Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Algérie interdite de produire des voitures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djibali
Habitué


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: L'Algérie interdite de produire des voitures   Jeu 24 Juil - 16:00

Des marocaines accèdent à la fonction de caïd
La nouvelle promotion du cycle normal des agents d'autorité de l'Institut royal de l'administration territoriale compte, pour la première fois, parmi ses rangs des femmes. Au total, 19 lauréates figurent parmi les 107 agents d'autorité.
La fonction de caïd n'est plus l'apanage des hommes. La femme marocaine accède en effet pour la premier fois à ce poste de responsabilité de l'administration territoriale. Sur les 107 lauréats de la promotion du cycle normal des agents d'autorité de l'Institut royal de l'administration territoriale à Kénitra, 19 sont de sexe féminin. Mieux encore, le major de la promotion est une femme. Elle s'appelle Loubna Faez. Cette lauréate, née en 1979 à Marrakech, sera directement promue chef de cercle. Les autres lauréates peuvent occuper le poste de caïd, cadre au protocole royal ou directrice de cité universitaire, entre autres fonctions de l'administration. Les nouvelles lauréates de l'Institut royal de l'administration territoriale seront affectées à leur poste en septembre prochain.

Une grande avancée aux yeux de Nouzha Skalli, fervente militante pour l'égalité des sexes. La ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité ne cache pas sa joie de voir des femmes marocaines accéder aux hautes fonctions du ministère de l'Intérieur. Un vieux rêve du milieu de la lutte féminine qui se réalise ! «Cette première promotion des femmes agents d'autorité va alimenter le nombre de femmes marocaines occupant des fonctions de responsabilité», se réjouit-elle. Et de poursuivre «Le fait que l'Institut royal de l'administration territoriale ouvre ses portes à la gent féminine conforte l'orientation ferme du Maroc visant à l'édification d'une société démocratique modeme garantissant l'égalité entre l'homme et la femme». Elle en veut également pour preuve la proclamation, par le roi Mohammed VI, du 10 octobre de chaque année «Journée nationale de la femme marocaine». Ceci, précise-t-elle, est une reconnaissance publique du rôle de la femme. Femme flic, militaire, gouverneur, secrétaire d'Etat, ministre, parlementaire... la gent féminine impose sa présence. Elle a pu effectivement investir des domaines professionnels qui étaient auparavant le monopole de la gent masculine. Cette réalisation, précise Nezha Skalli, est le fruit d'un processus d'action inspiré des orientations royales visant l'égalité entre ta femme et l'homme. Une question s'impose : quelle sera la prochaine étape ? Peut-on rêver d'une femme wali ou Premier ministre ? «Je pense que la prochaine étape sera de renforcer la présence de la femme au niveau des conseils des communes. Le nombre des élues est très faible. Le gouvernement s'est engagé à améliorer cette situation», dit-elle.

En tout cas, la promotion de la femme est engagée et le processus poursuivra son chemin. Autre nouveauté, la révision du cadre législatif régissant le statut des agents d'autorité ! Lors de la cérémonie de remise des diplômes, qui a eu lieu lundi dernier à l'Institut royal de l'Administration territoriale, le ministre de l'Intérieur, Chakib Benmoussa a affirmé que son département s'attelle. Le projet vise, outre la conformité juridique, à promouvoir le niveau de formation de l'agent d'autorité et de le doter des moyens d'actions nécessaires à accompagner la dynamique en cours au niveau des différentes unités territoriales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Algérie interdite de produire des voitures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix des voitures en algerie
» Toute la vérité dans les événements d'Algérie - Egypte
» Depeche AFP Interdite
» Algésiras, juillet 1801
» Facebook compte 1,2 million d’utilisateurs en Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: