oubliez pas, si vous vous en souvenez, vous savez, nous sommes entré dans la guerre en Afghanistan en soutenant Osama Ben Laden, qui était le moudjahidin des années 1980 avec Bandar et des gens comme Elliott Abrams dans les parages, l’idée étant que les Séoudiens nous avaient promis qu’ils pourraient contrôler - qu’ils pourraient contrôler les jihadistes alors nous avons dépensé beaucoup d’argent et de temps, les États-Unis à la fin des années 1980 utilisaient et soutenaient les jihadistes pour battre les Russes en Afghanistan et ils se retournés contre nous. Et nous assistons au même déroulement, comme si aucune leçon n’avait été apprise. C’est le même déroulement, utiliser à nouveau les Séoudiens pour soutenir des jihadistes, les Séoudiens assurant qu’ils peuvent contrôler différents groupes, des groupes comme celui qui est en contact en ce moment avec le gouvernement à Tripoli.


Gorani : Certainement, mais les moudjahidin des années 80, c’était une autre époque. Comment cela pourrait être dans l’intérêt des États-Unis d’Amérique, exactement maintenant, de soutenir indirectement - même indirectement - ces mouvements jidahistes qui sont des extrémistes qui se battent jusqu’à la mort dans les camps palestiniens ? Est-ce que cela ne va pas à l’encontre des intérêts non seulement du gouvernement Saniora mais aussi de l’Amérique et du Liban ?

Hersh : Les ennemis de nos ennemis sont nos amis, c’est dans cette logique que les groupes jihadistes au Liban sont là pour s’opposer à Nasrallah. Le Hezbollah, si vous vous souvenez, a battu Israël l’année dernière, même si les Israéliens ne veulent pas le reconnaître, ainsi vous avez le Hezbollah, qui est une menace importante pour l’Amérique - bon, le rôle américain est très simple. Condoleeza Rice, la Secrétaire d’État, l’a dit très clairement. Nous sommes en rain de soutenir les sunnites partout où nous le pouvons contre les chiites, conter les chiites en Iran, contre les chiites au Liban, c’est-à-dire Nasrallah. La guerre civile. Nous sommes en train de créer à certains endroits, au Liban en particulier, la violence confessionnelle. [NdT : C’est moi qui souligne.]

Gorani : L’administration Bush, bien sûr, des officiels seraient en désaccord avec cela, ainsi que le serait le gouvernement Saniora, qui dénonce ouvertement la Syrie, affirmant que le Fatah al-Islam est une émanation d’un groupe Syrien, où pourrait-il se procurer ses armes si ce n’est en Syrie.

Hersh : Vous devez répondre à cette question. Si cela est vrai, la Syrie qui est proche - et est largement critiquée par l’administration Bush pour être si proche - du Hezbollah serait aussi en train de soutenir des groupes, des groupes salafistes, extrêmement opposés au Hezbollah - la logique s’effondre. Il s’agit simplement d’un programme occulte que nous avons mis en place avec les Séoudiens, dans le cadre d’un programme plus large destiné à contenir partout l’influence grandissante des chiites, du monde chiite, et cela nous a pris à revers, comme cela est arrivé dans le passé.

Gorani : Bien sûr, si cela n’a aucun sens pour les Syriens de les soutenir, pourquoi est-ce que cela aurait un sens pour les États-Unis de les soutenir, indirectement évidemment, selon votre reportage, en donnant une aide d’un milliard de dollars, en partie en matériel militaire, au gouvernement Saniora - et que cela est dépensé d’une façon telle que ni le gouvernement ni les États-Unis ne contrôleraient des groupes exrémistes, mais indirectement les États-Unis, selon l’article que vous avez écrit, seraient en train de les soutenir. Alors en quoi cela serait dans leur intérêt, et que devraient-ils faire selon les gens auxquels vous avez parlé ?

Hersh : Vous adoptez la logique du gouvernement États-unien. C’est OK. Nous oublierons cela pour l’instant. Fondamentalement c’est très simple. Ces groupes sont considérés - quand j’étais à Beyrouth en train de réaliser des interviews, j’ai parlé à des officiels qui ont reconnu que la raison pour laquelle les groupes jihadistes radicaux étaient tolérés, c’était parce qu’ils étaient considérés comme une protection contre le Hezbollah. La peur du Hezbollah à Washington, en particulier à la Maison blanche, est profonde. Ils croient tout simplement que Hassan Nasrallah a prévu de porter la guerre en Amérique. Que cela soit vrai ou non est une autre question. Il y a cette immense et accablante peur du Hezbollah et nous nous voulons pas que le Hezbollah joue un rôle actif dans le gouvernement libanais et cela a été notre politique, fondamentalement, qui est de soutenir le gouvernement Saniora, malgré ses faiblesses face à la coalition. Pas seulement Saniora, mais monsieur Aoun, un ancien dirigeant militaire au Liban. Il y a une coalition que nous détestons absolument.

Gorani : Très bien, Seymour Hersh du magazine The New Yorker, merci de nous avoir rejoints et j’espère que nous pourrons à nouveau parler ensemble dans quelques mois lorsque les événements qui ont lieu au Liban auront pris forme et que nous en saurons plus. Merci beaucoup.

Nidal

"Loubnan ya Loubnan" : 22 mai 2007 Source : http://tokborni.blogspot.com/

CAPJPO-EuroPalestine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 30 Nov - 18:32

ithviriw a écrit:
Au fait, si vou savez un peu de temps à consacrer à votre EDUCATION, prenez un dictionnaire, et LISEZ, oui, Ouaga,

Wa alaikoum essalam

TU sais très bien qu'on n'a pas les mêmes lectures, moi je lis sahih Mouslim ou El Boukhari, toi Nahjou El Balagha, moi je lis le Coran, toi tu confirmes sa falsification, moi je lis le Mouslim Hani Essiba3i, toi le sioniste Seymour Hersh.....ou un imam SALAFi de 24 ans qui prie derrière un autre salafi.
QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??

On est en droit d'abord de se poser la question suivante:
-Mais où était cachée cette armée Libanaise quand les sionistes ont attaqués le Liban l'été 2006 ..?
En voyant la photo ci-dessus on voit que cette "héroïque" armée a utilisée des armes lourdes, à frapper sans pitié, sans distinctions d'âge ou de sexes...et là encore on se demande où étaient cachées ces armes, et surtout ce "courage".
Un Libanais nous donne la réponse fièrement:
USA, HIJAZ, JORDANIE, KOVET, EMIRAT tous des pays amis d'Ithviriw



"لماذا سارعت امريكا بدعم الجيش اللبناني بالعتاد ?"

1) ما العيب في أن تمد الولايات المتحدة الأمريكية
الجيش اللبناني ببعض العدة والسلاح (والتي لا تتجاوز قيمتها 20 مليون دولار) علماً بأن مساعدات الولايات المتحدة للمحتل الصهيوني تتجاوز مليارات الدولارات سنوياً.

3) قامت الحكومة الأمريكية بإرسال "طائرتين عسكريتين فقط" في حين قامت المملكة العربية السعودية بإرسال "أربع طائرات عسكرية محملة بالسلاح والذخائر" إضافات إلى المساعدات المرسلة من كل من دولة الكويت والإمارات والأردن "ما مجموعه خمسة طائرات" .... !!!!![/size]
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 30 Nov - 20:48

ithviriw a écrit:
Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Ouaga, j'aime bien quand le Tertour alokbi, essaye de faire de la 'Beau les Tiques", il me semble qu'il a été à bonne école chez toi.
C'est à dire à l'école du MENSONGE si chère aux narrateurs de "hadiths" forgés par le forgeron des Omeyades.... Abou Machin ou plutot el Guetta.

Au fait, si vou savez un peu de temps à consacrer à votre EDUCATION, prenez un dictionnaire, et LISEZ, oui, Ouaga, toi tu peux peut-être comprendre le texte, mais pas en tirer les conséquences, je conseille par contre vivement à ton élève Alokbi, dont le niveau demeure au ras des paquerettes, de se faire expliquer le texte par quelque Algérien qui habiterait dans son voisinage et qui aurait le niveau supérieur à l'ex seconde des Lycées et collèges.
Ouaga a écrit:
ithviriw a écrit:
Au fait, si vous avez un peu de temps à consacrer à votre EDUCATION, prenez un dictionnaire, et LISEZ, oui, Ouaga,

Wa alaikoum essalam

TU sais très bien qu'on n'a pas les mêmes lectures, moi je lis sahih Mouslim ou El Boukhari, toi Nahjou El Balagha et le Coran , moi je confirme que Aicha et Omar, pensent qu'il est INCOMPLET, car il manque la sourate de Rejm pour Omar, et de la tétée des adultes pour Aicha, donc sa falsification et je lis le Mouslim Hani Essiba3i, toi les vrais intellectuels comme Seymour Hersh..... alors que je me contente des imams SALAFi plus ou moins TARES qui ont été formés chez mes gourous.

QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??
[/size]

ACCUEIL 06. Archives actualités

http://www.europalestine.com/spip.php?article2640

Liban : des attentats financés par les Etats-Unis, exlique le journaliste Seymour Hersch
Publié le 24-05-2007



"Au Liban, le chaos constructif est en marche", écrit Nidal sur son site tokborni.blogspot.com/.Il y traduit des informations instructives en direct du camp palestinien de Tripoli, ainsi qu’une interview édifiante sur CNN, de Seymour Hersh, jounaliste du New Yorker sur CNN, qui dévoile le rôle machiavélique des néo-con américain dans les meneées des groupes terroristes dans la région.


Arrêtez de bombarder Nahr el Bared maintenant !

« Naher al bared » est un camp de réfugiés palestiniens dans le nord du Liban, ce camp est la cible d’un bombardement violent de l’armée libanaise qui tente de détruire un mouvement terroriste nommé « Fateh al Islam » qui est un allié d’Al-Qaeda dans la région. Je viens d’appeler mon ami dans le camp de « Naher el bared », et il m’a dit que l’armée libanaise bombarde le camp au hasard, de nombreuses maisons tombent les unes sur les autres, ils ont bombardé les cliniques et certaines maisons considérées comme appartenant à « Fateh al Islam ».

Ahmad, un de mes amis qui vit dans le camp, m’a dit qu’ils n’avaient plus d’eau, plus de pain, plus d’hôpitaux. Ils commencent à avoir faim, ils ne peuvent pas sortir les blessés et les morts, essentiellement des civils, du camp.

Il n’y a pas de raison de bombarder tout le camp, et nous ne devrions pas le faire. Les attaques contre l’armée libanaise ont eu lieu hier à l’extérieur du camp, et ils ont découvert ces terroristes à l’intérieur d’une maison dans la ville de Tripoli.

Les Palestiniens à l’intérieur du camp ont offert au gouvernement libanais de l’aider à combattre ce mouvement terroriste, mais le gouvernement a rejeté cette offre.

Alors, quelle est la raison pour ces bombardements ? Le camp est face à un désastre si nous n’arrêtons pas le bombardement MAINTENANT !

Une dépêche de l’AFP de mardi soir raconte (« Liban : des milliers de civils fuient le camp de Nahr el-Bared ») :

« L’odeur des cadavres est partout. Il n’y a pas de nourriture, pas d’eau, pas d’électricité et ils nous tiraient dessus », a raconté Dania Mahmoud Kassem, une étudiante de 21 ans vivant dans ce camp situé dans la banlieue nord du port de Tripoli.

Un autre réfugié, Ibrahim Issa Dawoud, a raconté que lui, sa femme et leurs six enfants âgés de trois à 13 ans s’étaient cachés dans une mosquée pendant trois jours en se nourrissant de chips. « Même le cimetière a été bombardé et les squelettes ont été exhumés », a dit cet homme de 42 ans. « Nous pensons que c’était notre dernière chance (de partir) parce qu’ils vont raser le camp. »

Depuis le début des combats, 29 soldats libanais et au moins 20 militants du groupe radical Fatah al-Islam ont été tués, mais le nombre de victimes civiles reste inconnu parce que les organisations humanitaires n’ont pas été autorisées à entrer dans le camp. Les réfugiés en fuite faisaient état d’un grand nombre de victimes civiles.

« Il y a eu un massacre. J’en ai été témoin. Dans une seule pièce, il y avait 10 morts. Six obus sont tombés sur nous, les corps étaient réduits en morceaux », a crié un habitant en colère alors qu’il quittait le camp avec d’autres réfugiés lors d’une trêve de courte durée dans l’après-midi.

Mais, cette trêve a été vite rompue, et un convoi d’aide humanitaire de l’ONU a été touché par des tirs de l’armée libanaise lors de la reprise des combats en fin d’après-midi, alors qu’il tentait d’entrer dans le camp pour distribuer de l’aide."

Sur l’impact dramatique des explosions dans le centre de Beyrouth sur l’« opinion publique libanaise », Palestine for Us raconte :

Mon amie X vit à Verdun, j’ai pensé à elle quand j’ai appris pour l’explosion qui y a eu lieu, je lui ai envoyé un SMS et elle ne m’a pas répondu parce que, comme d’habitude, tous les téléphones ont cessé de fonctionner, puis je l’ai eue par Internet, et grâce à Dieu elle allait bien, mais elle m’a dit : « Asharf, comment peux-tu faire cela en tant que Palestinien ? » ; oh mon Dieu mon amie m’a dit ça ; quand je lui ai expliqué la situation et que le Fatah al Islam n’était pas Palestinien et qu’ils étaient plus de 60 Séoudiens, 20 Algériens, 10 Jordaniens, 30 Afghans, 12 Palestiniens, elle a été surprise et elle m’a dit : les Libanais ne savaient pas cela, alors j’ai réfléchi et j’espère qu’elle a changé d’avis, mais cela m’inquiète si tous les Libanais pensent comme cela."

INTERVIEW DE SEYMOUR HERSCH SUR CNN


Il y a quelques jours, commentant les événements récents, Seymour Hersh répondait aux questions d’Hala Gorani sur CNN international. L’interview est reproduite sur Raw Story. En voici une traduction.

Hala Gorani : Alors, le journaliste d’enquête Seymour Hersh racontait en mars dernier que, dans le but de vaincre le Hezbollah, le gouvernement libanais soutenait un groupe sunnite militant, les mêmes personnes qu’il combat aujourd’hui. Seymour nous rejoint en direct depuis Washington. Merci d’être avec nous. Quelle est, selon votre reportage, la source du financement de ces groupes, tels que Fatah al-Islam dans ces camps de Nahr el Bared, par exemple ? D’où obtiennent-ils l’argent et d’où obtiennent-ils leurs armes ?

Seymour Hersh : L’acteur principal, ce sont les Séoudiens. Ce que j’écrivais, c’est qu’il y a une sorte d’accord privé qui a été fait entre la Maison blanche, nous parlons de Richard - Dick - Cheney et Elliott Abrams, l’un des assistants primordiaux à la Maison blanche, avec Bandar. Et l’idée était d’obtenir le soutien, le soutien occulte des Séoudiens, pour soutenir différents groupes sunnites jihadistes intégristes, en particulier au Liban, groupes qui pourraient être considérés, dans la situation d’une confrontation effective avec le Hezbollah - le groupe chiite dans le Sud du Liban - pourraient être considérés comme investissements, c’est aussi simple que cela.
Gorani : Le gouvernement Saniora, dans le but de contrer l’influence du Hezbollah au Liban, selon votre reportage, serait en train de secrètement financer des groupes tels que le Fatah al-Islam, avec lequel ils ont des problèmes en ce moment ?Hersh : Des conséquences imprévues une fois de plus, oui.

Gorani : Et donc si l’Arabie séoudite et le gouvernement Saniora font cela, que ce soit inattendu ou non, de fait les États-Unis doivent avoir quelque chose à dire à ce sujet, ou non ?

Hersh : Hé bien, les États-Unis étaient profondément impliqués. C’était une opération occulte que Bandar a mené avec nous. N’oubliez pas, si vous vous en souvenez, vous savez, nous sommes entré dans la guerre en Afghanistan en soutenant Osama Ben Laden, qui était le moudjahidin des années 1980 avec Bandar et des gens comme Elliott Abrams dans les parages, l’idée étant que les Séoudiens nous avaient promis qu’ils pourraient contrôler - qu’ils pourraient contrôler les jihadistes alors nous avons dépensé beaucoup d’argent et de temps, les États-Unis à la fin des années 1980 utilisaient et soutenaient les jihadistes pour battre les Russes en Afghanistan et ils se retournés contre nous. Et nous assistons au même déroulement, comme si aucune leçon n’avait été apprise. C’est le même déroulement, utiliser à nouveau les Séoudiens pour soutenir des jihadistes, les Séoudiens assurant qu’ils peuvent contrôler différents groupes, des groupes comme celui qui est en contact en ce moment avec le gouvernement à Tripoli.


Gorani : Certainement, mais les moudjahidin des années 80, c’était une autre époque. Comment cela pourrait être dans l’intérêt des États-Unis d’Amérique, exactement maintenant, de soutenir indirectement - même indirectement - ces mouvements jidahistes qui sont des extrémistes qui se battent jusqu’à la mort dans les camps palestiniens ? Est-ce que cela ne va pas à l’encontre des intérêts non seulement du gouvernement Saniora mais aussi de l’Amérique et du Liban ?

Hersh : Les ennemis de nos ennemis sont nos amis, c’est dans cette logique que les groupes jihadistes au Liban sont là pour s’opposer à Nasrallah. Le Hezbollah, si vous vous souvenez, a battu Israël l’année dernière, même si les Israéliens ne veulent pas le reconnaître, ainsi vous avez le Hezbollah, qui est une menace importante pour l’Amérique - bon, le rôle américain est très simple. Condoleeza Rice, la Secrétaire d’État, l’a dit très clairement. Nous sommes en rain de soutenir les sunnites partout où nous le pouvons contre les chiites, conter les chiites en Iran, contre les chiites au Liban, c’est-à-dire Nasrallah. La guerre civile. Nous sommes en train de créer à certains endroits, au Liban en particulier, la violence confessionnelle. [NdT : C’est moi qui souligne.]

Gorani : L’administration Bush, bien sûr, des officiels seraient en désaccord avec cela, ainsi que le serait le gouvernement Saniora, qui dénonce ouvertement la Syrie, affirmant que le Fatah al-Islam est une émanation d’un groupe Syrien, où pourrait-il se procurer ses armes si ce n’est en Syrie.

Hersh : Vous devez répondre à cette question. Si cela est vrai, la Syrie qui est proche - et est largement critiquée par l’administration Bush pour être si proche - du Hezbollah serait aussi en train de soutenir des groupes, des groupes salafistes, extrêmement opposés au Hezbollah - la logique s’effondre. Il s’agit simplement d’un programme occulte que nous avons mis en place avec les Séoudiens, dans le cadre d’un programme plus large destiné à contenir partout l’influence grandissante des chiites, du monde chiite, et cela nous a pris à revers, comme cela est arrivé dans le passé.

Gorani : Bien sûr, si cela n’a aucun sens pour les Syriens de les soutenir, pourquoi est-ce que cela aurait un sens pour les États-Unis de les soutenir, indirectement évidemment, selon votre reportage, en donnant une aide d’un milliard de dollars, en partie en matériel militaire, au gouvernement Saniora - et que cela est dépensé d’une façon telle que ni le gouvernement ni les États-Unis ne contrôleraient des groupes exrémistes, mais indirectement les États-Unis, selon l’article que vous avez écrit, seraient en train de les soutenir. Alors en quoi cela serait dans leur intérêt, et que devraient-ils faire selon les gens auxquels vous avez parlé ?

Hersh : Vous adoptez la logique du gouvernement États-unien. C’est OK. Nous oublierons cela pour l’instant. Fondamentalement c’est très simple. Ces groupes sont considérés - quand j’étais à Beyrouth en train de réaliser des interviews, j’ai parlé à des officiels qui ont reconnu que la raison pour laquelle les groupes jihadistes radicaux étaient tolérés, c’était parce qu’ils étaient considérés comme une protection contre le Hezbollah. La peur du Hezbollah à Washington, en particulier à la Maison blanche, est profonde. Ils croient tout simplement que Hassan Nasrallah a prévu de porter la guerre en Amérique. Que cela soit vrai ou non est une autre question. Il y a cette immense et accablante peur du Hezbollah et nous nous voulons pas que le Hezbollah joue un rôle actif dans le gouvernement libanais et cela a été notre politique, fondamentalement, qui est de soutenir le gouvernement Saniora, malgré ses faiblesses face à la coalition. Pas seulement Saniora, mais monsieur Aoun, un ancien dirigeant militaire au Liban. Il y a une coalition que nous détestons absolument.

Gorani : Très bien, Seymour Hersh du magazine The New Yorker, merci de nous avoir rejoints et j’espère que nous pourrons à nouveau parler ensemble dans quelques mois lorsque les événements qui ont lieu au Liban auront pris forme et que nous en saurons plus. Merci beaucoup.

Nidal

"Loubnan ya Loubnan" : 22 mai 2007 Source : http://tokborni.blogspot.com/

CAPJPO-EuroPalestine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Ven 30 Nov - 21:16

SALAM

Elle est terrible la paranoïa !!!

http://www.youtube.com/watch?v=XD4WnQ1pvMI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 1 Déc - 2:30

QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??





On est en droit d'abord de se poser la question suivante:
-Mais où était cachée cette armée Libanaise quand les sionistes ont attaqués le Liban l'été 2006 ..?
En voyant la photo ci-dessus on voit que cette "héroïque" armée a utilisée des armes lourdes, à frapper sans pitié, sans distinctions d'âge ou de sexes...et là encore on se demande où étaient cachées ces armes, et surtout ce "courage".
Un Libanais nous donne la réponse fièrement:
USA, HIJAZ, JORDANIE, KOVET, EMIRAT tous des pays amis d'Ithviriw



"لماذا سارعت امريكا بدعم الجيش اللبناني بالعتاد ?"

1) ما العيب في أن تمد الولايات المتحدة الأمريكية
الجيش اللبناني ببعض العدة والسلاح (والتي لا تتجاوز قيمتها 20 مليون دولار) علماً بأن مساعدات الولايات المتحدة للمحتل الصهيوني تتجاوز مليارات الدولارات سنوياً.

3) قامت الحكومة الأمريكية بإرسال "طائرتين عسكريتين فقط" في حين قامت المملكة العربية السعودية بإرسال "أربع طائرات عسكرية محملة بالسلاح والذخائر" إضافات إلى المساعدات المرسلة من كل من دولة الكويت والإمارات والأردن "ما مجموعه خمسة طائرات" .... !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 1 Déc - 4:43

Assalam;

Quelle est, selon votre reportage, la source du financement de ces groupes, tels que Fatah al-Islam dans ces camps de Nahr el Bared, par exemple ? D’où obtiennent-ils l’argent et d’où obtiennent-ils leurs armes ?

Seymour Hersh : L’acteur principal, ce sont les Séoudiens.


Ce que j’écrivais, c’est qu’il y a une sorte d’accord privé qui a été fait entre la Maison blanche, nous parlons de Richard - Dick - Cheney et Elliott Abrams, l’un des assistants primordiaux à la Maison blanche, avec Bandar. Et l’idée était d’obtenir le soutien, le soutien occulte des Séoudiens, pour soutenir différents groupes sunnites jihadistes intégristes, en particulier au Liban, groupes qui pourraient être considérés, dans la situation d’une confrontation effective avec le Hezbollah - le groupe chiite dans le Sud du Liban - pourraient être considérés comme investissements, c’est aussi simple que cela.

Gorani : Le gouvernement Saniora, dans le but de contrer l’influence du Hezbollah au Liban, selon votre reportage, serait en train de secrètement financer des groupes tels que le Fatah al-Islam, avec lequel ils ont des problèmes en ce moment ?Hersh : Des conséquences imprévues une fois de plus, oui.

Gorani : Et donc si l’Arabie séoudite et le gouvernement Saniora font cela, que ce soit inattendu ou non, de fait les États-Unis doivent avoir quelque chose à dire à ce sujet, ou non ?

Hersh : Hé bien, les États-Unis étaient profondément impliqués. C’était une opération occulte que Bandar a mené avec nous. N’oubliez pas, si vous vous en souvenez, vous savez, nous sommes entré dans la guerre en Afghanistan en soutenant Osama Ben Laden, qui était le moudjahidin des années 1980 avec Bandar et des gens comme Elliott Abrams dans les parages, l’idée étant que les Séoudiens nous avaient promis qu’ils pourraient contrôler - qu’ils pourraient contrôler les jihadistes alors nous avons dépensé beaucoup d’argent et de temps, les États-Unis à la fin des années 1980 utilisaient et soutenaient les jihadistes pour battre les Russes en Afghanistan et ils se retournés contre nous. Et nous assistons au même déroulement, comme si aucune leçon n’avait été apprise. C’est le même déroulement, utiliser à nouveau les Séoudiens pour soutenir des jihadistes, les Séoudiens assurant qu’ils peuvent contrôler différents groupes, des groupes comme celui qui est en contact en ce moment avec le gouvernement à Tripoli.


Gorani : Certainement, mais les moudjahidin des années 80, c’était une autre époque. Comment cela pourrait être dans l’intérêt des États-Unis d’Amérique, exactement maintenant, de soutenir indirectement - même indirectement - ces mouvements jidahistes qui sont des extrémistes qui se battent jusqu’à la mort dans les camps palestiniens ? Est-ce que cela ne va pas à l’encontre des intérêts non seulement du gouvernement Saniora mais aussi de l’Amérique et du Liban ?

Hersh : Les ennemis de nos ennemis sont nos amis, c’est dans cette logique que les groupes jihadistes au Liban sont là pour s’opposer à Nasrallah. Le Hezbollah, si vous vous souvenez, a battu Israël l’année dernière, même si les Israéliens ne veulent pas le reconnaître, ainsi vous avez le Hezbollah, qui est une menace importante pour l’Amérique - bon, le rôle américain est très simple. Condoleeza Rice, la Secrétaire d’État, l’a dit très clairement. Nous sommes en rain de soutenir les sunnites partout où nous le pouvons contre les chiites, conter les chiites en Iran, contre les chiites au Liban, c’est-à-dire Nasrallah. La guerre civile. Nous sommes en train de créer à certains endroits, au Liban en particulier, la violence confessionnelle. [NdT : C’est moi qui souligne.]

Gorani : L’administration Bush, bien sûr, des officiels seraient en désaccord avec cela, ainsi que le serait le gouvernement Saniora, qui dénonce ouvertement la Syrie, affirmant que le Fatah al-Islam est une émanation d’un groupe Syrien, où pourrait-il se procurer ses armes si ce n’est en Syrie.

Hersh : Vous devez répondre à cette question. Si cela est vrai, la Syrie qui est proche - et est largement critiquée par l’administration Bush pour être si proche - du Hezbollah serait aussi en train de soutenir des groupes, des groupes salafistes, extrêmement opposés au Hezbollah - la logique s’effondre. Il s’agit simplement d’un programme occulte que nous avons mis en place avec les Séoudiens, dans le cadre d’un programme plus large destiné à contenir partout l’influence grandissante des chiites, du monde chiite, et cela nous a pris à revers, comme cela est arrivé dans le passé.

Gorani : Bien sûr, si cela n’a aucun sens pour les Syriens de les soutenir, pourquoi est-ce que cela aurait un sens pour les États-Unis de les soutenir, indirectement évidemment, selon votre reportage, en donnant une aide d’un milliard de dollars, en partie en matériel militaire, au gouvernement Saniora - et que cela est dépensé d’une façon telle que ni le gouvernement ni les États-Unis ne contrôleraient des groupes exrémistes, mais indirectement les États-Unis, selon l’article que vous avez écrit, seraient en train de les soutenir. Alors en quoi cela serait dans leur intérêt, et que devraient-ils faire selon les gens auxquels vous avez parlé ?

Hersh : Vous adoptez la logique du gouvernement États-unien. C’est OK. Nous oublierons cela pour l’instant. Fondamentalement c’est très simple. Ces groupes sont considérés - quand j’étais à Beyrouth en train de réaliser des interviews, j’ai parlé à des officiels qui ont reconnu que la raison pour laquelle les groupes jihadistes radicaux étaient tolérés, c’était parce qu’ils étaient considérés comme une protection contre le Hezbollah. La peur du Hezbollah à Washington, en particulier à la Maison blanche, est profonde. Ils croient tout simplement que Hassan Nasrallah a prévu de porter la guerre en Amérique. Que cela soit vrai ou non est une autre question. Il y a cette immense et accablante peur du Hezbollah et nous nous voulons pas que le Hezbollah joue un rôle actif dans le gouvernement libanais et cela a été notre politique, fondamentalement, qui est de soutenir le gouvernement Saniora, malgré ses faiblesses face à la coalition. Pas seulement Saniora, mais monsieur Aoun, un ancien dirigeant militaire au Liban. Il y a une coalition que nous détestons absolument.

Gorani : Très bien, Seymour Hersh du magazine The New Yorker, merci de nous avoir rejoints et j’espère que nous pourrons à nouveau parler ensemble dans quelques mois lorsque les événements qui ont lieu au Liban auront pris forme et que nous en saurons plus. Merci beaucoup.

Nidal

"Loubnan ya Loubnan" : 22 mai 2007 Source : http://tokborni.blogspot.com/

CAPJPO-EuroPalestine


Dernière édition par le Mar 8 Jan - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 1 Déc - 14:32

QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??





On est en droit d'abord de se poser la question suivante:
-Mais où était cachée cette armée Libanaise quand les sionistes ont attaqués le Liban l'été 2006 ..?
En voyant la photo ci-dessus on voit que cette "héroïque" armée a utilisée des armes lourdes, à frapper sans pitié, sans distinctions d'âge ou de sexes...et là encore on se demande où étaient cachées ces armes, et surtout ce "courage".
Un Libanais nous donne la réponse fièrement:
USA, HIJAZ, JORDANIE, KOVET, EMIRAT tous des pays amis d'Ithviriw



"لماذا سارعت امريكا بدعم الجيش اللبناني بالعتاد ?"

1) ما العيب في أن تمد الولايات المتحدة الأمريكية
الجيش اللبناني ببعض العدة والسلاح (والتي لا تتجاوز قيمتها 20 مليون دولار) علماً بأن مساعدات الولايات المتحدة للمحتل الصهيوني تتجاوز مليارات الدولارات سنوياً.

3) قامت الحكومة الأمريكية بإرسال "طائرتين عسكريتين فقط" في حين قامت المملكة العربية السعودية بإرسال "أربع طائرات عسكرية محملة بالسلاح والذخائر" إضافات إلى المساعدات المرسلة من كل من دولة الكويت والإمارات والأردن "ما مجموعه خمسة طائرات" .... !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 1 Déc - 15:02

Ouaga a écrit:

QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??





[right]


On est en droit d'abord de se poser la question suivante:
-Mais où était cachée cette armée Libanaise quand les sionistes ont attaqués le Liban l'été 2006 ..?
En voyant la photo ci-dessus on voit que cette "héroïque" armée a utilisée des armes lourdes, à frapper sans pitié, sans distinctions d'âge ou de sexes...et là encore on se demande où étaient cachées ces armes, et surtout ce "courage".
Un Libanais nous donne la réponse fièrement:
[color=blue]USA, HIJAZ, JORDANIE, KOVET, EMIRAT tous des pays amis de OUAGA
Assalam;

Justement, nous constatons que ces TERRORISTES soumis à la bande à BANDAR et Cheikh Dick Cheney , n'étaient évidemment pas présents pour défendre l'INTEGRITE du LIBAN, qu'ils veulent annexé à Israël, dont les financiers gèrent les avoirs PETRODOLLARS des Al Saoud, et des Al Echeikh Mohamed Ibn Abdel Wahab, Ibn Al Kerbouzi assayouni.

Mais évidemment pour ceux qui REFUSENT de voir la "réalité", en face, Aal Alkarbouzi, qui dirigent la religion des Al Séaoud, demeureront comme toujours, les piliers de la domination des Israéliens sur le Monde arabe et "islamique" !

Après tout, hier les troupes des Aal Al Karbouzi dont le descendant Mohamed Ibn Abdel Wahab Ibn Al Karbouzi, aujourd'hui, les terroristes dirigés par Abou Houreyra, dans le camp retranché de Nehr Al barid, nous rappellent que l'ennemi n'est pas le SIONISME et Israël, non, pardi, mais le frère Souni, et le frère Chii, bien sûr, ou le libanais chrétien, mais arabe.

L'armée libanaise, N'a et ne pouvait pas intervenir, dans une guerre classique avec Israël, cela va sans dire, mais en tout état de cause, elle a à son honneur de N'avoir pas OBSTRUE la défense organisée par les MOUDJAHIDINES du HIZB ALLAH, contre les ALLIES des BANDAR, des SEOUDIENS, des IBN JIBRIN, des Abou Houreyra le chef des TERRORISTES du camp de NEHR EL BARID, que souhaitait oCCUPER SHARON en 1982, pour le transformer en camp CONTRE la SYRIE et la TURQUIE.

Mais au fait où étaient les "alliés Séoudiens", et pourquoi N'ont ils pas AUTORISE les dou'as pour la VICTOIRE des MOUJAHIDINES du HIZB ALLAH, qui portent bien leur nom, et qui ont DEFENDU le LIBAN durant l'été 2006 ???

Mais c'est vrai, les Séoudiens étant LIES par un ACCORD stratégique sous l'égide de BANDAR, au MOSSAD, pouvaient difficilement "renier leur Parole", contrairement à Omar et Abou Bekr, qui eux ont été les inventeurs de la SOUNA du RENIEMENT de la PAROLE donnée, à Ghadir KHUM, et que suit expressémemnt et à la lettre SHARON et les Israéliens, qui considèrent tous les "Accords de paix signés avec les palestiniens et les arabes Pleutres, du papier torchon", comme l'a si bien dit BEGHIN et ensuite SHAMIR....
Avaient-ils peur de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Sam 1 Déc - 16:38

ithviriw a écrit:

QUI ARME L'ARMEE DU LIBAN..??






Assalam;

Justement, nous constatons que ces TERRORISTES soumis à la bande à BANDAR et Cheikh Dick Cheney , n'étaient évidemment pas présents pour défendre l'INTEGRITE du LIBAN, qu'ils veulent annexé à Israël, dont les financiers gèrent les avoirs PETRODOLLARS des Al Saoud, et des Al Echeikh Mohamed Ibn Abdel Wahab, Ibn Al Kerbouzi assayouni.

Tu as oublié de citer Ayatoallah Bremmer et l'Imam Bush qui vous ont livrés L'Iraq clé en main.....toujours avec la bénédiction du HIjaz et ses princes Bandar, Abdullah etc..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Dim 2 Déc - 8:40

Ouaga a écrit:
Ce sont de vieux tuyaux percés utilisés par les écoles Russes, et leurs élèves les tyrans arabes tels que Nasser, Gaddafi, Boukharouba... Ceci consiste à échapper à un attentat ou démissionner de la présidence et de suite on voyait des manifestations "spontanées et populaires" demander le maintien, et la mise à l'index de l'ennemi extérieur.
Actuellement la mode, pour se faire bien voir par le dieu Bush, et d'arrêter d'accuser, d'inculper certains musulmans de membres d'El Qaïda, Bush te livrera même les armes comme à Nahr El Bard.
Trouve-nous du nouveau

A part la diversion il n'y a aucun commentaire de ta part sur une éventuelle intention de ces jeune a vouloir assassiner le cheikh,

et tu sais bien que l'entité sioniste célèbre l'anniversaire des 6 jours, hors la même entité a reconnu son échec l'année passée face au HizbAllah, ce n'est ni des manifestations spontanées ni populaire qui les ont forcés a reconnaitre leur déconfiture

du nouveau il y'en a pas et y'en aura jamais, la trahison n'est pas née d'hier, seul les acteur changent

اسْتِكْبَارًا فِي الْأَرْضِ وَمَكْرَ السَّيِّئِ وَلَا يَحِيقُ الْمَكْرُ السَّيِّئُ إِلَّا بِأَهْلِهِ فَهَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا سُنَّتَ الْأَوَّلِينَ فَلَن تَجِدَ لِسُنَّتِ اللَّهِ تَبْدِيلًا وَلَن تَجِدَ لِسُنَّتِ اللَّهِ تَحْوِيلًا {35/43}


Ouaga a écrit:
Au fait qui a équipée l'armée Libanaise, armée inexistante lors de l'invasion sioniste l'an passée, pour attaquer Nahr El Bared..??

tu te rappelles il y'a moins d'une année tu disais que c'était le Hizboallah qui empêchait des soit disant moudjahidine venant d'ailleurs a renter en Palestine
je t'avais répondu que tu ne faisait que fantasmer
et voila dieu qui a voulu te donner la réponse, et toi tu te poses la question qui a armé qui?
malheureusement comme l'affirme le coran la vérité est amère


لَقَدْ جِئْنَاكُم بِالْحَقِّ وَلَكِنَّ أَكْثَرَكُمْ لِلْحَقِّ كَارِهُونَ {43/78}[/b]

Ouaga a écrit:
-Mais où était cachée cette armée Libanaise quand les sionistes ont attaqués le Liban l'été 2006 ..?
En voyant la photo ci-dessus on voit que cette "héroïque" armée a utilisée des armes lourdes, à frapper sans pitié, sans distinctions d'âge ou de sexes...et là encore on se demande où étaient cachées ces armes, et surtout ce "courage".

cette pseudo armé "héroïque" était comme beaucoup d'autre a espérer que les sionistes élimine les moudjahidines du hezbollah, tu sembles l'avoir oublier
malheureusement pour tout ce beau monde la volonté de dieu était autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Dim 2 Déc - 8:42

on parle du liban et voila l'irak qui rentre en jeu
va t'on parler de Laos ou du Lesotho?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Dim 2 Déc - 17:08

forums a écrit:
1-A part la diversion il n'y a aucun commentaire de ta part sur une éventuelle intention de ces jeune a vouloir assassiner le cheikh,

2-tu te rappelles il y'a moins d'une année tu disais que c'était le Hizboallah qui empêchait des soit disant moudjahidine venant d'ailleurs a renter en Palestine



1-Tu viens une fois pas mois, tu ne lis pas ce qu'on écrit ensuite tu nous accuses de diversion. Ce n'est pas le genre de la maison, je suis sunnite. Suis le fil et tu sauras qui a détourné sur l'IRAQ.
Voila ce que je t'ai répondu:

Citation :
Actuellement la mode, pour se faire bien voir par le dieu Bush, et d'arrêter d'accuser, d'inculper certains musulmans de membres d'El Qaïda, Bush te livrera même les armes comme à Nahr El Bard.
Trouve-nous du nouveau

2-Ce n'est pas moi qui a affirmé que Hizbo empêchait les Palestiniens d'attaquer ses frères sionistes, mais les dirigeants palestiniens eux-mêmes ceux de Hizbo.
Ceci n'a rien à voir avec qui a armé qui..?? Du moment qu'il s'agit de sunnite tout le monde met la main à la pâte et se donne la main.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Lun 3 Déc - 6:56

c'est comme si tu n'as rien a dire!

pourquoi ils les accusent de vouloir assassiner le cheikh? le bombardement du camp etait fini et le groupe démantelé, en plus tu sais que le cheikh est déclaré persona non grata pas l'administration américaines "avant et après Bush père et fils" bien avant l'existence d'Al-Qaïda

et tu n'as toujours pas répondu sur une éventuelle intention de ces jeune a vouloir assassiner le cheikh? ca te surprend de leur parts? ca t'aurai fait plaisir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Lun 3 Déc - 16:09

forums a écrit:
c'est comme si tu n'as rien a dire!

pourquoi ils les accusent de vouloir assassiner le cheikh? le bombardement du camp etait fini et le groupe démantelé, en plus tu sais que le cheikh est déclaré persona non grata pas l'administration américaines "avant et après Bush père et fils" bien avant l'existence d'Al-Qaïda

et tu n'as toujours pas répondu sur une éventuelle intention de ces jeune a vouloir assassiner le cheikh? ca te surprend de leur parts? ca t'aurai fait plaisir?

Tu veux que je te le dises dans quelle langue..?? Cette tentative n'EXISTE PAS, comme la future attaque contre l'IRAN .....ou l'Arlésienne. Khorti fi khorti.
Tu attrappes 10 arabes comme on fait à Londres, Rome, Bruxelles, Paris, tu les accuses de terrorisme tu les foux en prison et tu écris ce que tu veux sur eux.....comme mes frères de Guantanamo, presque tous relâchés et INNOCENTS
Tu as compris ou bien je te fais un dessin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Des éléments affilés a AL-QUAIDA auraient planifié d’assass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théorie des 5 éléments chinois
» suppléments vegan grossesse
» éléments en astrologie, triplicités
» Dossier: éléments et élémentaux
» Hobbes - Eléments de la loi naturelle et politiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: