Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3244
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mer 13 Jan - 22:43

Citation :


Voici le résultat des courses pour la souris CONFITURE qui a cru qu'il lui suffisait de se FALSHISER et de MENTIR comme un arracheur de DENTS WAHABI pour se déclarer VAIN coeur alors qu'il a reçu la plus grande FESSEE de sa vie; après celles magistrales que je lui ai moi-meme administrées; à longueur de fils de discussions/
Notre FLASH donc qui s'est éloignée des protections occultes a non seulement bénéficié de touteslatitudes pour INSULTER la famille du PROPHETE; mais ce fut pour mieux lui permettre de MONTRER SON VERITABLE VISAGE DE NACIBI HIDEUX sous un masque WAHABI ou SALAFI/

Lisons je vous prie :

Notre ami CONFITURE ALIAS FLASH vient de perdre sa dernière carte par une petite leçon de Science du Hadith, qu'ALLAH bénisse notre soeur albatoul.



Je vois que tu as une mémoire de poisson et que tu uses à merveille du mensonge !!
Allez courage, un retour en arrière d'une page et savoure de nouveau la dernière déculottée que tu t'es ramassée

ET PUISQUE TU FAIS LE FACTEUR (à ton age) Dis à tes frères dans le mensonge et la lâcheté, pourquoi refusent-ils d'enregistrer mes réponses sur leur forum ???
Ils ont finalement préféré me bannir comme tu l'as demandé à plusieurs reprises

Un p'tit rappel pour le rafidhi !
http://forumfis.forumactif.com/islam-f6/ithriviw-son-pote-adil-et-achoura-t1737.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Ven 17 Déc - 16:31

Salaamou Alaykoum WR WB, Wa inna lillahi Wa inna ilayhi radji'oune

Pendant que les "DjoundouShaytane" ( Partisans du Diable maudit wahabo-salafis) continuent de massacrer les partisans des Ahl ul bayt (as) , d'autres musulmans pieux reviennent à la raison, en Turquie Islamique notamment ...

http://almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=166239&language=fr

Que la paix soit sur vous mes frères et soeurs,

Ashura en Turquie, avec Erdogan :
http://www.shiatv.net/view_video.php?viewkey=7bd8487ff800ff1829df&page=&viewtype=&category=



Allahoumma Salli Ala Mouhammad Wa Ale Mouhammad, Wa Ajjil Farjahoum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Ven 17 Déc - 18:17

[








LES HOMMES SINGES
QUI NE JEUNENT PAS
















[/size]
[/size][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Ven 17 Déc - 23:39

Ya si Ithviriw, le jeune de 'Achoura est une sunna chez vous et chez nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Sam 18 Déc - 3:43

Gladiateur a écrit:
Ya si Ithviriw, le jeune de 'Achoura est une sunna chez vous et chez nous

Assalam;

Les faux hadiths pullulent, et pour la souna, je crois qu'il faut en inventer....

[QUOTE=ithviriw;51265]Assalam, voici une nouvelle amélioration de cette étude que j'ai envoyée par Mail, à des "amis Salafis", et que je vous invite à mettre sur tous les sites, possibles, pour démythifier le FAUX HADITH....

J'y ai ajouté des liens et des simulations, et je vous invite à l'améliorer éventuellement, et j'en ai profité pour y glisser les liens sur l'histoire d'Achoura, que j'ai emprunté à notre ami, Jazah Allah 3anna, Abou Salih.

Assalam;

A la veille d'Achoura, il est essentiel que nous connaissions le drame et l'histoire, relatives à cette date de deuil, que d'autres ont transformé en jeune, pourtant n'ayant AUCUN rapport avec la sortie d'Egypte des hébreux, pour en fait couvrir l'assassinat de Sayidouna Al Housseyn, as, le petit fils de Rassoulou Allah, aswaws.

Suite en 06 articles
http://www.dailymotion.com/video/xb6931_lhistoire-dashoura-vostfr-16_travel

J'accompagne cette transmission avec une étude que j'ai faite sur la Pâque juive, (Pessah) qui s'est passée au printemps, - sortie d'Egypte- alors que le 10 Mouharram, correspondant à la Hijra de Rassoulou Allah, aswaws, correspond au vendredi 24 juillet 622.... et cette date avec les erreurs possibles, comme vous le découvrirez dans le texte que j'ai composé, vous fait découvrir que le 10 Mouharam, 681, correspond plutôt à l'assassinat de Sayidouna Al Housseyn, as.
Une fois leur forfait commis, les Omeyades, vont voir leurs "faussaires", inventer des hadiths avec l'histoire du jeûne du 9 ou 10 ou 11 Mouharam, qui n'ont absolûment rien à voir avec une quelconque sortie d'Egypte, et que Rassoulou Allah, aswaws, N'A JAMAIS OBSERVE !!!

L'origine du faux hadith prescrivant le jeune d'Achoura

------------------------------------

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Tout d'abord en ces jours de deuil, je présente à tous les croyants mes condoléances pour le sacrifice du MARTYR Sayed echouhada, al Imam Al Husseyn, as, à Kerbala.

L'avant dernier vendredi, l'imam Azhari de notre mosquée nous a asséné, après que la semaine dernière il nous ait "enseigné que c'est (gardez votre sérieux et ne riez pas surtout), Khalid Ibn Al Walid, qui serait monté sur la Kaaba pour en détruire les idoles....!!! " ce qui lui a valu de ma part, une remise à niveau sur l'histoire, car c'était Sayed Ali, as, qui était monté sur les épaules de Rassoulou Allah, aswaws, pour accomplir cette tâche, et non point le TALIK, Khaled Ibn Al Walid, qui dirigeait au contraire les troupes des MOUCHRIKINES !!!

Il a protesté, bien sûr, en tentant de m'intimider, puis il s'est ravisé en promettant de « vérifier », mais il m'a entendu, C'est vrai, il est innocent, mais comme il n'a fait que rapporter des faux enseignements anachroniques, qui se contredisent, il ne peut être qu'à plaindre !

Ce vendredi dernier, il a récidivé en nous enseignant du haut de sa chaire lors du prône, que le 10 Mouharem, était l'une des plus grandes fêtes musulmanes, qui était prise par Rassoulou Allah, aswaws, comme jour de jeûne, pour célébrer la traversée de la mer, par Sidna Moussa, as, et les banou Isra'il !

Et bien sûr, il nous a saoulé avec le faux HADITH : " Si l'année prochaine Allah, me prête vie, je jeûnerai le 9 ou le 11, pour me différencier des juifs..".
A la fin de la prière une fois son forfait commis, il s'est tiré car il a vu que je me rapprochais de lui, pour lui rappeler les évidences, et il savait bien sûr qu'il ne pourrait s'en sortir en disant une fois de plus, « je vais vérifier mes sources !!!»

1.- Le hadith, ci-dessus est UN FAUX manifeste, car en effet, Rassoulou Allah, aswaws, n'avait pas à attendre que les juifs lui enseignent la date anniversaire de la traversée de la mer, qui d'ailleurs NE CORRESPOND nullement au 10 Mouharrem, vu que les calendriers musulmans et juifs ne correspondent nullement l'un à l'autre, et chez les juifs


Citation:
אלה מועדי ה" מקראי קדש אשר תקראו אתם במועדם

« Voici les solennités de l'Eternel, saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés. » [50]
Le calendrier hébreu est utilisé dans le judaïsme pour l'observance des fêtes religieuses. Il est également le calendrier officiel en Israël. Mais le calendrier grégorien y est utilisé pour tous les domaines laïcs.
Il se fonde à la fois sur les mouvements de la Lune et les saisons de la Terre, de façon à observer les fêtes de la Torah.

Dans les premiers temps, des témoins oculaires désignés par les rabbins de Jérusalem scrutaient la lune. Quand ils annonçaient la nouvelle lune, le Sanhédrin (tribunal rabbinique) décrétait le nouveau mois[33]. L'information était alors propagée aux cités voisines, et de proche en proche à toute l'étendue du peuple juif. Si l'on arrivait au mois de Nissan, tandis que les signes du printemps n'étaient pas encore visibles dans les champs, un mois intercalaire était inséré[47], afin d'observer la fête de Pessahh au printemps[31].

Puis, après la conquête de Jérusalem par l'empire romain, et tandis que l'existence même du Sanhédrin était menacée, Rabbi Hillel fils de Yehuda Hanassi, qui présidait le Sanhédrin, établit en l'an 358 de l'ère courante les règles de calcul du calendrier, afin de rendre possible son observance à travers le monde.

Ce site présente les particularités du calendrier juif, les phénomènes naturels et astronomiques qui le cadencent, et les événements religieux dont il est le support. Je propose également une méthode de calcul perpétuel, et quelques outils pour manipuler les dates juives et civiles, d'un système vers l'autre. [,,,]
L'ANNEE
Le temps mis par la Terre pour faire un tour complet autour du soleil s'appelle l'année tropique.
Une mesure moderne précise indique : Ttrop = 365.242199 jours

Comme c'est la position de la Terre par rapport au Soleil qui définit les saisons, et que la pratique juive y est attachée (par exemple, le mois de Nissan doit être le mois du printemps), l'année du calendrier juif doit rester proche de l'année tropique.
Mais l'année tropique n'est pas un nombre entier de synodiques :
12 < Ttrop
Tsyn <13

L'année juive est un ensemble de mois lunaires. Si elle fait 12 mois, elle a 11 jours de moins que l'année tropique :
12 x Tsyn = 354 j
Ttrop - 12 x Tsyn = 11 j

Trois années consécutives à 12 mois conduiraient à un décalage de plus de 30 jours sur le soleil, ce qui ferait survenir le printemps un mois complet en retard.
Afin de synchroniser le calendrier juif avec les saisons, certaines années comptent 13 mois pour rattraper ce décalage. Une telle année est appelée embolismique (méoubérêt מעוברת), du grec embolismos : intercalaire.

De ce qui précède, même si l'année juive est basée sur l'année lunaire, ils introduisent un mois de NISSAN, interdit par le CORAN, pour rattraper chaque 3 ans, [( 11 jours de décalage/ an ) x 3 = 33 jours)], ce qui remet en fait le calendrier juif conforme au calendrier Grégorien laïc !

En conséquence, la SORNETTE du jeûne le 10 Mouharem par les juifs est une FABLE INVENTEE par les faussaires au service de Yazid al mal'oun, pour GRUGER les analphabètes qui veulent croire aux sornettes inventées par les forgeurs de HADITHS qui ont voulu couvrir le CRIME de YAZID et de ses troupes CONTRE Sidna Al Housseyn,as, le petit fils de Rassoulou Allah, aswaws..

2.- Ensuite, Rassoulou Allah, aswaws, NE décide pas de son propre chef les principes de CULTE, mais il ne fait qu'exécuter ce qu'Allah, Azza wa Jalla, lui Enseigne, et donc, il n'a pas besoin de ce que lui disent les Rabbins, d'autant plus qu'il y en avait aussi à Mecqua et qu'il n'avait pas à attendre de venir à Médine pour connaître les juifs, et le calendrier de leur fêtes religieuses !!!

3.- Mais ce que les GOGOS boivent sans sourciller, car leur raison est tétanisée par Boukhari, dans son recueil truffé de faux hadiths à 50% ( 70% des références de Boukhari sont les faussaires, Abou Houreyra, Aicha, Amr Ibn Al 'As, Anas Ibn Malek, connus pour être non crédibles et hargneux).

Pour preuve, vous allez trouver dans Souyouti une liste impressionnante de ces faux hadiths ( 14 volumes).

Mais prenez par exemple ce faux hadith, illustre asséné dans les prêches et dans les émissions Télévisions, comme IQRA, la chaîne de propagande de la secte hérétique wahabie:

" Si Allah, me prête vie, je jeûnerai l'année prochaine, le 9 ou le 11 Mouharrem, pour ne point imiter les juifs !"
Or,
a) le calendrier que nous suivons actuellement n'a été instauré par Omar, qu'après le décès de Prophète, aswaws !
b) Le Prophète a vécu à Médine durant 10 années, complètes, et AUCUN hadith, avec source crédible, ne rapporte qu'il aurait jeûné ni le 10, ni le 9, ni le 11, sinon les hadiths TARDIFS inventés par les Omeyades durant le règne de Yazid Al mal'oun, le maudit, pour couvrir leur FORFAIT et transformer un JOUR de DEUIL, en un jour de FESTIVITES au motif qu'il viendrait célébrer une sortie d'Egypte par les banou Isra'il, qui correspond en fait à un évènement NON célébré par les juifs, sinon lors de la fête de PESSAH, et en tous cas, pas, par un jeune !!!


Citation:
La Pâque juive (en hébreu: פסח, Pessa'h «Il passa [par-dessus]», lat. pascha, yiddish Peysah'), également appelée Zman Heroutenou (Le Temps de notre liberté), 'Hag HaMatzot (la fête des azymes), ou 'Hag HaAviv (la fête du printemps, plutôt traduite par fête du blé chez les Karaïtes), est une fête juive de 7 jours (8 jours en dehors de la terre d'Israël).

Elle commence le 15 Nissan (qui correspond en 2007 à la veille du 2 avril) au 22 Nissan. Elle commémore l'Exode des Hébreux hors d'Égypte. Ainsi que le décrit le Livre de l'Exode.
Pessa'h marque la "naissance" des enfants d'Israël, dont est issu le peuple Juif, les ancêtres des Juifs ayant été libérés du joug pharaonique et désormais libres de suivre les voies et prescriptions de Dieu.

Lois religieuses relatives à cette fête
Les principaux commandements associés à cette fête sont :
1 - l'interdiction de manger toute nourriture contenant de la levure ('Hametz) pendant la fête,
2 - le commandement de manger des matzot, c’est-à-dire du pain n'ayant pas levé (azyme),
3 - le récit de la sortie d'Égypte et l'évocation des miracles qui s'y sont déroulés.

D'autres coutumes associées à Pessa'h incluent de manger différents mets traditionnels dont des herbes amères pour rappeler l'amertume des esclaves hébreux lors des Seders. Le Jeûne des premiers-nés a également été institué pour rappeler la dernière plaie d'Égypte qui a vu la mort de tous les premiers-nés égyptiens.

Avant Gamaliel II, le commandement essentiel était de faire le sacrifice de l'agneau pascal, le 14 (Pleine Lune) du mois de Nissan, et de le consommer le soir-même.

Interdiction de consommer du 'Hametz
Pessa'h se caractérise par l'interdiction de consommation de nourriture levée appelée « 'Hametz » (pains, pâtes, certains gâteaux...). Durant les 8 jours de fête, seule la consommation de pain azyme appelé « Matza » (galette préparée à base de farine et d'eau) est autorisée.
Alors que beaucoup d'explications sont données pour le fait de manger des matzot et des pains non levés, la plus populaire est que cela est fait pour rappeler le pain que les Hébreux mangèrent lors de l'Exode car, selon le récit, dans leur hâte de quitter l'Égypte, ils n'avaient pas eu le temps de laisser le pain lever.

Évidemment l'inculture aidant, les imams PERROQUETS, sans science, ni conscience pérennisent le FAUX dans nos mosquées au point où aujourd'hui, remettre en cause IRRATIONALITÉ des hadiths INVENTES, risque de faire de vous des "hérétiques" !!!

Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme

Que ceux qui montent en chaire pour disséminer le faux et travestir L'HISTOIRE, sachent qu'ils se préparent une place en ENFER !

C'est avec des imams de ce genre que nous FABRIQUONS des ROBOTS KAMIKAZES contre les seuls musulmans doués de raison et amoureux d'Allah et de Son Prophète, aswaws.


Le calendrier hégirien

Le calendrier hégirien a débuté un vendredi 16 juillet 622 de l’ère chrétienne. ( correspondant au 1 Mouharrem)
Mais, ce n’est pas ce jour-là précisément que le calendrier hégirien a été fixé. Le prophète Mohamed (âlih eçalat wessalam) et toute la communauté musulmane ont continué à calculer le temps comme ils le faisaient auparavant. C’est à dire avec les mois, qui sont les mêmes que ceux que nous connaissons encore aujourd’hui : Moharram, Safar, Rabi’1, Rabi’2, etc… C’était des mois usuels bien avant l’Islam. Mais, il semblerait, que l’année de référence, était cette célèbre année de l’éléphant : âam el-fil, qui a vu d’ailleurs la naissance de Sayidna Mohamed. Elle correspond à l’an 571 après J-C.
C’est bien plus tard, durant le Califat, la Khilafa de Omar Ibn Al-Khattab que le besoin d’un calendrier commun s’est fait sentir. A cette époque, l’Etat musulman s’était déjà considérablement étendu : en Arabie, Egypte, Syrie, Palestine, Irak, Iran, et ce n’était que le début, encore.
Les nouvelles provinces conquises, avaient chacune son propre système de calcul du temps; pour les unes c’était le calendrier romain, pour les autres le calendrier perse, pour d’autres encore, c’était parfois un simple calendrier local. Alors, pour faciliter les échanges et le commerce, il fallait à tout prix mettre tout le monde en conformité. Et c’est au cours de la seizième année de l’Hégire, que Omar Ibn Al-Khattab a demandé de choisir une date qui serait un nouveau point de départ d’un calendrier entièrement musulman.

Certains ont suggéré comme date de référence, la naissance du Prophète, cela faisait 69 ans déjà. D’autres ont demandé que ce soit plutôt la date de la Révélation «Alwah’y» qui s’était produite 29 ans plus tôt. [i][b][color=blue]Et c’est Sayidouna Ali Ibn Abi Taleb, qui a conseillé de choisir la date de la Hijra, pour sa fiabilité. C’était la date la plus proche, cela faisait à peine seize ans et il était possible de ce fait de faire facilement le décompte, de retrouver tous les fils de l’histoire précédente, et de les replacer dans ce nouveau calendrier, qui a en vérité commencé le premier Moharram de cette seizième année de l’hégire. C’était en l’an 637 de l’ère chrétienne.

C’est ainsi que depuis cette date le monde musulman connaît ce calendrier Hégirien.
----------

Maintenant voyons à quoi correspond donc la date du 10 Mouharrem 622, (26 Juillet 622), qui serait donc cette date quand Rassoulou Allah, aswaws, selon les FAUX hadiths, aurait toujours selon les Khourafate (historiettes érigées en hadiths), le jour de Achoura et correspondrait au jeûne des Juifs célébrant la sortie d'Egypte !

Citation:
Convertisseur de dates

Vous avez sélectionné:

Vendredi, 26 juillet, 0622 (10 Mouharrem 622 H)

La date juive correspondante est:
Av 10, 4382*
Hebrew Date Converter
http://www.hebcal.com/converter/?gd=26&gm=7&gy=622&g2h=Compute+Hebrew+Date&hd=5&hm=Tevet&hy=5770
WARNING: Results for year 1752 C.E. and before may not be accurate. Hebcal does not take into account a correction of ten days that was introduced by Pope Gregory XIII known as the Gregorian Reformation. For more information, read about the adoption of the Gregorian Calendar.

26 July 0622 = 10th of Av, 4382
י׳ בְּאָב שפ״ב


Tu constateras que cette date du 10 Mouharrem, an 1 Hijri, ou PSEUDO ACHOURA jeûne OMEYADE et NACIBIS, se situe en ETE, le 26 Juillet 622 C. E. ( et non au PRINTEMPS, quand les juifs célèbrent la sortie d'Egypte qui a bien eu lieu au PRINTEMPS, et que célèbrent les juifs Sépharades avec la MOUNA.....)

Avec le lien suivant : http://prayer.al-islam.com/convert.asp?l=frn
Le Samedi 10 Mouharram 01 H, correspond au 24 juillet 622 ère grégorienne

Samedi
10
Muharram
1

24
Juillet
622

Date grégorienne:
Jour
* 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Mois
* Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Année
*

Date hégirienne:
Jour
* 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Mois
* Muharram Safar Rabî`-Al-'Awwal Rabî`-Ath-Thânî Jumâda-Al-‘Awwal Jumâda-Ath-Thânî Rajab Cha`bân Ramadan Chawwâl Dhul-Qa`da Dhul-Hijja
Année
*
2.- ou bien prenons ce convertisseur de date, pour voir quand Rassoulou Allah, aswaws, a émigré à MEDINE . HIJRA
http://www.aly-abbara.com/utilitaires/calendrier/calendrier_hijir.html

Conversion d'une date du calendrier Julien-Grégorien
en date du calendrier Hégire Arabe
Introduisez une date du calendrier julien ou grégorien
Jour : Mois : Année
AAAA
26 juillet 622 = 11 Mouharram an 1 Hijri


Nous constatons que la date d'émigration correspond à fin JUILLET 622, et en aucun cas, au printemps 622, qui correspond à la date de Pessah, de la pâque juive.
- Considérons ce que disent certains historiens, qui fixent la date d'émigration au début de Rabi3a athani, 622, et voyons à quoi cela correspond-il selon le calendrier grégorien.
Conversion d'une date du calendrier Hégire Arabe
en date du calendrier Julien-Grégorien
Introduisez une date du calendrier Hégire Arabe
Jour : Mois : Année
AAAA
10. 04 (rabi3a athani) 01 = Vendredi 22 octobre 622

أشهر التقويم الهجري

1- محرم

2- صفر

3- ربيع الأول

4- ربيع الثاني

5- جمادى الأول

6- جمادى الثاني

7- Rajab

8- Cha'ban

9- Ramadanl

10- Chawwal

11- Dhou Al-qi'da

12- Dhou Al-Hijja
Faisons la même opération, et testons avec le 10 Rabia al-Awwal (3) de l'an 01 H, nous obtenons mercredi 22 septembre 622.

Création : Dr Aly Abbara (د.علي عبارة)


Mettons la date de l'assassinat de Sidna Al Housseyn, par les mercenaires de Yazid Ibn Mou3awiya à KERBALA, le 10 Mouharram, 61 H.
Nous allons constater cette fois, que le calendrier Grégorien nous donne le 10 octobre 680.

Vous constaterez sans difficulté que cette fois-ci le 10 Mouharram, 680 ou même 681, correspondent bien à l'assassinat de Sayidouna Al Husseyn, as, et en AUCUN CAS, à la fallacie de l'Emigration de Rassoulou Allah, aswaws, effectuée en ETE (Juillet) , ni à la sortie d'Egypte, célébrée au PRINTEMPS -MARS -AVRIL.....

Cette date correspond malheureusement à l'ASSASSINAT de Sayidouna Al Housseyn, as, et la tentative de FALSIFICATION de l'Histoire ne peut tromper que les ZOZOS habituels.





Citation:
At Tawba, 9.
إِنَّمَا النَّسِيءُ زِيَادَةٌ فِي الْكُفْرِ يُضَلُّ بِهِ الَّذِينَ كَفَرُوا يُحِلُّونَهُ عَامًا وَيُحَرِّمُونَهُ عَامًا لِيُوَاطِئُوا عِدَّةَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ فَيُحِلُّوا مَا حَرَّمَ اللَّهُ زُيِّنَ لَهُمْ سُوءُ أَعْمَالِهِمْ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ

.[37] Le report d'un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance. Par là, les mécréants sont égarés: une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré, afin d'ajuster le nombre de mois qu'Allah a fait sacrés. Ainsi rendent-ils profane ce qu'Allah a fait sacré. Leurs méfaits leurs sont enjolivés. Et Allah ne guide pas les gens mécréants.

[38] Ô vous qui croyez! Qu'avez-vous? Lorsque l'on vous a dit: "Elancez-vous dans le sentier d'Allah"; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l'Au-delà? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l'Au-delà!

A noter que le convertisseur de calendrier islamique ne devrait pas être utilisé avant l'an 10 AH (631/32 CE), l'année quand fut abolie l'intercalation du mois intermédiaire supplémentaire (13 ième mois) (Nissan), conformément au Coran (Qur’ān, sūra 9:36-37).

En effet, avant cette date, un mois intercalaire était rajouté tous les deux ou trois ans pour maintenir une équivalence entre les deux calendriers solaires et lunaires, et ainsi se caler sur les saisons.
Comme l'adoption des schémas intercalaires est peu certaine, les reconstructions de calendrier avant donc le 10 AH, demeurent hypothétiques.

Aussi, les calendriers occidentaux cités pour les principaux évènements islamiques, comme la Hijra, la bataille de Badr, de Ouhoud, des Tranchées, devraient être prises avec les précautions d'usage, et présenter un, deux et même trois mois lunaires d'erreurs.

http://www.phys.uu.nl/~vgent/islam/islam_tabcal.htm

Wa ALLAHOU A3lem,
Allahouma Sali 3ala Sayidina wa Djadouna Mouhamad, wa Alihi Attayibin Attahirin, wa men Ittaba3ahoum bi ihsanin ila Yawmi edine.

Sayed Abdel Madjid AIT SAADI (pseudos ithviriw- solange- madjid)[/QUOTE]

Assalam;

Qu'Allah accepte vos condoléances pour le martyr de Sayed Aba Abdellalh, Sayed al Husseyn, chabab ahl el Jenna, que certains veulent faire oublier, pour lui substituer un évènement qui n'a JAMAIS eu lieu à la même date, à savoir l'émigration de Rassoulou Allah, avec le guide professionnel Abi bekr, (rien à voir avec Ibn abiQouhafa, le futur calife, et père d'Aïcha qui était déjà à Médine, qu'il avait rejointe avec Omar.

Rien à voir aussi avec la PÂQUE juive, qui célèbre la sorte d'Egypte, qui a eu lieu au printemps.

Assalamou 'ala al Husseyn,
Assalamou 'ala awled Al Husseyn,
Assalamou 'ala ashâb al Husseyn,
Assalâmou 'ala al'arwâhi allatî hellet bifinâ'ika.

Allahuma Salli 'ala Mouhamadin wa 'ala âlihi attyibîn attâhirîn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Sam 18 Déc - 6:54

ithviriw a écrit:
Mais prenez par exemple ce faux hadith, illustre asséné dans les prêches et dans les émissions Télévisions, comme IQRA, la chaîne de propagande de la secte hérétique wahabie:

" Si Allah, me prête vie, je jeûnerai l'année prochaine, le 9 ou le 11 Mouharrem, pour ne point imiter les juifs !"
Or,
a) le calendrier que nous suivons actuellement n'a été instauré par Omar, qu'après le décès de Prophète, aswaws !


Juste aprés il dit:

Citation :
Le prophète Mohamed (âlih eçalat wessalam) et toute la communauté musulmane ont continué à calculer le temps comme ils le faisaient auparavant. C’est à dire avec les mois, qui sont les mêmes que ceux que nous connaissons encore aujourd’hui : Moharram, Safar, Rabi’1, Rabi’2, etc

Allez comprendre quelque chose
Apparement la contradiction est une maladie intrinseque du cerveau imamite

Sinon comment expliquer yarham babakum aprés tous ces longs calculs pour demontrer que le 01 Muharram ne correspond pas à la fete juive, Monsieur Ithviriw detruit tout ces demonstrations par une seule phrase

Citation :
Comme l'adoption des schémas intercalaires est peu certaine, les reconstructions de calendrier avant donc le 10 AH, demeurent hypothétiques

En d'autre termes, dire qu'une telle date avant 10 Hégire correspondait à telle date du calendrier gregorien ou juif n'est qu'une hypothese à cause du Nasi'e (le mois intercalaire)
y'a -t-il un seul imamite qui peu poster un seul message sans qu'il se contredit dans le meme message???

Traduction google (l'originale est en bas):

Le jeûne de 'Achoura a été prescrite avant le jeûne du Ramadan. Les Juifs, il a observé et ainsi de fait le peuple de l'Arabie avant l'aube de l'Islam.

Elle est liée par l'Imam Bukhari sur l'autorité d'Ibn-i-Abbas que lorsque le Prophète (sallallâhou Sallaho et salut soient) est venu à Médine, il trouva que les Juifs observé le jeûne de 'Achoura. Il a demandé à ce sujet d'eux et on m'a dit que c'était le jour où Dieu a délivré les enfants d'Israël de l'ennemi et Moïse utilisé pour garder un jeûne comme une expression de gratitude envers le Tout-Puissant. Le Prophète (sallallâhou Sallaho et salut soient) alors, a fait remarquer que «Moïse a une plus grande demande sur moi que sur vous, et il jeûna ce jour et ordonna à ses disciples à faire de même.

Il est également mentionné dans musulmane que c'est un jour le plus important. Ce jour-là Dieu avait livré Moïse et les siens et se noya Pharaon et ses hommes. Moïse a jeûné sur elle en action de grâces. Imam Bukhari ajoute qu'il est rapporté par Abou Bishr: ". Nous gardons aussi rapide qu'un signe de respect à Moïse"

Mais le célèbre mathématicien Abu Rehan Beruni en cause la véracité de ces rapports sur la base d'une étude comparative des calendriers juif et arabe. Il écrit:... "Il est dit que« Assur est un mot hébreu qui est devenu 'Achoura en arabe, il représente le dixième jour du mois juif de Tisri Le jeûne observé ce jour est appelé jour du Yom Kippour, il est venu à être incorporés dans le monde arabe Calendrier et le nom a été donné à la dixième jour du premier mois de leur année de la même manière dans laquelle il désigne le dixième jour du premier mois du calendrier juif. Il a été institué comme un jour de jeûne chez les les musulmans de la première année de la migration. Plus tard, quand le jeûne a été prescrit dans le mois de Ramadan, il a été abandonné. Une tradition veut que lorsque le Prophète vint à Médine et a vu que les Juifs observé le jeûne de 'Achoura, il demanda à ce sujet et on m'a dit que c'était le jour où Dieu s'était noyé Pharaon et son peuple et remis à Moïse et ses disciples d'eux, et Moïse l'habitude de jeûner il en action de grâces. Le Prophète, puis, a fait remarquer que Moïse avait une plus grande demande sur lui que sur eux et il jeûna ce jour et ordonna à ses disciples à faire de même. Quand le jeûne du Ramadan a été prescrit, le Prophète ni enjoint le jeûne de 'Achoura, ni le lui interdisaient.

Mais ce rapport est fallacieux et ne pas résister à l'épreuve de l'enquête. Le premier jour du mois de Muharram dans la première année de l'Hégire (Migration) était un vendredi, ce qui correspond au 16 Tamuz, 933 (AE). Par contre il, le premier jour de cette année parmi les Juifs était un dimanche, le 12 Awwal qui correspond au 29 Safar. Ainsi, le jeûne de l'Achoura aurait dû tomber le mardi, le 9 Rabi-ul-Awwal, tandis que les migrations ont eu lieu pendant la première moitié de ce mois. Les deux dates, en tout cas, ne correspondent pas les uns aux autres. "

Il ajoute: "L'argument selon lequel ce jour-là Dieu avait noyé le Pharaon, aussi, n'est pas supporté par ce qui est donné dans la Torah Le cas de la noyade du Pharaon avait eu lieu, selon la Torah, le 21 Nisan. , qui est le septième jour de la fête de Pâque. Le premier jeûne de la Pâque juive, après l'arrivée du Prophète à Médine, a eu lieu le mardi, le 22 Azhar 933 qui correspond au 17e jour de Ramadan. Ce rapport est aussi, donc sans fondement. "

Avec le respect dû à la bourse de Beruni, il est clair qu'il a construit sa thèse en totalité sur des conjectures. Il a, par exemple, supposer que le discours rapporté par Ibn-i-Abbas et d'autres compagnons ont eu lieu sur le premier jour de l'arrivée du Prophète à Médine comme il ressort de son observation, «quand le Prophète sacré est venu à Médine ou il est entré. "

Cette erreur est due à l'ignorance de la science des traditions et du mode de la sainte Compagnon de la narration, d'innombrables exemples qui sont disponibles dans les Traditions. Par exemple, il est lié par Malik bin Anas: «Lorsque le Prophète vint à Médine et (vu que) il y avait deux jours que les habitants de ce lieu célèbre des festivals, il s'est enquis de leur importance (Les gens de Médine) dit. «Ce sont nos jours d'amusement et de divertissement pendant les jours du paganisme. Le Prophète a alors,, a fait observer, «Dieu vous a donné deux jours de mieux à leur place, 'Id-ul-Fitr et' Id-ul-Adha».

Maintenant, ce que ce sera bon pour toute personne de déduire de la Tradition qui précède que l'arrivée du Prophète à Médine a eu lieu le même jour que c'était le jour de la fête dans cette ville, et à passer à la question de la véracité de la tradition sur le motif qu'elle n'était pas chronométriquement possible? Des erreurs similaires d'interprétation ont été réalisés dans le respect des traditions d'autres aussi, comme celle relative à la pollinisation dans les palmiers-dattiers.

Commentant l'argument avancé par Beruni, Allama Ibn-i-Hajr Asqallani dit,

"Il a du mal à accepter la tradition en raison de l'incompréhension que lorsque le Prophète est arrivé à Médine, il a vu les Juifs dans l'État de garder le jeûne de 'Achoura tout, en fait, il était au mois de Rabi-ul-Awwal que le Prophète était venu à Médine. La réponse à cela est qu'il a commis une erreur dans l'interprétation de la tradition. Ce que la tradition signifie réellement est que le Prophète est venu à connaître du jeûne de 'Achoura seulement quand il avait émigré à Médine et fait son enquête, pour la première fois, après avoir atteint là-bas. En d'autres termes, le Prophète, quand il est venu à Médine et y est resté jusqu'en 'Achoura, a révélé que les Juifs jeûnaient ce jour-là. "

Il ne reste pas de contradiction chronologique après l'explication Allama Asqallani, dans la tradition en ce qui concerne le jeûne de 'Achoura.

La deuxième idée fausse en vertu de laquelle Beruni travaux est que le jeûne de 'Achoura mentionné dans la Tradition signifie le dixième jour du mois juif de Tisri

qui est aussi connu sous le nom de Yom Kippour ou de l'expiation et rapide est observée par

avec une plus grande cérémonie que tout autre rapide. Mais il n'y a rien dans la tradition pour justifier une telle conclusion, et il n'est pas non plus pris en charge par la Torah, car la rapide de l'expiation a été institué en expiation d'un péché mortel et observée comme une journée de pénitence et de deuil.

Le Jour de l'Expiation, qui est le dixième jour du septième mois de Tisri, est fait référence dans ces mots dans le troisième livre de Moïse appelé, le Lévitique:

"Et ce sera une loi perpétuelle pour vous le dis, que dans le septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, et ne pas travailler du tout, que ce soit l'un de vos propre pays, ou d'un étranger qui séjourne au milieu de vous: car ce jour est le prêtre fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier, afin que vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel il sera un sabbat de repos, et vous affligerez. vos âmes, par une loi perpétuelle "(Lévitique 16:29-31)

A un autre endroit, dans le même livre, il est dit: «Et le Seigneur parla à Moïse, en disant aussi le dixième jour de ce septième mois il y aura un jour des expiations: elle doit être une sainte convocation, vous, et vous humilierez vos âmes, et d'offrir un sacrifice fait par feu à l'Éternel Et vous ne ferez aucun ouvrage ce jour même;. car c'est le jour des expiations pour faire l'expiation pour vous devant le Seigneur ton Dieu ». (Lévitique 23:26-28)

De même, dans le Livre des Nombres, il est énoncé: «Et vous avez le dixième jour de ce septième mois une sainte convocation, et vous affligerez vos âmes; vous ne ferez aucune oeuvre servile."

D'autre part, il se produit de façon explicite dans les traditions que le jour de 'Achoura (sur lequel les musulmans sont exhortés à rapide) était un jour de joie chez les Juifs. Comme Imam Bukhari a rapporté sous l'autorité d'Abu Musa Ashari, les Juifs qu'il considérait être un jour de l'Aïd et il a été en le voyant que le saint prophète a informé ses compagnons aussi pour maintenir vite sur elle.

Dans le Sahih Muslim, aussi, elle est liée de Ben Qais musulmans que les hommes de bonne-faire observer le jeûne de l'Achoura et célébré comme le jour de l'Aïd, avec leurs femmes qui portent le meilleur des vêtements et des ornements. Le Prophète, en le voyant, nous a dit, "Vous devriez aussi vite sur cette journée."

Il est, en outre, liés par Ben Koraib S'ad d'Omar ben el-Khattab qui, "Le Jour du Jugement Dieu vous demandera seulement deux jeûnes, les jeûnes de Ramadan et le jeûne du jour de la parure (c.-à- 'Achoura). "

À la lumière des faits ci-dessus, il sera faux de dire que 'Achoura est le jour du Grand Pardon. S'il en était ainsi, il aurait été un jour de lamentation et de mortification, tandis que 'Achoura, comme mentionné dans la tradition, est un jour de joie et de décoration.

La même erreur est partagée par un certain nombre de chercheurs occidentaux. Comme par exemple, Abraham Katish observe sur la Journée de Attonement dans son livre intitulé, «Le judaïsme dans l'islam», que «Mohammad, au début, il a institué comme un jour de jeûne pour les musulmans."

L'affirmation des Juifs eux-mêmes de 'Achoura que c'était le jour où Dieu a délivré les Israélites de leurs ennemis suffit de mettre au repos tous les doutes à cet égard. Dans la Torah, il a été mentionné à plusieurs reprises que Abib, qui sera plus tard connue sous le nom Nisan. A propos de Abib, nous lisons dans Dairatul M'aarif, "c'est un mot hébreu qui signifie« vert ». C'est le nom du premier mois de l'année hébraïque. Ce nom lui fut donné par Moïse et il correspond à peu près à la mois d'avril. Quand les Juifs furent exilés à Babylone, ils ont changé son nom à Nisan, qui signifie «le mois des fleurs." Leur 'Id-ul-Fateer (Pâque) est également maintenue dans le milieu. "

Beruni, aussi, a admis qu'il est erroné de supposer que le Jour du Grand Pardon signifié le jour où Dieu s'était noyé Pharaon et ses hommes. Il dit: «Leur affirmation selon laquelle en ce jour Dieu s'était noyé Pharaon est opposé à ce qui est dit dans la Torah, car l'événement de la noyade a eu lieu le 21 de Nisan, qui est le septième jour de Ayam-ul-Fateer (Pâque) . Il est énoncé dans la Torah (Exode 12: 18): «Dans le premier mois, le quatorzième jour du mois au pain soir, vous mangerez des pains sans, jusqu'à la vingt et unième jour du mois au même». "

Nous concluons donc que «l'Achoura, qui est mentionné dans les traditions rapporté par Ibn-i-Abbas et d'autres et quel jour les musulmans ont été exhortés à jeûner et a été inclus parmi les fonctions quasi-obligatoire dans l'islam avant le jeûne du Ramadan a été prescrit, correspond, dans la plus grande mesure, à la date qui tombe au milieu du mois hébraïque d'Abib, dont le nom a été changé à Nisan par les Juifs pendant la durée de leur exil à Babylone et fut célébré par eux comme un 'Id et un événement de jeûne et de divertissement. Il a été ce jour-là que les Israélites étaient sortis d'Egypte et le Pharaon s'est noyé. Dans le second livre de Moïse, il est lié: "Et Moïse dit au peuple: Souvenez-ce jour où vous êtes sortis d'Egypte, de la maison de servitude, car par la force de la main du Seigneur vous a fait sortir de cet endroit; il n'y aura pas de pain au levain être mangé. Ce jour est venu vous dans le mois des épis. " (Exode 13: 3-4)

En somme, le consensus général parmi les théologiens musulmans et érudits religieux, c'est que 'Achoura est tombé sur le dixième jour du mois de Muharram arabes dans la deuxième année de la migration et qu'il avait ensuite été annulée par le Ramadan.

En outre, toute tentative visant à rendre le Lunar Arabian Calendrier correspondent au calendrier solaire juive peut, au mieux, être seulement hypothétique. La coutume antique de Nasi a également pris un coup de main en ajoutant à la confusion. [color=#000]Cette pratique était assez courante en Arabie, à la fois avant et après l'avènement de l'islam, jusqu'à ce qu'elle était interdite par l'injonction coranique qui dit: report d'un mois est de seulement un excès d'incrédulité, par lequel ceux qui ont mécru sont trompés. </FONT>(Ix, 37)

A l'occasion de l'adieu Hajj, le Saint Prophète avait déclaré, «Le temps est de retour à l'état initial à celui obtenu quand le ciel et la terre ont été créés". Ces mots ont été de l'inspiration divine de l'arrangement arabes du temps en jours, semaines, mois et années a été changé si souvent qu'elle ne pouvait pas être invoqué ni restauré dans sa forme originale par le calcul mathématique. Il est donc incorrect de remettre en question l'authenticité des traditions successifs sur la seule base d'un calendrier irrégulier et inconstant.


l'original en anglais

The fast of 'Ashura was prescribed before the fasts of Ramadan. The Jews observed it and so did the people of Arabia before the dawn of Islam.

It is related by Imam Bukhari on the authority of Ibn-i-Abbas that when the Prophet (Sallaho Alaihe Wassallam) came to Madinah he found that the Jews observed the fast of 'Ashura. He enquired about it from them and was told that it was the day on which God had delivered the Children of Israel from the enemy and Moses used to keep a fast on it as an expression of gratitude to the Almighty. The Prophet (Sallaho Alaihe Wassallam) thereupon, remarked that 'Moses has a greater claim upon me than upon you,' and he fasted on that day and instructed his followers to do the same.

It is also mentioned in Muslim that it is a most important day. On this day God had delivered Moses and his followers and drowned Pharaoh and his men. Moses fasted on it in thanksgiving. Imam Bukhari adds that it is related by Abu Bishr: "We also keep fast as a token of respect to Moses."

But the celebrated mathematician Abu Rehan Beruni challenged the veracity of these reports on the basis of a comparative study of the Jewish and Arabian Calendars. He writes: "It is said that 'Ashur is a Hebrew word which has become 'Ashura in Arabic. It stands for the tenth day of the Jewish month of Tisri. The fast observed on this day is called Yom Kippur. It came to be incorporated in the Arab Calendar and the name was given to the tenth day of the first month of their year in the same way in which it denoted the tenth day of the first month of the Jewish Calendar. It was instituted as a day of fasting among the Muslims in the first year of Migration. Later, when fasting was enjoined in the month of Ramadan it was dropped. A Tradition has it that when the Prophet came to Madinah and saw that the Jews observed the fast of 'Ashura he enquired about it and was told that it was the day on which God had drowned Pharaoh and his people and delivered Moses and his followers from them, and Moses used to fast on it in thanksgiving. The Prophet, then, remarked that Moses had a greater claim upon him than upon them and he fasted on that day and instructed his followers to do the same. When the fasts of Ramadan were prescribed, the Prophet neither enjoined the fast of 'Ashura nor forbade it.

But this report is fallacious and does not stand the test of enquiry. The first day of the month of Muharram in the first year of Hijrah (Migration) was Friday, which corresponds to the 16th of Tamuz, 933 (A.E.). As against it, the first day of that year among the Jews was Sunday, the 12th of Awwal which corresponds to the 29th of Safar. Hence, the fast of Ashura should have fallen on Tuesday, the 9th of Rabi-ul-Awwal, while the Migration had taken place during the first half of that month. The two dates, at any rate, do not correspond to each other."

He adds: "The contention that on this day God had drowned the Pharaoh, too, is not supported by what is given in the Torah. The event of the drowning of the Pharaoh had taken place, according to Torah, on the 21st of Nisan, which is the seventh day of the festival of Passover. The first Jewish fast of Passover, after the arrival of the Prophet in Madinah, occurred on Tuesday, the 22nd of Azhar 933 which corresponds to the 17th of Ramadan. This report also is, therefore, without a foundation."

With due respect to the scholarship of Beruni, it is clear that he has built his thesis wholly on conjecture. He has, for instance, surmised that the talk reported by Ibn-i-Abbas and other Companions had taken place on the very first day of the Prophet's arrival in Madinah as is evident from his observation, "when the sacred Prophet came to Madinah or entered it."

This misconception is due to the ignorance of the science of Traditions and of the holy Companion's mode of narration, innumerable instances of which are available in the Traditions. For example, it is related by Anas bin Malik: "When the Prophet came to Madinah and (saw that) there were two days which the people of that place celebrated as festivals he enquired about their significance. (The people of Madinah) told, 'These were our days of fun and entertainment during the days of Paganism.' The Prophet, thereupon, observed, 'God has given you two better days in their place, 'Id-ul-Fitr and 'Id-ul-Adha'."

Now, will it be proper for anyone to infer from the above Tradition that the arrival of the Prophet in Madinah took place on the same day that was the day of celebration in that town, and to proceed to question the veracity of the Tradition on the ground that it was not chronometrically possible? Similar errors of interpretation have been made in respect of other traditions as well, like the one relating to pollination in date palms.

Commenting on the argument advanced by Beruni, Allama Ibn-i-Hajr Asqallani says,

"He found it difficult to accept the tradition due to the misunderstanding that when the Prophet arrived in Madinah he saw the Jews in the state of keeping the fast of 'Ashura while, in fact, it was in the month of Rabi-ul-Awwal that the Prophet had come to Madinah. The answer to it is that he has erred in the interpretation of the tradition. What the tradition actually means is that the Prophet came to know of the fast of 'Ashura only when he had migrated to Madinah and made his enquiry, for the first time, after he had reached there. In other words, the Prophet, when he came to Madinah and stayed there till 'Ashura, found that the Jews fasted on that day."

There is left no chronological contradiction after Allama Asqallani's explanation, in the Tradition regarding the fast of 'Ashura.

The second misconception under which Beruni labors is that the fast of 'Ashura mentioned in the Tradition signifies the tenth day of the Jewish month of Tisri

which is also known as Yom Kippur or the Fast of Atonement and is observed by

them with greater ceremony than any other fast. But there is nothing in the tradition to warrant such a conclusion, and it is also not supported by the Torah because the Fast of Atonement was instituted in expiation of a mortal sin and observed as a day of penance and mourning.

The Day of Atonement, which is the tenth day of the seventh month of Tisri, is referred to in these words in the Third Book of Moses called, Leviticus:

"And this will be a statute for ever unto you; that in the seventh month, on the tenth day of the month, ye shall afflict your souls, and do no work at all, whether it be one of your own country, or a stranger who sojourneth among you: for on that day shall the priest make an atonement for you, to cleanse you, that ye may be clean from all your sins before the Lord. It shall be a sabbath of rest unto you, and ye shall afflict your souls, by a statute forever" (Lev. 16:29-31)

At another place, in the same Book, it is said: "And the Lord spoke unto Moses, saying, also on the tenth day of this seventh month there shall be a day of atonement: it shall be a holy convocation unto you; and ye shall afflict your souls, and offer an offering made by fire unto the Lord. And ye shall do no work in that same day; for it is a day of atonement to make an atonement for you before the Lord your God." (Lev. 23:26-28)

Similarly, in the Book of Numbers, it is set forth: "And ye shall have on the tenth day of this seventh month a holy convocation; and ye shall afflict your souls; ye shall not do any work therein."

On the other hand, it explicitly occurs in the traditions that the day of 'Ashura (on which the Muslims are enjoined to fast) was a day of rejoicing among the Jews. As Imam Bukhari has related it on the authority of Abu Musa Ashari, the Jews regarded it to be a day of Eid and it was on seeing it that the holy Prophet advised his Companions also to keep fast on it.

In Saheeh Muslim, also, it is related from Qais bin Muslim that men of good-doing observed the fast of Ashura and celebrated it as the day of Eid, with their women wearing the best of clothes and ornaments. The Prophet, on seeing it, said to us, "You should also fast on this day."

It is, further, related by Koraib bin S'ad from Omar bin el-Khattab that, "On the Day of Judgment God will ask you only about two fasts, the fasts of Ramadan and the fast of the day of adornment (i.e., 'Ashura)."

In the light of the facts given above, it will be incorrect to say that 'Ashura is the Day of Atonement. Were it so, it would have been a day of lamentation and mortification while 'Ashura, as mentioned in the tradition, is a day of merriment and decoration.

The same fallacy is shared by a number of Western scholars as well. As for instance, Abraham Katish observes about the Day of Attonement in his book entitled, 'Judaism in Islam,' that "Mohammad, in the beginning, instituted it as a day of fasting for Muslims."

The assertion of the Jews themselves about 'Ashura that it was the day on which God had delivered the Israelites from their enemies is enough to set at rest all doubts in this connection. In the Torah it has been repeatedly mentioned as Abib which later came to be known as Nisan. About Abib, we read in Dairatul M'aarif, "it is a Hebraic word which means 'green'. It is the name of the first month of the Hebraic year. This name was given to it by Moses and it corresponds nearly to the month of April. When the Jews were exiled in Babylon they changed its name to Nisan, meaning 'the month of flowers.' Their 'Id-ul-Fateer (Passover) is also held in the middle of it."

Beruni, also, has admitted that it is wrong to suppose that the Day of Atonement signified the day on which God had drowned Pharaoh and his men. He says, "Their contention that on this day God had drowned Pharaoh is opposed to what is stated in the Torah because the event of drowning took place on the 21st of Nisan, which is the seventh day of Ayam-ul-Fateer (Passover). It is set forth in Torah (Ex. 12: 18): 'In the first month, on the fourteenth day of the month at even, ye shall eat unleavened bread, until the one and twentieth day of the month at even'."

We, therefore, conclude that 'Ashura, which is mentioned in the traditions related by Ibn-i-Abbas and others and on which day the Muslims have been exhorted to fast and was included among the near-obligatory duties in Islam before the fasts of Ramadan were prescribed, corresponds, in the largest measure, to the day which falls in the middle of the Hebraic month of Abib, whose name was changed to Nisan by the Jews during the period of their exile in Babylon and was celebrated by them as an 'Id and an event of fasting and entertainment. It was on this day that the Israelites had come out of Egypt and the Pharaoh was drowned. In the second Book of Moses it is related: "And Moses said unto the people, Remember this day in which ye came out from Egypt, out of the house of bondage; for by strength of hand the Lord brought you out from this place; there shall no leavened bread be eaten. This day came ye out in the month of Abib." (Ex. 13: 3-4)

In sum, the general consensus among Muslim theologians and religious scholars is that 'Ashura fell on the tenth day of the Arab month of Muharram in the second year of Migration and that it was later annulled by Ramadan.

Besides, any attempt to make the Lunar Arabian Calendar correspond to the Solar Jewish Calendar can, at the best, be only hypothetical. The ancient custom of Nasi has also taken a hand in adding to the confusion. This practice was quite common in Arabia, both before and after the advent of Islam, till it was prohibited by the Qur'anic injunction which reads: Postponement of a month is only an excess of disbelief, whereby those who disbelieve are misled. (ix: 37)

On the occasion of the Farewell Hajj, the holy Prophet had declared, "Time has returned to the original state that obtained when the heavens and the earth were created". These words were of Divine Inspiration for the Arab arrangement of time into days, weeks, months and years had been changed so frequently that it could not be relied upon nor restored to its original form through mathematical calculation. It is, therefore, incorrect to question the authenticity of successive Traditions merely on the basis of an erratic and inconstant Calendar.







.


Dernière édition par Gladiateur le Sam 18 Déc - 7:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Sam 18 Déc - 7:01

Et puis ya si Ithviriw pourquoi tu ne repond pas à ton confrére Forums qui fais des accusations mensongéres graves Mr. Green contre toi en disant que tu croit que le Coran n'est pas falsifié??? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Sam 18 Déc - 14:23

Gladiateur a écrit:
Et puis ya si Ithviriw pourquoi tu ne repond pas à ton confrére Forums qui fais des accusations mensongéres graves Mr. Green contre toi en disant que tu croit que le Coran n'est pas falsifié??? Mr. Green
Assalam;

Les musulmans dont je fais partie, croient en l'impeccabilité du CORAN, quant à toi et aux adorateurs des compagnons, il est vrai que vous suivez Aicha et Omar, qui disent que le CORAN est incomplet.
Pour Aicha, une volaille en a mangé une sourate.
Pour Omar, il affirme que la sourate plus longue que albaqara, a été OUBLIEE... et qu'il aurait dû la réécrire, si tant est qu'il NE connait même pas les sourates révélées.

C'est cela la différence entre ceux qui suivent Rassoulou Allah, aswaws, et ses Ahl el Beyt, as, comme moi, et ceux qui suivent les "compagnons" promus à la faveur d'un PUTSH, seule souna éternelle hez ahl sounate al Khoulafa.

Pour le reste, tu es comme ton maître soustara Ouagouag qui confond singes et porcs comme ceux qui ont suivi Yazid al mal'oun, avec al'abrâr qui ont suivi Sayidou chabâb ahl el Jenna, qu'il DETESTE, pour mériter la patée séoudienne.

Allah yehechrek ma'a men touhibou, omme Ibn Taymiyya almakhzi et les NACIBIS pur jus, comme Ibn Jibrin et les imams wahabis et salafis qui adorent le sionisme et qu'ils défendent à Charm echeikh al Wahabi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Sam 18 Déc - 22:04

ithviriw a écrit:

Les musulmans dont je fais partie, croient en l'impeccabilité du CORAN,.

Ya si Ithviriw ce n'est pas toi qui disait ici dans ce lien

http://www.al-imane.org/forums/showthread.php/9335-au-sujet-du-Coran/page2

Que le coran est falsifié et que ceux qui disent qu'il ne l'ai pas le font par Taqiya??
Entre eux le Coran est falsifié, mais avec les sunnite le coran est impecable
C'est la demonstration majestrale de leur Taqiya.


Citation:


-----> On peut résumer ainsi ce que disent les Chiites à ce sujet, rejoints en fait par les sounis Suyuti, Boukhari, Aicha, Omar Ibn El Khattab, qui nous parlent eux de sourates entières mises au pilori, comme celle de la tétée et de la lapidation.


- Le texte du Coran dont les musulmans disposent n'est pas conforme à ce qui a été Révélé au Prophète Muhammad. Ceux qui ont compilé cette version (c'est-à-dire les Compagnons, parmi lesquels Abu Bakr, Omar et Othmân) ont falsifié ce Texte révélé afin de servir leurs intérêts.

- Des passages et même des sourates entières du Coran contenant, notamment les vertus de Ali et des gens de la famille du Prophète Mouhammad ont été effacés par les "hypocrites" (c'est-à-dire des Compagnons) anti-chiites. An Noûri At Tabrassi affirme que les savants chiites qui renient la falsification du Coran n'agissent que par "taqiyya" (attitude qui a pour but de dissimuler sa foi réelle).

- Selon les Chiites, le texte révélé n'a été compilé sous sa forme originale et dans son intégralité que par Ali. Des membres d'un cercle très fermé de l'élite chiite prétendent connaitre néanmoins le contenu de cette compilation. Mais il n'ont pas le droit de la dévoiler au grand public (même au sein des chiites): Ce n'est que lorsque le douzième imâm infaillible ("le Mahdi", atf,) reviendra parmi les hommes, qu'il dévoilera à nouveau en public la véritable et authentique compilation du Coran.

Il dit encore


Citation:
Tout à fait raison, voici par exemple un verset qui à l'évidence a été COMPOSE à partir de deux versets supposés être distincts et tout à fait séparés.
La grammaire en est la preuve la plus éclatante, en plus de l'intention machiavélique de semer le TROUBLE et d'abuser de la naïveté des lecteurs, qui vont confondre Ahl el beyt, avec les femmes du Prophète, .



وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلَا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الْأُولَىٰ ۖ وَأَقِمْنَ الصَّلَاةَ وَآتِينَ الزَّكَاةَ وَأَطِعْنَ اللَّـهَ وَرَسُولَهُ ۚ إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّـهُ لِيُذْهِبَ عَنكُمُ الرِّجْسَ أَهْلَ الْبَيْتِ وَيُطَهِّرَكُمْ تَطْهِيرًا ﴿٣٣﴾سورة الأحزاب33-33

(31) ô femmes du Prophète! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. (32) Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement. (33) Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d'Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur. (34)
(sourate Al Ahzab -les coalisés- S. 33- v. 31-33)
Pourtant cette confusion ne se pouvait être quand on connait le verset de la moubahala, qui a clairement été démontré quand le Prophète, se présentera devant les chrétiens de Nejren, avec EXCLUSIVEMENT, Ali, comme son nefs (alter-ego), Fatima, , leurs enfants Al-Hacène, et Al Husseyn, ... (sourate Al Ahzab -les coalisés- 33-33)

Lorsqu'on lit les versets en se débarrassant de ses préjugés anti-ahl-el-Beyt, , on est surpris de constater que le discours est adressé EXCLUSIVEMENT aux femmes du Prophète, , pour leur rappeler leur rôle et leurs OBLIGATIONS, discours au FEMININ pluriel, mais soudainement sans crier gare, s'introduit une référence étrange au MASCULIN pluriel, adressée aux Ahl el beyt, as, et de nouveau, sans transition, le verset revient au FEMININ pluriel, après cet INTERMEDE grammatical, pour ne pas dire "idéologique" dans l'esprit de ceux qui ont fait cette collation...

L'idée était de faire croire aux croyants qui ne maitrisent pas la langue arabe, que les Ahl el Beyt, SONT les "femmes du Prophète, ", et au mieux, à la limite Fatima et ses enfants... excluant comme par hasard, Ali, évidemment, voire en réalité Fatima elle-même... et pourquoi pas, leurs enfants, si possible, puisque pour certains grammairiens idéologues, le masculin est là, pour le Prophète, lui-même... sauf que c'est la majorité qui impose le genre... même si....
Le grammairien souni, Al'akad, a bien vu la supercherie, et lui ne s'en est pas laissé compter, même si au-demeurant il n'aime pas tant que cela les chiites... Mais la probité intellectuelle étant, il a reconnu forcé et contraint par sa science d'admettre qu'il y avait anguille sous roche, pour ne pas dire plus.

Mais son intervention qui a devoilé sa croyance et la croyance des chiites envers le coran à provoqué la colere de ses confreres parcequ'il les a devoilé, alors il a supprimé les passages precedents mais trop tard pour lui,ils ont été repris par un autre membre, et a essayé de camoufler mais en realité il n'a fait que confirmer ce qu'il a dit :


Citation:
Ceci dit, malgré les altérations mineures, apportées dans le but d'éliminer ou de jeter le trouble sur la succession du Prophète, ou l'occultation des versets se rapportant à l'imam Ali, en particulier, j'ai clôturé mon propos en donnant la conclusion de l'imam Ali, qui nous enjoint de reconnaitre le Coran tel que fixé par Othmane, comme étant celui auquel il faut s'attacher, et qu'il faut considérer acceptable, jusqu'à ce que le Mehdi attendu, atf, vienne lui, le réécrire.

En effet, il nous a donné l'exemple, puisque durant les six années de son califat, il s'est bien gardé de le remettre en cause, et NUL n'est plus savant que la Porte de la Science, qu'il fut et comme il fut qualifié par le Prophète, lui-même.

Ali, , répondit que le temps n'était pas encore venu de le faire; car corriger le Coran ne ferait que troubler les gens. Il fut dit la même chose aux Imams, seul le Mahdi (le Messie) aura le droit de réintroduire le Coran tel qu'il était au temps du Prophète. (Commentaire d'Al-Qummi: 1067)

Ceci ne veut dire tout simplement qu'une seule chose : La recension d'Othmane entre nos mains, n'altère et ne falsifie absolûment aucun point du Coran, concernant le dogme, l'Unicité d'Allah, ou Ses Commandements, mais elle n'a touché que les seuls points politiques, qui ont divisé la Oumma, et avec lesquels nous vivons depuis Abu Bekr, Omar, et Othmane et que nul ne saurait occulter.

Si la sagesse de l'Emir des Croyants, Ali, suscite notre respect, ses enseignements doivent nous forcer à admettre que nous ne pourrons pas nous cacher la vérité, et c'est bien pourquoi Allah, nous enseigne que "nul ne peut altérer Le Coran", et c'est bien pour cela que les décisions arbitraires d'Othmane, ne peuvent être éternelles, et que subsiste au niveau de ceux des spécialistes aussi bien sounis, (Souyouti, Boukhari) etc.. ou chiites, le souvenir des tentatives vaines des Califes pour tenter d'en altérer, y compris les commandements, comme avec les invraisemblables sourates de la tétée et de la lapidation, selon Omar ibn Al Khattab et Aïcha...
Alors Ya si Ithviriw que reponds tu à Forums avec ses accusations mensongeres contre toi??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Dim 19 Déc - 5:19

Gladiateur a écrit:

Ya si Ithviriw ce n'est pas toi qui disait ici dans ce lien

http://www.al-imane.org/forums/showthread.php/9335-au-sujet-du-Coran/page2

Que le coran est falsifié et que ceux qui disent qu'il ne l'ai pas le font par Taqiya??
e toi??


Il se croit dans une Houzayniat, ou bien parlant à un parterre de Abou Zenki's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Dim 19 Déc - 7:15

Gladiateur a écrit:
Et puis ya si Ithviriw pourquoi tu ne repond pas à ton confrére Forums qui fais des accusations mensongéres graves Mr. Green contre toi en disant que tu croit que le Coran n'est pas falsifié??? Mr. Green

et hop d'autre mensonges
ça semble être ton oxygène
rahib wellah rahib???

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Dim 19 Déc - 7:18

Gladiateur a écrit:

Alors Ya si Ithviriw que reponds tu à Forums avec ses accusations mensongeres contre toi??

zaama viendra t’il un jour ou tu pourras poster un message sans mensonge?
wine tadri????

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Dim 19 Déc - 7:34

par le jeune de achoura, il était antérieur a l’islam, le prophète ainsi que les hanifs observaient le jeune de ce jours bien avant la hijra
ensuite le ramadhan fut instauré, la achoura était devenue une nafila

pour la hijra elle a effectivement coïncidé avec la fête de pâque juive qui est célébrée au printemps, donc au rabi3 el-aouel


historiquement toujours, le deuil de achoura est aussi antérieur a l’islam et était célébré dans le chagrin en Irak

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué
avatar

Nombre de messages : 4438
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Dim 19 Déc - 13:02

Assalam;

Lorsqu'on lit un certain nombre de métaphysciens ou d'ésotéristes, comme par exemple Abdel Kader Al Jazaïri, dans son livre "les étapes", on découvre qu'ils font la différence entre le Coran, qui a été descendu en une Nuit Bénie, à partir du plénum où il était conservé et protégé sur une Table; cette Nuit Bénie, peut être justement celle à laquelle Allah, fait référence dans les sourate Adoukhan et AlQadr, la Nuit du Qadr, durant Ramadhan. L'autre Descente, est celle qui a duré 23 ans, correspondant aux Appels et à la Diffusion du Message, et cette fois-ci elle concerne, non point le Coran "protégé", mais le Rappel destiné aux gens, et qui de ce fait est désigné par les autres appellations : Le Coran, le Livre, ou le Rappel, la Lumière, la Guidée, les Preuves, ...
Citation :

وَكَذَٰلِكَ أَنزَلْنَاهُ قُرْآنًا عَرَبِيًّا وَصَرَّفْنَا فِيهِ مِنَ الْوَعِيدِ لَعَلَّهُمْ يَتَّقُونَ أَوْ يُحْدِثُ لَهُمْ ذِكْرًا ﴿
١١٣﴾
C'est ainsi que nous l'avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les menaces, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'exhorter? (113) S. 20 - Ta, Ha.

وَهَـٰذَا ذِكْرٌ مُّبَارَكٌ أَنزَلْنَاهُ ۚ أَفَأَنتُمْ لَهُ مُنكِرُونَ ﴿٥٠﴾
Et ceci est un Rappel béni que Nous avons fait descendre. Allez-vous donc le renier?(50)Al-Anbiyya S21

وَكَذَٰلِكَ أَنزَلْنَاهُ آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ وَأَنَّ اللَّـهَ يَهْدِي مَن يُرِيدُ ﴿١٦﴾
C'est ainsi que Nous le fîmes descendre en versets (Signes) clairs et qu'Allah guide qui Il veut.(16- S.22 Al-Hajj)

سُورَةٌ أَنزَلْنَاهَا وَفَرَضْنَاهَا وَأَنزَلْنَا فِيهَا آيَاتٍ بَيِّنَاتٍ لَّعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ ﴿١﴾
Voici une Sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons imposée, et Nous y avons fait descendre des versets explicites afin que vous vous souveniez". (1) An-Nour S. 24

كِتَابٌ أَنزَلْنَاهُ إِلَيْكَ مُبَارَكٌ لِّيَدَّبَّرُوا آيَاتِهِ وَلِيَتَذَكَّرَ أُولُو الْأَلْبَابِ ﴿٢٩﴾
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent! (29) Sâd 38

سورة الدخان
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

حم ﴿١﴾ وَالْكِتَابِ الْمُبِينِ ﴿٢﴾ إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةٍ مُّبَارَكَةٍ ۚ إِنَّا كُنَّا مُنذِرِينَ ﴿٣﴾ فِيهَا يُفْرَقُ كُلُّ أَمْرٍ حَكِيمٍ ﴿٤﴾ أَمْرًا مِّنْ عِندِنَا ۚ إِنَّا كُنَّا مُرْسِلِينَ ﴿٥﴾ رَحْمَةً مِّن رَّبِّكَ ۚ إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ ﴿٦﴾


Ad-Dukhaan

بسم الله الرحمن الرحيم
Ha, Mim. (1) Par le Livre (le Coran) explicite. (2) Nous l'avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, (3) durant laquelle est décidé tout ordre sage, (4) c'est là un commandement venant de Nous. C'est Nous qui envoyons [les Messagers], (5) la Miséricorde de la part de ton Seigneur, car c'est Lui l'Audient, l'Omniscient, (6)Ad-Dukhan (la fumée 44)

. بِّسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ ﴿القدر: ١﴾
Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr. (1) Al-Qadr 97

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ
لَمْ يَكُنِ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ وَالْمُشْرِكِينَ مُنفَكِّينَ حَتَّىٰ تَأْتِيَهُمُ الْبَيِّنَةُ ﴿١﴾ رَسُولٌ مِّنَ اللَّـهِ يَتْلُو صُحُفًا مُّطَهَّرَةً ﴿٢﴾ فِيهَا كُتُبٌ قَيِّمَةٌ ﴿٣﴾ وَمَا تَفَرَّقَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ إِلَّا مِن بَعْدِ مَا جَاءَتْهُمُ الْبَيِّنَةُ ﴿٤﴾


Al-Bayyina 98


بسم الله الرحمن الرحيم
Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu'à ce que leur vienne la Preuve évidente: (1) un Messager, de la part d'Allah, qui leur récite des feuilles purifiées, (2) dans lesquelles se trouvent des prescriptions d'une rectitude parfaite. (3) Et ceux à qui le Livre a été donné ne se sont divisés qu'après que la preuve leur fut venue. (4)

De ce qui précède, et des lectures que j'ai faites, par ailleurs, je pencherai pour le fait que "le Coran protégé" est celui qui a été descendu de la Table "protégée", le Jour de la nuit du Qadr, dans laquelle "sont distribués les ordres, la Miséricorde et le destin" (sourate Ad-dukhan).

Par contre le Coran, en notre possession, c'est-à-dire révélé pour être récité, n'en est qu'une partie, révélée au fur et à mesure que le besoin s'en faisait sentir, et c'est pour cela, qu'il a été appelé par Allah, "Coran en arabe".
Ce qui me conforte dans mon appréciation, est le fait qu'il est dit aussi " qu'il ne peut être touché que par les purifiés". Une lecture qui en a été faite par les imams, est que les "purifiés" sont les imams Ahl El Beyt, as, qui ont fait partie tout au moins des cinq "purifiés" du hadith Ahl el Kissa, et qui ont fait l'objet du verset "
Citation :

وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلَا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الْأُولَىٰ ۖ وَأَقِمْنَ الصَّلَاةَ وَآتِينَ الزَّكَاةَ وَأَطِعْنَ اللَّـهَ وَرَسُولَهُ ۚ إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّـهُ لِيُذْهِبَ عَنكُمُ الرِّجْسَ أَهْلَ الْبَيْتِ وَيُطَهِّرَكُمْ تَطْهِيرًا ﴿٣٣﴾
Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement. (33)Al-Ahzâb 33
En fait les explications données par les imams est qu'il ne s'agit pas de l'acte de toucher le Livre, mais d'en saisir le sens ésotérique, et cela n'est donné qu'à ceux qui ont reçu cette mission, cette Grâce d'Allah, en les "purifiant", pour qu'ils le comprennent avec les yeux et le cœur de la foi, entièrement dédiés à Allah, et non comme pourraient l'être des exégètes, ou des lecteurs, "non purifiés", qui ne le liraient que dans un esprit utilitaire.
En effet, tout comme les ablutions purifient avant la lecture du Coran ou avant la prière, la "purification par Allah", enlève le "voile" qui empêche le lecteur du Coran, d'accéder aux sens ésotériques du sens du Coran.
C'est ceci qui fait que d'une part, les Ahl el Beyt, sont réputés être le "couple indissociable du Coran", et qu'ils forment avec lui, les Thikleyn (les deux poids lourds), et que d'autre part, ils sont à l'instar de leur maître Ali, la Porte, d'accès à cette science du mystère divin, et de la Connaissance de cet autre Coran, dont Mouhamad est la Cité, inaccessible aux "non élus".
En effet, l'accès aux maisons ou à cette Cité du Savoir divin, caché aux non initiés, ne peut se faire que par la porte.
Citation :

يَسْأَلُونَكَ عَنِ الْأَهِلَّةِ ۖ قُلْ هِيَ مَوَاقِيتُ لِلنَّاسِ وَالْحَجِّ ۗ وَلَيْسَ الْبِرُّ بِأَن تَأْتُوا الْبُيُوتَ مِن ظُهُورِهَا وَلَـٰكِنَّ الْبِرَّ مَنِ اتَّقَىٰ ۗ وَأْتُوا الْبُيُوتَ مِنْ أَبْوَابِهَا ۚ وَاتَّقُوا اللَّـهَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ ﴿١٨٩﴾
Ils t'interrogent sur les nouvelles lunes - Dis: "Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le Hajj [pèlerinage]. Et ce n'est pas un acte de bienfaisance que de rentrer chez vous par l'arrière des maisons. Mais la bonté pieuse consiste à craindre Allah. Entrer donc dans les maisons par leurs portes. Et craignez Allah afin que vous réussissiez! ". (189)
Pour intégrer le VRAI Savoir, il faut se mettre à l'Ecole de Mouhamad, mais sa Cité du Savoir ne peut être intégrée, qu'en y accédant par sa porte, c'est-à-dire, celle qu'ouvre l'Emir des croyants, l'imam Ali, , La PORTE de la Cité de la Science, et Successeur légitime et EXCLUSIF de l'Envoyé d'Allah, son initiateur et son maître.

J'espère que ces réflexions fruit d'années de lectures diverses, pourront servir de base de discussion ou pourront être améliorées, critiquées et je souhaiterai apprendre de vous, et surtout de ceux qui ont une meilleure maîtrise de la gnose et du Tafsir exégèse métaphysique.

Allahou A'lem Allah est Le Plus Savant, ainsi que nos imams et maraji'a.

Pour conclure, voici une liste des noms du Coran, pour qui souhaiterai la traduire, qu'Allah augmente ses hassanates (bienfaits).


اسماء القرآن الكريم

اورد القرآن الكريم لنفسه بين اياته اسماء بالعشرات وقيل سُمي القرآن بخمسة وخمسين إسماً منها: الفرقان- الكتاب- النور- التنزيل- الكلام- الحديث- الموعظة- الهادي- الحق- البيان- المنير- الشفاء- العظيم- الكريم- المجيد- العزيز- النعمة- الرحمة- الروح- الحبل- القصص- المهيمن- الحكم- الذّكر- السراج- البشير- النذير- التبيان- العدل- المنادي- الشافي- الذكرى- الحكيم - الصراط المستقيم - النبأ العظيم - قولاً وفصلاً - قيّماً - عليّا - عربياً - بصائر - عجبا - بلاغ - .

وقالوا اسماء اخرى للقرآن الكريم منها الميزان واحسن الحديث والكتاب المتشابه والمثاني وحق اليقين والتذكرة والكتاب الحكيم والقيم وابلغ الوعّاظ.


Puisse ma dernière contribution sur ce fil-ci, ainsi que les explications que j'ai dû apporter en guise de précision de points soulevés par les savants de l'Islam, depuis 15 siècles, nous guider à comprendre un peu mieux ce dont nous discutons réellement, et laisser de côté l'aspect lié à "L'IMPECCABILITE du CORAN", qu'aucun croyant responsable et sensé, ne saurait remettre en cause.

Il ne s'agit pas de dire si le Coran entre nos mains a été ou non altéré, ceci PERSONNE ne peut ni le confirmer, ni l'infirmer avec les outils de recherche entre les mains des HUMAINS, aussi le croyant est-il invité à laisser sa foi, lui confirmer qu'Allah, par ce même Coran entre nos mains nous dit qu'IL le protège de toute altération d'où qu'elle viendrait.
Ceci dit, les questionnements auxquels nous avons à faire face, relèvent de la problématique posée par la nature de cette conservation, la définition de ce qui en est préservé et le pourquoi de cette polémique qui a enflé tout au long des siècles, pour savoir qui l'a initiée, au profit de qui, et comment se seraient pris ceux qui lancent ces accusations contre tel ou tel groupe pour faire perdurer ce blasphème, si blasphème il y a.

Qu'Allah, nous Guide, et qu'Il nous inspire de Sa Science et nous fasse désirer et mériter de mieux comprendre les sens cachés du Coran et visibles aussi bien sûr, et surtout qu'IL nous fasse mériter d'en être les fidèles praticiens de Ses Commandements, par Sa Grâce, celle de Son Envoyé Mohammad, et ses Ahl el Beyt, et imams impeccables et qu'IL nous gratifie des meilleures lectures et guides pour mieux nous pénétrer de Sa Science à la fois exotérique et ésotérique, dans un seul but, Celui de LUI plaire et mériter son PARDON et notre admission auprès de notre Bien Aimé, Mouhammad, et les siens, impeccables, pour mériter d'être admis dans Son Vaste Paradis, avec les martyrs, les bienfaisants, les pieux et les Prophètes...

Allahuma Sali 'ala Mouhammad wa Âli Mouhamad.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué
avatar

Nombre de messages : 5479
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Lun 20 Déc - 0:24

ithviriw a écrit:
Il ne s'agit pas de dire si le Coran entre nos mains a été ou non altéré, ceci PERSONNE ne peut ni le confirmer, ni l'infirmer avec les outils de recherche entre les mains des HUMAINS,


Tes écrits sont ceux d'un kaffer, et ils sont en totale contradiction avec la promesse qu'allah a faite, celle de protéger SON livre; tu mets donc en doute la capacité d'Allah de le faire....et aucun musulman n'oserais dire ça, sauf les rafidhis qui en font un cheval de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Lun 20 Déc - 7:58

forums a écrit:
Gladiateur a écrit:
Et puis ya si Ithviriw pourquoi tu ne repond pas à ton confrére Forums qui fais des accusations mensongéres graves Mr. Green contre toi en disant que tu croit que le Coran n'est pas falsifié??? Mr. Green

et hop d'autre mensonges
ça semble être ton oxygène
rahib wellah rahib???

Ya si Forums je vais aller doucement avec toi
Si A est faux alors obligatoirement la negation de A est vrai
Tu dit (Ithviriw croit è la falsification du coran) (A) est un mensonge alors obligatoirement pour toi (Ithviriw ne croit pas à la falsification du coran)(la negation de A) est une vrité

Si tu as dit que se sont des accusation ou des allégations, la je pourai pas dire que tu croit que Ithviriw ne croit pas à la falsification du coran,
Mais tu as dis:Mensonge avant méme que Ithviriw ne repond, donc la negation est une verité pour toi
C'est la base de la logique
et ça parle d'Université
'Ajib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Lun 20 Déc - 8:01

Soustara a écrit:
Gladiateur a écrit:

Ya si Ithviriw ce n'est pas toi qui disait ici dans ce lien

http://www.al-imane.org/forums/showthread.php/9335-au-sujet-du-Coran/page2

Que le coran est falsifié et que ceux qui disent qu'il ne l'ai pas le font par Taqiya??
e toi??


Il se croit dans une Houzayniat, ou bien parlant à un parterre de Abou Zenki's

Qal quoi Qal Sayid, 'Ich rajaban Yourika al-Chi'iy 'ajaban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Lun 20 Déc - 8:05

forums a écrit:


historiquement toujours, le deuil de achoura est aussi antérieur a l’islam et était célébré dans le chagrin en Irak

Comme j'ai dis 'Ich rajaban Tara mina al-Chi'Iy 'ajaban

Hossein(ra) est décédé une cinquantaine d'annés aprés l'avenu de l'islam
Et ça parle d'Université et d'Histoire!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladiateur
Habitué


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Lun 20 Déc - 8:09

.

Ya si Ithviriw, les propos que j'ai posté sont les tiens Oui ou NOn??
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mar 21 Déc - 20:29

Gladiateur a écrit:
forums a écrit:


historiquement toujours, le deuil de achoura est aussi antérieur a l’islam et était célébré dans le chagrin en Irak

Comme j'ai dis 'Ich rajaban Tara mina al-Chi'Iy 'ajaban

Hossein(ra) est décédé une cinquantaine d'annés aprés l'avenu de l'islam
Et ça parle d'Université et d'Histoire!!!!

est-ce dans le texte il y a mention du décès (un assassinat quand on a le petit minimum de savoir) de Hussein que dieu l'agrée? Non
est-ce que le texte est écrits dans la langue Zoulou? Non
est-ce que Gladiateur a pigé quoique-ce soit du texte? Hélas, Non

quand on est devant un texte qui n'est pas assez clair, ou nous manque des informations ou ignorant un détail alors on demande des éclaircissements, plus de détails ou poser des questions, etc... et non étaler son jahl

rak fahem fiha haja, surement pas


_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mar 21 Déc - 20:41

Gladiateur a écrit:
forums a écrit:
Gladiateur a écrit:
Et puis ya si Ithviriw pourquoi tu ne repond pas à ton confrére Forums qui fais des accusations mensongéres graves Mr. Green contre toi en disant que tu croit que le Coran n'est pas falsifié??? Mr. Green

et hop d'autre mensonges
ça semble être ton oxygène
rahib wellah rahib???

Ya si Forums je vais aller doucement avec toi
Si A est faux alors obligatoirement la negation de A est vrai
Tu dit (Ithviriw croit è la falsification du coran) (A) est un mensonge alors obligatoirement pour toi (Ithviriw ne croit pas à la falsification du coran)(la negation de A) est une vrité

Si tu as dit que se sont des accusation ou des allégations, la je pourai pas dire que tu croit que Ithviriw ne croit pas à la falsification du coran,
Mais tu as dis:Mensonge avant méme que Ithviriw ne repond, donc la negation est une verité pour toi
C'est la base de la logique
et ça parle d'Université
'Ajib

pour qu'il y est réponse il faut qu'il y est question au préalable, chose qui n'existe nulle part (ton 1er men...
pour appartenir a une confrérie, il faut que confrérie existe, chose qui n'existe nulle part (ton 2eme men..
pour être accusateur il faut que accusations existent, choses qui n'existent nulle part (ton 3eme men...

rak ghir toukhrout
comme de oxygène quoi

rak fahem fiha haja, surement pas

rahib wellah rahib

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mar 21 Déc - 21:24

ithviriw a écrit:

Par contre le Coran, en notre possession, c'est-à-dire révélé pour être récité, n'en est qu'une partie, ...

si tu le permet je voudrais posé juste 2 questions, ca ne concerne pas ta croyance de l’altération ou non du coran

1ere question: est-ce que pour toi le coran n'as pas été révélé complètement? si oui est-ce que le reste sera t'il révélé? si oui est-ce qu'il va compléter ou remplacer? crois-tu ou pense-tu que l'islam (la religion ou rissala) a été complété ou non?

la 2eme question c'est par rapport a la non citation de Ali ibn abi taleb dans le coran
en lisant le texte sur le lien que Gladiateur avait posté, il m'a semblé que ce qui t'a le plus poussé (le leitmotiv) a accepté l’idée de l’altération du coran, c'est justement cette absence (on pourrait dire un dogme ou croyance t'a poussé a rejeté ou douter d'une autre croyance), plus la recherche, les études , etc...

alors ma question est-ce que aujourd'hui t'es convaincu que dans le coran qu'on lit aujourd'hui (bakriste pour reprendre certaine de tes citations) il n'est fait nullement mention a Ali ibn Abi Taleb (dans le sens de l’altération, ils ont été effacé ou brulé, etc..)

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forums
Habitué


Nombre de messages : 1580
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mar 21 Déc - 21:45

ithviriw a écrit:
Il ne s'agit pas de dire si le Coran entre nos mains a été ou non altéré, ceci PERSONNE ne peut ni le confirmer, ni l'infirmer avec les outils de recherche entre les mains des HUMAINS,

les musulmans "des PERSONNES" infirment avec les outils de recherche entre les mains des HUMAINS que le Coran entre nos mains a été altéré
beaucoup d'orientalistes et d'autres non musulmans "des PERSONNES" confirment avec les outils de recherche entre les mains des HUMAINS que le Coran entre nos mains a été altéré


pour être plus exactes

_________________
forums a écrit:
il se trouve que ma mère ne pige rien, mais alors rien, a l’arabe


Soustara a écrit:



Vu mes valeurs et traditions musulmanes, je ne peux pas dialoguer avec une personne qui ramène la vie privée sa mère dans le débat


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3244
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Mer 22 Déc - 0:48

ithviriw a écrit:
Assalam;

Lorsqu'on lit un certain nombre de métaphysciens ou d'ésotéristes, comme par exemple Abdel Kader Al Jazaïri, dans son livre "les étapes", on découvre qu'ils font la différence entre le Coran, qui a été descendu en une Nuit Bénie, à partir du plénum où il était conservé et protégé sur une Table; cette Nuit Bénie, peut être justement celle à laquelle Allah, fait référence dans les sourate Adoukhan et AlQadr, la Nuit du Qadr, durant Ramadhan. L'autre Descente, est celle qui a duré 23 ans, correspondant aux Appels et à la Diffusion du Message, et cette fois-ci elle concerne, non point le Coran "protégé", mais le Rappel destiné aux gens, et qui de ce fait est désigné par les autres appellations : Le Coran, le Livre, ou le Rappel, la Lumière, la Guidée, les Preuves, ...




Je ne fais que passer vite fait et j'espère que ton pote forums ne va pas contracter une de ses crises de colique !
Déjà qu'il a fait un p'tit effort de rester en place et d'arrêter le temps d'un instant de faire la girouette; tu sais son sport favori. Il se réincarnerait volontiers en caméléon si ce n'est qu'il ne se rend pas compte qu'il en est déjà un !!!!
Ainsi donc, il admet que tu traites le Coran des musulmans de Coran bakriste; mais il ne précise pas s'il est bakriste (selon toi) dans la lecture, l'interprétation, la désignation ou la composition !!!
Il te laisse le soin de le clarifier; mais il dit que ceux qui confirment que le Coran avait subi une altération sont les non-musulmans.
Soit tu lui prouves que le Coran n'a pas subi d'altération et donc tu es musulman, soit tu lui prouves le contraire et tu seras classé par lui dans la catégorie des non-musulmans !!!!!
Et comment vas-tu faire, et comment va-t-il te considérer s'il est honnête, alors que tu as posé la première pierre en prétendant que le Coran qu'on a entre les mains (le Rappel) ne jouit pas forcément de la protection divine ?!!!!

إِنَّا نَحْنُ نَـزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3244
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   Ven 24 Déc - 1:11

confiture a écrit:
ithviriw a écrit:
Assalam;

Lorsqu'on lit un certain nombre de métaphysciens ou d'ésotéristes, comme par exemple Abdel Kader Al Jazaïri, dans son livre "les étapes", on découvre qu'ils font la différence entre le Coran, qui a été descendu en une Nuit Bénie, à partir du plénum où il était conservé et protégé sur une Table; cette Nuit Bénie, peut être justement celle à laquelle Allah, fait référence dans les sourate Adoukhan et AlQadr, la Nuit du Qadr, durant Ramadhan. L'autre Descente, est celle qui a duré 23 ans, correspondant aux Appels et à la Diffusion du Message, et cette fois-ci elle concerne, non point le Coran "protégé", mais le Rappel destiné aux gens, et qui de ce fait est désigné par les autres appellations : Le Coran, le Livre, ou le Rappel, la Lumière, la Guidée, les Preuves, ...




Je ne fais que passer vite fait et j'espère que ton pote forums ne va pas contracter une de ses crises de colique !
Déjà qu'il a fait un p'tit effort de rester en place et d'arrêter le temps d'un instant de faire la girouette; tu sais son sport favori. Il se réincarnerait volontiers en caméléon si ce n'est qu'il ne se rend pas compte qu'il en est déjà un !!!!
Ainsi donc, il admet que tu traites le Coran des musulmans de Coran bakriste; mais il ne précise pas s'il est bakriste (selon toi) dans la lecture, l'interprétation, la désignation ou la composition !!!
Il te laisse le soin de le clarifier; mais il dit que ceux qui confirment que le Coran avait subi une altération sont les non-musulmans.
Soit tu lui prouves que le Coran n'a pas subi d'altération et donc tu es musulman, soit tu lui prouves le contraire et tu seras classé par lui dans la catégorie des non-musulmans !!!!!
Et comment vas-tu faire, et comment va-t-il te considérer s'il est honnête, alors que tu as posé la première pierre en prétendant que le Coran qu'on a entre les mains (le Rappel) ne jouit pas forcément de la protection divine ?!!!!

إِنَّا نَحْنُ نَـزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ

Pour rappel; merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !   

Revenir en haut Aller en bas
 
ACHOURA ou le deuil transformé en fête ou en jour de jeûne !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE FORUM EST EN DEUIL - SYL est DÉCÉDÉE le 05.12.2010
» Vivre le deuil au jour le jour
» faire le deuil après le deuil sous forme de poeme
» sortir du deuil
» le "travail" de deuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Islam-
Sauter vers: