Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La France Afrique et génocide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djibali
Habitué


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: La France Afrique et génocide   Jeu 7 Aoû - 21:13

Ne mettez pas les pieds en Afrique, c’est le continent du chaos
Mais c’est la corruption qui est le vrai moteur de cette politique. Le Gabon, notamment, riche de son pétrole, est la caisse noire de la Ve République, ce qui vaut bien le positionnement à Libreville de quelques unités de l’armée française qui gardent le coffre-fort. Et voici - surprise - que le ministre socialiste du gouvernement Fillon/Sarkozy, Jean-Marie Bockel le reconnaît qui vient de déclarer au « Monde » du 16 janvier : « La mauvaise gouvernance, le gaspillage des fonds publics, l’incurie de certaines structures administratives ou politiques, la corruption de certains dirigeants. Tout le monde connaît ces facteurs. Au total sur 100 milliards de dollars annuels d’aides pour l’Afrique, 30 milliards s’évaporent… ».

Depuis des années, je dis : « Ne mettez pas les pieds en Afrique, c’est le continent du chaos ». Chaque jour confirme mon constat. La France fait le contraire de ce qu’il faudrait faire. Au plus haut niveau de l’État, on pratique une politique d’ingérence qui nous vaut pertes en vies humaines, échecs, humiliations, coûtant chaque année au contribuable des centaines de millions d’euros.

Au Maghreb et plus particulièrement en Algérie, l’islamisme radical dirigé par al-Qaida se renforce. L’ennemi est la France dont il faut massacrer les ressortissants. Un peu plus au sud, les Touaregs armés par l’Algérie et la Libye s’en prennent au Niger pour obtenir une part de la vente d’uranium. Au Tchad, des ethnies soutenues par le Soudan attaquent le pouvoir dérisoire de Ndjamena qui, de son côté, aide les tribus qui attaquent les Soudanais. Le désordre du Darfour s’étend, par guérillas et réfugiés interposés, au Tchad et en Centrafrique où partout règne l’insécurité.

Au Congo ex-belge, la guerre ethnique est permanente malgré une très onéreuse présence militaire de l’ONU. Au Rwanda, les Hutus ont massacré les Tutsis – un très beau génocide – avec la complicité de la France. Dans quel intérêt grands dieux !

Ne parlons pas du Zimbabwe aux mains d’un tyran ubuesque, de ce qui s’est passé au Liberia, en Sierra Leone (manches courtes, manches longues c’est-à-dire bras coupés à coups de machettes), en Côte-d’Ivoire sans oublier le chaos islamique en Somalie. Le Kenya, jusque-là épargné, est à feu et à sang.

Le bon sens élémentaire aurait été de se retirer d’un tel bourbier. Mais la France est le seul de tous les pays colonisateurs du continent à entretenir à grands frais en Afrique plus de 7 000 militaires, et en Côte-d’Ivoire, et à Djibouti et au Tchad et en Centrafrique, et au Sénégal et au Gabon. Présence et interventions qui coûtent plus d’un milliard d’euros par an avec en prime, de graves humiliations dues au racisme anti-Blanc et anti-Français comme le prouve l’aventure lamentable de L’Arche de Zoé dont les humanitaires français sont incarcérés en France sur les ordres de Tchadiens, qui, en plus, exigent une rançon de plus de 6 millions d’euros.

On subit. Et on attend que d’autres touristes ignorants et naïfs se fassent tuer en Mauritanie ou ailleurs. On attend les prochains « enlèvements-libérations » contre des millions d’euros. L’annulation du rally-Dakar 2008 apporte la preuve qu’al-Qaïda contrôle désormais l’Afrique du Nord et sahélienne.

Cette politique totalement contraire aux intérêts du pays a deux explications. En premier lieu, la France s’accroche à l’empire de naguère par une sorte de compensation à sa faiblesse intrinsèque. Depuis la déroute de 1940, on cherche par une sorte de post-colonisation à conserver une dimension internationale. À cette fin, on a inventé toutes sortes de cadres institutionnels toujours éphémères : les États associés en Indochine, l’Union française, la Communauté et les prébendes qui les accompagnaient…, le tout dans une démagogie tiers-mondiste qui a atteint des sommets avec Chirac.

Mais c’est la corruption qui est le vrai moteur de cette politique. Le Gabon, notamment, riche de son pétrole, est la caisse noire de la Ve République, ce qui vaut bien le positionnement à Libreville de quelques unités de l’armée française qui gardent le coffre-fort. Et voici - surprise - que le ministre socialiste du gouvernement Fillon/Sarkozy, Jean-Marie Bockel le reconnaît qui vient de déclarer au « Monde » du 16 janvier : « La mauvaise gouvernance, le gaspillage des fonds publics, l’incurie de certaines structures administratives ou politiques, la corruption de certains dirigeants. Tout le monde connaît ces facteurs. Au total sur 100 milliards de dollars annuels d’aides pour l’Afrique, 30 milliards s’évaporent… ».

Notre commerce avec ce continent ne représente guère plus de 5 % de l’ensemble de nos échanges. Les conflits armés survenus entre 1990 et 2005 dans 23 pays africains en majorité francophone ont coûté quelque 300 milliards de dollars, soit l’équivalent de l’aide internationale pour le continent sur la même période !

Les Africains, d’Alger au Congo, savent tout cela. Ils n’ont plus aucune confiance dans les roitelets qui les exploitent. Pour eux, il n’y a qu’une seule possibilité : émigrer chez l’ex-colonisateur honni qui les accueille, les nourrit, les soigne et finit par les loger. En reconnaissance de quoi, on casse tout, on brûle tout et on tire sur les forces de l’ordre.

rdpg.org
__________________
Ne jamais faire de petits pas quand on peut faire de grandes enjambées
zek est connecté maintenant Réponse avec citation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djibali
Habitué


Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La France Afrique et génocide   Jeu 7 Aoû - 21:16

J'ai trouvé ça sur le site forum Algérie, un site islamophobe et arabophobe, et négrophobe, comme vous le constatez.Un site crée par un alsacien qui se fait passer pour un kabyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
awatif
Habitué


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: La France Afrique et génocide   Lun 18 Aoû - 0:27

djibali a écrit:
Ne mettez pas les pieds en Afrique, c’est le continent du chaos
Mais c’est la corruption qui est le vrai moteur de cette politique. Le Gabon, notamment, riche de son pétrole, est la caisse noire de la Ve République, ce qui vaut bien le positionnement à Libreville de quelques unités de l’armée française qui gardent le coffre-fort. Et voici - surprise - que le ministre socialiste du gouvernement Fillon/Sarkozy, Jean-Marie Bockel le reconnaît qui vient de déclarer au « Monde » du 16 janvier : « La mauvaise gouvernance, le gaspillage des fonds publics, l’incurie de certaines structures administratives ou politiques, la corruption de certains dirigeants. Tout le monde connaît ces facteurs. Au total sur 100 milliards de dollars annuels d’aides pour l’Afrique, 30 milliards s’évaporent… ».

Depuis des années, je dis : « Ne mettez pas les pieds en Afrique, c’est le continent du chaos ». Chaque jour confirme mon constat. La France fait le contraire de ce qu’il faudrait faire. Au plus haut niveau de l’État, on pratique une politique d’ingérence qui nous vaut pertes en vies humaines, échecs, humiliations, coûtant chaque année au contribuable des centaines de millions d’euros.

Au Maghreb et plus particulièrement en Algérie, l’islamisme radical dirigé par al-Qaida se renforce. L’ennemi est la France dont il faut massacrer les ressortissants. Un peu plus au sud, les Touaregs armés par l’Algérie et la Libye s’en prennent au Niger pour obtenir une part de la vente d’uranium. Au Tchad, des ethnies soutenues par le Soudan attaquent le pouvoir dérisoire de Ndjamena qui, de son côté, aide les tribus qui attaquent les Soudanais. Le désordre du Darfour s’étend, par guérillas et réfugiés interposés, au Tchad et en Centrafrique où partout règne l’insécurité.

Au Congo ex-belge, la guerre ethnique est permanente malgré une très onéreuse présence militaire de l’ONU. Au Rwanda, les Hutus ont massacré les Tutsis – un très beau génocide – avec la complicité de la France. Dans quel intérêt grands dieux !

Ne parlons pas du Zimbabwe aux mains d’un tyran ubuesque, de ce qui s’est passé au Liberia, en Sierra Leone (manches courtes, manches longues c’est-à-dire bras coupés à coups de machettes), en Côte-d’Ivoire sans oublier le chaos islamique en Somalie. Le Kenya, jusque-là épargné, est à feu et à sang.

Le bon sens élémentaire aurait été de se retirer d’un tel bourbier. Mais la France est le seul de tous les pays colonisateurs du continent à entretenir à grands frais en Afrique plus de 7 000 militaires, et en Côte-d’Ivoire, et à Djibouti et au Tchad et en Centrafrique, et au Sénégal et au Gabon. Présence et interventions qui coûtent plus d’un milliard d’euros par an avec en prime, de graves humiliations dues au racisme anti-Blanc et anti-Français comme le prouve l’aventure lamentable de L’Arche de Zoé dont les humanitaires français sont incarcérés en France sur les ordres de Tchadiens, qui, en plus, exigent une rançon de plus de 6 millions d’euros.

On subit. Et on attend que d’autres touristes ignorants et naïfs se fassent tuer en Mauritanie ou ailleurs. On attend les prochains « enlèvements-libérations » contre des millions d’euros. L’annulation du rally-Dakar 2008 apporte la preuve qu’al-Qaïda contrôle désormais l’Afrique du Nord et sahélienne.

Cette politique totalement contraire aux intérêts du pays a deux explications. En premier lieu, la France s’accroche à l’empire de naguère par une sorte de compensation à sa faiblesse intrinsèque. Depuis la déroute de 1940, on cherche par une sorte de post-colonisation à conserver une dimension internationale. À cette fin, on a inventé toutes sortes de cadres institutionnels toujours éphémères : les États associés en Indochine, l’Union française, la Communauté et les prébendes qui les accompagnaient…, le tout dans une démagogie tiers-mondiste qui a atteint des sommets avec Chirac.

Mais c’est la corruption qui est le vrai moteur de cette politique. Le Gabon, notamment, riche de son pétrole, est la caisse noire de la Ve République, ce qui vaut bien le positionnement à Libreville de quelques unités de l’armée française qui gardent le coffre-fort. Et voici - surprise - que le ministre socialiste du gouvernement Fillon/Sarkozy, Jean-Marie Bockel le reconnaît qui vient de déclarer au « Monde » du 16 janvier : « La mauvaise gouvernance, le gaspillage des fonds publics, l’incurie de certaines structures administratives ou politiques, la corruption de certains dirigeants. Tout le monde connaît ces facteurs. Au total sur 100 milliards de dollars annuels d’aides pour l’Afrique, 30 milliards s’évaporent… ».

Notre commerce avec ce continent ne représente guère plus de 5 % de l’ensemble de nos échanges. Les conflits armés survenus entre 1990 et 2005 dans 23 pays africains en majorité francophone ont coûté quelque 300 milliards de dollars, soit l’équivalent de l’aide internationale pour le continent sur la même période !

Les Africains, d’Alger au Congo, savent tout cela. Ils n’ont plus aucune confiance dans les roitelets qui les exploitent. Pour eux, il n’y a qu’une seule possibilité : émigrer chez l’ex-colonisateur honni qui les accueille, les nourrit, les soigne et finit par les loger. En reconnaissance de quoi, on casse tout, on brûle tout et on tire sur les forces de l’ordre.

rdpg.org
__________________
Ne jamais faire de petits pas quand on peut faire de grandes enjambées
zek est connecté maintenant Réponse avec citation

Salam aleykoum,

ce texte à le mérite d'exposer de manière concrète l'état d'esprit d'une majorité de "français" qui ne perçoivent l'Afrique que sous l'angle d'une terre de chaos, habitée par des demi-sauvages, incapables de "s'autogérer"......Chaque commentaire transpire le colon en pleine observation d'un de ces territoires qu'on lui aurait ravi.......

Sans parler de la conclusion aussi répandue que caricaturale sur l'africain venant manger à tous les râteliers mais pas reconnaissant envers la main du maître qui le nourrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France Afrique et génocide   Aujourd'hui à 5:05

Revenir en haut Aller en bas
 
La France Afrique et génocide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Afrique de Zigomar, Ph. Corentin
» Déclaration du pape en Afrique sur l'avortement
» Plat: Chasseurs d'Afrique Second Empire
» Eclipse Partielle de Lune le 31.12.09, visible en Europe, en Afrique, en Asie, et en Australie
» Sida en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: La crise politique-
Sauter vers: