Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alger frappé de nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Alger frappé de nouveau   Mar 11 Déc - 13:45

Deux attentats simultanés à la voiture piégée ont été perpétrés mardi matin sur les hauteurs d'Alger faisant des victimes, l'un dans un bus de transport d'étudiants devant la Cour suprême à Ben Aknoun, l'autre dans le quartier résidentiel voisin de Hydra, faisant au moins 27 morts selon un premier bilan de sources médicales et sécuritaires.

(Publicité)
Le premier attentat à Ben Aknoun a fait plusieurs victimes, notamment parmi les étudiants, selon la même source. Un policier a aussi été touché.

De nombreuses ambulances, sirènes hurlantes, se sont dirigées vers le lieu de l'explosion, d'où montait une épaisse colonne de fumée noire.

Un cordon de sécurité a été immédiatement déployé et la route conduisant à ce quartier, où se trouvent notamment la Cour suprême et le Conseil constitutionnel, a été fermée à la circulation.

Une autre explosion s'est produite quelques minutes plus tard dans le quartier résidentiel voisin de Hydra, où se trouvent les nouveaux sièges des ministères de l'Energie et des Finances, ainsi que plusieurs chancelleries et résidences diplomatiques. On dénombre 15 victimes.

Ce quartier, où vivent un grand nombre d'étrangers, est habituellement très surveillé par la police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mar 11 Déc - 17:53

ALGER (AFP) - Deux attentats à la voiture piégée, de loin les plus meurtriers de ces dernières années en Algérie, ont fait au moins 62 morts mardi matin dans les hauteurs de la capitale Alger, devant des bâtiments officiels dont des locaux de l'ONU.

Les deux attentats ont fait 62 morts et des dizaines de blessés, parmi lesquels "plusieurs étrangers", selon des sources hospitalières.

Dix collaborateurs algériens du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont péri dans l'un des deux attentats, perpétré devant les locaux de ces organisations dans le quartier résidentiel et diplomatique de Hydra, a indiqué un haut responsable de l'ONU à Alger.

L'autre attentat, perpétré non loin de là, avait démantelé un peu plus tôt un bus de transport d'étudiants bondé, faisant de nombreuses victimes à son bord.

Les attentats, qui n'avaient pas été revendiqués en fin de matinée, ont été perpétrés avec "des voitures piégées, dont une avec un kamikaze à bord", a indiqué à la presse le ministre algérien de l'Intérieur, Yazid Zerhouni, qui s'est déplacé immédiatement sur les lieux.

L'organisation de ces deux attentats simultanés rappelle ceux du 11 avril dernier, revendiqués par le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien, devenu la Branche du réseau Al-Qaïda au Maghreb islamique (BAQMI): deux voitures piégées avaient explosé, l'une visant le Palais du gouvernement, l'autre un commissariat de banlieue. On avait dénombré au moins 30 morts et plus de 200 blessés.

Mardi matin, la première explosion a été provoquée par une voiture piégée lancée de plein fouet contre un bus de transport d'étudiants qui se dirigeait vers la Faculté de droit.

L'explosion, qui a fait des ravages parmi les passagers, s'est produite dans le quartier de Ben Aknoun, devant les locaux de la Cour suprême, la plus haute juridiction d'Algérie, et de sa voisine la Cour constitutionnelle, un bâtiment neuf de style mauresque tout récemment inauguré par le président Abdelaziz Bouteflika.

Un policier et deux gardes républicains en faction devant ces bâtiments ont été également tués, selon des témoins.

La carcasse calcinée du bus, encore fumante, était toujours là une heure après l'attentat.

Le second attentat a été perpétré par un kamikaze à bord d'un véhicule piégé devant les locaux du HCR et PNUD, situés dans le quartier voisin de Hydra pourtant très sécurisé. Hydra abrite plusieurs ministères, dont ceux de l'Energie et des Finances, ainsi que des chancelleries et résidences diplomatiques. De nombreux étrangers et des hauts dignitaires de l'Etat vivent aussi dans ce quartier huppé.

La réunion hebdomadaire du conseil du gouvernement a été annulée pour permettre aux responsables de suivre les événements.

Ces deux attentats surviennent après deux mois d'accalmie en octobre et novembre, période marquée par une décrue spectaculaire de la violence islamiste.

Auparavant, la BAQMI avait revendiqué aussi, le 6 septembre dernier, l'attentat-suicide particulièrement spectaculaire commis contre le cortège du président algérien à Batna (est) qui avait fait 22 morts et plus de 100 blessés. Même revendication pour un autre attentat-suicide contre une caserne de gardes-côtes à Dellys (est), le 8 septembre (32 morts).

"Nous ne sommes pas à l'abri d'attentats de ce genre", a réaffirmé mardi M. Zerhouni devant la presse sur les lieux des attentats, appelant les Algériens à "persévérer dans la vigilance, parce qu'il est facile de commettre un attentat à la bombe".

En octobre, le chef d'Etat-major de l'armée, le général Salah Gaïd, avait appelé à "plus de fermeté contre les groupes terroristes". La police avait dressé davantage de barrages dans les grandes villes et étoffé son réseau d'informateurs dans les milieux islamistes.

Mardi, le président français Nicolas Sarkozy a "condamné fermement" les deux attentats d'Alger, qu'il a qualifiés d'"actes barbares et odieux", précisant qu'il avait exprimé le "soutien" de la France lors d'un entretien téléphonique avec M. Bouteflika.

La commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, a dénoncé des "actes odieux contre des civils".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mar 11 Déc - 20:34

SALAM

LA HAWLA WA LA QUAWATTA ILLA BILLEH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mer 12 Déc - 3:45

السلام عليكم و رحمت الله و بركاته اللهم صلي و بارك على محمد وآله الطيبين المطهرين من الرجس


مع ذلك يقتلون يا هبة الله باسم الاسلام وتحت راية يدعون انها راية الجهاد فأي جهاد في قتل النفس المحصنة بلا اله الى الله محمد رسول الله التي تعصم الدم اولا والمال والعرض والا فما فائدة الشهادتين اذا كانتا لا تجعل للمسلم حرمه ؟.ولكن تعودنا طوال تاريخ الاسلام على ظهور فئات ضالة مضلة نسال الله ان يقمعهم ويظهر كذبهم ويتقم لكل برئ قتل على ايديهم .يا ليت اصحاب العقول المنحرفة يعوا جيدا معنى هذه الآيات الشريفة ...


حسبي الله و نعم الوكيل

"من أجل ذلك كتبنا على بني إسرائيل أنه من قتل نفساً بغير نفسٍ أو فساد في الأرض فكأنما قتل الناس جميعاً ومن أحياها فكأنما أحيا الناس جميعاً"..المائدة 32


لقد صان الإسلام بتعاليمه الأعراض والكرامات ،بل وصل برعاية الحرمات للناس إلى حد التقديس..ففي حجة الوداع خطب النبي_صلى الله عليه وسلم_في جموع المسلمين فقال: ((إن أموالكم وأعراضكم ودماءكم حرام عليكم كحرمة يومكم هذا في شهركم هذا في بلدكم هذا))..أخرجه الترمذي ،ت:436 وقد نظر عبد الله بن عمر يوماً إلى الكعبة فقال: "ما أعظم حرمتك، والمؤمن أعظم حرمة منك!!"..أخرجه الترمذي، ت:435


حـــــــــــــــــرمــــــــة الــــــــــــــــــدمــــــــــــــــــــــاء..


قدس الإسلام الحياة البشرية، وصان حرمة النفوس،وجعل الإعتداء عليها أكبر الجرائم عند الله بعد الكفر به

تعالى.وقرر ذلك القرآن: ((أنه من قتل نفساً بغير نفس أو فساد في الأرض فكأنما قتل الناس جميعاً)) المائدة32

ذلك أن النوع الإنساني أسرة واحدة،والعدوان على نفس من أنفسه هو في الحقيقة عدوان على النوع وتجرؤ عليه.وتشتد الحرمة إذا كان المقتول مؤمناً بالله: ((ومن يقتل مؤمناً متعمداً فجزاؤه جهنم خالداً فيها وغضب الله عليه

ولعنه وأعد له عذاباً عظيماً))
النساء 93 ويقول الرسول_صلى الله عليه وسلم_ : (لزوال الدنيا أهون على الله من قتل رجل مسلم)).. مسلم والنسائي والترمذي،ت:439

ويقول: ((كل ذنب عسى الله أن يغفره إلا الرجل يموت مشركاً،أو الرجل يقتل مؤمناً متعمداً)) أبو داود وابن حبان والحاكم،ت:441.

ولهذه الآيات والأحاديث رأى ابن عباس رضي الله عنهما أن توبة القاتل لا تقبل،وكأنه رأى أن من شرط التوبة ألا يقبل إلا برد الحقوق إلى أهلها أو استرضائهم،فكيف السبيل إلى رد حق المقتول إليه أو استرضائه!.. وقال غيره: إن التوبة النصوح مقبولة ،وإنها تمحو الشرك فكيف ما دونه..

وقال تعالى: ((والذين لا يدعون مع الله إلهاً آخر ولا يقتلون النفس التي حرم الله إلا بالحق ولايزنون ومن يفعل ذلك يلقَ أثاماً * يضاعف له العذاب يوم القيامة ويخلد فيه مهاناً * إلا من تاب وآمن وعمل صالحاً فأولئك يبدل الله سيئاتهم حسنات وكان الله غفوراً رحيماً)) الفرقان 68_70


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mer 12 Déc - 3:46

الـــــــقـــــــاتـــــــــل والمــــقــــتـــــول في الــــــــنـــــار..

وعدّ النبي _صلى الله عليه وسلم_قتال المسلم باباً من الكفر،وعملاً من أعمال أهل الجاهلية الذين كانوا يشنون الحرب ويريقون الدماء من أجل ناقة أو فرس. قال عليه الصلاة والسلام: ((سباب المسلم فسوق وقتاله كفر))متفق عليه ،ت:442 وقال: ((لا ترجعوا بعدي كفاراً يضرب بعضكم رقاب بعض))متفق عليه، ت:443 وقال: ((إذا المسلمان حمل أحدهما على أخيه السلاح فهما على حرف جهنم،فإذا قتل أحدهما صاحبه دخلاها جميعاً))،، قيل يا رسول الله!هذا القاتل فما بال المقتول؟! قال: (( إنه أراد قتل صاحبه))متفق عليه، ت:444 ومن أجل ذلك نهى النبي_صلى الله عليه وسلم_ عن كل عمل يؤدي إلى القتل أو القتال ولو كان إشارة بالسلاح،
إذ قال: ((لا يشر أحدكم إلى أخيه بالسلاح، فإنه لا يدري لعل الشيطان ينزع في يده فيقع في حفرة من النار)) أخرجه البخاري، ت:445 وقال: ((من أشار إلى أخيه بحديدة فإن الملائكة تلعنه حتى ينتهي، وإن كان أخاه لأبيه وأمه)) مسلم،ت:446 بل قال عليه السلام: ((لا يحل لمسلم أن يروع مسلماً))أبو داود والطبراني ورواته ثقات، ت:447 أي أن يخيفه ويفزعه..

ولا يقف الإثم عند حد القاتل وحده، بل كل من شاركه بقول أو فعل، يصيبه من سخط الله بقدر مشاركته، حتى من حضر القتل يناله نصيب من الإثم، ففي الحديث: ((لا يقفن أحدكم موقفاً يقتل فيه رجل ظلماً، فإن اللعنة تنزل على من حضره ولم يدفع عنه))الطبراني والبيهقي بإسناد حسن، ت:448 حرمة دم المعاهد والذمي.. وإنما عنيت النصوص بالتحذير من قتل المسلم وقتاله، لأنها جاءت تشريعاً وإرشاداً للمسلمين في مجتمع إسلامي،وليس معنى هذا أن غير المسلم دمه حلال، فإن النفس البشرية معصومة الدم حرمها الله وصانها بحكم بشريتها،ما لم يكن غير المسلم محارباً للمسلمين،فعند ذلك قد أحل هو دمه..

أما إذا كان معاهداً أو ذمياً فإن دمه مصون لا يحل لمسلم الإعتداء عليه.وفي ذلك يقول نبي الإسلام: ((من قتل معاهداً لم يرح رائحة الجنة_أي لم يشمها_وإن ريحها يوجد من مسيرة أربعين عاماً))البخاري وغيره ت:449 وفي رواية: ((من قتل مسلماً من أهل الذمة لم يجد ريح الجنة)) النسائي، ت:450


متى تسقط حرمة الدم.. قال تعالى : ((ولا تقتلوا النفس التي حرم الله إلا بالحق))الأنعام 151 ،، وهذا الحق الذي ذكره القرآن أن يكون جزاء على جريمة من ثلاث:1-القتل ظلماً.. قال تعالى: ((ولكم في القصاص حياة يا أولي الألباب)) البقرة 179..

2-المجاهرة بارتكاب فاحشة الزنى..

3-الخروج على دين الإسلام بعد الدخول فيه والمجاهرة بهذا الخروج تحدياً للجماعة الإسلامية..

وقد حصر النبي_صلى الله عليه وسلم_استباحة الدم المحرم في هذه الثلاثة فقال: ((لا يحل دم امرئ مسلم إلا بإحدى ثلاث: النفس بالنفس،والثيب الزاني،والتارك لدينه المفارق للجماعة)) متفق عليه، ت:451


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mer 12 Déc - 3:47

قــــــتـــــــل الإنــــــســـــــــان نــــــفـــــــســــــــه..


وكل ما ورد في جريمة القتل يشمل قتل الإنسان لنفسه كما يشمل قتله لغيره،فمن قتل نفسه بأي وسيلة من الوسائل،فقد قتل نفساً حرم الله قتلها بغير حق..

وحياة الإنسان ليست ملكاً له فهو لم يخلق نفسه،ولاعضواً من أعضائه أو خلية من خلاياه،وإنما نفسه وديعة عنده استودعه الله إياها،فلا يجوز له التفريط فيها فكيف بالإعتداء عليها،وكيف بالتخلص منها..

قال تعالى: ((ولا تقتلوا أنفسكم إن الله كان بكم رحيماً)) النساء 29إن الإسلام يريد من المسلم أن يكون صلب العود قوي العزم في مواجهة الشدائد، ولم يبح له بحال أن يفر من الحياة،لبلاء نزل به،أو أمل كان يحلم به فخاب،فإن المؤمن خلق للجهاد لا للقعود،وللكفاح لا للفرار،ولديه سلاح الإيمان المكين والخلق المتين..

لقد أنذر الرسول_صلى الله عليه وسلم_من يقدم على هذه الجريمة البشعة،جريمة الإنتحار، بحرمانه من رحمة الله في الجنة،واستحقاق غضب الله في النار..قال_صلى الله عليه وسلم_: ((كان فيمن قبلكم رجل به جرح،فجزع،فأخذ سكيناً فحز بها يده،فما رقأ الدم حتى مات،فقال الله: ((بادرني عبدي بنفسه،فحرمت عليه الجنة)) متفق عليه، ت:452 فإذا كان هذا حرمت عليه الجنة من أجل جراحه لم يحتمل ألمها فقتل نفسه..فكيف بمن يقتل نفسه من أجل صفقة يخسر فيها قليلاً أو كثيراً،أو امتحان يفشل فيه!!..ألا فليسمع ضعاف العزائم هذا الوعيد الذي جاء به الحديث النبوي والذي يبرق ويرعد..يقول_صلى الله عليه وسلم_: ((من تردى من جبل فقتل نفسه،فهو في نار جهنم يتردى فيها خالداً مخلداً فيها أبداً، ومن تحسى سماً فقتل نفسه فسمه في يده يتحساه في نار جهنم خالداً مخلداً فيها أبداً،ومن قتل نفسه بحديدة،فحديدته في يده يتوجأ بها في نار جهنم خالداً مخلداً فيها أبداً))..متفق عليه، ت:453 اليس قتل النفس التي حرم الله الا بالحق ضلالا وانحرافا عن منهج النبي الكريم عليه افضل الصلاة والسلام ؟ فالله وصف حال اولئك بالذين ضل سعيهم في الحياة الدنيا ويحسبون انهم يحسنون صنعا هذا والله أعلم..


وصل اللهم على نبينا محمد وعلى آله وسلم ربي تسليماً كثيراً..اللهم أحفظ هذا البلد آمناً مطمئناً وسااااائر بلاااااد المسلميييين يااارب العالمييين... اللهم سلم سلم..اللهم آمييين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mer 12 Déc - 14:05

Salam
Alquaida revendique mais les mains des sahaytines ne sont pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Jeu 13 Déc - 16:02

Salam
Il ne faut pas oublier les racines des problèmes actuels en Algérie.


http://www.dailymotion.com/related/6241805/video/x1nz1a_jt-190192-la-mairie-fis-dalger_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Le Boiteux
Habitué


Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Jeu 13 Déc - 21:00

Voici les propos tiré d'un journal francophone d'un étudiant algerois en 4eme année de droit qui était juste à coté des attentats d'alger :

" Ce sont les Etats-Unis qui, au Pentagone, font et défont le monde. Qui a créé Al Qaida ? Ce n'est là qu'un cachet conçu par la CIA. En toile de fond de ces attentats, il y a la volonté d'installer une base militaire américaine en Algérie et avoir la mainmise sur nos richesses souterraines. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Dim 16 Déc - 20:23

SALAM

Rahima Allahou djeddati; j'étais fasciné par ses histoires de ghoul et autres djins.
J'essayais de me mettre à la place du héro tentant d'échapper à la bête. Et à chaque fois j'étais à côté.
A ton tour de faire travailler ton imagination.

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=87594&titre=Le%20détail%20qui%20trouble%20les%20enquêteurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
confiture
Habitué


Nombre de messages : 3240
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Mer 16 Jan - 3:44

SALAM

Qu'est ce qu'ils ont ces onusiens à remettre en cause les conclusions des enquêteurs algériens en demandant une enquête indépendante ? Evil or Very Mad
Les auteurs et les commanditaires ont été identifiés grâce à la perspicacité des experts algériens.
De quoi se mêle-t-on ?
Si on les laisse faire, il vont nous bassiner avec les assassinats d'il y a 10 ans alors que, tout le monde connait les coupables et en plus la reconciliation bat son train...
D'ailleurs, c'est la faute aux morts s'ils sont morts; ils n'avaient qu'à porter des gilets-bunquers !!

Actualité (Mercredi 16 Janvier 2008) LIBERTE LIBERTE

Commission d’enquête indépendante et responsabilité de l’ONU
Le double jeu de Ban Ki-moon
Par :Mounir Boudjema
Lu : (301 fois)
Ban Ki-moon a pleuré. Le secrétaire général de l’ONU n’a pas encore séché ses larmes à Alger qu’il ordonne une “commission d’enquête indépendante” sur les attentats d’Alger du 11 décembre. Stigmatisant ainsi l’État algérien en évitant de mettre en avant les carences onusiennes dans cette affaire.
On dit que le SG de l’ONU a accroché le drapeau bleu de l’ONU, récupéré dans les décombres de Hydra, en l’encadrant dans son bureau de New York. Ce geste symbolique, autant que sa compassion non retenue le 18 décembre lors de sa venue à Alger, s’effondrant en larmes devant les familles des victimes, ont produit leur effet. Ban Ki-Moon avait montré une telle solidarité qu’elle en devenait suspecte. Car, moins d’un mois plus tard, il annonce la création d’une commission d’enquête “indépendante”, replongeant l’Algérie, dix ans plus tôt, lorsqu’elle se débattait avec le panel onusien Suarès venu enquêter sur les massacres de 1997.
À l’époque, l’ONU était venue enquêter sur la notion du “qui tue qui” ?”, arguant que les coupables des massacres de Bentalha et Raïs pouvaient ne pas être les terroristes du GIA. En 2007, on s’interroge déjà sur l’argument d’une telle enquête onusienne en sachant que les auteurs se sont eux-mêmes identifiés, avec les photos et les aveux des kamikazes avant l’attaque. Donc, pas de place au “qui tue qui ?”. D’où la perplexité sur les motivations réelles de cette enquête “indépendante”.
Les avertissements de Babacar
Au stade actuel des investigations, rien ne laissait présager d’un tel scénario. L’attentat de Hydra, mais également celui de Ben Aknoun nettement moins médiatisé, avait provoqué une mobilisation internationale de tous les instants. Venant de Bali, transitant par Paris, Ban Ki-Moon arrive une semaine après à Alger pour constater les dégâts et faire quelques déclarations usuelles sur la lutte antiterroriste internationale. Mais avant d’aboutir à la mise en place de cette “enquête indépendante”, le Sud-Coréen a eu à vérifier, sur place à quel point le dispositif de sécurité du siège de l’ONU à Alger était dérisoire. Et qu’il incombait aussi bien à ses services, qu’à l’État algérien, de le sécuriser.
Il faut dire que la polémique a fait rage au sein du team de l’ONU en Algérie suite à ces attentats. Sur les 145 personnes travaillant pour l'ONU (115 Algériens et 30 étrangers), 17 ont été tuées parmi le personnel des Nations unies dont 14 Algériens et 3 étrangers. Parmi ces derniers, ce trouvait Babacar Ndiaye, Sénégalais, fraîchement débarqué à Alger et qui s’est immédiatement interrogé sur la légèreté du dispositif de sécurité du siège de l’ONU, s’en référant même à sa direction. Les inquiétudes du responsable du département de la sécurité ont-ils été relayés ? Pourquoi l’ONU n’a pas pris ses propres dispositions ? Il faut admettre que les responsables de la sécurité de l’ONU n’ont probablement pas trop pris au sérieux les menaces du GSPC contre les représentations diplomatiques. Quand les Français se “bunérisent”, les Américains construisent une nouvelle ambassade inviolable et les Britanniques déménagent à l’hôtel Hilton juste pour éviter les voitures piégées, les responsables onusiens ne prennent aucune mesure concrète. Pis, ils n’en demandent aucune, si ce n’est la fermeture d’une rue de Hydra.
Une sécurité dérisoire au siège d’Alger
Ainsi, les Onusiens à Alger ont fait avec les moyens du bord. Lors de la réunion regroupant les équipes valides de l’ONU à Alger, le 13 décembre dernier, en présence de l’envoyé spécial de Ban Ki-Moon, les accusations ont fusé de tous les côtés. Certains employés de l’ONU ont mis en avant les mesures primitives de sécurité et le stationnement quasi-facile de véhicules non onusiens à côté du siège du Pnud ou du HCR à Alger. Tout le monde savait que les attentats kamikazes étaient possibles. Est-ce par faute de budget que l’ONU n’a pas pu déménager dans un siège, en dehors de la capitale, hypersécurisé, comme l’a relevé un des participants à cette réunion devant le silence gêné de l’envoyé de Ban Ki-Moon.
Alors que le GSPC comparait le quartier de Hydra à la “zone verte” de Bagdad, le siège algérois de l’ONU souffrait d’un déficit visible de contrôle et de surveillance. Pourtant, l’ONU avait promis de sécuriser ses représentations dans les pays où Al-Qaïda avait menacé de commettre des attentats suite au carnage commis contre le siège onusien en Irak, en août 2003, dans lequel périt le Brésilien Sergio Vieira de Mello, favori à l’époque à la succession de Kofi Annan. La commission d’enquête avait relevé de “graves déficiences” en matière de sécurité.
Autant dire, des conclusions qui n’ont pas besoin d’experts internationaux pour les confirmer concernant Alger. Quant aux menaces, l’ONU se réfugie derrière l’argument : “Autant que l'on sache à présent, il n'y a pas eu d'avertissement à New York concernant l'attentat d'Alger”. En un mot, on ne se doutait de rien !
Paranoïa diplomatique
Ban Ki-moon s’abrite ainsi derrière la “responsabilité” de l’État algérien. Certes, l’Algérie se doit de sécuriser les sites, mais à l’extérieur des bâtiments, du moment que le droit international ne lui confère aucune intervention à l’intérieur des chancelleries. Parfois, le MAE algérien reçoit des demandes inconsidérées en termes de sécurisation comme la fermeture de rues très fréquentées, la construction de tunnels, ou la permission de ramener des conteneurs du port d’Alger pour doubler la capacité de résistance des murs d’enceintes de certaines ambassades. Face à l’obsession de la sécurité des diplomates, l’Algérie se devait à chaque fois de répondre, faute de se voir accusée de ne pas assez protéger les étrangers sur son sol. Même si ces étrangers prennent, souvent, des risques considérables quant à leur propre vie en allant dans des séjours en montagne, au Sahara ou en villégiature en tentant de semer les escortes de sécurité algériennes, s’exposant à des attaques kamikazes contre leur convoi ou à des kidnappings. En décidant de mettre en place cette “commission d’experts” en faisant fi de l’enquête algérienne, l’ONU a lancé un signal négatif quant à la lutte antiterroriste. Alger, qui fut l’un des premiers artisans du comité de lutte antiterroriste de l’ONU, bien avant le 11 septembre, n’a jamais reçu “d’assistance” de la part de l’ONU dans le domaine, sous aucune forme que ce soit. Encore moins durant l’embargo sur les armes qui frappa Alger. Mais c’est cette propension à tenter de se blanchir des insuffisances propres à l’ONU que Ban Ki-moon vient de commettre un impair vis-à-vis de l’Algérie.
Il s’agit de défendre l’image et la crédibilité de l’ONU, du moment que les familles algériennes touchées par le drame ne peuvent pas interpeller l’ONU devant une juridiction internationale, car le droit universel exclut les Nations unies de toute poursuite ou dédommagement moral ou matériel envers son personnel. Ban Ki-moon s’est finalement appuyé sur les conclusions de l’enquête menée par le secrétaire général adjoint à la sécurité, David Veness, un Britannique présenté comme un “expert” reconnu, mais dont le passé sulfureux laisse présager des doutes quant aux conclusions du rapport qui a conduit à une telle décision.
David Veness n’est autre que l’ancien assistant de l’ex-chef de Scotland Yard, qui avait mené l’enquête sur la mort de Diana. Veness était accusé par le père de Dodi Al-Fayed, le milliardaire égyptien, d’avoir dissimulé des preuves à la justice britannique quant aux “menaces de mort” dont avait fait part Diana à Scotland Yard, pour dédouaner cette dernière dans son incapacité à protéger la princesse. “Une spécialité” qu’on risque de retrouver dans l’enquête sur les attentats d’Alger.
Mounir B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alger frappé de nouveau   Aujourd'hui à 7:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Alger frappé de nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Immunologie] Tous les cours du programme - Alger
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» l'ART nouveau!
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: Actualité-
Sauter vers: