Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rififi entre la Suisse et la lybie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djibali
Habitué


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Rififi entre la Suisse et la lybie   Jeu 24 Juil - 15:39

La Suisse la maman d'Israel a des problèmes avec la lybie suite à l'humiliation du fils Kadafi.Enfin Kadafi se réveille lui qui donne des millions de dollards aux sionnistes et leur fait des cadeaux pour avoir en retour que du mépris aucun travail pour les lybiens ou sociétés lybiennes, aucun visa aucun permis de séjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djibali
Habitué


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Rififi entre la Suisse et la lybie   Jeu 24 Juil - 15:39

Guerre des nerfs entre la Suisse et la Libye
Un scandale nommé Hannibal Kadhafi
Dans la presse libyenne, pas un mot sur les frasques à Genève de Hannibal Kadhafi et de sa femme Aline. Mais le dictateur libyen Muammar Kadhafi n’a pas aimé du tout que la police genevoise embarque son fils Hannibal et son épouse et les garde deux jours en détention préventive. Les mesures de rétorsion contre la Suisse ne se sont pas fait attendre.



Genève : De notre correspondant
Le président Kadhafi a tout simplement fait rappeler les diplomates libyens en poste à Genève et à Berne. Il a aussi suspendu une bonne partie des vols vers la Suisse, ordonnant à la compagnie libyenne Afriqiyah Airways de réduire ses vols à un par semaine au lieu de trois : le vol du mardi est maintenu, alors que ceux de vendredi et dimanche sont suspendus jusqu’à nouvel avis. De son côté, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a confirmé l’arrestation de deux touristes suisses à Tripoli. Par ailleurs, le DFAE a modifié le 21 juillet ses conseils aux voyageurs pour la Libye : « Les autorités libyennes examinent dans le moindre détail les autorisations de voyage et de séjour. Même dans l’hypothèse de la plus petite irrégularité, il faut compter avec des mesures administratives ou pénales. » En clair, par représailles, Tripoli risque d’arrêter encore plus de touristes suisses. Pour désamorcer la bombe, une délégation diplomatique a quitté Berne mercredi à destination de Tripoli, pour apporter aux autorités libyennes des explications circonstanciées sur l’interpellation à Genève, mardi 15 juillet, de M. Kadhafi junior et tenter ainsi de prévenir une crise entre les deux pays. En effet, depuis le 17 juillet, les autorités libyennes ont mis en œuvre des mesures de rétorsion préoccupantes.
Le début des embrouilles : Hannibal et Aline, résidents à l’hôtel Président Wilson à Genève, sont accusés d’avoir tabassé et séquestré deux de leurs employés, un Marocain et une Tunisienne. Hannibal Kadhafi et sa sœur Aïcha Kadhafi, avocate, reprochent à la justice helvétique de donner trop d’importance à des témoignages de plaignants « qui sont d’une catégorie sociale inférieure ». Les parents des deux domestiques ont été raflés à Tripoli. L’AFP a rapporté hier que les bureaux en Libye des groupes helvétique Nestlé et helvético-suédois ABB ont été fermés et leurs responsables placés en garde à vue. Entre Berne et Tripoli, c’est désormais la guerre des nerfs. Aïcha Kadhafi, 31 ans, fille du leader libyen, a déboulé à Genève pour dénoncer « le comportement anti-arabe » des autorités helvétiques. Elle a aussi menacé la suisse : « Œil pour œil, dent pour dent. » La Libye est en effet le premier fournisseur de pétrole brut de la Suisse. En 2006, 48,8% les importations suisses de brut provenaient de Libye (56,6% en 2005), précédant le Nigeria (30,6%) et le Kazakhstan (11,9%) en tant que fournisseurs de la Suisse. La Suisse a deux raffineries : Collombey (VS) appartenant à Tamoil4, et Cressier (NE). La raffinerie de Collombey ne raffine que du brut libyen. La Libye produit du pétrole de haute qualité, contenant peu de soufre, dont le coût de raffinage est très bas (1 à 2 dollars le baril). Pour des raisons d’écologie, les raffineries suisses ont besoin de brut de haute qualité afin d’être compétitives à l’échelle internationale tout en respectant les prescriptions environnementales suisses. Sur environ 3500 stations d’essence suisses, presque 350 appartiennent à Tamoil. Les exportations suisses se composent surtout de machines, de produits pharmaceutiques et de produits agricoles. Le déficit de la balance commerciale suisse avec la Libye se creuse d’autant plus que le montant de ses importations est fortement dépendant du prix du baril.




Par Amine Djazairi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Rififi entre la Suisse et la lybie   Jeu 24 Juil - 17:40

Salam
Khaddafi doit aussi éduquer son fils, un jour il prend les avenues de Paris en contre sens et un autre jour il frappe les femmes, Khaddafi aurait put utiliser la pression du pétrole pour autre chose et non pas pour proteger son fils le voyou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rififi entre la Suisse et la lybie   Aujourd'hui à 17:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Rififi entre la Suisse et la lybie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fulgurites de Lybie
» gruyère français OK, mais gruyère suisse?
» La Suisse, géographie générale et représentations mentales
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» HUG Genève Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: