Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dispute chez les khabithats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Dispute chez les khabithats   Ven 8 Fév - 3:06

salam aleikom

Ouaga lis cette histoire et tu comprendras d'où vient le vrai problème des arabes, tu vas très vite comprendre que si ces derniers se trouvent au point zero ce n'est pas à cause de l'IRAN mais bien à cause de leur pratique et leur mentalité.

Souha Arafat la femme de Yasser Arafat vient d'être expulsé de Tunis suite à des désacorde avec Leila Ben Ali le femme de dictateur tinisiens.

Leila et Souha étaient des amies de longue date et elles avaient ensemble investit dans un reseau téléphonie pour plusieurs millions d'euros et finalement elles ont finit par se disputer sur les parts de l'entreprise et fini par se séparer.

La question que je me pose, comment est il possible que Souha arafat soit aussi riche et où a t elle trouvé tous cet argent?

Tout le monde sait que c'est l'argent destiné aux palestiniens qui a été détournée pour cette crasseuse et pourquoi ce genre de pratique et de détournement n'est possible que dans les pays arabes, biensure sans tenire compte des pays noirs?

Comment se fait-il que les palestiniens meurent de faim à GAZA et souha la qahba possede des millions pour investir avec leila la coiffeuse?

Ouaga voilà le vrai problème des arabes et tant qu'ils ne changent pas ce type de pratique, ils seront toujours les pauvres types dominés et exploité par les autres.




Voilà la truie


La veuve de Yasser Arafat vient d'ajouter un nouvel épisode à la chronique déjà riche de ses frasques sentimentalo-financières. Moins d'un an après avoir obtenu la nationalité tunisienne par décret du président Zine El-Abidine Ben Ali, la tapageuse Souha, 44 ans, a été déchue de ce statut et a quitté le quartier cossu de Tunis où elle résidait en compagnie de sa fille, Zahwa, depuis la mort du raïs palestinien, en novembre 2004.

Faute d'explication officielle, cette expulsion à peine déguisée alimente un flot ininterrompu de rumeurs sur les sites Internet tunisiens. La plus insistante évoque une dispute d'ordre financier avec Leïla Ben Ali, l'épouse du chef de l'Etat tunisien, dont Souha Arafat partageait le goût du luxe et des affaires. Devenues intimes, les deux femmes avaient investi ensemble dans le réseau de téléphonie mobile Tunisiana, filiale du groupe égyptien Orascom et dans la création d'un collège international en banlieue de Tunis, dont l'ouverture est prévue pour la rentrée de septembre. Cette initiative avait causé des remous dans la bonne société tunisienne, l'éminent duo étant accusé de pousser à la fermeture un autre établissement haut de gamme susceptible de faire de l'ombre à son projet, le Lycée Louis-Pasteur-Bouedbeli.

DÉPART PRÉCIPITÉ

Ce nouvel épisode ne dépareille pas dans la biographie mouvementée de Souha Arafat. Née à Jérusalem dans une famille de la bourgeoisie chrétienne, diplômée de la Sorbonne, la jeune femme avait épousé en 1990 l'icône de la révolution palestinienne, de trente-quatre ans son aîné. Ces noces improbables, l'allure occidentale de la première dame de Palestine, sa langue trop bien pendue et ses séjours à rallonge dans les palaces des beaux quartiers parisiens avaient très vite fait jaser dans les territoires occupés. Lors de l'hospitalisation de Yasser Arafat, Souha avait suscité un nouveau tollé lorsqu'elle avait interdit aux dirigeants palestiniens d'accéder à son chevet, les accusant de vouloir "l'enterrer vivant" et de chercher à faire main basse sur l'héritage, tandis qu'en coulisses, son avocat, Pierre Rizk, un ancien phalangiste libanais, lui obtenait une fortune en guise de pension.

En août 2006, la presse arabe avait affirmé que la "veuve joyeuse" s'était remariée en secret avec un homme d'affaires tunisien, Belhassen Trablesi, gendre du président Ben Ali. Impossible de savoir si cette information, démentie par l'intéressée, est liée à son départ précipité de Tunis. D'après le quotidien panarabe Al-Hayat, Souha Arafat aurait trouvé refuge dans l'île de Malte, où son frère officie comme ambassadeur palestinien.
Source.le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Ven 8 Fév - 4:11

Je peux te sortir de pareilles histoires de mollah rafidhis qui s'engraissent avec le khomos, mais cela n'avancera pas le schmilblick.
Leila Blue Jean comme on l'appelle en Tunisie coiffeuse de son état, est la patronne du pays avec sa famille et celle son mari ils se sont partagés le pays, et aucun homme d'affaires local ou étranger ne peut inverstir sans leur accord.
L'argent Palestinien a été détourné au vu eu au su du monde entier, et l'occident a des montagnes de dossiers contre nos dirigeants qui sont soumis au chantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Ven 8 Fév - 11:53

Même si un mollah comme Rafsanjani est devenu beaucoup plus riche apres la révolution, tout le monde sait que imam khomeiny n'a presque rien laissé apres sa mort et tout le monde connait l'adresse de la modeste maison où il a vecu pendant toutes les années à la tête de l'Iran.

Cela est aussi valable pour Khamanei qui vit tres modestement, sans oublier Ahmadinajad l'ami du peuple.

Tu ne peux en aucun cas comparer la corruption chez les arabes avec la cooruption chez les iraniens.

Et pourquoi comparer??? A partir du moment où tu sais que c'est ce genre de pratique le responsable de tous nos problèmes alors pourquoi être fataliste comme tous les arabes et se dire que d'après tout, c'est encore pire chez nos voisins?

Et en plus la corruption des mollah ne les a pas empêcher d'avancer; la preuve :

Le président iranien a inauguré le premier centre spatial


Le président Mahmoud Ahmadinejad a "inauguré le premier centre spatial construit localement, comprenant le satellite Omid (Espoir), une station de contrôle souterraine et un pas de tir".
Ce premier centre spatial, devrait être utilisée "bientôt" pour le lancement du satellite iranien Omid.

« Omid » est le premier satellite de la République Islamique d’Iran qui devrait être lancé et qui les dernières technologies modernes construit exclusivement par des scientifiques iraniens.

un lance-fusées appelé à placer en orbite le premier satellite de recherche scientifique du pays.

Le lancement interviendrait dans un avenir proche. Le lanceur iranien qui devrait mettre en orbite le premier satellite entièrement iranien, a été assemblé récemment a affirmé le président de la commission pour les affaires étrangères et la sécurité nationale du Parlement iranien, Allaeddin Boroudjerdi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Ven 8 Fév - 14:59

VIENNE (Reuters) - Un nouveau modèle de centrifugeuse qui permet d'enrichir l'uranium plus rapidement est à l'essai au centre de recherches nucléaires iranien de Natanz, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques.

(Publicité)
Jusqu'ici, les ingénieurs iraniens utilisaient un modèle mis au point dans les années 1970, baptisé "P-1".

Trois mille unités étaient en service en novembre dernier à Natanz, ce qui permet théoriquement de produire de l'uranium enrichi à une échelle industrielle, mais les centrifugeuses vétustes ne fonctionnent pas au maximum de leurs capacités.

"Les Iraniens ont commencé à faire fonctionner un modèle avancé. On ignore encore à quel stade en sont les tests et combien il y en au juste, mais il semble qu'il s'agisse de plusieurs dizaines", a déclaré un diplomate occidental ayant eu accès à des renseignements sur le sujet.

De source proche du dossier à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA, qui a son siège à Vienne), on confirme que des tests à vide du modèle P-2, deux à trois fois plus rapide que le P-1, ont débuté en Iran.

On ajoute que les détails seront dévoilés dans le rapport que Mohamed ElBaradeï, directeur général de l'AIEA, doit remettre dans le courant du mois au Conseil des gouverneurs de l'agence.

Experts et diplomates croient savoir que Téhéran a décidé de ne plus s'équiper dorénavant que de centrifugeuses P-2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soustara
Habitué


Nombre de messages : 5474
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Ven 8 Fév - 21:58

Citation :
Le président Mahmoud Ahmadinejad a "inauguré le premier centre spatial construit localement, comprenant le satellite Omid (Espoir), une station de contrôle souterraine et un pas de tir".

lol! lol! lol! lol!
Ils ont déja inventé une voiture, comme Kaddafi, et on ne l'a pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Sam 9 Fév - 2:22

Citation :
Ils ont déja inventé une voiture, comme Kaddafi, et on ne l'a pas vu.
Je crois que t'as raté beaucoup d'épisode ouaga, concernant les avancés de l'Iran c'est un fait non discutable.
Je suis monté dans une samand, une voiture de fabrication iranienne en collaboration avec peugeot, je peux te grantir que le confort et la sécurité sont aussi présents que dans une voiture allemande.

Concernant le fusé OMID, à cette heure là il se trouve au dessus de ta tête et il tourne au tour de la terre pendant que la terre tourne sans les pays arabes.
C'est pas en négligeant et ridiculisant l'avancée des autres qu'on pourra masquer notre impuissance


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dispute chez les khabithats   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Dispute chez les khabithats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» Constipation chez bébé
» Le petit baluchon (trousseau) de l'enfant chez l'AM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: