Islam et actualité

Actualité et société
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La civilisation des arabes (berbères compris), Gustave LEBON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ithviriw
Habitué


Nombre de messages : 4429
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: La civilisation des arabes (berbères compris), Gustave LEBON   Dim 9 Juil - 2:27

Assalamou 'alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

Pour éclairer la lanterne de nombre de nos jeunes, qui ne lisent pas, et de nombre de nos soi-disant intellectuels, qui n'approfondissent pas la connaissance historique pour mieux comprendre ce que colonialisme veut dire et les stigmates laissées par cette pratique, je vous mets en liggne quelques extraits du Livre, de Gustave Lebon, considéré pourtant par nombre d'orientalistes comme un "spécialiste du Monde arabe"...

Gustave Le Bon (1884), "La civilisation des Arabes', Ouvrage illustré
de 10 photolithographies, 4 cartes et 366 gravures dont 70 grandes planches, d'après les photographies de l'auteur ou d'après les documents les plus authentiques.
Le Sycomore, 102 Bd. Beaumarchais,75011 Paris

.....

J'ai examiné dans un récent ouvrage l'influence profonde que peuvent avoir sur les destinées d'un peuple les éléments qui entrent dans son sein, surtout lorsque ces éléments ont des tendances différentes, et cherché à montrer que c'est dans cette étude, beaucoup plus que dans celle des institutions politiques institutions qui sont des conséquences et bien rarement des causes - qu'on peut trouver la clef du rôle que les nations ont joué ou joueront dans l'histoire. Je ne saurais insister davantage sur un sujet que je ne pouvais qu'effleurer ici. Le peu que j'en ai dit a dû suffire pour montrer au lecteur l'importance de l'étude de la psychologie des peuples, science à peine ébauchée encore

4
. En ce qui concerne les Arabes, notamment, nous verrons que c'est dans l'étude de leur caractère que nous trouverons en grande partie l'explication des causes qui ont déterminé leur grandeur et leur décadence.
-------------
4
J'ai développé ces idées dans les ouvrages ou mémoires suivants : L'Homme et les Sociétés, leurs origines et leur histoire, tome II.
- L'Anthropologie actuelle et l'étude des races. (Revue scientifique.) - De Moscou aux monts Tatras ; Étude sur la formation actuelle d'une race. (Bulletins de la Société de géographie.)
.................

Arabes de l'Afrique, -

En dehors de l'Égypte, qu'on rattache habituellement à l'Orient, tout le nord de l'Afrique est occupé par des populations de religion sinon toujours de sang arabe qui dépassent sur certains points l'équateur. Elles sont constituées par des Berbères, des Arabes et des Nègres plus ou moins mélangés. C'est surtout au Maroc que le mélange du sang nègre m'a frappé. Il augmente à mesure qu'on descend vers l'équateur.

Les Berbères de l'Afrique forment une population très différente des Arabes. Ayant l'intention de l'étudier en détail dans le chapitre consacré à l'histoire des Arabes en Afrique, nous n'avons pas à nous en occuper maintenant.
De même que les autres Arabes dont nous avons parlé jusqu'ici, ceux de l'Afrique se divisent en nomades et en sédentaires ; mais les nomades et surtout les sédentaires représentent aujourd'hui le produit des mélanges bien complexes. Dans les villes du littoral, les populations que nous qualifions d'arabes sont le produit du mélange de tous les peuples : Carthaginois, Romains, Vandales, Grecs, Berbères, Arabes, Turcs, Européens, Nègres, qui depuis des siècles se sont rencontrés sur ce littoral et dans ces régions. J'ai trouvé sur le littoral de l'Afrique septentrionale tous les types qu'on pourrait imaginer entre le Nègre du Soudan et l'Apollon du Belvédère. Aussi faut-il renoncer à rattacher les Arabes de l'Algérie à un seul type ou même à une demi-douzaine de types comme l'a fait récemment une anthropologiste qui les avait examinés d'une manière fort superficielle.

L'Arabe de l'Algérie n'est en réalité qu'un véritable métis (6 ), et nous devons nous attendre à trouver en lui toutes les qualités inférieures des métis. Les habitants sédentaires des villes sont les produits du mélange de tous les peuples cités plus haut, produits dégénérés par toutes les dominations qui ont pesé sur eux. Moins mélangés, et partant bien moins dégénérés, les nomades se rapprochent des véritables Arabes nomades des autres contrées et comme eux sont réfractaires à toute civilisation.
-------------
(6) Suivant MM. Carthez, sur les deux millions cinq cent mille musulmans d'Algérie (Arabes, Turcs, Berbères), il n'y aurait que deux cent mille Arabes purs. La race la plus nombreuse est constituée par les Berbères ou Kabyles, qui sont au nombre de un million quatre cent mille environ.
-------------

Sédentaires ou nomades, toutes ces populations ont un sentiment commun : une haine profonde, pas toujours sans fondement, des Européens qui les dominent. L'indigène, que nous décrivons comme indolent, contemplatif, peu industrieux, vivant au jour le jour, humble ou arrogant suivant les circonstances, sacrifiera tout ce qu'il possède et compromettra sa vie dans chaque insurrection pour tâcher de se débarrasser de ses envahisseurs
.

On arrivera peut-être à détruire méthodiquement l'Arabe de l'Algérie par des moyens analogues à ceux employés par les Américains pour exterminer les Peaux-Rouges ;

mais, ce qui me semble absolument certain, c'est que l'Européen ne réussira jamais à se l'assimiler. Twisted Evil Twisted Evil

Deux races aussi dissemblables ne pourront jamais vivre en paix sur le même sol C'est là une opinion que l'on évite habituellement de consigner dans les livres, mais que j'ai entendu professer en Algérie par tous les observateurs consciencieux. Je la partage moi-même entièrement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La civilisation des arabes (berbères compris), Gustave LEBON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Occident et l'apport de la civilisation musulmane
» La civilisation d'Aratta
» (Documentaire) Maya civilisation disparue
» Comment une langue raconte une civilisation ?
» Civilisation sumérienne - Les annunakis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam et actualité :: La connaissance-
Sauter vers: